Il n’y a aucune bonne raison de boire du vin plate

Que ce soit pour votre plaisir, le bien de votre portefeuille ou celui de la planète, il est grand temps de changer vos habitudes en matière de consommation de vin.

URBANIA et Vinho Verde s’unissent pour vous dire qu’il n’y a pas juste le bordeaux dans la vie!

Le vin est un liquide rassembleur. De son rôle important dans plusieurs religions à la place qu’il occupe sur nos tables, il est intrinsèquement convivial.

C’est certain que ma relation au vin est différente de celle de bien des gens. Ma job, en tant que sommelier et chroniqueur, est à la fois d’en vendre et d’écrire à son propos. Mais avant tout, d’un point de vue personnel, ce que j’aime le plus, c’est de partager ma passion pour ce doux nectar avec ceux qui ne s’y connaissent pas autant que moi. Ça me brise le cœur quand j’arrive dans un party et que je vois une bouteille de vin de dép’ sur la table.

On aime beaucoup le vin au Québec, et la SAQ est le deuxième acheteur de vin en importance AU MONDE (après Costco). Cela dit, force est de constater que dans l’ensemble, on a des goûts un peu plates… Toutefois, on n’a vraiment pas de bonnes raisons de continuer dans ce sens-là. S’il y a de nombreux inconvénients à avoir un monopole d’État en matière d’importation de vin, cela nous donne au moins accès à des vins intéressants, peu coûteux, bons pour nous et bons pour la planète.

Voici donc pourquoi j’estime qu’il n’y a aucune bonne raison de boire du vin plate.

Pour votre plaisir

Dans sa forme optimale, le vin est censé être une représentation de son environnement. Le sol, le climat, l’exposition au soleil et les conditions météorologiques de l’année contribuent tous à l’expression du vin, à sa saveur et à sa personnalité. 

C’est pourquoi la société A&D Wines, qui travaille dans la région du vinho verde, au Portugal, a décidé de faire un vin qui représente son environnement. Ayant noté des changements dans le goût des consommateurs et leur volonté de boire mieux, la société se tourne vers une agriculture durable et s’efforce de présenter des vins qui mettent en valeur la personnalité des cépages et des régions exploitées. Le Monologo Arinto p24 2016, fait à 100 % d’arinto, un des cépages typiques de la région de Minho, et est une carte de visite parfaite des vins blancs de cette région, grâce à ses belles notes de pommes vertes, à son acidité croquante et à sa minéralité subtile. Et à seulement 19 $, c’est un vin idéal pour vous convaincre qu’il n’y a aucune bonne raison de boire du vin plate!

Pour votre porte-monnaie

Une supposition répandue est que du bon vin doit forcément être cher. C’est d’ailleurs l’une des raisons qu’on me donne le plus souvent, lorsque je demande aux gens pourquoi ils boivent des vins plates.

Mon penchant francophile me pousse à croire que boire du bon vin à prix modique est un droit important que l’on doit préserver. Une supposition répandue est que du bon vin doit forcément être cher. C’est d’ailleurs l’une des raisons qu’on me donne le plus souvent, lorsque je demande aux gens pourquoi ils boivent des vins plates. Pourtant, le but des vignerons qui élaborent du vin pour les bonnes raisons est de démocratiser le marché et de s’assurer que les gens n’ont pas à débourser des sommes exorbitantes pour avoir accès à un vin sain, bon au goût et bon pour la planète.

Les producteurs Quinta das Arcas et Soalheiro, dans la région du Vinho Verde au Portugal, sont des exemples d’entreprises familiales existant depuis quelques décennies et qui se concentrent à créer des produits de qualité au prix le plus accessible possible. On retrouve dans leurs vins des beaux arômes floraux, des notes d’agrumes rafraichissantes et une fine acidité qui fait légèrement claquer le bout de la langue. Des vins parfaits pour un après-midi au bord de la piscine!

Pour votre santé (et celle de la planète)

De nombreux grands producteurs s’en rendent compte et pratiquent désormais ce qu’on appelle la « lutte raisonnée », c’est-à-dire qu’ils effectuent un changement de cap d’une agriculture intensive vers des pratiques plus vertes, en suivant un plan s’échelonnant sur quelques années.

Je suis toujours étonné de rencontrer des gens qui suivent des diètes pour leur santé caler des bouteilles de vin cheap. Si on est pour manger des produits frais et bios, pourquoi ne pas en faire autant avec le vin qu’on boit? La réalité est que l’on consomme de plus en plus de vin, dans des endroits où cet alcool ne faisait pas partie de la culture locale. La demande fait donc que plusieurs industriels se sont intéressés au vin pour les mauvaises raisons, et ont commencé à en faire un produit bon marché.

C’est pourquoi il faut encourager les producteurs qui s’engagent dans une agriculture vertueuse. Il faut prendre soin à la fois de son corps et de la planète, plus que jamais. De nombreux grands producteurs s’en rendent compte et pratiquent désormais ce qu’on appelle la « lutte raisonnée », c’est-à-dire qu’ils effectuent un changement de cap d’une agriculture intensive vers des pratiques plus vertes, en suivant un plan s’échelonnant sur quelques années.

*****

Parenthèse: c’est quoi Vinho Verde?

C’est une région vinicole vraiment à part du nord-ouest du Portugal, reconnue non-seulement pour ses vins vifs, légers et rafraîchissants, mais aussi pour ses vins plus structurés. Les vins de la région du Vinho Verde sont parfaits (et peu dispendieux) pour accompagner vos repas légers tels que les salades, les poissons et la viande blanche.

Les vins de cette région sont fabriqués avec des variétés uniques de raisins comme l’Alvarinho, le Loureiro ou encore l’Avesso. La région du Vinho Verde produit du vin depuis plus de 2000 ans; on peut donc s’attendre à des produits de haute qualité!

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up