Horoscope : votre matériel scolaire idéal, selon votre signe

Signes du zodiaque + rentrée scolaire = amour.

Que vous soyez presque centenaire ou que vous veniez tout juste d’apprendre à lire, il est fort à parier qu’à un moment ou à un autre de votre vie, l’enseignement ait (eu) un rôle majeur à jouer. Même si l’apprentissage est à la maison, il faut vous armer de l’attirail de base : crayon, efface, papier, etc. On ne vous le dira certainement pas à l’école, mais votre signe astrologique peut affecter votre choix en matière de matériel scolaire. J’ai fait mes devoirs et vous présente ici l’indispensable objet qui a marqué ou marquera votre passage en classe.

Bélier

Votre comportement est souvent spontané, erratique et frondeur. De tous les signes, vous êtres donc celui le plus à risque de se salir les mains. Jouer dans la bouette. Escalader une montagne. Ou ben juste traverser la rue au mauvais endroit (ça c’est vous tout craché, un vrai danger sur deux pattes). Allez-vous vraiment vous contenter d’un petit sac banane en peau de pet? Vous avez la couenne épaisse et ne recherchez rien de moins toffe que vous pour y fourrer vos objets essentiels. Le sempiternel sac Lavoie, c’est votre affaire. Il a d’ailleurs le même talon d’Achille que vous : le zipper est pas garanti à vie. Oui oui, vous avez un zipper de caché quelque part. Tous les Béliers en ont un (vous avez juste pas encore trouvé le vôtre).

Taureau

On dit que les Taureaux sont matérialistes à l’os. C’est vrai (sorry not sorry). Ça pourrait être limite gossant, si ce n’est de la classe avec laquelle vous manifestez votre superficialité. Vous faites preuve d’une imagination débordante pour rappeler au monde entier le lien unique qui vous relie au monde des objets. Votre culot se manifeste dans une petite machine à batterie. Une imprimante à étiquettes au laser, c’est un peu comme l’anneau unique dans le Seigneur des anneaux. Un gugusse pour gouverner tous les autres gugusses, en collant son nom dessus.

Gémeau

Qui dit Gémeau dit signe d’air, qui dit signe d’air dit gros cerveau (c’est bizarre, mais c’est comme ça). Les très intellectuels Gémeaux ont besoin d’évacuer leur trop-plein cérébral. Cela se fait normalement en paroles par l’orifice de la bouche, mais les sinus font aussi très bien l’affaire. Je ne fais pas référence ici aux sinus du nez (ben voyons à quoi vous pensiez), mais bien aux sinus qui apparaîtront sur une calculatrice scientifique… ainsi qu’aux cosinus, aux formules d’algèbre et aux figures géométriques en tout genre, forgés à coups d’équations mathématiques plus compliquées les unes que les autres, se matérialisant comme par magie dans l’écran à cristaux liquides du petit joujou électronique, à la satisfaction jouissive de leur propriétaire (je sais, c’est presque indécent).

Cancer

Allô les Cancers. Vos rentrées ont souvent été riches en émotions. Beaucoup de nouveaux visages (ça, c’est angoissant). Un tas de nouvelles matières (ça, c’est stressant). Des professeur. e. s pas toujours gentil. le. s (ça, c’est inquiétant). Heureusement, vous savez toujours quand vous retirer de la pression du monde scolaire et prendre un moment pour vous. Le self care, ça commence à la petite école avec un beau petit jus passion tropicale, siroté doucement dans un recoin tranquille de la cafétéria, à l’abri des regards. Un répit pour la soif, et pour l’âme.

Lion

Riches ou pauvres, les Lions ont quand même toujours une surprise dans le baluchon. On pourrait penser à quelque chose à la hauteur de leur exubérance comme des crayons qui brillent dans le noir ou des gommes à effacer en forme de caca, mais il n’en est rien. Le vrai secret des Lions réside dans un talent particulier, transmis de génération en génération. Le mystérieux « S ». Celui-là même dont on ignore l’origine. Celui-là même qui finira par remplir nos cahiers d’école et nos coins de pages de notes. Les Lions sont les fiers gardiens et les bienveillants pourvoyeurs de la technique ancestrale. Respectez-les.

Vierge

La règle en bois. Je pressens déjà votre levée de boucliers : c’est un objet beaucoup trop banal, à la limite du vulgaire. Mais pensez-y bien. La règle en bois (ou la règle en plastique mou pour les plus wild d’entre vous) est peut-être l’item le plus pratique de tout l’étui à crayons. Pour plier et déchirer des feuilles harmonieusement, elle n’a pas son égal. Elle fait aussi office de redoutable signet. On peut même l’utiliser comme arme en cas de légitime défense, fouettant promptement les doigts mal intentionnés qui voudraient prendre un stylo sans demander. À l’image des Vierges, les règles sont d’une utilité légendaire, mais insoupçonnée, et ce n’est que leur absence inopinée qui nous fait réaliser à quel point elles sont nécessaires à la vie.

