Janette au pays des malaises

Janette au pays des malaises
16 Oct 2013

Par Léa Stréliski  |  Publié dans : blogue

Sincèrement, s’il y a un truc qui me pompe depuis que le dossier de la Charte a été ouvert, c’est de nager en plein malaise.

Depuis qu’on en parle, je me suis mise à remarquer les femmes voilées dans la rue et ça m’éneeeerve ! Pas qu’elles soient voilées, mais que je les remarque. Avant, je les remarquais pas, ça faisait partie de Montréal, ça faisait partie du multiculturalisme, ça faisait partie de mon quotidien et je n’y portais aucune attention.

Maintenant, non seulement je les spotte, mais j’ai cette espèce d’envie fatigante de signifier « heille, moi, je suis blanche et Québécoise, mais ça me dérange pas que tu portes le voile, hein! » OUASH ! C’est quoi ça ? Je veux pas indiquer ça dans mon regard. Je veux rien indiquer dans mon regard, je veux juste marcher dans la rue!

Et maintenant, voilà les Janettes qui débarquent la cape au vent, le poing levé, et qui nous rebadigeonnent le tout d’une épaisse sauce malaise. Avec en plus l’argument le plus 1825 que j’ai jamais entendu de ma vie…

Sérieusement, j’ai lu la lettre de Janette Bertrand, bon, premièrement, j’ai cherché le reste. Je l’ai lue à trois endroits différents en me disant, « Ah non, ça doit pas être ici qu’est l’intégrale. » Mais ça n’était que ça. En gros : « Les religions sont des institutions d’hommes qui soumettent les femmes depuis la nuit des temps. Donc, avoir de plus en plus de gens qui pratiquent des religions = avoir de plus en plus de femmes soumises. » NOOOON !

Oui, il fut un temps où cette réalité existait et elle existe encore. Mais je ne peux pas laisser une ancienne génération de féministes avoir aussi peu foi en la nouvelle! Vous êtes en train de me dire que sans cette Charte, les femmes d’aujourd’hui se laisseraient imposer le retour grotesque d’un patriarcat religieux aussi facilement?! Mais voyons donc!

Les femmes ont changé, Mme Bertrand! C’est pas ce que vous vouliez? Et pas juste parce qu’il y a des lois, mais parce qu’elles ont changé pour vrai! Intérieurement! Elles ont tellement changé qu’elles sont même capables d’avoir une religion et une spiritualité et de se l’approprier pour en faire quelque chose dans lequel elles se sentent libres! Incroyable, hein?

Et pour revenir à mon malaise, permettez-moi de remarquer que, que ça soit la Première ministre ou Janette Bertrand ou certaines des Janettes : vous avez toutes la face complètement refaite! Loin de moi l’intention de rabaisser ce débat à une vulgaire attaque personnelle, mais c’est juste que ça rajoute à mon malaise! Quel exemple!

On est qui, nous, pour donner des leçons à qui que ce soit quand notre Première ministre et la majorité des femmes des sphères publiques continuent de ressentir le besoin de se soumettre au dictat de la beauté et de la jeunesse éternelle? Qu’est-ce que ÇA, ça enseigne à nos filles et nos petites-filles, hein? Je m’excuse, mais avoir la face toute botoxée, quant à moi, c’est être aussi libre que porter le voile.
Derniers commentairesRSS
  • bon, une chose est certaine le malaise est bien là! est ce qui est encore plus inquiétant c'est de voir tous ces gens prétendre connaitre la religion musulmane et se prononcer comme étant les défenseurs des droits et libertés, alors que c'est l’incompréhension et la peur de l'AUTRE qui donne ce genre de débat que certes il faut en parler mais dans le calme et la sérénité et pas en stigmatisant une partie de la société au profit de la prétendue liberté.

    OUI pour un Québec INCLUSIF

    27 Déc 2013 | Zezwar

  • Cest ben contradictoire ???

    28 Oct 2013 | Soso12

  • Quel jugement douteux! C'est désolant de lire de tels propos qui démontrent une totale incompréhension du projet de cette charte. Léa, je vous conseille de vous renseigner pour étoffer votre pensée. Lisez des livres d'histoire de l'Occident depuis les 500 dernières années. Lisez l'histoire du Québec. Lisez les livres de Djémila Benhabib. J'ai habité dans un pays musulman pendant deux ans. Le voile n'est que la pointe de l'iceberg de ce que les islamistes veulent nous imposer comme système social et politique. Allez vivre en Iran ou en Arabie Saoudite, ou même en Afrique du Nord. Vous apprendrez la condition féminine dans ces pays, et celle des hommes aussi. Vous apprendrez la signification du mot "liberté". Après vous viendrez donner votre avis.

