Germain Barre

Les dix cadeaux de poteux pour un Noël complètement foncedé

Charles Beauchesne présente : Chronic de poteux.

Donc voilà, le pot est maintenant légal, et je peux enfin vous avouer en toute tranquillité d’esprit être le genre de polisson pour qui fumer quelques gros pétards à des moments stratégiques de sa journée fait partie des petits plaisirs quotidiens. Je m’appelle Charles Beauchesne et depuis que j’ai 27 ans je suis à toutes fins pratiques un bon vieux poteux fonctionnel au degré d’expertise qui me surprend parfois moi-même.

Oui, j’ai commencé tard, non ce n’est pas le sujet de cette chronique, juste une façon de vous introduire sans complexes qu’à l’image du connaisseur de grands vins, il est à la portée de tous de devenir un enthousiaste du ganja responsable productif en société. Ça reste de la drogue, aussi bien faire ça intelligemment, mais quitte à passer nos vies exposés à l’alcool, au café, au sucre et à la pornographie, aussi bien choisir ce qui va nous tuer, et bonne nouvelle ce n’est certes pas quelques doobies qui vont faire ça le plus vite…

Bref, histoire de commencer cette aventure à pas de bébé sur le bon pied, unissons deux de mes choses préférées sur cette terre : Noël et fumer des joints. Je déconne pas, ce cocktail-là est la meilleure affaire qui existe en ce bas monde, rien de tel que « les douze travaux d’Astérix » après un gros gringo en forme de trompette. Que ce soit pour votre consommation personnelle ou pour faire un cadeau à votre individu qui arrive en retard en sentant comme les cheveux de Robert Charlebois préféré, difficile de trouver le cadeau de poteux idéal qui se distingue du sempiternel bong en forme de Merlin l’enchanteur. C’est donc pour cette raison que j’ai écumé le catalogue de façon exhaustive pour vous présenter:

*toune de Snoop Dogg* LES 10 MEILLEURS CADEAUX DE POTEUX POUR TOUS LES TYPES DE POTEUX IMAGINABLES D’UN OCÉAN À L’AUTRE

Lets blow this joint, si vous me permettez l’expression.

No.10:
Le twisty glass blunt (pour le piteux débutant)

Vous venez de vous lancer dans l’aventure? Vos gros doigts stupides sont trop patauds pour rouler des joints convenablement et vous commencez à vous sentir coupable de demander à vos amis de le faire comme un gros parasite de merde? Entre en jeux cette merveille d’aéronautique entièrement démontable et facile de nettoyage. Sacre ton weed là-dedans, tourne la vis jusqu’à ce que tout l’or vert se ramasse en tas à l’embout, et spark that shit up. Simple comme bonjour, et permet une certaine économie étant donné que le pot ainsi compacté se fume très lentement, et quand je dis très lentement c’est très lentement, j’ai dû déposer ce truc après quatre puffs en soupirant «wow duuuuude». C’était concluant, mettons.

No 9:

La Beamer Cannabis Killer candle (pour le poteux en cachette)


Vous venez d’un milieu plus conservateur? Votre amoureux(euse) est agacé(e) par votre petite habitude? Vous fumez des pétards au bureau avant les meetings? Eh bien vous pouvez maintenant dissimuler tout ça aux yeux de vos proches et remettre cette conversation à plus tard (entre autres choses) grâce à ce trésor d’ingénierie. Suffit d’allumer la bougie et c’est parti pour 90 heures sans que les gens autour de vous aient l’impression d’habiter dans les poches du Jacket de Chicouane dans Watatatow. J’écoutais pas vraiment Watatatow, mais ça me semble être notre homme…

No.8:
La Humbolt organic hemp wick( pour le poteux hypocondricaque)

Je sais que de prime abord ça n’a pas l’étoffe d’un cadeau de Noël super emballant (hihi), mais on se souhaite généralement la santé à l’approche de la nouvelle année, et rien de mieux que commencer en inhalant le moins de vapeurs de butane de briquet possible (cette phrase-là j’imagine…). Un peu comme l’amateur de bons cigares utilisera toujours une allumette pour ne rien perdre de ce DÉLICIEUX GOÛT DE CIGARE (faut-il croire), cette mèche de chanvre de 50 pieds vous permettra ni plus ni moins d’allumer, avec style,  du weed avec du weed en une sorte de « weedsception » (si vous me permettez une fois de plus l’expression) et ce, sans infliger à vos pauvres poumons de respirer du gaz qui brûle… Nous nous concentrerons sur ce high une autre fois si vous le voulez bien (c’est juste des jokes maman).

No.7

Le Moon Hay Mini rolling trey (pour le poteux shaman ours)

Pour l’amateur de plein air (m’enfin…) sans cesse à la recherche d’une surface plane pour rouler un «quatre papiers» autour du feu, entre en scène cet adorable petit plateau de bois compartimenté pour tous les outils nécessaires à votre David de Michel-Ange fumable. Pratico-pratique et facile de rangement dans la plupart des sacs à dos, idéal pour illuminer le regard d’un groupe d’étudiants au sommet du Machu Picchu.