Balance

Les Balances se poseront cette question tout le long de leur vie scolaire. Et par « tout le long », je veux dire constamment. Voyez-vous, c’est qu’une Balance, par définition, est indécise. Au point tel qu’elle préfère l’éphémérité de la mine de plomb à la magnanimité de l’encre. Boudant tout trait trop définitif (afin de pouvoir facilement se corriger, modifier sa trajectoire, revoir le cours de sa pensée), elle se tourne vers le grand éventail de possibilité des crayons de bois. Elle court en réalité vers son propre malheur. En effet, le choix de la bonne densité de plomb la tourmente. Trop gras, elle ne pourra effacer efficacement ses erreurs. Trop dure, elle verra avec horreur le papier se déchirer sous le poids de sa main. Devant un tel buffet d’options, vaut mieux revenir à l’encre et plutôt s’armer de ce précieux liquide.

Scorpion

Vous a-t-on déjà dit que les Scorpions sont les plus à risque d’entretenir de petits tics? Un geste répété, presque à l’insu de la conscience, un phénomène tout à fait en phase avec les tendances obsessionnelles de ce signe d’eau. C’est donc sans surprise que le poinçon fait partie de la vie écolière du Scorpion (en plus ça rime). Ce qui commencera d’abord comme une relation gagnant-gagnant (je poinçonne trois trous à cette feuille pour pouvoir la fixer dans mon duo-tang), se mutera bientôt en co-dépendance malsaine (je ne sais vraiment pas pourquoi je viens de faire ces 443 perforations dans mon cartable de chimie, aidez-moi quelqu’un). Le pendant heureux à cette scabreuse affaire, c’est que les Scorpions ne sont jamais à court de confettis.

Sagittaire

Les Sagittaires savent se faire des ami. e. s. Beaucoup. Et rapidement. Peu importe la situation. Exactement du genre à trouver leur bff en passant une commande au volant dans un Wendy’s (c’est vraiment déjà arrivé pour vrai, mais c’est malheureusement pas dans le thème du mois, je vous réserve l’anecdote pour une autre fois). L’outil qui sied le plus au sagittaire avide de nouvelles amitiés est le taille-crayon. La stratégie est simple, mais efficace : il est prouvé que seulement le dixième de la classe arrive à garder la main sur ce si pratique équipement. Après bris et pertes, les âmes malheureuses (particulièrement les balances) se tournent vers leurs voisin. e. s, crayon émoussé à la main. C’est alors que les natifs et natives de la constellation du Centaure jouent le rôle de leur vie : sourire attachant, blague de circonstance, échange de prénoms. Le Méritas de la plus belle personnalité, à coups d’aiguisoir.

Capricorne

Si vous souhaitez que votre cohorte change les règles du jeu et prenne le contrôle de votre institution académique, il faut miser sur le leadership naturel des Capricornes. Pour arriver à créer un soulèvement populaire, ces derniers s’arment toujours du redoutable plan de cours. Très rapidement, tout enseignant. e trop laxiste se fera reprocher écarts et tergiversations. Une lacune de trop, et c’est parti : les pétitions commencent, le comité des élèves met en branle des procédures révocatoires, les manquements du corps enseignant fuient sur les réseaux sociaux. Votre école fait les manchettes. Un discours du ministre de l’Éducation est prononcé en onde. Des postes sont abolis. Les Capricornes agitent glorieusement le drapeau de la liberté, menant la troupe de révolutionnaires avec un doigté magnanime (je lis peut-être trop sur Marie-Antoinette et Louis XVI ces temps-ci).

Verseau

Il n’y a pas plus sournois que les Verseaux. Leur côté caméléon leur permet de se glisser dans toutes les peaux, faire partie de tous les groupes, passer par toutes les issues. Être sournois, c’est une qualité ou un défaut? C’est cette même ambivalence qui caractérise leur objet fétiche : le pointeur laser. Normalement interdit en milieu scolaire, l’oblong objet se cache dans les poches et les sacs à dos. Il est transmis illicitement de bums en bums. Pratique lors des présentations orales, il se transforme en arme de destruction de la cornée lorsqu’utilisé à mauvais escient. Le pointeur laser est captivant, dangereux et constitue un vrai divertissement pour les animaux de compagnie. Pareil comme vous, les Verseaux.

Poisson

J’espère ne pas péter votre bulle en vous disant, Poissons, que vous êtes parfois trop facilement impressionnables. Vous êtes sans contredit le public favori des magiciens. Votre rire gras est le plus beau salaire de l’humoriste, vos généreuses larmes, celui des dramaturges. Une campagne publicitaire assez accrocheuse agit sur vous comme des chardons sur du velcro. Vous collez. Les colorés Tubes de yogourt à boire sont l’exemple parfait de l’hameçon qui vous guette. C’est avec émerveillement que vous mettez le juvénile produit laitier dans votre panier d’épicerie. L’aliment ne reste pas longtemps dans la boîte à lunch. Avant même la fin de la première période, vous engouffrez le tout. Et c’est là que la panique s’installe. Vous avez peur qu’on vous pose une question. Vous appréhendez le moment où vous aurez à parler et qu’avec horreur, vos camarades de classe s’apercevront à votre voix rauque et tubulaire que vous avez déjà dévoré votre goûter. Votre mutisme est plein d’angoisse, et aucune des milliards de bactéries envahissant à l’instant votre système digestif ne peut vous consoler.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Brûlée et vive

Les carnets d'Anick Lemay.

Dans le même esprit