5 nouveautés à regarder sur Netflix en mars

C'est pas parce que l'hiver finit qu'il est nécessairement bon sortir de chez soi.

Jeudi, c’est déjà le 1er mars.

Ça veut dire (entre autre), qu’il reste juste trois semaines à l’hiver et probablement deux tempêtes de neiges impromptues qui vont faire chialer le monde.

Comme à l’habitude, un paquet de nouveautés Netflix ont été annoncées, mais y’a tellement de stock que c’est difficile de choisir une fois assis sur le divan, pop corn en main.

Une chance qu’on est là pour vous aider à faire un choix éclairé et à passer du bon temps!

Casino – 1er mars

Quoi de mieux qu’un classique pour débuter le mois en beauté, hein? Un classique de films de bandits avec une scène où Joe Pesci stab un dude avec un stylo, voilà ce dont vous avez besoin pour commencer le mois de mars. Casino et son légendaire réalisateur Martin Scorcese n’ont plus besoin de présentation. Robert de Niro y joue le rôle d’un tenancier de casino à Las Vegas, qui fait la pluie et le beau temps sur la Strip jusqu’à ce que son mode de vie ultraviolent le rattrape. Ça dure trois heures, c’est sanglant lorsqu’on ne s’y attend pas, c’est drôle (si vous avez un sens de l’humour tordu), bref c’est excellent.

Steve Jobs – 1er mars

Vous vous rappelez le film de marde sur Steve Jobs avec Ashton Kutcher? C’est l’autre version de la vie du grand créateur, réalisée par Danny Boyle (qui a, entre autres, aussi réalisé Slumdog Millionaire et 28 Days Later), où Michael Fassbender incarne une version de Jobs beaucoup plus nuancée. Est-ce que c’est un bon film? C’est une question plus facile à poser qu’à répondre. Je dirais que Steve Jobs est un film beaucoup plus intéressant que son prédécesseur, qui trace un portrait beaucoup plus neutre et critique d’une personnalité qu’on se plaît à aduler.

Jessica Jones, saison 2 – 8 mars

Notre détective privée super frue préférée Jessica Jones est de retour. Après avoir triomphé du tricheur, menteur, manipulateur, violeur et plein-de-choses-pas-fine-en-eur Kilgrave, elle est maintenant confrontée à son passé et au mystère dew ses origines. Pourquoi donner encore plus de votre temps à un autre personnage Marvel? Tout simplement parce que Jessica Jones représente beaucoup plus qu’un superhéros qui doit sauver le monde. C’est l’archétype d’une survivante qui démontre chaque saison qu’il est possible de ne pas se laisser définir par l’abus dont on a été victime. Oui, elle sauve les autres, mais elle se guérit elle-même en faisant ça.

Wind River – 8 mars

Un polar dans la plus pure tradition. Soit on aime, soit on déteste. L’idée est simple : une jeune femme est retrouvée morte au milieu de nulle part, dans la neige. Alors qu’aucun indice ne semble diriger l’enquête dans une direction particulière, un pisteur professionnel et une agente du FBI prennent le dossier en main. Wind River a beaucoup souffert d’avoir été mis en marché durant l’été, entre plusieurs films à gros budget, alors que sa prémisse simple se prête beaucoup mieux à un climat hivernal. Un film qui se démarque par son exécution plus que par son originalité, mais un film sous-estimé tout de même. Parfait pour la dernière tempête de mars.

Pride & Prejudice & Zombies – 29 mars

Que vous soyez écœurés des adaptations du classique de Jane Austen ou que vous soyez un simplement un enthousiaste de ces créatures mangeuses de cher, il y a quelque chose pour vous dans ce film adorablement wrong. Ce qui a commencé avec un roman parodique est devenu un des films de zombies les plus férocement originaux au grand écran et il est maintenant, pour votre plus grand plaisir, disponible sur votre plateforme de streaming. Jupons et bains de sang au menu.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up