Félix Renaud

Entrevue avec Félix Renaud, photographe étonnant, polyvalent et créatif

Urbania dévoile le nouveau projet perso de Félix Renaud : Section fumeur.

Qui est Félix Renaud? Ce Québécois figure au palmarès Infopresse des 30 chefs de file de demain qui font bouger l’industrie d’ici (30/30). Ses photos paraissent en page couverture des spéciaux « Cannabis » et « Nos Parents » d’URBANIA, sans compter sa participation à plusieurs autres de nos magazines.

Photographe depuis environ sept ans, ses œuvres intriguent, fascinent et séduisent. En recherche constante de beauté et soucieux du détail, Félix produit des clichés incroyablement vivants et narratifs.

Depuis octobre 2016, il est copropriétaire du studio Motel avec Hugo B. Lefort et Marc-Antoine Charlebois. Ensemble, ils créent des photographies qui parlent. Peut-être est-ce son background en cinéma qui ressort…

Mais trève de présentations, vous savez quoi? Au nom de ses collaborations avec URBANIA, il nous offre l’exclusivité  de son tout nouveau projet!

Félix Renaud en 5 questions et demie

 Salut! Allons droit au but, comment te décrirais-tu en trois mots?

Comme photographe ou comme être humain? Je ne sais pas. Ça me gêne un peu (de parler de moi). Demande à Rose-Aimée!

(Rose-Aimée : Félix est talentueux, passionné, créatif)

Je n’aurais pas été capable de dire ces trois mots. Peut-être passionné. Sinon j’aurais dit énergique.

D’où vient ton intérêt pour la photographie? C’est une passion récente ou elle remonte à loin?

J’ai toujours été un « trippeux » d’images; plus jeune je dessinais beaucoup. Par la suite, j’ai étudié en cinéma et puis finalement, je me suis intéressé à la photographie.

Les choses visuellement intéressantes ont toujours piqué ma curiosité, au point d’en être un peu obsessives.

J’aime le beau!

Être le copropriétaire du studio Motel avec deux autres photographes, ça représente quoi pour toi?

C’est assez récent. C’est notre studio à nous. On peut enfin s’auto-présenter, produire nos propres photoshoots.  Hugo, Marc-Antoine et moi, on a chacun nos clients, ça nous permet d’avoir un bel espace et de travailler dans une ambiance agréable.

Quel a été ton plus grand défi dans ce milieu?

De bien m’entourer. Par contre, ça s’est fait assez facilement. Ça n’est peut-être pas un si grand défi finalement?

Bien t’entourer?

J’ai la chance de travailler avec des gens que j’aime et qui sont super talentueux. La styliste, la maquilleuse ou l’assistant… ce sont régulièrement les mêmes et au fil du temps, ils sont devenus comme une petite famille. Savoir que tu peux compter sur des gens, ça enlève un poids sur les épaules.

Est-ce que ç’a été un défi? Pas du tout, mais c’est très important pour moi.

Quel est le projet dont tu es le plus fier? 

Le photoshoot sous-marin d’URBANIA avec Lysanne Richard.

Le projet était assez court, mais vraiment l’fun.  Je suis véritablement sortie de ma zone de confort. Quand je regarde les photos, je suis impressionné moi-même… et c’est rare que ça arrive!

Sinon il y a le projet Section fumeur !

Nous y voilà: le projet Section fumeur

Êtes-vous fumeur? Fumeur occasionnel? Marié(e) à un fumeur?

Et pourtant, la cigarette tue. La cigarette pue. Même les cigarettes dites « 100 % naturelles » ou « biologiques » sont aussi nocives que celles produites par les multinationales du tabac.  (le gros bon sens… On vous taquine, amis fumeurs, vous avez le droit de vivre votre vie…)

Le projet personnel de Félix, Section fumeur, invite « à la réflexion en illustrant de façon contrastante et colorée le côté pathétique et parfois sombre de la cigarette ».

D’où vient ton intérêt pour les fumeurs ?