    25 Oct 2013 | Suzanne

  • Duplessis voulait nous protéger de la soi-disante Juiverie Internationale et du communisme. Pauline Marois à juste changé de bouc émissaire.

    21 Oct 2013 | Sirkowski

  • Vraiment intense les commentaires racistes. Désolant. Je ne me reconnais plus au Québec par les temps qui courent.

    21 Oct 2013 | mathieu

  • Christian Moldvar

    Après le célèbre épisode du Péril Jaune, du Péril Rouge, nous avons droit au Péril du Croissant...

    On se dévisse la poignée dans le dos?

    21 Oct 2013 | Christian Moldvar

  • Elles auraient le libre choix de porter le voile? Pas vraiment. Si elles ne le portent pas, elles se le font dire. Elle se le font reprocher ou elle se font dire qu'elles ne sont simplement pas encore ''prêtes''. Quand tu passes des années à te faire achaler et insulter parce que tu ne portes pas le voile, tu finis par le mettre. En deux semaines j'ai discuté du voile avec 9 femmes le portant, et elles m'ont toutes répondus la même chose. Les gens ne sont pas conscients de la puissance et de l'acharnement de certaines religions. Tu ne nais pas croyant. On te l'enseigne ou te l'impose. Si on ne met pas notre pied à terre bientôt, ça sera pas joli mes amis.

    20 Oct 2013 | Galléya

  • Merci Wheelboy 1958! Bien entendu, les gens ne chercheront pas à savoir si ces informations sont vraies. On préférera se voiler les yeux et croire à une théorie du complot. C'est plus simple, n'est-ce pas? On oublie déjà que tous les changements de société désastreux ont pris naissance progressivement et insidieusement, pendant que les citoyens dormaient au gaz en regardant le ciel tout bleu. Je me retiens de ne pas faire de parallèle excessif mais...oui, je pense à une certaine guerre mondiale pas si lointaine. Que voulez-vous...Point Godwin.

    18 Oct 2013 | Loulou

  • Le Botox et le voile Islamique touche les femmes mais n'ont aucune corrélation !

    REVENONS EN ARRIÈRE SVP à l'émission TOUT LE MONDE EN PARLE lors du face à face entre la femme voilée Dalila Awada et une fervente défenderesse de la laïcité.

    Ce que Guy A Lepage et ses recherchistes nous ont caché...

    Qui est Dalila Awada ? À l'émission "Tout le monde en parle", Dalila Awada s'est faite présenter comme une simple étudiante en sociologie. Or elle œuvre, avec sa cousine Leila Bdeir, parmi le réseau islamiste québécois, un réseau surcodé par la Ligue islamique mondiale et la confrérie des Frères musulmans. (Qui ont été Rejetés en Égypte !)

    Dalila Awada est la cousine de Leila Bdeir. Elles travaillent toutes deux à promouvoir le voile dans la fonction publique, et à défendre le port du niqab, le voile intégrale. Leila Bdeir a succédé à Asmaa Ibnouzahir comme porte-parole de l'organisme "Présence musulmane", un organisme islamiste co-fondé par Tariq Ramadan et Salah Basalamah.

    "Présence musulmane" est un organisme favorable aux tribunaux islamiques régis par la "CHARIA" et au niqab, le voile intégrale. Dalila Awada et sa cousine Leila Bdeir siègent toutes sur le Comité des femmes immigrantes de la Fédération des Femmes du Québec (FFQ).

    Le mot charia (ou ses dérivés : char? et chir?ah) est cité dans le Coran comme étant la voie à suivre par les musulmans :

    « Juge alors parmi eux d'après ce qu'Allah (Dieu) a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, et prends garde qu'ils ne tentent de t'éloigner d'une partie de ce qu'Allah (Dieu) t'a révélé. Et puis, s'ils refusent (le jugement révélé) sache qu'Allah (Dieu) veut les affliger [ici-bas] pour une partie de leurs péchés. Beaucoup de gens, certes, sont des pervers. »

    — sourate 5, verset 49

    Leila Bdeir et Samira Laouni sont membres du Comité d'orientation des états généraux de la FFQ. En 2011, Samira Laouni a traité 4 femmes Québécoises de «cellules cancéreuses qui rongent notre société de l'intérieur».

