Samuel Jacques - Conifère

Et si nos collaborateurs pouvaient s’infiltrer dans le cerveau de n’importe qui…

car2go et URBANIA s’unissent pour parler des gens qui nous inspirent.

«Si vous aviez accès au cerveau d’une personne morte ou vivante pendant 5 à 10 minutes, quelle serait cette personnalité, et pourquoi?»

C’est la question que nous avons posée à cinq de nos collaborateurs chez URBANIA (comme si leurs cerveaux n’étaient pas assez passionnants). Et leurs réponses nous ont surpris!

Marie-Lyne Joncas: derrière le visage de Michael Jackson

Marie-Lyne Joncas est curieuse, notamment à propos de Michael Jackson. Et elle a visiblement compris que la meilleure façon de savoir la vraie vérité sur cet homme, ce serait d’avoir accès à son cerveau…

«Y’a une chose qui est sûre, c’est que je veux pas le cerveau de Gino Chouinard. Pas que je ne l’aime pas ou qu’il n’a pas un cerveau qui en vaut pas la peine, c’est juste que je voudrais zéro avoir la tête de quelqu’un de programmé à se lever à tous les matins à 1h45 du matin. M’intéresse pas, ça.

Je voudrais le cerveau du roi de la pop, juste pour pouvoir dire à tout le monde que je suis le roi de la pop.

Je voudrais bin plus le cerveau de genre Michael Jackson. Je pourrais répondre à full de questions que je me suis toujours posées sur lui. Y’était-tu gay? Y tripait-tu vraiment sur les p’tits gars? Y se trouvait-tu beau blanc blanc blanc blanc transparent avec un nez beaucoup trop angulaire pointu? Pourquoi fallait qui se fasse anesthésier pour dormir? Comment on fait pour composer TOUJOURS de l’asti de bombe?
Je pourrais même comprendre c’est quoi avoir le beat dans le sang pis pas faire de malaise quand je m’essaie sur le moonwalk.

Définitivement, je voudrais le cerveau du roi de la pop, juste pour pouvoir dire à tout le monde que je suis le roi de la pop dans ma tête. C’est full nice à dire j’trouve. »

Mélanie Couture: le cerveau (et les jambes) de Kathrine Switzer

L’humoriste Mélanie Couture a choisi une personnalité sportive!

«J’aimerais passer quelques minutes dans la tête de Kathrine Switzer, première femme à avoir couru «en règle» le marathon de Boston en 1972. 

Le moment bien précis où sa peur s’est transformée en motivation.

Je voudrais infiltrer son cerveau, exactement au moment où le codirecteur du marathon Jock Semple l’a attaquée pour tenter de la sortir de la course en criant: «Redonne-moi ton numéro!» 

Être dans sa tête, au moment où son chum de l’époque a plaqué Jock Semple, le tassant du chemin. Je voudrais vivre le moment bien précis où sa peur s’est transformée en motivation et qu’elle a dit: «Je dois absolument terminer cette course. J’aimerais ressentir cette conviction profonde pour ensuite l’appliquer à chacun de mes défis. 

(Et on ne se le cachera pas, c’est la seule chance que j’aurais de courir un marathon, mes genoux font dire que ça ne se passera jamais!)»

Kathrine Switzer

Jay Du Temple: Louis C.K., un choix terre-à-terre

Avant de parler à Jay, on lui avait assuré que les personnages fictifs pouvaient faire partie des réponses, croyant que son obsession pour Harry Potter s’insinuait jusque dans les moindres recoins de sa vie. Pourtant, il a fait un choix terre-à-terre, en optant pour l’humoriste américain Louis C.K.

Il a toujours deux-trois ans d’avance sur tout le monde.

«J’admire plusieurs êtres humains, comme tout le monde, allant de Bob Marley à Tina Fey, en passant par Justin Timberlake ou Robin Williams, mais je crois que mon choix s’arrêterait sur Louis C.K..

