C’est quoi le deal avec la carte de crédit cadeau ?

Une carte pleine de confusion.

L’histoire de l’influenceur PO Beaudoin a fait boule de neige hier sur les réseaux sociaux et on a voulu savoir si c’était si compliqué que ça utiliser une carte de crédit cadeau.

Premièrement, il faut savoir qu’il y a une différence entre une carte de crédit prépayée, qui est à ton nom et rechargeable avec l’argent de ton compte-chèques, et la carte de crédit cadeau, qui agit comme une carte-cadeau sans puce électronique, mais qui est utilisable « partout », du moins si on en croit l’émetteur de cartes de crédit Visa.

D’ailleurs, Visa se targue d’être le « choix parfait » de cadeau puisqu’on peut décider du montant à offrir. Lorsque qu’on scroll la page du produit, on peut lire que « le destinataire peut utiliser la carte-cadeau Visa pour acheter ce qu’il veut, quand il le veut ». Plus bas, il est aussi inscrit que la « carte-cadeau Visa peut être utilisée partout où les cartes Visa sont acceptées, tant en personne qu’en ligne ».

Par contre, comme nous le montre l’histoire de PO, ce n’est peut-être pas tout à fait vrai. Un de nos collègues chez URBANIA est détenteur d’une carte-cadeau crédit. Première embûche : lorsqu’il a voulu utiliser son cadeau, il devait l’activer.

À ce propos, le site de Visa explique que certaines cartes doivent être activées, alors que d’autres sont valides dès l’achat… Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Pour plus d’information, il faut se retrouver dans les 12 000 petits caractères du feuillet qui accompagne votre cadeau.

Pas de réponses chez Visa

On a aussi tenté de joindre Visa pour en savoir plus sur l’utilisation de ses cartes-cadeaux. Sur un ton plus-ou-moins sympathique, le préposé nous a dit (de façon exaspérée) que la carte de crédit cadeau était associée à une institution bancaire et que seule la banque pouvait expliquer pourquoi la carte avait été refusée dans un taxi.

Le seul problème, c’est que même après une inspection minutieuse, la carte dont nous disposons ne semble pas fournir le nom de l’institution bancaire à laquelle elle serait liée. Visa ne peut pas nous aider et on a aucun indice qui pourrait nous mener vers la banque à contacter. 

Finalement, notre collègue est allé à l’épicerie située en face d’URBANIA pour mettre à l’épreuve (de façon non scientifique) ce cadeau empoisonné. Sans grandes péripéties, il a réussi à s’acheter un 6-pack de Pilsner. Le commis lui a seulement demandé sa signature au bas du reçu, après avoir swipé sa carte-cadeau Visa dans le terminal de paiement par carte.

Bref, dans notre cas, les informations disponibles en ligne se sont révélées justes : un commerce (ou taxi) ayant un terminal devrait en principe, être en mesure d’accepter les cartes-cadeaux Visa.

Puisque Taxi Diamond ne retourne pas nos appels, il est difficile de savoir pourquoi PO, de son côté, n’a pas pu payer avec sa carte. Quelle marque de carte de crédit cadeau avait-il en main? Ce n’est pas clair non plus.

Ce qui est clair par contre, c’est que PO Beaudoin a dû « s’expliquer » à beaucoup de monde pour avoir shamé de manière odieuse un chauffeur de taxi qui ne savait peut-être juste pas quoi faire avec cette carte.

À suivre…

[PS: Plusieurs lecteurs nous ont fait part de leurs mésaventures avec une carte-cadeau crédit du même genre. Comme c’est un mode de paiement non traditionnel, c’est toujours mieux de s’informer auprès du commerçant à s’il l’accepte, ou pas, et ce avant de se rendre en boutique ou de sauter dans un taxi.]

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Les notaires sont des humains qui vous veulent du bien

Oui, ça coûte cher un notaire. Je ne connais pas tous les tenants et aboutissants de leur profession et c’est exactement pour ça que je les paie!

Dans le même esprit