5 nouveautés à regarder sur Netflix en Novembre

Non, on ne vous dira pas de regarder les nouvelles saisons de Narcos et House of Cards, rassurez-vous.

Novembre est à nos portes.

Vous êtes allés aux pommes, certain.e.s d’entre vous ont déjà passé l’Halloween avec les enfants ce weekend et c’est maintenant le temps de rentrer chez vous, de vous installer sur le divan et d’ouvrir Netflix pour l’hiver.

Réjouissez-vous, au-delà des nouvelles saisons de Narcos et House of Cards qui débutent, Netflix ajoute plusieurs classiques et productions originales pour ceux qui n’ont pas envie de regarder la même chose que tout le monde.

En voici 5 qui en valent le détour:

Smokin’ Aces (8 Novembre)

Le film qui a fait de Joe Carnahan (The A-Team, The Gray) l’un des réalisateurs les plus en vue d’Hollywood. L’histoire est simple: la pègre de Las Vegas a mis la tête du magicien Buddy Israel à prix pour un million de dollars, attirant toutes sortes de tueurs à gages prêts à tout pour arracher leur cible aux griffes du FBI

C’est un film de bandits léger avec un script remarquablement bien écrit. Parfait pour les soirées de semaine où ça ne vous tente plus de penser sans qu’on vous prenne un.e con.ne.

The Ballad of Buster Scruggs (16 novembre)

Les frères Coen sont de retour. Je répète, les frères Coen sont de retour. Il devrait y avoir une journée fériée à travers le monde pour célébrer pareil événement. Leur nouvel opus, The Ballad of Buster Scruggs, semble se situer à mi-chemin entre le Western et le réel merveilleux. Dans cet espace imaginaire où sont nés d’innombrables mythes et légendes américaines.

De ce qu’on en sait, le film comportera six segments pas nécessairement reliés, présentant des histoires de la frontière américaine. On pourra y voir entre autres Liam Neeson, Brendan Gleeson et monsieur Tom Waits lui-même. J’ai vraiment très hâte.

Bad Santa (26 novembre)

C’est Noël en avance pour ceux qui haïssent Noël. Le classique de l’humour noir Bad Santa sera disponible à temps pour les Fêtes. Woohoo! C’est l’histoire de deux bandits qui se font passer pour le père Noël et son lutin afin de voler un magasin à grande surface. Willie (joué par l’immortel Billy Bob Thornton) haït énergiquement sa job jusqu’au jour où il rencontre Thurman, un petit gars qui a besoin de lui.

Si vous avez la gâchette sensible avec l’humour thrash, Bad Santa n’est peut-être pas le film pour vous. C’est un film qui démontre à sa manière que le temps des Fêtes, c’est un peu comme vivre sur une autre planète quand t’as personne avec qui célébrer.

Bleed for This (28 novembre)

Basée sur l’histoire de Vinny Pazienza, un champion du monde de boxe qui s’est brisé le cou dans un accident de voiture à l’apogée de sa carrière. Alors que plusieurs auraient juste été heureux d’être en vie, Pazienza se fixera comme but de retourner sur le ring et de redevenir champion du monde. C’est pas arrivé, mais presque. Fun fact : à sa dernière tentative de gagner un titre majeur, Pazienza a perdu par décision unanime des juges dans un combat l’opposant au Québécois Éric Lucas.

Pourquoi regarder l’histoire de Vinny Pazienza, au juste? Parce qu’il s’agit de quelqu’un qui a simplement refusé le char de marde que la vie lui a donné. Et ça, c’est inspirant. Vous pouvez aussi vous émerveiller devant la version milléniale sexy de Vinny Paz et Kevin Rooney interprétée par Miles Teller et Aaron Eckart.

F is for Family (30 novembre)

La famille ordinaire la plus divertissante du petit écran est de retour! Whoo! La série animée écrite par l’hilarant Bill Burr et son partenaire Michael Price revient sur Netflix pour une 3e saison. Pour vous donner un aperçu, F is For Family est l’histoire de Frank Murphy, qui a grandi dans l’idéalisme d’après-guerre et qui se retrouve dans les années 70 dans un boulot sans issue avec trois enfants à nourrir.

F is for Family, c’est de l’anti-nostalgie. Ça nous replonge dans le bon vieux temps sans les souvenirs marquants qui y sont associés. C’est le quotidien lourd d’un homme qui essaie de ne pas trop se prendre au sérieux pour ne pas tomber dans le désespoir. Vous allez en rire un bon coup et peut-être mieux comprendre les choix qu’ont fait vos parents au cours de leur vie.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

10 projets de websérie du FIP qu’on voudrait voir se réaliser

Des projets titillants mettant en vedette notamment Monia Chokri, Julien Bernatchez, Pierre-Yves CArdinal, Anrnaud Soly et Yannick De Martino.

Dans le même esprit