Comme dans un moulin

Dans sa grande volonté de se simplifier la vie, l’humain s’est doté de plusieurs outils lui permettant d’adoucir son quotidien. 

Que ce soit le toaster à hot-dog, l’étui de protection pour bananes, ou encore le sac se trouvant sur le côté de la tondeuse pour faire propre, l’Homo Sapiens a toujours usé d’innovation pour rendre son existence plus confortable. Les technologies de l’information ne sont pas étrangères à cette tendance.

En effet, non seulement elles nous permettent de devenir millionnaire à 24 ans en partageant des trucs beauté, mais elles nous poussent aussi à tout savoir sur tout le monde en tout temps. Car oui, si vous ne le saviez pas, exit le concept d’anonymat, rebienvenue le temps de la société vicinale! Tout le monde va savoir ce que vous faites, avec qui, quand, comment et où !

L’œil qui vous suit

J’espère que je ne vous apprendrai rien en vous disant que vos moindres faits et gestes sont désormais épiés, et ce, tout simplement en exploitant les technologies qui vous suivent au quotidien. Votre téléphone intelligent est probablement l’instrument d’espionnage le plus efficace jamais créé. Simplement en croisant les données que vous mettez volontairement en ligne à toute heure du jour et de la nuit, il est possible d’avoir une excellente idée de ce qui se passe dans votre vie.

À cela s’ajoute toutes les données que votre téléphone transmet sans que vous en ayez conscience. Parce que oui, pour fonctionner, votre appareil refile des données à tout le monde et sa mère. Sans compter les diverses applications qui vous siphonnent avec, ou sans votre autorisation.

Meh vous dites? Sachant que votre caméra de cellulaire peut être utilisée à votre insu, meh certain! On s’insurge (avec raison) de la fouille à nue effectuée dans une école, mais je me demande sérieusement combien de photos ont été prises dans les cabines d’essayage alors que les personnes visées n’en ont aucune espèce d’idée? Je vous invite à faire des recherches sur le Web si le cœur vous en dit.

Jusque chez vous

Comme si cela n’était pas assez, la surveillance s’incruste dans d’autres objets qui font partie de votre quotidien. Si vous pensiez que votre ordinateur était un bon endroit pour cacher des secrets, well, think again mofo ! Lenovo vient tout juste de nous prouver qu’il s’agit d’une pratique commerciale gagnante de foutre un maliciel espionnant ses clients directement dans l’ordinateur dès la sortie de l’usine. Mais tsé, la compagnie pensait vraiment que vous apprécieriez ça de vous faire espionner. Ça doit être ça le vrai « service à la clientèle ».

Ha, pis si jamais la compagnie qui fait votre ordinateur n’avait pas pensé vous surveiller avec un logiciel préinstallé, ce n’est pas bien bien grave. On finira tout de même par aller farfouiner dans votre disque dur. La National Security Agency (NSA) trouve que c’est une bonne idée de venir directement fouiller votre disque dur, histoire de savoir si ce que vous faites est réellement en accord avec l’intérêt national des États-Unis. Ha, et le Canada fera probablement la même chose sous peu, si on en croit le projet de loi C-51.

Bon, ok. On va lâcher l’ordinateur pis on va aller se taper quelques émissions de télé, histoire d’oublier tout ça. Ça s’adonne que quand vous regardez la télévision, il se pourrait bien qu’elle aussi vous regarde et vous écoute. Si vous avez un téléviseur intelligent récent de Samsung, ben je vous annonce que vos conversations sont constamment écoutées par le microphone chargé de contrôler les fonctions d’activation vocale de la télé. Ça, c’est sans compter les autres données qui sont envoyées à la compagnie coréenne au travers la connexion Internet demandée par ladite télé.

Pis si jamais l’idée vous passait par la tête de vous installer un système de caméras de surveillance à la maison, j’espère que vous savez ce que vous faites, parce que ça se pourrait très bien que les images captées par vos caméras finissent par se retrouver diffusées partout sur Internet. C’est une excellente source de divertissement pour les voyeurs, cela étant dit.

Big Brother? Nah, pas pantoute. En fait, c’est toute une série de « petits Brothers » qui se mettent en gang, question de siphonner ce qui vous restait de vie privée. Dans tous les cas, je commence à me demander si ça ne serait pas plus simple que je balance la clef de ma demeure dans les poubelles. Anyway, tout le monde entre et sort de ma vie, sans même que je puisse dire quoi que ce soit.

Comme dans un moulin.

Photo: Mike Mozart

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up