Comptes et colocation : trucs pour éviter les frustrations

Nouvel appartement, nouveaux colocs, c’est la lune de miel des nouveaux départs (pour le meilleur et pour le pire).

Le 1er juillet est la journée nationale du déménagement. Pour certains d’entre vous, c’est aussi le début d’une nouvelle ère. Nouvel appartement, nouveaux colocs… c’est la lune de miel des nouveaux départs. Un moment magique où vous êtes si heureux de vivre avec vos amis que vous êtes convaincus que le ménage, les finances et tous les problèmes de colocation habituels ne vous affecteront jamais.

Ça se peut, une colocation idyllique! Il faut juste être sur la même longueur d’onde.

Ça se peut, une colocation idyllique! Il faut juste être sur la même longueur d’onde et pour ça, il faut savoir se parler (surtout de ménage et de finance). Qui achète quoi et quand? Avoir la réponse à cette petite question pourra éviter des commentaires passifs agressifs et des microfrustrations quotidiennes qui pourraient devenir immenses au fil du temps. 

Étape 1 : bien définir les dépenses communes

Avant même de penser à qui paie quoi, encore faut-il s’entendre sur les items qui sont communs. Pour les produits ménagers, l’usage collectif est facile à déterminer. Mais pour d’autres types de produits plus « universels », c’est plus difficile à mesurer. Par exemple, le savon à linge, le café, les condiments au frigo et les épices de bases sont tous des produits utilisés par tous, mais à différentes fréquences. 

Tout le monde n’a pas les mêmes standards de qualité, et il faut aussi respecter ça.

Aussi, tout le monde n’a pas les mêmes standards de qualité, et il faut aussi respecter ça. Quelqu’un peut vouloir acheter de l’huile d’olive à 20$ la bouteille, ce qui ne fera pas nécessairement l’unanimité. Mais le café Folgers en spécial à 4,99$ ne la fera peut-être pas non plus. Prenez le temps de vous parler de vos habitudes alimentaires, voyez si des compromis sont possibles et si c’est non, mieux vaut acheter chacun son café! 

Étape 2 : choisir le fonctionnement qui vous convient

Les applications qui calculent tout pour vous

Êtes-vous familiers avec les applications Splitwise ou Tricount? Il suffit de s’inscrire et d’entrer les dépenses à partager avec d’autres utilisateurs. Ceux-ci peuvent également le faire, et les montants dus sont ajustés au fur et à mesure. Aucune injustice possible! L’application est aussi très utile dans le cas des colocations à plus de deux, puisque vous pouvez choisir avec qui partager chaque somme entrée. Par contre, il faut être assidu dans l’entrée des dépenses. Soit vous gardez vos factures et le faites d’une traite, soit vous le faites au fur et à mesure. Ça se fait vite, mais encore faut-il y penser! 

La bonne vieille enveloppe sur le frigo

Si votre colocation n’est pas très techno, la méthode de « gardons nos factures » est sans doute la plus efficace. Vous n’aurez besoin que d’une enveloppe ou d’un endroit pour disposer les factures. Il faut simplement penser indiquer son nom et les items à partager sur celles-ci. Chaque mois, quelqu’un peut être responsable de les calculer. Cette méthode est simple, mais elle peut devenir compliquée dans une colocation de type auberge espagnole (a.k.a. plus de deux ou trois personnes). 

La méthode « chacun son tour »

Si vous habitez à deux, cette méthode est sans doute la plus simple de toutes. À trois et plus, par contre, c’est à éviter. La seule chose dont vous aurez besoin, c’est d’une bonne mémoire pour se souvenir de qui a acheté quoi la dernière fois. 

Y aller « à peu près »

Certaines personnes ont horreur de calculer leur facture et les diviser. Pour ces gens, la méthode « à peu près » est sans doute la moins frustrante de la gang. L’un a acheté du café? L’autre se propose pour acheter le savon à vaisselle et le papier de toilette. L’un a coûté plus cher que l’autre? Pas grave, il ne faut pas se stresser pour quelques dollars de plus de part et d’autre, et il faut avoir foi qu’à la fin, tout ça va sûrement s’équilibrer. Cette solution convient plus ou moins aux budgets inégaux et il faut éviter de l’adopter pour faire plaisir à l’autre. Sinon, on a vite tendance à voir des déséquilibres…

Les moyens de bien s’entendre sont multiples, mais il faut être certains de trouver celui qui nous sied. Le même principe s’applique aux finances en couple : il faut en parler, car ce sont des frustrations facilement évitées! 

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Les notaires sont des humains qui vous veulent du bien

Oui, ça coûte cher un notaire. Je ne connais pas tous les tenants et aboutissants de leur profession et c’est exactement pour ça que je les paie!

Dans le même esprit