No.6:
Le Leaf and co multi tool lighter case (pour le poteux toujours prêt)

Excellent partenaire de crime au cadeau numéro 7, et parce qu’un peintre ne peut peindre sans pinceaux, je vous présente le canif suisse du stoner moderne. Équipé d’un mousqueton tout à fait adapté à la plupart des trousseaux de clefs, le kit inclut: une pochette à briquet en cuir sexy, un pousseux, un dabber pour les concentrés de cannabis ( ça c’est pour les vétérans nous en reparlerons dans un autre article) et une pince à mégot pour fumer son petit roach sans se brûler (à moins que ce soit votre truc…). Et voilà! En tout temps, vous aurez à portée de main tous les articles nécessaires à avoir l’air professionnel dans l’art de ne salement pas avoir l’air professionnel…

No5.

La Frostpipe (pour le poteux théâtral… et malin)

Un autre qui a l’air d’un cadeau un peu dull au premier regard, étant donné qu’il s’agit grosso modo d’un moule à glaçons. Ne vous y fiez pas, c’est un des trucs les plus extravagants sur la liste, car c’est tout ce dont vous avez besoin pour concevoir votre propre PIPE EN GLACE comme un espèce de sale show-off. Un gadget qui fera de vous une curiosité dans les partés, chaque bouffée inhalée est un véritable vent de fraicheur, doux sur la gorge, comme si vous vous faisiez faire un shotgun par Boréas le dieu du vent du nord en personne. Plus malin encore, cette pipe vient admirablement s’agencer à la chandelle de tout à l’heure alors que les preuves de votre petit péché secret fondent littéralement comme neige au soleil… Genre si vous avez des enfants et que vous préférez attendre avant de leur apprendre que vous faites exactement ce que vous allez éventuellement leur interdire de faire comme tout bon parent.

No.4:

La Stash can (pour le poteux 007)

Possiblement mon dispositif préféré sur la liste, voici l’équivalent stoner du faux contenant de mousse à barbe de Dennis Nedry pour réfrigérer les embryons de dinosaures dans Jurassic Park… C’est 100% hermétique et sans odeur, je ne sais pas quoi dire de plus à part, vous n’aurez plus jamais peur de passer à côté d’un chien policier aux États-Unis.

No.3:
The pot book (pour le poteux lettré)

Pour le débutant comme pour le vétéran, ce livre est pour ainsi dire la clef de tout ce qu’il y a à savoir sur fumer du pot, et quand je dis tout, c’est TOUT. Votre mère a envie de commencer à brûler de la wench, mais est encore réticente à faire le pont entre le monde pré et post légalisation? Eh bien ce livre couvre en détail, et ce, de la bouche de scientifiques chevronnés en la matière, tout, de l’histoire du cannabis à quoi fumer pour quels résultats, en passant par ce qui se passe chimiquement à l’intérieur de vous quand vous vous allumez un gros blunt. Une lecture édifiante, rassurante, et en plus tous les revenus des ventes du livre vont directement au financement des études sur la marijuana médicale pour les vieux hippies qui se sont fait mal au dos.

No. 2:

Le Golden Gate Grinders 4-piece Anodized Aluminum Grinder ( pour le potteux full equip)

L’égraineur est un outil à l’importance injustement sous-estimée par le piteux non-éduqué. Les vétérans vous le diront, bien égrainer son weed peut faire une satanée différence dans votre expérience, d’où l’importance de choisir très tôt un égraineur de qualité. Voici donc, ni plus ni mois, que la Lamborghini de l’émietteur de cocottes, avec des dents en diamant (en forme de diamant, j’imagine?) pour un égrainage plus fin, une coque en aluminium ultrarésistant utilisé pour les fucking avions, quatre compartiments pour filtrer le kief (l’espèce de résidu de poussière d’or de pot qui défonce plus que jamais), venez rajouter à ça une garantie à vie… Je crois que Batman a le même en fait.

No1:

Le High times cannabis cookbook (pour la mantante poteuse)


Attention c’est chaud! Votre matante un peu « option théâtre » a envie d’entrer dans l’aventure mais peine à se chasser de l’esprit l’image bum de roacher des gros djeez? Eh bien le pot alimentaire est sans doute le compromis qu’elle recherche! Venant des gens qui ont pratiquement inventés l’action de fumer des joints, voici toutes les recettes imaginables de desserts qui défoncent, de nachos qui gèlent, avec un petit détour fancy chez les crevettes thaï qui… donnent l’impression d’avoir fait une douche jamaïcaine? Il est temps que l’article finisse je commence à manquer de synonymes…

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Ce que les influenceurs ne veulent pas que vous sachiez

Un secret du métier raconté par un ancien blogueur.

Dans le même esprit