C’est les Francofolies ; niaise pas

Quelques suggestions de parcours entre les scènes aux noms de compagnies de chars

Après le déluge des dernières semaines, les Francofolies nous ramènent le soleil en plus d’une tonne de tout ce qui se fait de plus solide en terme de chanson francophone d’ici et d’ailleurs. Si l’édition de cette année n’est pas particulièrement punk, elle donne beaucoup de place aux auteurs-compositeurs-interprètes les plus pertinents de la province. Et devinez quoi? La plupart des concerts exceptionnels présentés lors de cette édition de l’évènement sont gratuits. Y’a pas vraiment de bonne raison de pas aller se mêler à la foule de fans et de curieux qui vont transformer, au cours de la prochaine semaine, le ciment de la Place des Festivals en happening à ciel ouvert. Voici quelques suggestions de parcours entre les scènes aux noms de compagnies de chars.

Les découvertes

Les scènes extérieures vous donneront l’occasion de voir en chair et en sueur pas mal des gens spéciaux que j’ai eu la chance de vous présenter cette année dans cette chronique; le moment où jamais de tomber en amour pour de bon.

Louis-Philippe Gingras

C’est à un lancement que nous convie le chansonneur de Rouyn-Noranda. Le EP «La rangée des popsicles», comprenant 5 nouvelles chansons issues des sessions de son dernier album sera en effet à l’honneur lors de ce concert spécial, où il sera entouré de sept musiciens, d’une section de cordes, et de son franc-parler débordant habituel.

Le mardi 13 juin 2017 à 19 h à La Zone Coors Light

photo: Camille Gladu-Drouin

Bernhari

Le ténébreux Bernhari nous convie à Solastalgia, une mise en scène unique de son dernier album dont on sait peu sinon qu’il y travaille depuis un bon bout, et que vu l’ambition qu’il déploie au niveau cinématographique de son œuvre ça sera à coup sûr un moment unique et transcendant.

Le samedi 17 juin 2017 à 19 h 30 à L’Astral

Chocolat

Note : ne jamais manquer un show de Chocolat. C’est le cœur vibrant du rock francophone qui creuse autant qu’il explose, et ben franchement tout peut arriver quand ces gars-là sont réunis sur une scène.

Le vendredi 16 juin 2017 à 23 h sur La scène Ford

Lydia Képinski

C’est son année, elle a gagné les Francouvertes, elle est sur toutes les lèvres et aussi aux Francofolies; si ce n’est pas déjà fait voici une excellente occasion de découvrir la demoiselle et ses pièces douces-amères en compagnie de son pendant masculin, le fabuleux Philémon Çimon. Un vrai beau match d’artistes capables de mettre ton cœur dans leur poches, de te surprendre, te faire rire, pleurer et flotter dans la même chanson.

Le mardi 13 juin 2017 à 17 h à La Zone Coors Light

Les évènements spéciaux

Les Francofolies c’est aussi des concerts à grand déploiement, des évènements plus grands que nature qui n’arrivent qu’une fois et cette année, on sent que les programmateurs se sont particulièrement gâtés.

Klô Pelgag

Un concert de Klô ça ne se résume pas vraiment. Disons simplement que pour les Francofolies en plus de son habituelle mise en scène comprenant costumes de fruits géants et autres facéties délirantes, elle revisitera en entier son dernier opus L’Étoile Thoracique en compagnie des 34 (!) musiciens de l’Orchestre du temple thoracique, dirigés par Nicolas Ellis. En prime, y’a Mon Doux Saigneur en première partie. Tsé.

Samedi 10 juin à 20h au Théâtre Maisonneuve


La soirée Acadie Rock

Tout le top de la crème du continent acadien vient hâler sa frame sur la même scène pour un soir seulement: Radio Radio, Lisa LeBlanc, Joseph Edgar, Les Hay Babies, Les Hôtesses d’Hilaire, Marie-Jo Thério et plein d’autres. Ça n’arrivera qu’une fois et c’est vraiment le moment de découvrir des trésors d’univers et de sons qui dépassent largement l’exotisme de la parlure.

Mercredi 14 juin 21h sur la scène Bell

Hommage à Desjardins

Je vais avoir l’air de faire du namedropping mais bon, c’est pas une blague : le 11 juin y’aura sur la même scène Avec pas d’casque, Safia Nolin, Bernard Adamus, Philippe B, Fred Fortin, Matiu, Les sœurs Boulay, Yann Perreau, Keith Kouna, Émile Bilodeau, Saratoga, Klô Pelgag, Philippe Brach et Queen Ka. Le plus fou là-dedans, c’est qu’ils seront réunis pour rendre hommage à notre Richard Desjardins national.

Dimanche 11 juin 21h, Scène Bell

Vive Montréal

LE gros (GROS) happening de cette édition des Francos vise à célébrer le 375e anniversaire de Montréal. 9h de musique qui, outre les Cowboys Fringants, le fougueux Philippe Brach, Karim Ouellet et la distribution de Louve (concept d’Ariane Moffat avec Marie-Pierre Arthur, Salomé Leclerc, Laurence Lafond-Beaulne et autres), mettrons en vedette le meilleur groupe de rap français de tous les temps, IAM, venu célébrer les 20 ans de L’école du micro d’argent. Ça rajeunit pas, mais personnellement je suis pas mal certain de me souvenir de chaque mot de ce chef-d’œuvre indépassable et brillant qui a changé la face de tout un mouvement et, bien franchement, je vais bouncer là-dessus avec plaisir.

Dimanche 18 juin dès 15h, scènes Ford et Bell

Tous les détails et les billets pour ces concerts et bien d’autres sur le site officiel des Francofolies.

A développé son talent pour l'éparpillement, l'ouverture et l'essentiel ainsi qu'une forte intolérance à la bullshit au long d'une crise d'adolescence toujours en cours. Spécialiste de rien/tout.

Du même auteur