• Urbania

    Collaborateur depuis : 31/03/2009

  • Commentaires récents

    • Commenté | 30 septembre 2014

      Festival végane de Montréal : tordre un steak dans un verre d’eau

      «À propos du #michelcussongate: Il s'agit d'une bête erreur factuelle de notre part, nous nous en excusons. Le texte a été corrigé. Cordialement, -- l'équipe grammaticale et éthique d'Urbania»

    • Commenté | 14 août 2014

      Plaidoyer pour l'intolérance

      «On ne veut pas trop se mêler du débat ici, mais on a quand même la responsabilité de répondre quand quelque chose de littéralement faux est dit à propos de nous; alors, cher ex-zigoto, non, Urbania n'a jamais été acheté par Québécor, ni en 2011 ni après (ou avant). Urbania est totalement indépendant. Merci d'en prendre note. Cordialement, --L'équipe grammaticale et éthique d'Urbania.ca»

    • Commenté | 31 mai 2014

      Ces hommes qui voulaient maîtriser les femmes

      «Cher Al, Nous vous suggérons gentiment de lire la prétendue « note » dont vous parlez jusqu'à la toute fin. Vous verrez qu'il s'agit d'un texte envoyé à Urbania par un collectif de féministes, qui ont toutes signé à la fin, et non un texte écrit par la rédaction d'Urbania. La rédaction d'Urbania ne publie pas de « notes » en réponse à des billets de ses blogueurs. Vous êtes cependant bienvenu de nous envoyer un de vos textes, dont nous considérerons la publication s'il répond à nos critères de qualité. Les textes que vous croyez "misandres" ne sont que des textes "féministes", et vous voyez de la haine où il n'y en a pas. Vous dites que « 345 660 articles féministes sont publiés tous les jours sur Urbania », alors que nous publions un maximum de trois textes par jour, et que Sarah ne publie qu'un seul billet par semaine. Lâchez l'ordi. Allez jouer au frisbee. Il paraît qu'il fait beau, dehors. Cordialement, -- l'équipe éthique et grammaticale d'Urbania»

    • Commenté | 31 mai 2014

      Ces hommes qui voulaient maîtriser les femmes

      «Bonjour Al, Désolé de vous décevoir, mais ici, c'est nous qui décidons ce qui passe ou pas. Et vos commentaires ne passent pas. Cordialement, L'équipe éthique et grammaticale d'Urbania (qui auraient aimé profiter du weekend)»

    • Commenté | 29 mai 2014

      Ces hommes qui voulaient maîtriser les femmes

      «Cher Al, Veuillez ne pas présumer des raisons du départ de Pascal Henrard de nos pages. Vous pourriez être surpris. Nous ne croyons pas être obligés de quelque manière que ce soit à offrir des chroniques "revers de la médaille". Nos choix éditoriaux sont ce qu'ils sont. De toute manière, ne vous en déplaise, le féminisme revendique *l'égalité* entre les hommes et les femmes, et il serait étonnant que nous publiions un texte faisant "contrepoint" à cette idée, c'est-à-dire revendiquant la supériorité d'un genre/sexe sur un autre, quel qu'il soit. Ceci dit, un article parlant du sexisme contre les hommes serait certainement très intéressant. Les chances sont bonnes qu'il s'avérerait être un texte de pure fiction, mais si vous trouvez des faits et des exemples qui sont autre chose que des anecdotes, ce serait franchement spectaculaire, et nous serions très heureux de sortir un tel article. De toute manière, quel que soit le sujet, nous vous invitons à soumettre vos textes à notre équipe de rédaction, il nous fera plaisir de vous lire! Par ailleurs, nos chroniqueurs sont libres d'écrire sur tous les sujets qu'ils veulent. Nous sommes ouverts à toutes les possibilités. La présence même dans nos pages du texte de Pascal auquel vous faites référence en est, nous croyons, la preuve. Cordialement, --l'équipe éthique et grammaticale d'Urbania»

    • Commenté | 29 mai 2014

      Ces hommes qui voulaient maîtriser les femmes

      «Bonjour à tous, Prenons un instant pour respirer. Les esprits s'échauffent et il y a des commentaires que nous devons effacer, des deux côtés. Nous vous rappelons que les attaques personnelles ne sont pas permises et que les commentaires en contenant seront retirés entièrement le plus rapidement possible. Au-delà de notre politique plutôt laxe de modération, nous aimerions rappeler à tous que les propos extrémistes et les raccourcis boiteux sont peut-être permis mais qu'ils ne font rien pour avancer le débat. S'il vous plaît, soyez respectueux. Merci. Cordialement, L'équipe éthique et grammaticale d'Urbania»

    • Commenté | 28 mai 2014

      Ces hommes qui voulaient maîtriser les femmes

      «Rectification, Jim. Ce n'est pas Sarah qui vous a censuré, mais bien l'équipe de modération d'Urbania. Notre politique est claire et nous ne tolérons pas les attaques personnelles. Critiquez le texte autant que vous voulez, mais quand votre commentaire se limite à traiter notre blogueuse de "folle", vous comprendrez que nous ne pouvons tolérer. Cordialement, -- l'équipe éthique et grammaticale d'Urbania»

    • Commenté | 21 mai 2014

      Chère crisse de bonne à rien pas de talent,

      «Cher Atlantique, Notre politique de modération est très simple: si un commentaire est désobligeant ou insultant envers l'auteur, il sera retiré. S'il est critique envers le texte, par exemple, nous le laissons. C'est une simple question de respect. En clair: vous avez bien le droit de dire que vous trouvez le texte médiocre, bien que nous trouvons ce genre de commentaire fort peu constructif. Cependant, nous continuerons à effacer les commentaires visant l'auteur lui-même, et il n'y a rien d'hypocrite là-dedans. Cordialement, -- l'équipe grammaticale et éthique d'Urbania»

    • Commenté | 7 mai 2014

      Viens avec nous

      «Bonjour Marika, Nous avons reçu beaucoup de textes déjà! C'est possible que nous ne soyons tout simplement pas rendus aux tiens encore. »

    • Commenté | 23 avril 2014

      Enfant unique

      «Il y a plusieurs parents et bien qu'ils n'ont qu'un coeur chacun, ils en ont deux, au total. Le pluriel reste. Pour le reste, c'est corrigé! Merci. Cordialement, l'équipe grammaticale et éthique d'Urbania»

  • Favoris récents

  • Favoris contributions

Le chien Urbania

Vous devez être membre afin d'utiliser l'outil dock

Devenir membre