5 questions qu’on s’est posées en regardant la bande-annonce de « Solo : A Star Wars movie »

Pensiez-vous avoir un p'tit break de Star Wars pour commencer 2018 ? Et bien, non !

Star Wars : The Last Jedi n’a pas fait beaucoup jaser dans les bureaux d’URBANIA. Certains d’entre nous l’ont vu, d’autres pas, mais chose certaine : ça n’a pas allumé les passions comme l’ont fait The Force Awakwens et Rogue One.

Y aurait-il une petite fatigue qui s’installe chez les fans? Pas le temps de se demander ça, y’a une nouvelle bande-annonce pour le film de HAN FREAKIN » SOLO qui sort!!!!!! Ça s’appelle Solo : A Star Wars story.

C’est excitant, non?

Bon, peut-être pas tant que ça. On a regardé la bande-annonce plusieurs fois, on l’a décortiquée en détail et on a des questions pour notre réalisateur roux favori Ron Howard et le studio derrière ce curieux projet.

Première question :

C’tu nous ou ça ressemble étrangement au début du film Star Trek, de J.J Abrams? Vous savez, l’histoire du gars trop badass pour sa planète, alors il devient chauffeur de vaisseau spatial et badass interplanétaire? Et on n’est pas seuls à avoir pensé à ça. Les internets ont compris le subterfuge en mois de temps qu’il n’en faut pour crier Chewbacca.

Deuxième question :

Donald Glover a-t-il une blonde? Non, mais sérieux. Il est hot et on l’aime, le Childish Gambino. Ça fait longtemps que tout le monde est au courant qu’il allait incarner le jeune Lando Calrissian, mais il vole le show dans la bande-annonce le temps d’une fraction de seconde, d’un sourire bien placé. On a comme l’impression qu’il va voler le show dans le film aussi et qu’il peut-être même être la seule chose dont on va se rappeler dans 5 ans.

Troisième question :

Qui c’est ça qui joue Han Solo? Non seulement il ne ressemble en rien à un jeune Harrison Ford, mais il a un p’tit côté nabot oubliable, non? Il s’appelle Alden Ehrenreich et il a joué dans plusieurs films d’auteur tels que Blue Jasmine, de Woody Allen et Hail, Caesar des frères Coen. Un bizarre de choix pour tourner dans un film ou tout bouge vite, entouré de tellement de talent. On va lui donner le bénéfice du doute, mais il ne nous a pas impressionné pantoute ici.

Quatrième question :

Avoir Woody Harrelson dans ton film, ça t’achètes-tu encore de la crédibilité? On était tous heureux lorsque le vieux Woody a relancé sa carrière en 2014 avec la série télé True Detective, mais tous les gros projets se l’arrachent depuis et on a arrêté d’être agréablement surpris en lui voyant la face. Il est bon, là, mais dans cette bande-annonce il fait plus d’ombre à nabot Han que d’autre chose.

Cinquième question :

Ça va-tu être bon? Fait cinq ans que le film a été annoncé et la production a été entachée d’histoires bizarres, comme celle de l’embauche d’un coach pour Alden Ehrenreich parce que le studio ne le trouvait pas assez bon. C’est weird, sérieux. À part le bout où ça ressemble étrangement à Star Trek, on serait bien en mal de vous expliquer c’est quoi l’histoire.

Sommes-nous de mauvaise foi parce qu’on se pose toutes ces questions? Le temps nous le dira. Solo : A Star Wars story sort le 25 mai prochain, le jour du 41e anniversaire de la sortie de Star Wars : A New Hope.

Y serez-vous?

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up