Horoscope : Quel parc es-tu ?

Ben oui toi, c’est le dernier mois de l’été. Est-ce que, comme moi, ça vous fait mal? Ou de toute façon, le retour au travail et la fin des canicules vous ont ramené à la réalité.

Septembre c’est un drôle de mois. Un pied dans l’été, l’autre dans l’automne, très vierge, mais juste assez balance. C’est le temps de l’année où on commence une nouvelle vie, on apaise nos excès estivaux, on apporte notre p’tite laine… au parc. 

Parlant de parc, l’astrologie RAFFOLE des parcs parce que ce sont les endroits de prédilection pour regarder les étoiles à l’œil n. Mais la question qui demeure c’est: quel parc célèbre êtes-vous, mes belles bêtes du zodiaque? 

Bélier – Parc national des volcans d’Hawaï

 

Y’a pas plus énervé qu’un.e bélier. C’est un peu comme si vous aviez le feu aux bobettes. Est-ce que c’est possible pour vous de juste prendre un petit moment pour chiller en bonne et due forme? Vous aimez tellement l’action que les seuls moments au parc qui vous tentent sont ceux passés sous la menace qu’un VOLCAN POURRAIT SE RÉVEILLER SOUS PEU. Le parc national des volcans, situé sur la Big Island de l’archipel d’Hawaï, a son lot de dangers potentiellement mortels. Ça vous dit, une p’tite séance de slackline au-dessus de la lave en fusion? 

Taureau – Le sanctuaire de paresseux du Costa Rica

 

Il ne se passe pas grand-chose au Sanctuaire de paresseux de Cahuita. Des fois, un animal bouge un peu. Mais juste des fois. C’est pas trop déconcentrant pour les taureaux qui ont juste le goût de s’asseoir, tranquilles sur un banc, à se taper À la recherche du temps perdu au grand complet deux-trois fois. Bref, un parc low maintenance, sans sportifs, sans grandeur nature, sans écureuils menaçants atteints de la rage, sans maudits béliers qui abusent de la slackline. Plongez-vous dans votre roman en paix, mais gardez-vous une carotte pour la seule fois de la semaine ou un paresseux va venir tirer sur votre chemise pour un p’tit snack.

Gémeau – Le parc du Peuple

Un gémeau à la retraite, c’est jamais complètement à la retraite. Ça se tient avec sa gang de vétérans à jouer aux cartes dans les parcs, à danser en ligne dans les parcs, à faire son aérobie du matin, le midi ou le soir… dans les parcs. «Socialisation» est leur définition même et aucun n’espace public n’est à l’abri d’un gémeau qui veut se faire des ami.es. Le parc du Peuple, situé dans la ville de Chengdu, en Chine, est juste rempli à craquer de ces petites bêtes sociables. Des aînés en santé qui n’ont pas besoin d’une résidence pour avoir un peu de soleil. 

Cancer – Le Bryant Park à New York (pour pleurer)

Croyez-le ou non, un palmarès des meilleurs endroits où pleurer à New York existe. J’écris «croyez-le ou non», mais dans le fond, je sais que tous les cancers me croient sans hésiter une seconde. Les parcs sont pour elleux de véritables exutoires. Let’s go les larmes, ça fait juste plus d’eau pour la belle flore qui longe les sentiers et les terrains de balle. Le Bryant Park, 5e sur la liste braillarde, a l’avantage d’avoir des toilettes avec du papier cul illimité pour s’éponger les pommettes et se moucher les émotions bien fort.

Lion – Le parc de miroirs de Sydney

Je sais, je sais, c’est facile en TA d’associer les lions aux miroirs. C’est même cliché. Ce que je peux vous dire, c’est qu’en plus d’être bondé de miroirs pour vous admirer jour et nuit, le Hyde Park de Sydney est rempli de chauve-souris. Pis là, vous allez me dire que ça ne fait vraiment pas lion des chauves-souris? Pas vraiment, mais au moins ça change le mal de place.

