Diplomatie 101 avec Trump : la poignée de mains

Aujourd’hui, c’était la première rencontre entre notre Justin et le Donald. Enfin, notre premier ministre allait rencontrer celui qui fait trembler la planète entière.

Les deux leaders ont discuté d’emploi et d’économie. Le sujet épineux du Muslim Ban a lui aussi été abordé. Néanmoins, on sent que Justin n’a pas vraiment tapé du poing sur la table, il a simplement déclaré; «ce que les Canadiens attendent de moi, ce n’est surtout pas de donner une leçon à un autre pays sur sa manière de gouverner»…

Dans cette rencontre, principalement orchestrée pour avoir de belles images et pour sonder les relations entre les deux pays, un épisode a tapé dans l’oeil d’Internet.

À peine quelques heures après la rencontre, Internet était toujours obsédé par les poignées de main des deux dirigeants.

***

Là ou c’est intéressant toute cette histoire de brassage de mains, c’est qu’en politique comme dans la vie, la poignée de main raconte des choses. Une poignée de main molle et moite pour un président, ça le fait moyen. Une poignée forte et dominatrice, c’est mieux, surtout quand on est président du monde des États-Unis.

Sachant ça, Justin avait tout prévu. Selon des sources urbaniennes, Justin aurait même fait ses pompes et ses tractions, juste avant de rencontrer Trump. Comme au bon vieux temps.

En sortant de la voiture et en s’avançant vers le Donald, Justin sait que le Donald a un plan. Mais Justin a un plan lui aussi. On note que les corps restent proches, de cette manière Trump ne peut pas tirer sur la main de son interlocuteur, sinon leurs visages se toucheraient. Internet a également remarqué la force dans les mains, qui se voit jusque dans le visage du Premier Ministre.

À la fin de leur discussion devant une armée de journalistes, un autre moment gênant se dessine. La poignée de main d’au revoir. Internet a mis la vidéo sur pause et s’est concentré sur cette fraction de seconde de la rencontre.

Qu’est-ce qui peut bien passer par la tête de Justin à ce moment précis?

Est-ce qu’il se dit que maintenant qu’ils sont chums, il va juste lui faire un p’tit check?

Est-ce qu’il lui demande de choisir entre la pilule bleue et la pilule rouge?

Est-ce que Justin voit des traces de la golden shower de Trump de la veille?

Est-ce que le Donald vient de demander ses papiers à Justin?

Est-ce que Trudeau se dit qu’une partie de roche-papier-ciseaux devant des photographes c’est pas très pro?

Ou est-ce que Justin avait toujours rêvé d’imiter ce que le Prince George lui avait fait?

***

Internet se rappelle des bizarreries de Trump avec ses poignées de main. Le premier ministre japonais Shinzo Abe se rappelle aussi des 20 secondes les plus longues de sa vie.

Le Donald est encore plus gênant avec sa propre équipe, comme ici avec Neil Gorsuch, nommé à la Cour Suprême des États-Unis.

 

Pour lire un autre texte de Fabien Kerneis: «Petite comparaison «objective» de l’investiture Trump vs Obama».

——-

Je suis ce mec de 6 pieds 5 qui empêche le monde de voir son show tranquille, mais je fais des efforts là-dessus. Je gère aussi le facebook d'URBANIA donc j'ai peut-être déjà stalké votre profil.

Du même auteur