Germain Barre

De nouvelles expressions pour ne pas heurter la sensibilité des animaux

L’organisme PETA (People for Ethical Treatment of Animals a.k.a les gens qui postent des photos et vidéos d’animaux morts/torturés sur votre fil d’actualités Facebook aux moments où vous vous y attendez le moins) publiait la semaine dernière sur Twitter une liste d’expressions visant à éradiquer le langage anti-animal. C’est peut-être abstrait dit de même, mais ça a l’air de ça:

Si vous trouvez ça ridicule, ne vous sentez pas trop coupable. Cette initiative a été très critiquée et pas juste par votre mononcle réac’ sur Facebook. 

Chez URBANIA, on est pour les droits des animaux, mais on comprend surtout qu’ils ne comprennent pas le langage des êtres humains, donc que ce qu’on dit ne les affectent pas. Tsé, c’est correct de parler de vendre la peau de l’ours, tant que tu vends pas la peau de l’ours pour de vrai ou en tout cas pas sans permis. Qui vend des peaux d’ours en 2018, anyway? À ce qu’on sache, Daniel Boone est mort en 1820.

Cependant, on trouvait ça très drôle de franciser les efforts de la PETA et de trouver des équivalents pro-animaux aux expressions d’ici. 

Battre de l’aileAvoir le bardeau slack

Jouer à l’autrucheAvoir la conscience en mode avion

Être le dindon de la farceÊtre le tofu du gag

Être muet comme un carpeÊtre muet comme une tarte

Avoir la puce à l’oreilleAvoir la puce électronique d’espionnage style James Bond dans l’oreille.

Ton chien est mort Ton père prend l’bord

Mettre la charrue devant les boeufs Se mettre le derrière devant les yeux

Vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuéChier la galette avant de l’avoir mangée 

Un éléphant dans un jeu de quillesUn innocent dans un jeu d’billes

Avoir une tête de mule Avoir une tête de Trump

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

New York veut notre électricité pis on va être riches, beubé !

Aussi, Joe Biden se lance dans la course (soupir) et Fitzgibbon met sa propre tête sur le billot.