Bien choisir son rituel pour commencer la nouvelle année

Parce que la couleur de vos bobettes pourrait déterminer votre avenir.

On veut tous passer une bonne année 2019 : santé, succès, argent, bonheur, etc. (Tout ce qu’une tante lointaine vous souhaite en vous donnant des becs avec trop de rouge à lèvres).

Question de vous aider à connaître une année 2019 avec plein de vœux exaucés, voici une liste (non exhaustive) des rituels pratiqués autour du monde le 31 décembre.

Au Brésil

Les Brésiliens sont assez superstitieux à l’approche de la nouvelle année. Le soir du 31 décembre, tout le monde s’habille en blanc ou en couleurs pâles.

Mais ce n’est pas tout. Selon la croyance, la couleur des sous-vêtements que vous portez sur le coup de minuit déterminera l’année à venir. Blanc pour la paix, vert pour la santé, jaune pour l’argent, rouge pour l’amour et mauve pour l’inspiration. All-dressed pour des bobettes arc-en-ciel.

En Belgique

Les habitants de la ville de Liège commencent l’année en mangeant une bonne grosse assiette de choucroute. Et pour être certain d’être prospère toute l’année, on place une pièce de monnaie sous l’assiette pendant le repas.

En Russie

Les Russes écrivent leurs vœux pour la nouvelle année sur un bout de papier qu’ils brûlent ensuite. Ils mettent les cendres dans un verre de champagne ou de vodka avant de le boire. C’est pas super appétissant, mais il faut ce qu’il faut pour passer une bonne année.

En Colombie

À l’approche de la nouvelle année, les Colombiens font le tour de leur quartier en traînant une valise vide avec eux. Cette coutume permettrait de connaître une année riche en voyages et en aventures.

Les Colombiens mangent aussi 12 raisins à minuit en faisant un vœu après chaque raisin. Une pratique qu’ils partagent avec l’Espagne.

Au Mexique

Remplir ses poches de lentilles à l’approche de la nouvelle année permettrait d’être plus prospère selon une coutume pratiquée au Mexique et ailleurs en Amérique latine. À noter : les lentilles sont crues et non cuites.

Au Japon

Au matin du 1er janvier, les Japonais se rassemblent à l’extérieur pour regarder le premier lever de soleil de l’année. Cette pratique apporterait le bonheur et la chance.

En Pologne

Les Polonais mangent du poisson à la veille du Nouvel An. Ils gardent ensuite quelques écailles dans leur portefeuille tout au long de l’année pour la chance. Ça doit sentir bon, un portefeuille polonais.

Au Danemark

Les Danois n’y vont pas de main morte à la veille du Nouvel An. À l’approche du décompte du 31 décembre, les Danois montent sur leurs meubles (chaises, divans, tables, lits) et sautent et pieds joints dans l’année à venir. On se dit que c’est sûrement Ikea qui a inventé cette pratique pour vendre plus de meubles.

C’est d’ailleurs un joyeux bordel dans les rues de Copenhague le soir du 31 décembre, alors que des feux d’artifice sont lancés un peu partout. Le mélange alcool et feux d’artifice n’est clairement pas recommandé, mais quand c’est pour la bonne cause…

On ne peut rien garantir, mais si vous faites tout ça le 31 décembre, 2019 risque d’être une bien belle année !

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Fêter Noël quand on n’a pas une cenne

La seule chose que Noël ne devrait pas être, c’est une nouvelle raison de s’endetter.

Dans le même esprit