Vierge – Le parc de workouts vraiment bizarre à côté du boulevard Robert-Bourassa

Savez-vous de quel endroit étrange je parle? Alors qu’on est en train de se rendre à Montréal à partir de l‘Île des Soeurs (ou l’inverse), on a droit à un terrain vague parsemé de barres latérales et de blocs d’exercices, coincé entre la rue Nazareth, le boulevard Robert-Bourassa et le fameux Depotium. Quels énergumènes choisissent l’espace le moins workout-friendly de tout Montréal pour s’y entrainer? Les vierges, évidemment. Juste pour se compliquer la vie encore plus. 

Balance – Le parc d’autos du West Edmonton Mall

Un groooos parking pour un grooos centre d’achat. Le West Edmonton Mall est probablement le plus large mail du Canada, mais ce qui intéresse surtout les balances, c’est son vaste parking. Il n’y a pas de plaisir plus tendre pour une balance que de passer des heures à se chercher LA place de stationnement idéale. Ni trop loin de sa boutique préférée, ni trop au soleil (pour se rasseoir confortablement sur sa banquette tempérée), ni trop à risque de se faire grafigner par un panier d’épicerie on the loose. Ça zigzague dans les allées, la radio dans le tapis et les fenêtres baissées. Ça, c’est du moment stationnement.

Scorpion – Le parc jurassique

Si les béliers aiment leur parc avec une dose de danger, les scorpions aiment le leur avec un brin de terreur. Le plus d’animaux dangereux possible, le mieux c’est. Si, en plus, ça adonne que l’animal dangereux est censé être éteint depuis des millions d’années et peut déboîter un Jeep avec ses mâchoires, c’est parfait. Le parc jurassique n’existe peut-être pas réellement, mais je suis pas mal certain que les ratons laveurs affamés du Mont Royal peuvent donner agir à titre de remplaçants pour donner une bonne frousse.

Sagittaire – Le parc national de Serengeti

Pour tous les parcs en train de lire cet article qui se demandent comment plaire à un.e sagittaire, voici mes conseils : 1. Soyez ben ben loin, disons, à au moins deux transferts en avion. 2. Soyez vastes, tellement vastes que vous vous étendez entre plusieurs pays (la Tanzanie et le Kenya sont d’excellentes options). 3. Laissez la vie sauvage faire son oeuvre. Un bon paquet d’hyènes, pis une poignée de gnous, là on parle. Dans le fond, soyez-donc le parc national de Serengeti. Un gros swipe right pour les Sags de ce monde. 

Capricorne – N’importe quel parc d’attractions rentable dans RollerCoaster Tycoon

 

Pourquoi donner la moindre attention à un parc qui ne fait pas constamment un bruit d’argent en train d’être encaissée? Ka-ching! Plus que les roucoulements des pigeons ou les gémissements de béliers qui viennent de tomber de leur slackline, c’est LE son qui vous fait penser à de grands espaces verts remplis de plaisir. Une grande roue, deux-trois manèges fous fous fous, un prix d’entrée exorbitant et vous voilà devant parc qui vous rendra (virtuellement) richissime. N’oubliez pas d’augmenter le niveau de sel dans le popcorn, question de vendre plus de sodas!

 

Verseau – Park (Chan-wook)

C’est sûr qu’il fallait un parc bien outside the box pour LE signe qui ne veut jamais être comme les autres. Et là, tu parles d’un Park. Chez Park Chan-wook, on ne s’ennuie jamais. Beaucoup de sang, beaucoup de vengeance, beaucoup, beaucoup de vengeance en fait. Peut-être trop de vengeance? Anywayz, il n’y a vraiment rien de tel pour un verseau que de s’évacher quelques heures devant un divertissant Park

Poisson – Le parc aquatique du Village Vacances Valcartier

Je vous jure que l’article n’est pas commandité par VVV! Promis craché! C’était vraiment juste le choix le plus évident. Pas juste parce que poisson = eau = parc aquatique. Mais aussi parce que le parc aquatique est un endroit idéal pour faire vivre son enfant intérieur, et Dieu sait que l’enfant intérieur des poissons attend juste la bonne occasion pour se faire aller les enfantillages. D’ailleurs, ne mettez pas un gun à eau entre les mains d’un poisson. Votre belle chemise en lin va le regretter longtemps. 

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up