Laurianne Poirier

10 choses à savoir quand tu emménages dans ton premier appartement

L’appel de la liberté se fait entendre? Le mot “Kijiji” signifie 54 heures de recherches en cachette? Tu as accumulé un pas pire trousseau qui n’attend qu’à être utilisé? Ça y est : tu es mûr/e pour ton premier appartement!

Mais pars pas en peur et lis ces judicieux conseils de la petite-fille de la femme qui a déménagé 50 fois dans sa vie (c’est ma grand-mère, ça!).

1- Ton premier appartement ne sera pas parfait

Tu rêves à des lignes épurées, des grandes fenêtres donnant sur un parc tranquille aux mille feuillus, une cuisine lumineuse avec ilot et un/une coloc juste assez dispo pour faire des bouffes communes, mais juste assez indépendant/e pour rester souvent dans sa chambre?

C’est ça. Tu rêves.

Ton premier appartement risque plus d’être un peu croche, avec une fenêtre qui donne sur un mur de béton, à côté d’une rue un peu trop bruyante, et ta/ton coloc fera un party le jeudi soir que t’avais prévu étudier.

Ce sera imparfait, mais c’est exactement ça, la vie.

2- Tu te rendras compte de trucs de ton nouvel appartement seulement après y avoir emménagé

C’est correct : c’est ton premier appart. C’est normal de pas avoir pensé à allumer toutes les switchs, ouvrir toutes les portes, prendre toutes les mesures, cogner contre tous les murs, poser toutes les questions au propriétaire. Ça vient avec l’expérience.

Par exemple, tu vas te rendre compte juste après avoir déménagé que tu pourras JAMAIS AVOIR DE L’EAU TIÈDE DANS TA SALLE DE BAIN.

(Pis là t’essayeras toutes les techniques possibles pour essayer de contrer le mal de mains d’avoir juste CHAUD ou juste FROID, mais pas tiède, esti :

  • la technique de deux secondes : deux secondes à gauche, deux secondes à droite, deux secondes à gauche, deux secondes à droite, et ainsi de suite;
  • la technique du croisement : croiser les mains en dessous des jets le plus rapidement possible;
  • la technique du splash : se splasher de l’eau sur l’autre main, les deux en même temps;
  • la résignation : se résigner à devoir aller acheter un petit bol en plastique pour mettre dans le fond du lavabo).

3- Le 1er juillet passera d’une journée fériée bien cool pour chiller dans un parc à ton pire cauchemar

En fait, ça devrait être le premier conseil : déménage JAMAIS le 1er juillet. Tes déménageurs te coûteront trois fois le prix, et tu les payeras une heure de plus, car la personne à qui tu prends l’appartement ne sera pas partie à l’heure à laquelle t’avais prévu arriver. Tu passeras donc la moppe entre tous tes meubles sous des housses et tu peintureras tes murs à temps perdu, un peu à la botche, pendant les 3 fins de semaine suivant le déménagement.

Bref, si tu peux, évite ça. Sinon, je sympathise, man. Pis commence à voir ton psy dès maintenant.

4- Déménager deviendra ta première source d’angoisse

Tu réaliseras la veille qu’il te reste environ 14 boîtes à remplir, que tes amis n’ont pas encore confirmé qu’ils viendraient t’aider, que ta penderie est trop large pour le cadre de porte de l’entrée de ta future chambre, que t’as jamais installé de cadre sur un mur de ta vie (joue-le safe, choisis des posters), que t’as oublié de réserver un camion…

Ça se peut que tu pleures. Ça se peut que ça se passe pas comme prévu. Mais rappelle-toi : tu vas survivre.

5- Excel sera ton meilleur ami

Sans devoir nécessairement utiliser Excel, tu vas devoir te faire un budget, parce qu’à coups de cuillères en bois à 1 $ pis de débouche toilette à 10 $, tu dépasseras certainement le montant initialement prévu pour déménager.

Et il y a plein de trucs auxquels tu n’auras pas pensé, ou juste plein de trucs qui te feront plaisir d’acheter à côté de l’affaire essentielle, mais si plates à acheter (“gallons de peinture, pinceaux, produits nettoyants, chiffons J, gants en caoutchouc… oooh la belle plante qui irait bien dans ma nouvelle chambre!”).

Donc, oublie pas : tu te fixes un montant… pis tu le défonces. Mais consciemment.

6- Tu vas te mettre à capoter en rentrant dans une quincaillerie

En fait, tu vas y aller 48 fois en une semaine parce que t’oublieras toujours quelque chose sur ta liste. Mais bizarrement, ça te dérangera pas. Le commis t’appellera par ton prénom, connaîtra tes préférences en terme de peinture, pis tu vas te surprendre à poser des questions comme “C’est quoi la meilleure grandeur pour une poubelle de cuisine?”

C’est après avoir demandé une balayeuse, un malaxeur et une moppe “mais vraiment étanche, là, pas celle qu’on trouve à la pharmacie” à tes parents à Noël que tu vas te rendre compte que t’es réellement devenu/e “un/e adulte”.

7- Dollarama va remplacer Ardène en tant que magasin cheap, mais efficace

Bien oui. T’avais tendance à arrêter chez Ardène pour acheter un set de 14 boucles d’oreilles pour 6 piastres? Petites dépenses faciles et sans conséquence?

Bin là, tu vas te donner dans la gogosse à une piastre, mais OH SO UTILE DONT TU NE PEUX TE PASSER. Ton chariot (oui, ça existe un chariot dans un magasin à une piastre!) sera plein de cossins. T’auras jamais cru qu’il était possible de dépenser 50 $ en patentes à 1 $.

8- Identifier tes boîtes, tu feras

Ça semble idiot dit de même, ou logique pour d’autres, mais ça peut te sauver É-NOR-MÉ-MENT de temps d’avoir inscrit sur chaque boîte dans quelle pièce allait son contenu.

Et puis pense à ça : un sac de vidanges rempli de vidanges pis un sac de vidanges rempli de vêtements, de l’extérieur, c’est pas mal identique pis ça se sacre assez facilement sur le bord du chemin quand t’es un ami qui vient aider “à mettre les vidanges dehors”.

Par expérience, je te suggère fortement : D’IDENTIFIER TOUT.

9- La SAQ sera ton repère

Plein de boîtes à donner, il y a même les petits séparateurs à l’intérieur des boîtes qui empêchent les choses de se cogner les unes sur les autres. Pis sincèrement, y a-tu un meilleur remède que de l’alcool pour te remettre d’une journée de déménagement? Trouver l’essentiel, tout à la même place.

10- Tu découvriras qui sont tes meilleurs amis

Qui se sera levé à 6 heures un samedi pour venir attendre le camion avec toi? Qui restera jusqu’à très tard le soir pour donner une dernière couche de peinture?

Tes meilleurs amis.

Et que dire de ta mère, qui torchera le nouvel appart au grand complet, ou ton père, qui posera la corde à linge, les cadres ou les poignées de porte manquantes?

Déménager dans son premier appartement, c’est devenir adulte, un peu. Mais c’est aussi réaliser que tu resteras l’enfant chéri/e de tes parents, peu importe où tu seras.

Ça semble difficile de vivre en étant totalement débranché durant plusieurs heures, voire plusieurs jours (l’enfer!). On espère que ça ne vous arrivera pas lors de votre prochain déménagement. Un autre p’tit conseil on the side, en appelant Vidéotron à l’avance, aussitôt arrivé dans votre nouvel appartement, aussitôt branché! Hourra!

Pour plus de détails, c’est ici!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up