    Samira Laouni est aussi une porte-parole de la coalition "Québécois musulmans pour les droits et libertés", avec Geneviève Lepage, une Québécoise convertie à l'islam après le 11 septembre, qui travaille pour les Frères musulmans, et qui fréquente la mosquée al-Oummah, dont Fawaz, le représentant de la Ligue islamique mondiale au Canada, est l'imam.

    L'infiltration de la Fédération des Femmes du Québec par des activistes du voile islamique et du niqab, telles que Samira Laouni, Dalila Awada, et Leila Bdeir, a obligé des féministes comme Louise Beaudoin et Claire L'Heureux-Dubé, une ancienne juge de la Cour suprême du Canada, à créer un nouveau groupe.

    Hiver 2013, Michèle Sirois et Leila Lesbet, deux femmes membres de la Fédération des Femmes du Québec, se sont vues refuser par Samira Laouni et Leila Bdeir et cie, le droit de participer aux tables de discussion organisées par la Fédération pour déterminer ses orientations politiques des 20 prochaines années. Source: http://sisyphe.org/spip.php?article4380

    La cousine de Dalila Awada, Leila Bdeir, a dit à Radio-Canada qu'elle croit qu'il faille laisser aux musulmanes le droit de porter le niqab, même en tant qu'employé de la fonction publique. "Être Québécois aujourd'hui, ce n'est pas comme être Québécois il y a 40 ans.": http://www.radio-canada.ca/nouvelles/

    C'est la religion derrière le voile qui m'inquiète et ce que nous Québécois Laïc, nous représentons pour eux ? Les infidèles, les pervers que la "Charia" : leur dicte de nous affliger [ici-bas] pour une partie de leurs (nos) péchés. Beaucoup de gens, certes, sont des pervers. »

    — sourate 5, verset 49

    Quand ils seront nombreux et exigerons des "Tribunaux Islamiques" qui sera jugé ? Le niqab (le voile intégrale) sera t'il obligatoire ?

    Agissons maintenant, ainsi ce sera réglé et avant de venir au Québec ils sauront que nous sommes tolérants mais que pour représenter le Québec au travail dans la fonction publique il n'y a pas de signes religieux ostentatoires point à ligne. Ils feront ce qu'ils (elles) veulent après le travail.

    Ce n'est pas la fin du monde, quand même...

    18 Oct 2013 | Wheelboy1958

  • Les deux derniers paragraphes sont quand même stupides.

    Mais, ça me fait du bien de lire des gens qui trouvent aussi que ça fait pas de sens, cette histoire-là.

    17 Oct 2013 | Sabrina

  • au final, vous n'aviez rien compris... le but de la charte est justement de protéger les générations futures de québecois et de québecoises d'une population toujours montante de musulman et d'étranger. Donc si nous voulons rester maitre dans notre pays. il est préférable de se munir d'une protection pour eviter, dans le pire des cas, des situations comme celles qui ont eux lieu en france il y a de ca quelques temps... Bande de clounes et d'imbéciles vous faites...

    17 Oct 2013 | cabochon

  • Est-ce que le botox est un symbole religieux? Non, je ne crois pas. Est-ce que le maquillage est un symbole religieux? Non, je ne crois pas. C'est de ça dont il est question, je dis ça de même en passant. Il est question de la religion qu'on ne veut pas voir s'immiscer dans l'État. Alors ça va faire, les parallèles douteux.

    Je considère que le voile est un symbole chargé, un symbole religieux. Ben oui, j'ai le culot de dire ça alors que moi, j'ai déjà porté des broches. Je me suis fait refaire les dents parce qu'elles étaient ben ben croches (soumise que je suis à la dictature de l'image, j'ai fait ça). Et en plus de ça je porte du mascara chaque jour. Pis des boucles d'oreilles aussi, des fois. Pensez-vous que, pour ces raisons, je suis mal placée pour parler de neutralité religieuse de l'État? Ça n'a aucun criss de rapport, hein, ce que je dis? Pourtant il n'y a pas de différence entre le raisonnement que je viens de faire et celui de Léa. ABSURDITÉ TOTALE.

