Exploration de Montréal et de sa jungle typographique

Y'a pas juste l'enseigne de Farine Five Roses à Montréal !

Chaque ville a ses propres enseignes, ses lettrages, et ses amoureux de la typographie. Ça tombe bien, c’est exactement ce que recherche l’émission Safari Typo, une émission de la chaîne franco-allemande Arte, qui se plonge dans les jungles typographiques des grandes villes.

Comme Hollywood, Montréal a aussi SA typographie emblématique; l’enseigne Farine Five Roses, qui surplombe la ville et occupe plus ou moins 1/3 des cartes postales vendues sur le Vieux-Port. On retrouve également cette typo sur des chandails, des coussins, dans des expositions et même … sur des paquets de farine!

On apprend également que la loi 101 a ajouté sa petite touche au design de cet emblème de la ville! À la base, il était écrit «Farine Five Roses Flour» mais le «Flour» a disparu, ce qui explique le grand espace vide en dessous, comme l’explique le guide typographe d’un jour, Étienne Aubert Bonn.


Vous ne le connaissez peut-être pas, mais vous avez certainement déjà vu ses lettres. Étienne Aubert Bonn est un typographe prometteur de Montréal et, le temps d’une émission, un guide touristique d’un nouveau genre.

En nous amenant à travers la ville, le typographe montréalais démontre qu’il n’y a pas que l’enseigne «Farine Five Roses» à Montréal. L’ère industrielle de Montréal a laissé son lot de traces dans les rues, et la plupart des typographies d’époque sont très bien conservées sur les briques rouges! On pense aux bâtiments du Vieux-Port, aux anciens entrepôts du Mile-end, maintenant occupés par des studios d’artistes et à la vieille enseigne de La Presse, sur le bâtiment du journal!

Pour lire un autre texte de Fabien Kerneis : « Effacer la haine des murs de Montréal ».

——-

document.getElementById('ShopifyEmbedScript') || document.write('');

Je suis ce mec de 6 pieds 5 qui empêche le monde de voir son show tranquille, mais je fais des efforts là-dessus. Je gère aussi le facebook d'URBANIA donc j'ai peut-être déjà stalké votre profil.

Du même auteur