Il y a 40 ans, Elvis Presley nous quittait (sur ses toilettes)

Quelques faits surprenants à propos de sa carrière, ses fans et les complotistes qui le pensent toujours vivant !

Il y a 40 ans pile-poil, «The King» était retrouvé mort par sa femme, dans leur villa Graceland, à Memphis. Elvis Presley avait passé la barrière symbolique des 27 ans, mais après des années de descente aux enfers, entre alcools, consommation excessive de médicaments et films hollywoodiens poches, il s’éteignait sur ses toilettes à l’âge de 42 ans.

Avec plus de 500 millions d’albums vendus, Elvis est considéré comme l’artiste ayant le plus vendu de disques de l’histoire de la musique. Il a influencé les plus grands groupes de la planète, notamment les Beatles et spécialement John Lennon. Son influence continue toujours aujourd’hui, par exemple dans la très hype série «American Horror Story», avec cette magnifique reprise de «Heartbreak Hotel» par Heidi Feek.

Pour rendre hommage à l’artiste, qui aurait eu 82 ans aujourd’hui, voici quelques faits surprenants à propos de sa carrière, ses fans et les complotistes qui le pensent toujours vivant!

L’incontournable pèlerinage à Memphis
Chaque année pour l’anniversaire de sa mort, un pèlerinage a lieu dans sa ville Memphis. Cette semaine, ce sont près de 50 000 fans qui sont attendus devant sa résidence Graceland et on compte environ 600 000 visiteurs à l’année. Pendant ce temps-là, la ville de Memphis compte ses bidous. Chaque année, «l’attraction touristique» rapport à la ville près de 150 millions de dollars!

Il est toujours vivant
Il y a une page Facebook ben active qui ne croit toujours pas en la mort du King. Leur dernier argument en date? Une blessure qu’il se serait faite à la jambe en jouant au tennis en 1977, qui n’aurait pas été notée lors de son autopsie… Ce n’est pas qu’on y croit là, mais la page «Evidence Elvis Presley is alive» vaut quand même le coup d’oeil!

Un pays en deuil
Le jour de sa mort, la Maison-Blanche a reçu des centaines d’appels pour réclamer un jour de deuil national. C’était la demande de ce type la plus forte depuis la mort de Kennedy…

Donner juste 15% de tips, c’est cheap
Elvis Presley était issu d’un milieu pauvre et il s’en rappela toute sa vie. De nombreuses histoires circulent sur lui et sa générosité dans les tips. Notamment cette histoire, racontée par un ami proche du King au talk-show de Larry King en 2005, où Elvis avait offert à son chauffeur de limousine, la limousine qu’il conduisait pour sa compagnie.

Des moves d’enfer
Avec son déhanché, Elvis Presley a fait peur à toute l’Amérique puritaine. À tel point, que le FBI surveillait étroitement le chanteur, car il était un «un pervers sexuel qui rendait les filles et les garçons fous». Ce serait marrant de retourner dans l’temps et leur montrer «Anaconda» de Nicki Minaj, watch out le FBI entier faire une crise cardiaque.

Il avait des fans fucking célèbres
Freddy Mercury a écrit la chanson «Crazy little thing called love» en hommage à Elvis Presley.

Son gérant était un peu louche
Il n’a fait que trois concerts à l’extérieur des États-Unis, une mini-tournée canadienne à Ottawa, Vancouver et Toronto en 1957. La raison la plus plausible à cette bizarrerie est que son manager, le colonel Tom Parker, était un immigrant illégal qui aurait été déporté s’il quittait le pays. D’ailleurs, ce manager n’était en aucun cas un colonel et avait un passé très louche, certains pensent qu’il aurait tué une jeune femme dans son pays et aurait alors fui précipitamment. Arrivé illégalement aux États-Unis, il deviendra manager du King et aura une emprise monstre sur lui durant toute sa carrière, carrière dont il s’offrira d’ailleurs un généreux 50% sur les revenus…

Le King n’était pas un auteur
Elvis a enregistré plus de 600 chansons, mais n’en a jamais écrit une seule.

Longue vie au roi!

Pour lire un autre texte de Fabien Kerneis: «Kurt Cobain était aussi un peintre à ses heures».

Je suis ce mec de 6 pieds 5 qui empêche le monde de voir son show tranquille, mais je fais des efforts là-dessus. Je gère aussi le facebook d'URBANIA donc j'ai peut-être déjà stalké votre profil.

Du même auteur