Comme plusieurs humoristes, il est dans les stand-ups qui m’inspirent le plus. Autant en show qu’en entrevue, je le trouve brillant. Non seulement il est drôle, en plus, il est nuancé, pertinent, il nous fait réfléchir. Je trouve qu’il a toujours deux-trois ans d’avance sur tout le monde sur ses idéologies.»

À moins qu’il fasse partie de la famille Weasley?

 Stéphane Morneau: dans la tête (dure) de Georges St-Pierre

Stéphane Morneau nous parlait récemment de son dad body avec un enthousiasme assez modéré. Serait-ce pour cela qu’il souhaiterait avoir accès au cerveau du champion de MMA?

«Le cerveau des athlètes de haut niveau et des combattants professionnels me semble un univers fascinant, comme une contrée lointaine pour moi et ma paresse maladive.

Prenez George St-Pierre, par exemple. L’orgueil de Saint-Isidore a dédié sa vie à son sport et son quotidien reflète ce dévouement sans frontière. Son corps est plus qu’un temple, c’est une machine bien huilée qu’il entretient religieusement.

Vivre avec une passion obsessive qui nécessite une maîtrise complète de son corps.

Dans sa tête, le temps se découpe en fractions de seconde. C’est le temps maximal de réaction qu’il possède avant de savoir si son esquive sera fructueuse ou bien s’il se retrouvera avec un coude propulsé par la motivation de son adversaire en plein centre de sa figure. Inversement, les fractions de seconde dans l’octogone sont alimentées par les centaines d’heures consacrées à prévoir toutes les éventualités.

J’aimerais visiter sa tête et comprendre comment elle fonctionne. Vivre avec une passion obsessive qui nécessite une maîtrise complète de son corps, une harmonie impressionnante avec son esprit et un abandon souvent complet au pouvoir de la mémoire musculaire en situation critique.

J’aurais l’impression de siéger, brièvement, au sommet d’un empire avec, à ma disposition, la plus puissante armée du monde obéissant au doigt et à l’œil à mes moindres besoins.» 

Rose-Aimée Automne T. Morin: l’intelligence (pas juste artificielle) de Yoshua Bengio

Rose-Aimée a connu le travail de Yoshua Bengio en réalisant le magazine Spécial extraordinaire 2017 d’URBANIA. Depuis, c’est dans sa tête qu’elle voudrait être pour 10 minutes, afin d’avoir un accès privilégié à l’avenir… (et aussi pour être un homme pendant 10 minutes, pourquoi pas?)

«Je rêve d’être dans la tête de Yoshua Bengio! Ce professeur est une sommité de l’intelligence artificielle. Il fait de Montréal un pôle du domaine.

Je pourrais être Yoshua Bengio pendant qu’il dort et je serais satisfaite.

L’avenir, c’est lui! J’aimerais tellement savoir ce que ça fait, être l’avenir… Être un chercheur qui essaie de décrypter l’intelligence pour la développer ailleurs que dans un être vivant! Je rêve d’avoir, même très brièvement, le pouvoir de faire le bien ou le mal. Je veux dire, cet homme pourrait devenir le roi des robots: notre sort est entre ses mains. Je vulgarise, je prends des raccourcis, là… C’est pour ça que je ne suis pas scientifique.

Aussi, je pense que j’aimerais ça, être un homme pendant 10 minutes. Juste ça. Je pourrais être Yoshua Bengio pendant qu’il dort et je serais satisfaite.»

Stéphane et Rose-Aimée sont chanceux: ils pourront presque s’immiscer dans le cerveau de Georges St-Pierre et de Yoshua Bengio à l’occasion de l’événement C2 Montréal (du 24 au 26 mai), puisqu’ils font tous deux partie du panel de conférenciers pour 2017. Si en plus ils se rendent à l’événement avec le système de covoiturage de car2go, ils obtiennent 20$ gratuit à crédités à leur compte, et seront jumelés avec une personne ayant des intérêts similaires pour la durée du trajet! Pour participer à ce brainstorm sur la route, il faut s’inscrire ici avant le 23 mai.

Pour lire un autre texte de Camille Dauphinais-Pelletier: «Les startups sont-elles les entreprises les plus cool?»

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up