Faut qu’on se parle de Camille

On poursuit notre analyse d'Occupation double.

Bon. Il y a quelques semaines, je publiais une ode à Camille, participante d’Occupation double qui osait briser les standards imposés aux femmes en matière de séduction en embrassant le jeu et ses nécessaires manipulations.

Je l’admets, ce texte a mal vieilli.

En quelques épisodes, la jeune professionnelle est passée de tombeuse-assumée-là-pour-gagner à pseudo-narcissique-qui-mange-des-cœurs-pour-déjeûner. Même quand elle n’a pas faim.

J’admirais ses stratégies, son regard décomplexé sur la « game » et sa pleine confiance en ses capacités à susciter l’envie. Tous des penchants qu’on a souvent louangés chez les participants masculins, mais qui nous déstabilisaient lorsque portés par une femme. Or, ces belles « qualités quand on veut gagner à OD » sont maintenant éclipsées par une pulsion de domination difficile à excuser.

Est-ce que là où je voyais de la spontanéité et de la transparence se cachait en fait de l’insensibilité?

Le rapport de pouvoir qu’elle instaurait avec les candidats me laissait d’abord admirative. Il fallait de l’audace pour révéler au public une telle envie de se rendre en finale! Disons que ce même rapport me laisse maintenant un petit goût amer. Je déchirerais ma chemise si un des bros disait d’une candidate : « Je voulais juste [qu’elle] trippe encore sur moi. Parce que c’est le fun de savoir que quelqu’un trippe sur moi. »

Et donc, quand c’est Camille qui tient de tels propos au sujet de Kevin, après s’être moquée des sentiments amoureux qu’il entretenait pour elle, après l’avoir surnommé « stupide-Kev » et avoir professé sa volonté de faire tout ce qu’elle peut pour qu’il soit éliminé, ça passe mal.

J’ai des doutes : est-ce que là où je voyais de la spontanéité et de la transparence se cachait en fait de l’insensibilité? Un manque d’égard à la condition d’autrui? Je pose la question en toute franchise, parce qu’honnêtement, mon cœur a encore envie de supporter celle qui sort du cadre. D’autant plus qu’elle le fait avec une candeur désarmante! Ses confessions à la caméra sont encore et toujours d’une franchise déroutante. (Elles sont aussi de plus en plus creepy – bravo au monteur qui ajoute de la musique de film d’horreur à ces segments!)

Donc, est-ce que Camille pile vraiment sur tout le monde sans remords ou est-ce qu’elle n’est pas juste en train de mener le jeu jusqu’à ses limites les plus crues? Peut-être qu’elle ne fait que nous en exposer la profonde cruauté. Et ce, en assumant son rôle de divertissement… 

Peut-être, aussi, qu’être prisonnière d’un microcosme régi par des nuits de l’amour, ça te mélange un brin l’esprit. Possible que ça ne fasse pas sortir le plus beau d’une personnalité. Possible, également, que le montage ne lui soit pas clément. Qui sait?

Chose certaine, je n’oserais plus la mettre sur un piédestal sous un angle féministe. Pas depuis qu’elle s’est réjouie à l’idée que «Jennifer [puisse] avoir l’air d’une conne à la télé».

Chose certaine, je n’oserais plus la mettre sur un piédestal sous un angle féministe. Pas depuis qu’elle s’est réjouie à l’idée que « Jennifer [puisse] avoir l’air d’une conne à la télé », elle qui a choisi de rester franche dans son attirance envers Kevin. Et surtout pas depuis qu’elle ait publiquement renforcé une vision toxique de la masculinité en ridiculisant le fait que ce dernier ose exprimer ses émotions.

Un gars qui pleure, et qui aime, et qui souffre ne devrait pas être imposé au silence. Jeu ou non.

Pendant ce temps, soulignons que plusieurs internautes dénoncent la méchanceté de Camille en tenant des propos tout aussi mesquins…

 

Au fond, sa stratégie de « joueuse sans filtre » nous permet de réfléchir à l’intimidation à plusieurs niveaux. Ça me semble utile, pas vous?

Et je terminerai en disant que je trouve ça curieux qu’on ne réserve pas exactement le même traitement à Mathieu, lui qui traite régulièrement Kevin de vidange…

Occupation double-standard, quelqu’un?

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up