Chers recruteurs, svp arrêtez de commettre ces erreurs

Conseils pratiques pour patron qui veut réussir son entrevue d'embauche.

Arriver en retard, répondre « perfectionniste » comme défaut, rester vague sur certains aspects de notre parcours… les erreurs des candidats en entrevue sont régulièrement pointées du doigt par les recruteurs. Et si nous, les candidats, avions quelques conseils pour vous, les patrons, afin de réussir votre entrevue? Voici huit erreurs à éviter qui pourraient figurer parmi les « classiques ».

1 – Ne pas (ou mal) préparer notre arrivée

Vous nous dites de ne jamais arriver en retard, certes. Mais vous oubliez de nous donner le nom d’une personne contact et ses coordonnées en cas d’imprévus. Pire, la sécurité n’a pas été avisée de notre arrivée et nous voilà à poireauter à la réception, les mains moites, en se demandant si nous nous sommes présentés à la bonne heure, à la bonne adresse, à la bonne journée… Aucun risque de rater notre première impression si vous ne nous laissez même pas la chance d’en faire une!

2 – Être 10 contre 1

Ce matin, vous avez donné rendez-vous à l’ensemble des directeurs, coordonnateurs et chefs de service de l’entreprise pour notre entrevue au poste d’agent-de-quelque-chose. Bien installés au bout d’une table de 20 mètres, vous nous posez des questions machinalement, à tour de rôle, dans une ambiance digne d’un interrogatoire de police. Et dire que votre slogan d’entreprise mentionne une belle et grande famille… dysfonctionnelle?

3 – Afficher votre plus bel air de bœuf

Nous affichons un air sympathique, mais pas euphorique, authentique mais pas trop friendly… Malheureusement, de votre côté, vous avez décidé de vous la jouer Bon cop, Bad cop, mais sans le Bon cop. En résulte une série d’airs de bœuf qui nous rendent mal à l’aise et qui nous donnent des envies de partir en courant plutôt que de répondre candidement à vos questions.

4 – Des mises en situation poches

On entend souvent que c’est au moment d’une mise en situation que les compétences sont le mieux mises à l’épreuve. Cela dit, ajustez vos attentes en conséquence de notre connaissance de votre fonctionnement interne. Non, nous ne sommes pas au courant que c’est le formulaire F4-335_vRH qu’il faut utiliser et qu’on doit obtenir l’autorisation des trois directions ainsi que de M. Girard parce que c’est sa spécialité. Cela ne veut pas dire que nous sommes incompétents pour autant.

5 – Demander trois défauts

Déjà qu’on ne peut pas répondre « Perfectionniste ». Trois défauts, vraiment? Et si la question vous était retournée? Seriez-vous à l’aise de nous nommer trois défauts de votre entreprise? Pour éviter les malaises, limitez-vous à un ou deux points à améliorer. On vous remercie d’avance.

6 – Ne pas aborder la question de la rémunération

Ok, on ne veut pas passer pour des gratteux si on ose demander des informations concernant la rémunération, mais svp, ayez au moins la décence d’aborder le sujet. J’ai déjà accepté un poste où, trois semaines après mon entrée en fonction, j’ignorais toujours combien j’allais gagner. S’il vous plaît, ne nous faites pas languir et surtout, ne nous demandez pas de prendre une décision aussi importante que celle de changer d’emploi sans savoir si nous pourrons continuer de payer notre loyer ou non.

7 – Ne pas rappeler les candidats non retenus

Nous étions un candidat pour un poste, oui. Mais nous sommes peut-être aussi un client actuel ou potentiel. Surtout, nous devenons un porte-parole de l’image de votre entreprise chaque fois qu’on nous demande : « Et puis, as-tu des nouvelles de ton entrevue chez Entreprise E? » Si nous nous sommes déplacés pour l’entrevue, avons pris le temps de personnaliser notre CV et notre lettre de présentation pour vous, de lire votre rapport annuel et de consulter toutes les pages de votre site Web, prenez un petit deux minutes, au téléphone, pour nous expliquer les raisons pour lesquelles notre candidature n’a pas été retenue.

8 – Poser des questions stupides

C’est peut-être votre question préférée, parce qu’elle nous déstabilise et que vous scrutez notre réaction face à l’incertitude. Mais si vous nous demandez notre animal totem, on vous jugera. Posez des questions originales, oui, mais maintenez néanmoins un certain lien avec les exigences du poste et oubliez les questions que vous avez trouvées dans une vieille revue de Filles d’aujourd’hui.

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Se faire passer pour un homme pour être prise au sérieux

Témoignage d'une restauratrice tannée des monsieurs condescendants.

Dans le même esprit