Mathieu St-Onge

Éric Enipél : le théoricien du complot le plus sympathique que la terre (plate) ait connu

Reptiliens de tous les pays, unissez-vous !

Sa vidéo intitulée « Sophie Thibault, Chef d antenne a TVA, Reptilienne ? A vous de jugez !! » [sic] a forcé la principale intéressée à démentir les rumeurs. Ses théories loufoques sont discutées jusqu’en Bulgarie. Les sujets qu’il aborde, souvent en état d’ébriété, vont de la fermeture d’une usine d’Electrolux au gaspillage de plastique en passant par les nombreux attentats terroristes qui n’en étaient peut-être pas, finalement. Éric Lépine, alias Éric Enipél, est un symbole vivant de l’érosion de la confiance à l’endroit des élites. Il nous accorde une entrevue à bord de sa complomobile. «À vous de jugez!»

On te connaît pour tes vidéos, mais qu’est-ce que tu fais dans la vie?

Depuis quatre ans, je suis père au foyer. J’ai huit enfants, âgés de 3 à 25 ans! Je vais même être grand-père bientôt ! Avant ça, j’ai fait toutes sortes d’affaires. J’ai travaillé dans les restaurants, après ça dans les bars, j’ai été danseur nu au Castel Tina, pis en 2004 j’ai commencé chez Electrolux à l’Assomption. J’ai fait partie de la vague de licenciements en 2014. J’ai fait une vidéo là-dessus. Electrolux était pas ben ben content mais en fin de compte j’ai pu la laisser là !

J’ai regardé tes premières vidéos, et c’était plutôt rigolo : des sketches, des imitations, toi qui serre la main de Pauline Marois un peu chaud. Qu’est-ce qui t’a dirigé vers des vidéos complotistes ?

«Chu sûr que toi tu pensais que ça venait du Québec, le P’tit Québec. Mais c’est même pas vrai pantoute !»

Quand je suis tombé en congé de paternité, j’ai commencé à m’informer sur internet. Le premier vidéo que j’ai fait de plus sérieux c’était sur le fromage P’tit Québec. Chu sûr que toi tu pensais que ça venait du Québec, le P’tit Québec. Te souviens-tu des annonces : « Le P’tit Québec, un produit de chez nous » ? Nous autres on achetait ça pour ça ! Mais c’est même pas vrai pantoute ! C’est des grosses corporations qui ont ça. Pis là j’ai pas arrêté de fouiller. J’ai du temps ! Mais je suis pas tout seul. Y a du monde qui m’aide en m’envoyant des affaires. Y a des gens qui ont beaucoup de connaissances.

 

Et c’est ainsi qu’est née ta célèbre vidéo sur Sophie Thibault ?

C’est la vidéo la plus niaiseuse que j’ai faite, mais c’est celle qui a le plus pogné ! J’avais bu toute la journée pis je m’étais endormi chaud sur le divan. À un moment donné, ma blonde écoute les nouvelles pis elle me réveille en me disant : « Check la bosse à Sophie Thibault ! » Je me suis dit que le monde allait trouver ça drôle, mais je pensais pas que ça se rendrait à Sophie Thibault. Le lendemain, j’en revenais pas que j’avais fait ça ! Les gens pensaient qu’elle était reptilienne ! [NDLR : les reptiliens sont des créatures imaginaires mi-reptiles mi-humaines qui contrôleraient l’humanité, selon certaines théories du complot.]

Donc tu pensais pas vraiment qu’elle était reptilienne?

On sait pas ! C’est ben beau dire reptilien : ça veut pas dire que la personne va avoir une langue de serpent qui sort. Mais tsé, c’est des cliques. Tu sais de quoi je parle. Je dirais qu’il y a 3-4 % de chances qu’elle le soit. Y a 2-3 médecins qui m’ont dit « Éric tu fais ben de te poser des questions, moi j’ai jamais vu ça ». Si ça a pogné de même, la vidéo, c’est que y a pas grand monde qui a déjà vu ça. Mais je prends ça avec un grain de sel, je m’amuse, on a du fun sur internet.

 

OK, là je veux pas te faire la morale, mais as-tu pensé aux conséquences que ça pouvait avoir sur Sophie Thibault?

Sur le coup c’était juste drôle, mais le lendemain, j’avoue que j’ai réalisé l’impact que ça avait l’internet. Après ça, j’ai pensé à Sophie : tu fais de la télé pis les gens voient juste ta bosse ! C’est gênant. En même temps, elle l’a jamais dit c’était quoi c’te bosse-là ! Je pense vraiment qu’il y a des gens qui nous cachent des choses, c’est définitif.

 

Mais tu penses pas que s’il y avait des choses aussi grosses que des faux attentats – comme tu le laisses entendre dans certaines de tes vidéos – ça se saurait ? Que des journalistes le découvriraient ?

Ça se passe en haut d’eux autres. T’sais, le président des États-Unis, c’est juste une marionnette. C’est comme les réseaux de pédophilie, y en arrêtent jamais. Harvey Weinstein, c’est rien. Lui, c’est la pointe de l’iceberg. T’es-tu informé sur l’histoire Di Rupo ? Informe-toi là-dessus. Tu vas voir c’est quelque chose qui s’est passés, mais personne a été arrêté. Les journalistes, vous êtes pas mieux que moi. Vous avez de l’information, mais juste en surface. Moi je creuse plus profond. Je regarde des documentaires des années 50 que tu te dis c’est pas vrai, mais là tu fouilles pis tu réalises que c’est vrai.

Mais tu sais que les journalistes, on a accès à des outils auxquels toi t’as pas accès, comme des bases de données et des méthodes de vérification des faits ?

Des fois, je me trompe, mais des fois les preuves sont là pis tu peux pas dire le contraire.

Oui ? OK. Mais moi, je suis monsieur-madame Tout-le-Monde qui essaie de comprendre. On est beaucoup, pis à la gang, on devient bons ! Des fois, je me trompe, mais des fois les preuves sont là pis tu peux pas dire le contraire. Sophie Thibault c’était pas sérieux, mais j’ai des vidéos qui sont vraiment fouillées pis c’est ben sérieux. Y a du monde qui m’envoie des informations en privé.

T’as pas peur que tes vidéos aient des conséquences plus graves ?

Oui, c’est pour ça que je suis prudent asteure. Quand tu touches les hautes sphères, t’as des petits avertissements. Quand t’as eu des avertissements, c’est parce que t’as touché un point. Je me suis fait dire « fais attention ».

T’as eu des menaces ?

Je me suis fait proposer un plan de bombe, mais j’ai dit non. Je suis pas fou ! Si j’avais dit « oui » la police serait débarquée chez nous !

Une de tes récentes vidéos porte sur le gaspillage de plastique. Est-ce que ça annonce un Éric Enipél plus engagé pour l’environnement ?

Oui, je m’enligne vers ça. C’est plus léger et moins dangereux pour la famille. J’essaie de trouver quelque chose que tu vois pas à tous les jours. C’est pas toujours évident de trouver un bon sujet. J’ai commencé en niaisant, faque ça reste comme ça : je m’amuse !

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up