Horoscope : vos finances astrologiques

URBANIA et la Banque Nationale s'unissent pour vous parler de vos finances.

En ce début de nouvelle année, on a toujours les meilleures intentions. On se fait les promesses les plus solennelles : on veut se mettre au crossfit même si on sait pas c’est quoi un burpee, on veut prendre plus de temps pour soi même si notre horaire de janvier est déjà complet, on veut procrastiner moins même si nos décorations d’Halloween sont encore sur notre balcon, on veut économiser plus même si on a juste un compte-chèque. Bref, on veut bien faire, mais on ne sait pas où commencer. En ce qui concerne vos finances, on peut peut-être vous aider à choisir votre nouvelle bonne habitude financière, grâce à votre astrologue favori (si vous ne saviez pas que vous aviez un astrologue favori, ben SURPRISE !).

Quel que soit votre décan, que vous soyez un signe d’eau ou né pendant une rétrograde de Mercure, Guillaume a un conseil pour vous.

Bélier

Est-ce que quelqu’un a dit « achat impulsif » ? Si vous êtes du genre à saliver devant le concept de l’impulsivité, sachez qu’il existe quelque chose comme de « l’épargne impulsive ». C’est un peu comme devenir un Jedi au lieu d’un Sith. Ou ben devenir un Gryffondor au lieu d’un Serpentard. Ou une Gilmore Girl au lieu d’une Gossip Girl (je ne juge pas vos référents du tout et vous aime tel que vous êtes). Quelle merveilleuse idée de joindre l’utile à l’agréable. Écouter ses envies soudaines et les surprendre en leur faisant un solide pile driver du haut de la troisième corde. Celle-là, c’était pour les fans de lutte.

Taureau

Non seulement vous aimez économiser de l’argent, mais en plus, vous ADOREZ que votre stash de cash soit esthétiquement entreposé. Vous êtes du genre à cacher des liasses dans vos plus beaux bas ou glisser vos dollars dans des cochons en vraie porcelaine laquée, fashion extra bacon. Mon conseil c’est de vous saucer dans l’harmonie naturelle d’un compte d’épargne à intérêt élevé. Peut-être moins fancy que des somptueux bas en laine d’alpaga, mais l’ergonomie d’un compte qui rapporte provoque un plaisir voluptueux aux mille charmes divins. Un compte d’épargne en 2018, c’est comme un lit d’eau en 1989, un must.

Gémeau

Vous êtes la reine du transfert Interac, le baron de la transaction virtuelle efficace, l’apôtre de l’échange monétaire gratis. Vos ami.e.s achètent le gâteau du quarantième de Sylvie ? Vous cotez instantanément. Vous empruntez le chalet de Claude à Saint-Adolphe-d’Howard pour une fin de semaine de repérage d’ovni ? Hop ! Un petit merci en bidous. Votre bottin de contacts devient aussi gros que votre nombre d’ami.e.s Facebook. Un bon ménage de printemps s’avère nécessaire en 2018. Notez bien tous les noms de famille (parce que récompenser le gardiennage de votre chien ne devrait pas être une loterie entre cinq Mathieu), renouvelez les questions de sécurité, nettoyez bien sous les tapis et le tour est joué !

Cancer

C’est le lundi bleu en janvier, il fait froid, vous vous couvrez le p’tit cœur de laine. Si le vôtre grelotte, vous vous dites qu’il doit y en avoir une bonne gang dehors à se le péter au frette. Votre altruisme se trémousse. Me semble que ça vous ferait du bien de faire du bien à quelqu’un. En fait, ça pourrait littéralement vous faire un peu de bien, si l’organisme à qui vous donnez s’avère être admissible aux déductions d’impôt. Et là, cette idée vous met dans tous vos états. Si on vous redonne un peu d’argent quand vous donnez de l’argent, est-ce que ça réduit de moitié votre générosité ? Ayoye la question morale. Vous avez le choix : refaire votre philo 3 au cégep ou ben juste donner. Je vote pour juste donner.

Lion

Je sais que vous êtes très fièr.e de votre portrait. Et par portrait je veux dire autant de votre face que de votre portrait financier. Y a des fois où ça vous tenterait d’en faire une screenshot et de mettre ça dans votre profil Tinder. Vous êtes pas obligé. J’ai déjà publié sur mon fil une photo de ma carte d’assurance maladie, juste parce que je m’y trouvais bien sexé. On m’a vite rappelé à l’ordre. Bye bye mon vol dans le sud. Allo le vol d’identité. Dites-vous que vous êtes comme une huître bien juteuse et que le plus beau de vous est cette grosse perle que vous cachez si bien. Je sais, c’est pas l’image la plus appétissante. Mais ça vous remet la fierté à la bonne place.

