Comment infiltrer la piscine d’un hôtel 5 étoiles

Quand la phrase «  Fake it til’ you make it  » prend tout son sens.

Bon, vous êtes à Montréal, ou n’importe où ailleurs dans le monde, pis vous avez chaud. Genre, « abreuver un petit pays avec la sueur de votre craque de boules » chaud. At this point, vous feriez n’importe quoi pour vous rafraîchir, mais les enfants qui crient autour de la piscine publique bondée vous font faire des crises d’angoisse. Vous avez quelques options; prendre un bain froid, vous trouver un lift vers une plage pas trop loin, prendre votre mal en patience… ou bien infiltrer incognito un hôtel de luxe pour profiter des installations, cocktail trop cher en main! C’est my personal favourite, surtout qu’en Italie (ma nouvelle maison), ce n’est pas les somptueux établissements qui manquent. Mais c’est une mission qui s’organise! Avant de vous lancer à l’eau (hehe), voici ce que vous devez savoir.

Votre look

Laissez à la maison vos gougounes, votre maillot Billabong délavé pis vos lunettes de soleil fluos achetées sur le bord de la plage à Cuba; le but, c’est d’avoir l’air de quelqu’un qui est capable de se payer un hôtel à 1000 $ la nuit. Le truc? Être le plus sobre possible. Polo simple ou petite robe d’été noire, sac fourre-tout en tissu discret, grand chapeau, lunettes solaires oversized. En plus, votre costume de monsieur-madame en moyens va vous aider à vous mettre dans le mood pour agir comme si tout vous était dû, rich and famous style.

Certains hôtels demandent une clé pour obtenir une serviette sur le bord de la piscine. Si vous en avez déjà une avec vous, vous avez moins de chance de vous faire prendre!

Traînez aussi une serviette blanche générique dans ton sac, comme si vous veniez de sortir de votre chambre. Certains hôtels demandent une clé pour obtenir une serviette sur le bord de la piscine. Si vous en avez déjà une avec vous, vous avez moins de chance de vous faire prendre! Aussi, ayez dans vos poches de l’argent comptant, sinon, vous devrez donner votre numéro de chambre pour payer vos drinks et vos snacks. S’ils vous demandent pourquoi vous payez comptant, vous pouvez dire que vous êtes en voyage d’affaires, et que votre boss n’aime pas que vous buviez on the job. Un p’tit mini white lie, y’a rien là!

Votre attitude

Act like you belong. Le mot d’ordre, c’est confiance. Assurez-vous de savoir où vous vous en allez; allez faire un tour dans le lobby, la semaine d’avant, pour repérer les ascenseurs qui mènent à la piscine sur le toit, ou étudiez le plan sur le site internet de l’hôtel. Si vous avez besoin d’une clé pour utiliser l’ascenseur, ayez l’air bien occupé sur votre cellulaire dans le lobby jusqu’à ce qu’un véritable client de l’hôtel se pointe pour monter à sa chambre. Ne faites pas le saut quand vous allez voir les prix des cocktails sur le menu de la terrasse; 15 $ le verre de vin, ce n’est quand même pas si cher payé pour une trempette dans une infinity pool, quand il fait 45 degrés. Commandez votre consommation comme si c’était du petit change, pour vous, cet argent-là. Toute va bin été. Ça aide à éloigner les soupçons, d’ailleurs, de consommer quelques trucs!

Votre karma

Il y en a qui sont game de donner un faux numéro de chambre (pas pour frauder pis boire sur le bras, mais juste pour avoir accès aux installations), mais, moi, j’pense que ça fuck ton karma.

Perso, je n’aime pas les gros mensonges. Ça me stresse. Il y en a qui sont game de donner un faux numéro de chambre (pas pour frauder pis boire sur le bras, mais juste pour avoir accès aux installations), mais, moi, j’pense que ça fuck ton karma. Dans le doute, j’aime jouer la niaise; « Hen, quoi? Je n’ai pas le droit d’être ici? Je ne savais pas, je ne suis qu’une simple pauvresse. » Des fois, vous allez pouvoir rester en payant un prix d’entrée (assez élevé, habituellement), d’autres fois, ils vont vous demander de partir. C’est un risque à prendre! Le pire qui peut arriver, c’est que votre égo (ou votre portefeuille) en prenne un petit coup.

Votre privilège

Évidemment, le fait que je sois une femme-blanche-cute-pô-pire-riche joue en ma faveur dans ma facilité à infiltrer des hôtels de luxe. Comme dans la vraie vie, le niveau de difficulté n’est pas le même pour tout le monde, malheureusement.

Bonne chance, la gang!

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up