    17 Oct 2013 | Clara

  • Je ressens le même malaise que vous depuis cette charte. Avant, je ne les remarquais pas les femmes voilées. Maintenant, je les remarque parce que j'ai peur qu'elle se fasse agressée en public et que je doive intervenir. Je risque de manquer de tact tellement la situation m'indigne. Je ressens un malaise parce qu'en tant que Québécoise, je me sens en partie responsable de cette exclusion.

    Tout simplement, j'ai honte d'être québécoise depuis que le PQ a proposé cette charte.

    17 Oct 2013 | Emma

  • Immaturité émotionnelle, collective.

    «Les préjugés sont les barreaux de nos prisons».

    La Souveraineté est intégrale: l'absolu, 0.

    Merci pour le constat et l'audace, Léa.

    Longue vie à ta clairvoyance.

    17 Oct 2013 | Félicité

  • Pas plus tard que ce matin, j'ai croisé une femme avec son voile sur la tête...Chu même plus capable de dire voilée...et j'ai ressenti exactement la même chose que ce que tu décris Léa, c'est à dire que j'ai eu envie de lui dire ...tu sais je ne suis pas contre toi, ni contre ton voile, je ne ressens pas de haine envers toi...porte le ton voile si tu en as envie, si c'est de cette façon que tu aimes être, si c'est de cette façon que tu exprimes ta foi...Bref, tout ça pour dire qu'à cause de toute cette haine que l'on lit de partout, qui surgit des post même de ceux que tu pensais être tes amis, je me sens mal, mais vraiment...et tout cela me fait penser à l'antisémitisme qui régnait avant-guerre et on sait comment cela s'est terminé...je prend cet exemple à bon escient en étant consciente qu'il est extrême mais quand même...

    17 Oct 2013 | martine Lefèvre

  • Le problème c'est que le peuple québécois accepte ce foutu débat. Nous avons déjà fait le choix en tant que peuple et ce, à l'unanimité, d'un état laïque. Nous avons fait ce choix quand nous avons demander aux prêtes et aux sœurs qui voulaient enseigner de changer leurs vêtements. À ce que j'en sache, cette décision d'un état laïque fonctionnait très bien avec tous les autres peuples qui se sont installés au Québec. La VRAI QUESTION c'est, pourquoi laissons-nous une bande d'individus questionner ce choix en acceptant de débattre avec eux? La charte ne vient que donner un outil au gouvernement pour légiférer ce choix, qui a été fait depuis bien longtemps et qui fonctionne très bien. Je suis bien d'accord qu'on veulent marcher dans la rue sans rien voir. Moi aussi c'est que je veux, mais avec la l'expérience que j'ai et de la sagesse qui en découle, je crains malheureusement que des fois ça ne soit pas possible. Quand l'équilibre de ma société est mise en jeu, jamais au grand jamais, je n'oserais marcher en fermant les yeux. Merci de me lire.

    17 Oct 2013 | Diane Cormier

  • Juste pour dire que dans le déferlement de haine, je ressens la même chose: l'espèce d'envie de marde de dire aux femmes voilées que je suis pas comme les autres québécois "de souche"! Merci pour la comparaison aux femmes obsédées par l'image :)

    17 Oct 2013 | Veronique

  • Ce texte n'a aucune profondeur et démontre très bien l'absence de la compréhension de l'enjeu qui se passe ici, au Québec.

    17 Oct 2013 | diane

  • Vraiment déplorable comme article. Vous jugez les femmes au botox et au maquillage, vous les insultez en plus et vous voulez protéger les intégristes, les fondamentalistes, les radicaux. Vous devez être bien jeune pour ne pas comprendre notre histoire: l'histoire des femmes et celle du Québec! Déplorable

    17 Oct 2013 | Johanne

  • Pauvre petite fille!

    Tu voulais te voiler la face sur les femmes voilées! Difficile de ne pas voir quand on soulève le voile... Tu ne passeras pas à l'histoire, en tout cas, comme ces femmes que tu attaques, pour cet article et cette position pour le confort et l'indifférence. Il n'y a pas pire aveugle que celle qui ne veut pas voir! Désolée pour le réveil, princesse au bois dormant!

