Horoscope : des signes, des planètes et des déclarations d’impôts

Des conseils fiscaux pour tous les signes.

En février, il y a trois choses qui fessent dans le dash : le froid pernicieux et humide qui s’invite à l’intérieur des manteaux fatigués de l’hiver, les clavicules (ou n’importe quel os qui brise facilement) contre la glace mal salée d’une rue en manque d’amour, et l’angoisse inéluctable… de la saison des impôt. Oh oui, je le sais. C’est dark, et c’est dark sur un moyen temps. Je suis ni médecin, ni fourreur (de manteaux bien sûr, à quoi vous pensiez?) mais mes dons en astrologie pourrons certainement vous guider au moment de remplir votre déclaration. Sortez vos T4 et votre carte du ciel, votre astrologue préféré s’occupe de tout!

Bélier

Vous voulez tout faire vous même, ma bande de control freaks hyperactifs, et c’est pour ça qu’on vous aime. Par contre, vous avez tendance à vous jeter dans le feu, que vous sachiez ou non marcher sur les brasier. Ça, c’était une allégorie pour signifier que même si c’est bien alléchant de sauver quelques dollars en faisant ses impôts soi-même, vous auriez peut-être besoin du coup de main d’un bon comptable pour faire le tri dans vos factures cette année. Vous allez réaliser assez vite que, non, 350 piasses de feux d’artifices, ça ne se déclare pas vraiment en “frais de représentation”.

Taureau

“Tradition” est votre mantra préféré. Vous faites toujours appel à votre même bon vieux conseiller financier pour gérer vos déclarations d’impôt. Le même que vos parent, et, si votre mémoire est bonne, que vos grands parents, leurs parents et les parents de leurs parents. Un monsieur vraiment fiable, dont les 96 ans d’expérience vous inspirent confiance. On vous juge pas, mais on vous lance ce conseil là comme ça : calculer des revenus avec des bouliers chinois et une clepsydre, c’est une p’tite coche un peu trop old school.  

Gémeau

Les Gémeaux sont un vrai cocktail de réseautage sur deux pattes, un 5 à 7 de speed dating financier qui marche et qui parle, un bottin d’experts-comptables avec des cheveux et des organes internes (ouin cette métaphore là était peut-être un peu overkill). Le fait est que vous connaissez une pro des déclaration d’impôt et que vous la référez à tout le monde. Votre famille, vos amis, votre coiffeur, la barista de votre café préféré, alouette (littéralement, vous avez contacté personnellement chaque joueur des Alouettes). Quand va venir le temps de booker pour vous même votre comptable chouchou, bonne chance pour trouver un trou dans son horaire.

Cancer

C’est correct de jeter la vieille facture jaunie de votre abonnement à la bibliothèque municipale. Quelque chose me dit que ni Revenu Canada, ni Revenu Québec s’intéressent tant que ça à vos dépenses de 1992.

Lion

Vous êtes du genre à vouloir laisser beaucoup, beaucoup de détails en déclarant vos dépenses et vos revenus. C’est une très bonne chose de rien avoir à cacher aux différentes strates de gouvernements. D’un autre côté, pas certain qu’un fonctionnaire perdu dans un cubicule à Ottawa puisse vraiment faire quelque chose d’utile avec les photos de votre dernier team-building en rafting à Niagara Falls, jointes à votre déclaration.  “Attends un peu qu’il reçoive la VHS de la descente en kayak”. Hmmm, pas tellement.

Vierge

En 2 ans, j’ai peut-être écrit à peu près cent fois dans cette rubrique astrologique que les Vierges aimaient la précision. Adoraient l’exactitude. Raffolaient de minutie. Cette année, c’est à peu près certain que vous allez en faire suer plus d’un pendant la saison fiscale en ayant le culot de mettre trois chiffres après les virgules de vos montants déclarés. Tsé, l’expression “et des poussières” ? Quand on parle d’argent, ben c’est vraiment juste une expression.

Balance

Les impôts. Les faire vous mêmes ou les faire faire par un tiers parti? Aller voir la comptable du coin, ou la grosse banque au centre-ville? La faire en tant qu’employé ou comme travailleur autonome? Les envoyer par la poste ou en version numérique? Pour ou contre la déclaration unique? J’ai pas nécessairement la réponse à toutes les questions qui vous tracassent, mais par contre je peux vous dire ceci : vous êtes tellement cute quand vous croulez sous l’indécision.

Scorpion

Je ne vais pas me faire beaucoup d’ami.es Scorpions en disant que c’est, de loin, le signe le plus à risque de faire de l’évasion fiscale (à cause de leur côté naturellement machiavélique). En revanche, c’est aussi le signe le plus à risque de devenir fonctionnaire pour le ministère du revenu (à cause de leur côté naturellement monastique). J’imagine que ça rééquilibre un peu les choses? J’imagine que c’est correct aussi si vous voulez me mépriser en silence comme vous savez si bien le faire, les Scorpions. 

Sagittaire

Quand vient le temps de faire ses impôt, c’est toujours plus compliqué chez les Sagittaires. Le Sag typique a l’habitude d’enfiler les voyages et, inspiré par l’ivresse de l’aventure, il devient impossible pour lui de résister à l’envie urgente de faire du woofing en nature étrangère, ou de se trouver une job de boss boy ou boss girl dans un pub quelque part en chemin. Tout bon Sagittaire qui se respecte a quatre ou cinq déclarations à faire à chaque année, dans autant de pays différents. Ça fait beaucoup de paperasse. Mais bon, faut faire face à la musique :  ils se font tellement plus de fun que n’importe quel autre signe. Oui, oui, prenez des notes, les Capricornes. 

Capricorne

Les Capricornes ont trouvé tous les trucs pour à la fois réduire considérablement leur dette fiscale et passer pour les meilleures personnes au monde. Leurs REER et leurs CELI sont plus grassement nourris qu’un pré-adolescent en vacances chez ses grands-parents. Ils ont tellement donné à des organismes de bienfaisance que les retour d’impôts pleuvent comme sur une Floride en plein réchauffement climatique. Le seul conseil que je leur donnerais, c’est d’aller jeter un coup d’oeil à l’horoscope des Sagittaires.

Verseau

Après les Scorpions, les Verseaux sont les plus propices à produire des déclarations sketch, mais c’est pas exactement leur faute. Si au moins ils n’avaient pas un cousin barbier/électricien/comptable on the side, vraiment trop charismatique, qui les avait convaincu de déclarer leur chat comme personne à charge. En revanche, il faut quand même l’admettre : ça fait une maudite bonne histoire à raconter aux voisins. De cellule. 

Poisson

Comme tous vos amis, votre famille, votre conscience et le gros bon sens, je vous confirme que non, c’est absolument pas une bonne idée, déclarer ses impôts en novembre.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Brûlée et vive

Les carnets d'Anick Lemay.

Dans le même esprit