ThreeHeadedMonkey

C’est quoi, un geek ?

Ce mois-ci, on met le geek sous les feux de la rampe. On le met en vedette. On peut appeler ça la revanche des nerds, URBANIA style.

Quand on parle “geek”, il y a toujours une image qui nous vient en tête.

C’est souvent une image assez caricaturale : le nerd à lunettes qui porte la chemise avec un protecteur de poche, celui qui s’habille en superhéros au Comiccon ou bien celui qui collectionne les figurines Star Wars.

Mais je pense qu’il y a matière à se poser la question : c’est quoi réellement un geek?

Et en partant à la recherche de la vraie définition, on obtient essentiellement une variation sur un même thème. En général, il s’agit d’une personne passionnée et qui possède plusieurs connaissances dans un domaine précis tel que l’informatique, la science-fiction, les jeux vidéos et les nouvelles technologies.

Selon Fabien Loszach, sociologue et auteur du livre 50 questions pour expliquer le web à mon père : “Le geek est avant tout un passionné débordé par sa passion et cette dernière peut se transformer en obsession (…) Voilà pourquoi le geek dans les années 70, 80, 90 a longtemps été dévalorisé. Dans nos sociétés, l’absence de contact social est souvent interprétée comme le signe d’une détresse intérieure ou d’une pathologie (…) Mais le geek ne refuse pas toute socialité. Il la trouve ailleurs : sur les forums, les réseaux, dans les conventions de fans et les comiccons. Il bâtit de nouvelles formes de socialités, basées sur sa passion.”

Voici ma vision de ce qu’est un geek.

On connaît les geeks informatiques, de bandes dessinées, de science-fiction. Ceux qui font la file pour être le premier à obtenir la toute dernière console de jeu vidéo. Les amateurs du Comiccon et des autres conventions du genre. Mais je pense qu’on peut avoir une vision bien plus large que ça.

On s’entend que selon les définitions, un geek c’est quelqu’un qui est passionné et qui a de fortes connaissances sur un domaine précis. Bref, un fan fini de quelque chose.

Des fans finis, des passionnés d’un sujet, j’en croise tous les jours.

Regardez les amateurs qui se ruent dans les restos-bars les soirs de matchs des Canadiens, ceux qui syntonisent RDS ou qui appellent Ron Fournier après un match en sortant les statistiques sur le nombre de points marqués par Plekanec dans les 10 derniers matchs et son ratio but par minute de jeu.

T’es le plus grand gérant d’estrade qui existe pis t’appelles Ron Fournier à tous les soirs pour défendre ton point de vue, chiffres à l’appui? T’es un geek du CH.

T’aimes les tattoos? T’as des tattoos partout? Tu fais juste parler de tattoo? Ta vie, c’est un tattoo? Tu regardes des émissions sur les tattoos pis t’achètes des magazines sur les tattoos? Il n’y a pas d’autres façons de le dire. T’es un geek du tattoo.

Tu ne jures que par Ricardo? Tu as sa collection de chaudrons pis tu enregistres toutes ses émissions en plus d’être abonné à son magazine? Ben je t’annonce que tu es geek de Ricardo, mon ami.

Pis si t’es abonné à High Times, que tu as tous les artefacts pour te rouler le joint parfait. Tu t’es fait un tableau Excel avec toutes les variétés de cannabis en ordre du niveau de THC. T’es pas juste un poteux, t’es un geek du pot.

Si tu connais par cœur les caractéristiques de la Big Bud, de la Pineapple Kush ou la Royal AK, t’es un geek, man.

Ouais ben finalement, je me rends compte que je ne suis peut-être pas juste un fan fini de football américain, je suis peut-être un peu geek.

Et vous, vous êtes geek de quoi?

Non, non, non. N’essayez pas… On est tous un peu geek de quelque chose, même sans les grosses lunettes épaisses pis les figurines de Star Wars.

Bon mois d’octobre ma gang de geeks.

Pour lire un autre texte de Fred Simard : “Conduire pour les autres”

_________________

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Cinq heures chez les détenus mineurs – Partie 1

Qu’est-ce qui arrive quand un ado commet un crime grave?

Dans le même esprit