26 Sept 2012

Souper de fermières

Crédit: Julie Artacho

Par Urbania

Autour d'une table, en plein milieu d'un champ, on a réuni quatre filles de tête et de ferme, qui ont les mains sur le volant de leur tracteur pour un cercle des fermières nouveau genre, le macramé en moins.

Pour ce souper de filles à la ferme, Marie-Christine, Maryse, Nathalie et Monia nous ont raconté leur vie de productrices agricoles, au-delà du train, de la température et des récoltes: des inconvénients de faire l'amour dans le foin au choix déchirant entre la ferme familiale et le chum, elles ont déboulonné, entre deux bouchées, les clichés de la fermière aux joues roses qui sent l'étable.

En complément à notre #35 - Spécial À la ferme | En kiosque dès le 28 septembre



Pour lire un «Souper de filles» à chaque numéro d'Urbania, le mieux, c'est de s'abonner!

Derniers commentairesRSS
  • Aucun commentaire !

Commenter



    Le chien Urbania

    Vous devez être membre afin d'utiliser l'outil dock

    Devenir membre