Vierge

On vous connaît pour vos loyaux services. Très très loyaux. Plus loyaux que ça, on vous appelle Bond, James Bond et ça fait 26 films que vous sauvez l’Angleterre. Les gens au travail vous donnent des tapes sur l’épaule et vous font des clins d’œil. « Ouin, cette année c’est trois belles semaines de vacances ? » Vous vous sentez un peu mal. C’est pas votre genre de gruger comme ça sur vos heures de travail pour aller vous faire dorer au soleil. Vierges de la province, peut-être pourrez-vous vraiment en profiter cette année, car, après cinq ans à bosser au même endroit, votre 4 % mute en 6 %, vos 2 semaines en 3 et BANG ! Votre idée frivole de faire le tour du lac Saint-Jean en triporteur sur la piste cyclable juste pour le lol deviendra soudainement très réalisable.

Balance

Est-ce que vous avez déjà essayé de ne pas acheter de vêtements neufs ? Pas dans le sens de juste rien acheter (lel), mais dans le sens de visiter les friperies du coin et de vous laisser aller la main sur les morceaux qui vous tentent ? Je demande comme ça, parce que je sais que vous avez un p’tit côté coquet et un grand amour du beau linge. 2018 est l’année de toutes les révolutions, et j’en prédis une grosse dans votre garde-robe. D’ailleurs, qui dit révolution de garde-robe dit révolution de portefeuille, et qui dit révolution de portefeuille dit probablement révolution de votre sourire qui risque de se fendre jusqu’aux oreilles à cause de toutes les économies réalisées. Cheese-whiz que vous allez être en beauté.

Scorpion

C’est l’histoire d’un quidam qui a toujours des idées géniales, mais qui ne sait jamais trop trop comment les mettre en application. Invention, conception, création. Ça trotte dans sa tête et c’est à deux doigts d’enfanter. Qu’est-ce qui manque pour que ça se passe ? C’t’évident : une bonne vieille campagne de sociofinancement. En 2018, il est temps de prendre ses ambitions, les passer dans la machine à concrétisation et les pitcher à la face du monde ! Ou dans l’œil du dragon, c’est selon.

Sagittaire

On reconnaît le Sagittaire à son curriculum vitae. Le vôtre doit être rempli d’un paquet de surprises. Vous êtes du genre à avoir appris la danse des abeilles par cœur pendant vos études en biologie, juste avant de devenir pilote d’avion pour de riches milliardaires quand soudainement une carrière de coach de vie s’est amorcée sans crier « timber ». De criminologue-crooner à scaphandrier-barista, vous commencez à peut-être penser vous lancer dans les libertés du freelance. Si la gig vous fait giguer, j’ai seulement un conseil pour vous. Un seul, mais un GROS : gardez vos factures. Votre comptable et vos retours d’impôts vous diront merci.

Capricorne

Tout est toujours correct. Full straight, bien placé, bien classé, planifié et en santé. Ça niaise pas icitte et ça fait de son devoir de structurer ses affaires et d’amener ses projets à terme. Ça me donne le goût de vous envoyer un chaleureux bravo tout mouillé par la poste, en mode express et livré à votre porte à part de ça. En 2018, j’ai l’intuition que vous utiliserez tous vos talents organisationnels pour vous gâter ! Vous avez le profil type pour vous créer une hygiène d’épargne qui va aller direct dans un beau gros cadeau de vous à vous à la fin de l’année. Genre : une calculatrice ultra performante pour devenir encore plus efficace ou vraiment, vraiment beaucoup de pop-tarts, LE pêché mignon de TOUS les capricornes.

Verseau

Vous êtes quand même YOLO et quand vous allez devenir un vrai BOBO vous allez vouloir vous acheter un million de POGOs et partir ASAP en MOTO pour aller visiter la NASA en écoutant du TOTO. Disons que vous allez être plus FOMO que JOMO, mais loin d’être NONO vous allez avoir épargné dans des REER, des CELI et TUTI, et vous aurez du foin en TITI. Bravo mon COCO.

Poissons

Le pouvoir du rêve. Vous connaissez ça. Pour vous c’est un carburant aussi valide qu’un plein de suprême sans-plomb ou qu’une canette de Guru diète. Je vais dire comme les lapins avisés : « C’est votre carotte au bout du bâton ». Ça peut arriver par contre que la carotte soit vraiment grosse et lourde (et une grosse carotte, c’est pas toujours le fun). Essoufflé par le poids du légume ? Choppez votre carotte en petits morceaux. Commencez par vous concentrer sur les aspects les plus réalisables de votre rêve. Admettons que votre rêve c’est de refaire votre maison de bord en bord. Séparez votre objectif pièce par pièce. Spreadez tout ça dans un calendrier qui s’étend sur assez d’années pour vous laisser respirer. Ça fait beaucoup de métaphores culinaires, mais maudit que c’est appétissant !

Des bonnes finances, c’est s’assurer d’un bon futur. Pour ça, y’a rien de mieux que des REERs.  Et ça mange quoi en hiver un REER? On commence par où, on fait quoi avec ça. Votre parcours commence ici.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Grandir, ça fait mal

Les carnets d'Anick Lemay.

Dans le même esprit