Combien ça coûte avoir une machine à voyager dans le temps ?

Ou juste une voiture bizarre avec un réacteur nucléaire dans la valise comme dans « Back to the Future ».

Je sais pas si c’est juste moi, mais si j’avais l’occasion de retourner dans le passé pour changer une couple d’affaires, je le ferais.

Je pense pas être assez vertueux pour aller changer des événements historiques, mais je suis clairement assez égoïste pour aller changer des choses qui joueraient à mon avantage. Par exemple:

– Acheter des bitcoins quand ils étaient seulement 1$

– Aller à mon bal de finissant au lieu de jouer à Diablo 2

– Avouer mon amour à la fille sur qui je tripais en secondaire 4 (je vais jamais t’oublier Mylène)

La Lamborghini des pauvres

Si tu veux voyager dans le temps, t’es mieux d’avoir une belle marge de crédit parce que malheureusement, ça se paye pas avec des Air Miles.

Ça avait l’air si simple dans Back to the Future. Tout ce dont ils avaient besoin c’est une voiture étrange qui roule à 88 miles à l’heure et un monsieur qui ressemble à Bernie Sanders.

Bernie était pas disponible pour mon projet (conflit d’horaire) alors je me suis rabattu sur ce qui est accessible: acheter la Lamborghini des pauvres, une DeLorean.

J’ai commencé à magasiner des DeLorean et à ma grande surprise, j’ai découvert qu’on peut en acheter une usagée à partir de 25 000$ US. Mais les plus belles coûtent autour de 50 000$. Quand même pas cher pour un char qui voyage dans le temps!

Pour que l’expérience soit complète, il faut au moins un convecteur temporel (flux capacitor) et pour ça, il faut débourser autour de 1000$ pour un vrai (hum).

C’est Tony Hawk qui va être jaloux

Rendu là, pour 50$, tu te pognes aussi les lunettes futuristes de Doc Brown. Et pourquoi pas un hoverboard comme Marty. Lexus travaille justement sur un skate flottant et il devrait se vendre autour de 20 000$.

Le hoverboard original, quant à lui, avait été vendu à 28 000$ dans une enchère et il volait même pas pour vrai. Alors 20 000$ pour celui de Lexus, c’est tout un deal!

Gentilly-2 dans le coffre arrière

Pour ce qui est du réacteur nucléaire qui vous permettra de produire les 1.21 gigawatt d’énergie, il ne faut SURTOUT pas aller l’acheter au marché aux puces Saint-Eustache. Vous pouvez toujours demander à cet ado du Michigan de vous en construire un pour 1000$.

Sinon, un vrai réacteur nucléaire, avec la centrale et les tours qui fument, ça peut coûter autour 3 milliards. Mais c’est clair que ça rentre pas dans le coffre d’une DeLorean.

La solution la plus simple, c’est probablement de se rabattre sur le fameux réacteur qui fonctionne aux déchets (et qui était censé exister en 2015) pour la modique somme de 380 euros, soit 570 dollars.

Intermède: le char déchu 

L’histoire de la DeLorean Motor Company est fascinante.

Environ 9000 voitures ont été assemblées durant la courte période de production (1981 à 1983) avant que la compagnie fasse faillite. L’ensemble de l’inventaire des pièces neuves a alors été saisi et une compagnie d’assurance l’a entreposé pendant des années. Les pièces ont ensuite été rachetées par un fan qui depuis répare et construit des DeLorean neuves à partir des pièces originales inutilisées.

Sors ta montre calculatrice

Donc si on récapitule, ça va coûter autour de 50 000$ pour l’auto.

570$ dollars pour un vrai faux réacteur nucléaire qui fonctionne aux déchets.

20 000$ pour le hoverboard parce qu’il faudra peut-être se sauver de Biff.

1000$ pour le convecteur temporel.

Et 50$ pour les barniques de Doc.

La facture totale de ce projet-là s’élève donc à 71 620$. Assurance pour l’auto non incluse.

C’est sûr que c’est pas donné, mais comme disait Doc, «tant qu’à voyager dans le temps au volant d’une voiture, autant en choisir une qui ait d’la gueule!».

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Les notaires sont des humains qui vous veulent du bien

Oui, ça coûte cher un notaire. Je ne connais pas tous les tenants et aboutissants de leur profession et c’est exactement pour ça que je les paie!

Dans le même esprit