Fêter Noël quand on n’a pas une cenne

Quelques idées pour ne pas crouler sous les dettes rendu en 2019

Tout le monde n’accorde pas la même importance à la période des Fêtes. C’est peut-être le party d’anniversaire de Jésus, ou l’occasion de ressortir votre cool chandelier à neuf branches, ou la seule fois de l’année où vous embrassez votre grand-mère, ou bien encore le temps d’impressionner les enfants du voisinage avec votre déco plus grande que nature. Chacun son truc.

Mais la seule chose que Noël ne devrait pas être, c’est une nouvelle raison de s’endetter.

Selon Radio-Canada, à la même période en 2017, les adultes québécois prévoyaient, en moyenne, dépenser chacun 1500 dollars pour les fêtes de fin d’année. Le pire, c’est qu’on serait la province la moins «généreuse».

Je ne voudrais pas gâcher la magie de Noël, mais la planète est à l’agonie et les milléniaux n’ont pas une cenne. Si votre budget est serré, cet hiver, grand Dieu! n’investissez pas dans les gros oiseaux morts, et gardez votre argent pour le chauffage. Voici quelques idées pour vous éclairer.

Le plus important : préservez votre santé mentale

Une fois, ma soeur a décidé de n’offrir qu’un seul cadeau de Noël à chacun de ses enfants, déjà gâtés pourris le reste de l’année. Vous auriez dû voir la face de notre mère! Pour elle, c’était monstrueux et indigne de ne pas noyer des bambins sous les jouets le 25 décembre. Peu importe la pression que vous ressentez ce mois-ci, n’oubliez jamais que le but des fêtes de fin d’année, ce n’est pas le consumérisme à outrance : c’est d’être heureux.

Skippez la dinde

Si c’est vous qui recevez pour Noël, organisez un réveillon végé. Les mauvaises langues prétendent que c’est «bourgeois» de devenir végétarien. Mais les vrais savent : quand on est cassé, le prix de la viande fait souvent saigner des yeux. Le truc, c’est de ne pas remplacer la dinde par un substitut weird et coûteux à saveur chaire de volaille. Des vrais aliments, ça suffit amplement. Pas de stress! Même sans viande, votre repas peut être fancy, plein d’atocas et certifié Ricardo.

Faites un potluck

Ça coûte moins cher, et vous pouvez mettre ça sur le compte de la convivialité. Dites à vos proches que cette année, au lieu de vous offrir une bougie cannelle-brise-marine que vous n’allumerez jamais, vous aimeriez mieux qu’ils participent à la popote. Vous faites la vaisselle, après tout!

Offrez votre temps et vos compétences

Je ne sais pas pourquoi ça sonne cheap de faire des cadeaux immatériels. Votre grand-tante a déjà 25 foulards. Ce qu’elle n’a pas, c’est un compte Skype pour vous dire bonjour, de temps en temps, quand elle s’ennuie dans sa maison de retraite. Ce Noël, donnez de votre personne! Offrez deux heures de votre temps pour désabonner votre père de tous les spams qui pourrissent sa boîte courriel. Apprenez comment danser à votre neveu adolescent un peu pogné. Rangez la cave de vos parents. C’est le genre de cadeaux vraiment utiles que le père Noël ne sait pas offrir. (Sorry, père Noël!)

Louez, troquez, empruntez

Lâchez-vous lousse sur Google pour voir ce que votre quartier peut vous offrir. Tables et chaises pliantes, jeux de société, instruments de musique, système de son, marmite, guirlandes, c’est fou ce qu’on pense être obligé d’acheter, alors qu’on pourrait le trouver sur Facebook. Les Églises, les centres communautaires, les amis d’amis, les bibliothèques, les groupes de troc, et – pour quelques dollars – les magasins de location : ce sont désormais vos meilleurs amis.

Utilisez vos points de carte de crédit, vos Air Miles ou vos points Inspire

Peut-être que, comme moi, vous voyez des points s’accumuler en bas de vos relevés de carte de crédit. Ou on vous a refilé une carte de fidélité quelconque, et vous la donnez à la caisse à chaque fois qu’on vous la demande, mais dans le fond, vous ne savez pas vraiment à quoi elle sert. C’est le temps de se renseigner sur comment enfin utiliser vos bidous virtuels!  Pour vrai, parfois, ça dépanne.

Faites votre party de Noël le 27

Célébrez la fin d’année en spécial, après avoir profité du Boxing Day. Attention! Cette idée fonctionne seulement si vous ne finissez pas par acheter plein de cossins inutiles, sous prétexte qu’ils sont étiquetés «-50%». Ne vous faites pas non plus avoir : les calendriers de l’avent, même soldés, sont juste des boîtes en plastique doré qui servent à vendre du mauvais chocolat plus cher.

Faites du bénévolat

Investissez votre temps dans une banque alimentaire, un service de raccompagnement pour gens saouls ou un party de personnes âgées seules. C’est un tout inclus : vous ne dépensez rien, vous passez du temps de qualité avec des personnes de qualité, et vous faites la paix avec vous-même si vous êtes parmi ceux qui regrettent de ne pas pouvoir donner aux œuvres de charité faute de moyens financiers.

Quelques idées de bénévolat :

https://operationnezrouge.com/fr/qc/informations-locales

https://www.petitsfreres.ca/benevolat/

http://armeedusalut.ca/benevolat-aupres-de-larmee-du-salut/

Bref, joyeux Noël, et souvenez-vous que ce n’est pas l’argent que vous dépensez qui définit l’amour que vous portez à vos proches. C’est quétaine, mais c’est vrai!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

L’angoisse du dimanche soir : quand penser au lundi matin vous fait grincer des dents

La semaine de travail qui s'en vient est flambant neuve, mais vraiment stressante.

Dans le même esprit