Cardi B veut faire la piasse avec son expression « Okurrr »

Et quelques expressions québécoises qui auraient pu rapporter gros à leurs auteurs s'ils avaient pris le temps de les enregistrer.

La rappeuse américaine Cardi B, qui décrit sa phrase signature comme «un pigeon congelé de New York», a enclenché les démarches pour enregistrer le mot/son/onomatopée «Okurrr».  Un dérivé de O.K. avec une touche d’attitude, de sassy, une touche de Cardi finalement.

Elle veut protéger son expression, qui est surtout un son avec plusieurs R roulés, pour en faire de la merch. La rappeuse a même soumis une demande pour couvrir l’utilisation mal orthographiée du mot.

On l’écrit de la manière suivante: O-K-U-R-R-R. Tenez-vous-le pour dit!

Le roucoulement, qui a sans contredit été propulsé dans la culture populaire par la rappeuse, et qui est délicieusement massacré depuis, tirerait ses origines de la culture drag américaine. Le mot aurait d’abord été popularisé par la télé-réalité RuPaul’s Drag Race.

Comment protéger votre prochain slogan?

Vous avez cette idée qui mijote depuis votre tendre enfance qui mériterait d’être enregistrée. Les jeux de mots sont votre force? Vous avez le slogan parfait pour accompagner votre nouveau produit?

Il y a bien évidemment des règles à suivre et certains éléments à bien cerner avant de penser à l’enregistrement de quoi que ce soit.

«Une marque de commerce peut se composer de un ou plusieurs mots, sons ou dessins qui sont utilisés pour distinguer les produits ou les services d’une personne ou d’un organisme de ceux des autres,» indique l’Office de la propriété intellectuelle du Canada.

Concrètement, les marques de commerce représentent les produits et services offerts par une personne ou une entreprise. Elle participe à la réputation de ce que vous êtes ou de votre projet d’entreprise. Une fois accepté, l’enregistrement de votre marque est valide pour 15 ans.

C’est un pensez-y-bien, avant d’enregistrer n’importe quoi.

Les marques de chez nous

Je tente ma chance avec quelques propositions de phrases qui devraient être enregistrées vu leur apport considérable au patrimoine numérique québécois.

«Tequila, Heineken, pas le temps de niaiser.»

Un joyau de phrase. Simple et direct. Qui ne s’est pas déjà essayé avec cette délicieuse poésie lors d’une soirée arrosée?

«Enweille Kevin estie continue comme çô.»

Il est temps d’enregistrer l’une des plus grandes reliques de la culture québécoise qui hante tous les Kevin de la province depuis 10 ans.

«Mon père est riche en tabarnak.»

Redonnons les lettres de noblesse à ce gars qui, depuis les années, mériterait clairement une intronisation au temple des mots/phrases/sons du Québec, OKURRR?

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Se faire passer pour un homme pour être prise au sérieux

Témoignage d'une restauratrice tannée des monsieurs condescendants.

Dans le même esprit