J’ai essayé d’être heureux en couple avec Happy Couple

Suite à mon expérience peu concluante de la semaine passée au cours de laquelle j’ai essayé BangFit, le nouveau jeu produit par PornHub avec ma conjointe de fait, je me suis dit qu’il fallait bien que je me rachète auprès d’elle.

C’est la raison pour laquelle j’ai téléchargé Happy Couple, une application qui me promettait de (re)découvrir ma partenaire. Je ne sais pas si l’app avait l’intention de m’apprendre que ma conjointe de fait ne tripe pas à faire l’amour avec un bas de nylon autour de la taille, mais ça, je le savais déjà. (Merci PornHub.)

Comme la communication n’est pas mon fort et qu’il y a une rumeur quelconque qui veut que ce soit un aspect plutôt important d’une relation solide, je me suis dit que ça coûtait rien d’essayer. Après tout, si ma conjointe de fait et moi avons réussi à vivre notre amour durant 4 ans et demi en communiquant la plupart du temps par expressions faciales, on allait sûrement topper Jean-François Breault et Marie-Ève Janvier si cette application disait vrai.

Fonctionnement

Le fonctionnement d’Happy Couple prend un peu de temps à saisir; ça fait une semaine que je l’utilise et je suis encore pas tout à fait sûr de connaître tous ses racoins.

Voici l’écran d’accueil. (Bonne chance aux daltoniens!)

D’abord, il y a la section JOUER tout en haut. Elle consiste en un quiz quotidien de 5 questions sur votre partenaire, quiz qui n’est malheureusement pas animé par Patrice L’Écuyer.

Les questions sont classées sous 6 catégories : Loisirs, Sexualité (on s’en sort pas), Émotions, Communication, Responsabilités et Personnalité.

Pour chacune des questions, les deux partenaires doivent donner leur propre réponse ainsi que celle de l’autre. (Messmer doit torcher à ce jeu.)

Exemple :

Si les deux ont répondu de la même façon, une avalanche de points survient.

Par contre, je vous suggère vraiment pas d’écrire votre propre réponse puisque des fois, ça peut mal virer (et votre partenaire a beaucoup moins de chances de répondre la même chose).

Ensuite, il y a la section CONSEIL qui, comme son nom l’indique, fournit des conseils (aussi classés sous les 5 catégories). C’est souvent assez cheesy, mais ça permet tout de même d’avoir des trucs pratiques et concrets qui s’appliquent facilement. “Le bonheur, c’est dans les petites choses”, comme on dit. Dans les petites choses et dans la richesse matérielle.

Exemple :

Ensuite, la section CHALLENGE vous met au défi d’accomplir une action pour souligner tout l’amour que vous avez pour votre douce moitié. Les activités sont souvent d’un niveau de difficulté extrême.

Exemple :

J’ai réussi! (9 bisous sur 10 ont été réalisés pendant que ma conjointe de fait dormait.)

Les sections MON HISTORIQUE et NOS SCORES sont d’une utilité qui se rapproche de la nullité. La première nous rappelle les réponses des deux partenaires aux différentes questions et la deuxième nous indique les scores et niveaux individuels ainsi que celui du couple. On reçoit aussi un courriel pour nous féliciter d’avoir atteint un niveau plus élevé. Personnellement, je préfère de loin être abonné à l’infolettre du lobby des ampoules DEL que de recevoir un courriel de la sorte.

Verdict

Je doute très fortement du système de points dans une application comme celle-ci. Personnellement, tout ce qui m’important était de savoir que ma conjointe de fait et moi étions d’accord sur de nombreux points. Qu’on soit au niveau 2 ou 45, on s’en fout royalement. Sinon, c’est sympathique et ça peut être utile pour des nouveaux amoureux qui ne coupent pas encore leurs ongles d’orteil en la présence de l’autre.

Pour ce qui est de ma conjointe de fait, elle a trouvé que l’app était bien conçue, qu’elle était facile à comprendre et à utiliser. Elle a aimé les conseils et les défis qui permettent de changer la routine, mais moins les questions qui étaient trop simples et inintéressantes pour un vieux couple comme le nôtre (de 4 ans et demi).

Donc, pour conclure, essayez-la! C’est gratuit et ça vous aidera peut-être à mieux comprendre l’être cher. Ou pas.

Pour lire une autre critique de jeu de Philippe Côté-Giguère : “J’ai essayé le nouveau jeu PornHub avec ma conjointe de fait”

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up