Dr Papillon, chirurgien esthétique

Pour l’instant, on est jeunes, branchés et pas pire beaux. Mais bientôt, nos cheveux se mettront à grisonner et nos seins et nos paupières commenceront à tomber. La galère totale, sauf si on lâche un coup de fil au Dr Papillon.

Qui sont vos clients pour les cures de rajeunissement?
C’est surtout des aînés, mais j’en ai de tous les âges. La vieillesse, ça ne concerne pas juste les 50 ans et plus; ça peut aussi se voir chez une personne de 30 ans, qui a l’air d’en avoir 40.

Est-ce que les gens qui viennent vous voir le font parce qu’ils ont peur de vieillir?
Parfois, mais ce n’est pas la seule raison. Plusieurs veulent juste être «normaux». Il y a aussi la pression de la société et même celle des petits-enfants qui poussent les gens à prendre rendez-vous avec moi! Quand une grand-mère se fait dire par sa petite-fille : « Mamie, qu’est-ce qui te pend sous le menton?», elle peut être tentée par une petite chirurgie…

Quel est l’âge de la personne la plus vieille que vous avez opérée?
Une dame de 94 ans est venue pour un facelift. J’ai hésité longtemps avant de l’opérer, mais elle a finalement bien guéri. Le plus drôle, c’est son mari de 97 ans qui pleurait pour ne pas que je l’opère, parce qu’il disait qu’elle serait trop belle après l’intervention et qu’il se la ferait voler!

Est-ce que ce genre d’opérations est encore réservé aux riches?
Le désir de paraître jeune va au-delà du phénomène des classes sociales. Même que les gens riches et haut placés dans la société sentent moins le besoin d’avoir recours à la chirurgie plastique, parce qu’ils sont reconnus pour autre chose que leur physique.

La chirurgie esthétique est-elle taboue chez les personnes âgées?
Non, plus maintenant. Quand j’ai commencé à pratiquer, il y a presque 40 ans, je rencontrais des femmes qui auraient aimé se faire réduire les seins parce qu’elles les trouvaient trop lourds, mais qui acceptaient leur sort en se disant que c’était le Bon Dieu qui en avait voulu ainsi. Aujourd’hui, on n’entend plus ce genre de discours.

On parle beaucoup de femmes, mais est-ce que les hommes se laissent aussi tenter parfois par un petit remodelage de nez?
Leur principale demande est la greffe de cheveux. En ce qui concerne le facelift, c’est plus difficile à effectuer sur un visage masculin, parce que les séquelles sont plus difficiles à cacher. Moi, je dis toujours que pour un homme de 60 ans, la beauté, c’est l’épaisseur du portefeuille!

Ce texte est extrait du #27 spécial Âge d’or

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

« Restez à la maison » ça veut dire quoi pour ceux qui n’en ont pas ?

«La plupart des gens se disent : qu’on meure aujourd’hui ou demain, qui va s’en soucier?», lance Ray qui fait du bénévolat depuis […]

Dans le même esprit