Dans les films, et les séries télés, comme Mad Men, par exemple, le personnage avec une clope parait toujours cool. C’est gracieux, mystérieux et la fumée est un élément intéressant. On sait tous que c’est néfaste pour la santé, mais plein de gens fument quand même. Pourtant dans la «vraie » vie, lorsque tu passes dans la boucane de quelqu’un,  c’est dégueulasse. Ce n’est pas cool du tout au fond ! Alors, je voulais mélanger ces deux contrastes en présentant des personnages super caricaturaux; la serveuse, le concierge, l’homme âgé avec des tubes dans le nez mangeant son « Michelinas»… puis la fumeuse avec son bébé dans le char.

Ce sont vraiment de belles photos, tu ne penses pas que ça pourrait, au contraire, glorifier encore une fois la cigarette?

Chacun a son interprétation. Mais pour moi c’est le genre de photo qui provoque un « wow! » comme première réaction, mais plus tu la regardes, et plus le « wow! » se transforme en « Ouache »…

Le but est vraiment de montrer le côté pathétique de tout ça.

As-tu déjà été fumeur?

Non, jamais !

Qui sont les gens dans les photos? Mannequins, vrais fumeurs? Comment les as-tu trouvés?

Nathalie Coupal est une comédienne, elle joue le rôle de la serveuse dans mes photos.  C’est une de mes actrices préférées ;  elle est vraiment talentueuse. Je voulais absolument (re)travailler avec elle.

Le concierge est un D.A. chez Sid Lee, René-Charles Arseneau; un bon ami à moi. J’ai toujours souhaité le prendre en photo dans un contexte quelconque, donc ce rôle était parfait pour lui.

Pour faire une histoire courte avec Molly, on a pris ma petite fille comme modèle (le bébé de la photo). Et comme sa mère est d’origine latine, je voulais aussi que le personnage de la mère le soit. Ça ne se voit surement pas, je suis peut-être trop minutieux.

Comment leur as-tu proposé le projet?

Je leur ai montré ce que j’ai fait auparavant, en expliquant mon nouveau concept.

Ce n’était pas de vraies cigarettes ;) ?

Des fausses cigarettes roulées avec des feuilles de framboise et des pétales de roses.

Non, tu ne peux pas faire fumer trois cigarettes de suite à des comédiens !

Ta démarche artistique? Combien de temps ça prend réaliser un tel projet ?

Ça faisait plus d’un an que j’avais eu l’idée. La cigarette et les fumeurs m’ont toujours fasciné. Mais étant très occupé, j’avais peu de temps pour réaliser mes projets personnels.

As-tu un rituel avant chaque photoshoot?

Hum… je me pose la question, j’en découvre sur moi-même en même temps!

J’aime donner un back story sur le personnage, c’est-à-dire avoir une discussion afin de développer une histoire avec le comédien ou le mannequin avant de prendre la photo. Si je fais du portrait, je veux connecter avec la personne avant même de sortir l’appareil.

Que penses-tu du milieu de la photographie au Québec?

C’est minuscule, mais vraiment créatif.  J’ai travaillé juste avec du bon monde pour l’instant. C’est une belle industrie.

Le mot de la fin?

Faire des projets personnels comme Section fumeur me permet d’œuvrer dans un contexte vraiment l’fun, mais aussi de travailler avec mon équipe à moi, qui est compétente, créative.

Ce qui me pousse à faire des projets perso et le plaisir que ça me procure. C’est comme un cadeau!

Section fumeur

Photo: Félix Renaud

Studio: Motel

Assistant: Marc-André Renaud / Thibaut Ketterer / Cedric Beaudin

Maquillage: Virginie Bachand

Stylisme: Catherine Perron

Modèles:

Serveuse – Nathalie Coupal

Concierge – René-Charles Arseneau

Chauffeure – Molly Superfine Rivera

Vieillard: Max Houde

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Ces comédien.ne.s qui fondent leur compagnie de théâtre

Incursion dans l’univers de ces acteurs et actrices qui créent leurs propres opportunités de travail.

Dans le même esprit