3 nouvelles importantes du Comic Con de New York

Notre collaborateur résume les points saillants et les nouvelles excitantes annoncées lors du dernier rendez-vous de geeks finis.

Mon premier souvenir du New York ComicCon est assez impressionniste. Je me rappelle du vendredi matin en sortant de notre hôtel dans la ville, on s’est rapidement orienté avec les rues et on a commencé notre bout de chemin vers le Javits Center. Après quelques instants, on a croisé une personne qui marchait dans la même direction que nous. Il portait un chandail de Green Lantern. On s’est regardés sans plus. Quelques rues plus loin, un autre groupe de personnes habillées en chandails de comics ont contourné le coin et marchaient, elles aussi, vers l’ouest, vers le Javits, où se tenait le ComicCon.

Les groupuscules se sont multipliés, on commençait à voir des costumes apparaître et ensuite des pancartes, il commençait à y avoir tellement de monde que les petits groupes ont fini par se mélanger entre eux, pour en former davantage, de plus en plus nombreux, pour ensuite se transformer en une seule troupe de gens. Heureux, ensembles, déguisés, coloriés, amicaux, nous marchions tous vers le centre, parfaitement conscient de ce qui se passait. Le mot n’était pas verbalisé, mais il était dans l’air, c’était un pèlerinage.

Se rendre à ComicCon c’est un peu comme se rendre à la source de la culture geek, se rendre au New York Comic c’est de se brancher l’expérience directement dans les veines et halluciner pendant quatre jours. La masse d’information et d’expériences partagées dans la communauté est indescriptible. Le ComicCon de New York est aussi un moment privilégié durant lequel les productions révèlent les projets qui s’en viennent. Les gens présents sont extatiques de voir ce qui s’en vient pour leur rentré culturelle. Voici un petit topo de ce qu’on a pu entendre.

La parole des femmes mise de l’avant

Le ComicCon est un lieu idéal pour la communauté de se rejoindre et d’échanger sur des débats d’actualité avec les gens véritablement concernés. Que ce soit l’identité de fan ou la place de la jeunesse dans les modèles de consommation de la culture pop, il est possible de prendre le pouls de la situation dans des événements de grande envergure comme ceux-ci. C’est pour cette raison qu’il était très important que des panels tels : ME TOO to TIMES UP An Action Summit for Comics, “Women of Color in Comics: Race, Gender & The Comic book Medium et Women In [Everything]: Intersectional Feminism Across Genres existent car ses débats sont importants et doivent être discutés sur la place publique. Surtout que les voix issues de la diversité sont d’une très grande force actuellement. Il s’agit d’un véritable privilège de pouvoir entendre ces femmes parler avec pertinence de leur situation en culture populaire.

Les musiciens s’emparent du comicbook

Lors d’un panel intitulé : From stage to page : musicians creating comic books, des artistes tels Steve Aoki, Darryl “DMC” McDaniels, Andy Biersack de Black Veil Brides et l’artiste alt-pop Lights sont venus présenter leurs prochains projets.

Aoki lance la série Neon Future qui s’inspire de son triptyque d’albums du même nom. C’est une série de science-fiction type cyberpunk qui viendra explorer l’univers musical déjà construit par le célèbre DJ dans ses albums. Il va de même avec Andy Biersack dont le livre servira de complément au prochain album de Black Veil Brides

D’autres artistes venaient davantage présenter leur univers créatif déjà entamé. Lights est venue présenter son projet Skin and Earth qu’elle écrit et scénarise elle-même. Chacun des six numéros prévus est créé à partir d’une chanson présente sur son album du même nom.

Du côté du rap, Darryl “DMC” McDaniels qui œuvre dans le comic depuis plusieurs années maintenant avec la série Darryl Makes Comics qui attire beaucoup de collaborateurs.

On a aussi eu des nouvelles de la télésérie Netflix en chantier autour de la bande dessinée Umbrella Academy de Gerard Way, chanteur de My Chemical Romance.

Assez de trailers pour nous mettre l’eau à la bouche pour les mois à venir.

Le dévoilement des trailers est devenu un événement bien attendu. On a eu des présentations pour des séries déjà établies comme Daredevil et sa saison 3 ou la seconde saison de Star Trek : Discovery, mais aussi pour des nouvelles séries prometteuses comme l’adaptation de Deadly Class de The Boys ou le roman Good Omens.

On a pu aussi voir le premier trailer de la toute nouvelle série Nightfliers qui nous provient de George R.R. Martin pendant qu’il est pas en train d’écrire la fin de Game of Thrones.

Une autre bonne nouvelle, on a aussi pu voir le premier trailer de la nouvelle série de She-Ra, la princesse du pouvoir:

Ruby Rose va jouer Batwoman

Rien à ajouter, ceci est juste parfait:

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Ce que les influenceurs ne veulent pas que vous sachiez

Un secret du métier raconté par un ancien blogueur.

Dans le même esprit