On préfère Donald Trump quand on ne l’entend pas

Connaissez-vous la chaîne Youtube Bad Lip Reading? Avec une bonne dose d’humour et de foutage de gueule, la chaîne tourne en dérision des films, des reportages animaliers ou des discours grâce à un doublage fait maison.

La bande derrière Bad Lip Reading ne pouvait pas passer à côté de l’événement de la semaine; l’investiture de Donald Trump!

En même pas six jours, Donald Trump pourrait alimenter des heures et des heures de bloopers avec son attitude. Il fallait le voir danser avec sa dulcinée Mélania… Raide comme un piquet sur ses jambes, en train de saluer tout le monde pour tenter de dissimuler le malaise. Puis quand il s’en rend compte, Trump parle à sa femme et feint une complicité qui pique les yeux. Malaisant.

De toute manière avec les «alternatives facts» de la Maison-Blanche, la parole du président devient de moins en moins crédible, au vu des rédactions du monde entier. La Maison-Blanche a en effet assuré, via son porte-parole Sean Spicer que «la journée d’investiture de Donald Trump avait été celle qui avait attirée la plus grande foule de l’histoire des investitures». Pas sûr…

Partant du principe que sous la gouvernance Trump, tout le monde dit c’qui veut. La parodie de Bad Lip Reading pourrait finalement ne plus en être une d’ici quelques mois, ou années. Pour l’instant, voyons le bon côté des choses, après tout, Trump n’est pas notre président!

Rigolons-en, c’est gratuit et ça fait changement de grincer des dents devant le tout nouveau commandant-en-chef!

Bad Lip Reading nous apprend donc que ce sont en fait des bretzels que Melania Trump aurait offert à Michelle Obama, que Donald Trump s’aime énormément et aussi que George W. Bush porte maintenant des T-shirts de grands garçons.

Pour lire un autre texte de Fabien Kerneis : «Petite comparaison objective de l’investiture Trump vs Obama».

——-

document.getElementById('ShopifyEmbedScript') || document.write('');

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

La récap de la semaine : on a tenté de nourrir une famille de 4 avec l’épicerie de François Lambert

Ah oui, pis y'a un bar de Montréal qui a fait une levée de fond pour un violeur aussi...

Dans le même esprit