    17 Oct 2013 | Angèle Laferrière

  • Parce que:

    http://www.youtube.com/watch?v=puqXcdUiF6E

    Et que:

    http://www.youtube.com/watch?v=darjt7BXnwc

    Non, c'est pas vrai, c'est pas vrai qu'on peut faire confiance à la nouvelle génération qui n'a pas vécu la ségrégation et qui ne s'en méfie pas.

    Eh oui, la méfiance, c'est laid je sais, mais c'est vital. Devant ces imams…

    17 Oct 2013 | Alain D

  • 1. Je trouve que le parallèle entre un visage voilé et un autre botoxé est très pertinent. D'un côté, il y a le symbole religieux véhiculant la pudeur, et de l'autre l'attachement, tout autant absurde sinon plus, à la société extra-sexuée de consommation tout autant insidieuse, sinon plus, que la religion en général... donc pour ceux qui tripent sur la symbolique, je vois pas comment vous pouvez passer à côté de ça !

    2. L'histoire... lâchez l'histoire deux secondes. Je comprends qu'il faut tirer des leçons mais on va pas rester bucké sur le clergé qui a, par le passé, habité le Québec. C'est pu la même game aujourd'hui. Pis lâchez moi la symbolique perse et du proche-orient. En France, porter la ceinture fléchée, c'est symbole que t'es un esti de BS mais je vois pas personne ici s'en faire avec ça ! On est pas en 1852 pis on est pas en Iran. On est au Québec, en 2013. So get with the fucking program !

    3. Si t'as pas la même opinion, fais juste dire: j'ai pas la même opinion. Pas besoin de chier sur l'auteur ou d'appeler son billet un torchon.

    4. Finalement, pour tous les xénophobes qui se pensent plus justifiés qu'un autre au sujet de ce qui est bien ou de comment son ptit Québec devrait être: avant l'arrivée de l'homme blanc, il y avait 70 millions d'autochtones en Amérique. Aujourd'hui il n'y en a pas plus de 10 millions. Ton beau petit pays, dont tu rêves pour toi pis ta ptite gang francophone blanche sans religion a été bâti, entre autres, grâce à un génocide et l'isolation du peuple qui habitait la terre auparavant. Quand tu diras au prochain arrivant quoi penser ou quoi faire, pense donc à ça !!! Sinon tu peux checker État de droit dans le dictionnaire. Bonne chance !

    17 Oct 2013 | Mars

  • Vous avez complètement raison: un dictat, c'est un dictat... et il faut les combattre... tous !... J'ai la même réflexion lorsque je vois une femme juive la tête rasée sous sa perruque qu'une femme anorexique qui se sent trop grosse. Et une femme un peu trop voilée, c'est comme une femme un peu trop liftée ! Nous sommes d'accord maintenant ? ;-)

    17 Oct 2013 | Jeff Macaron

  • BOOOOO l'article plate BOOOOOO

    16 Oct 2013 | Brian dit tout le reste

  • Voici un texte sans profondeur et sans rigueur. C'est triste à mourir de constater un manque total de connaissance de l'histoire du Québec.

    16 Oct 2013 | XMarchand

  • Flagrant manque de profondeur et de rigueur dans ce texte. Et une très faible connaissance de l'histoire ...dommage..

    16 Oct 2013 | Sylvie

  • Malaise? Pour moi et l'homo que je suis, je ressens un malaise profond quand je lis les arguments des bien-pensants qui s'opposent à cette charte, une charte qui tente de mettre un peu plus de distance entre l'État et les différentes croyances religieuses des uns et des autres. La facilité avec laquelle ces gens acceptent l'intrusion continuelle de la chose religieuse dans l'espace civique m'effraie en tant qu'homosexuel. La société dans laquelle je vis a fait de moi l'égal de mon concitoyen hétéro, mais elle voudrait permettre à ses fonctionnaires d'afficher leur appartenance à des dogmes qui enseignent que moi et les miens sont des tares, des pervers, des pécheurs, condamnés aux feux de l'enfer?

    Oui, chacun est libre de croire ce qu'il veut, mais est-il trop demander à l'État d'être neutre dans ces interactions avec les membres de la collectivité?

    Contrairement à vous, madame Stréliski, je les voyais beaucoup avant ce débat, ces femmes voilées dans la rue. Je remarquais aussi beaucoup ces moines et religieuses français qui ont récemment pris possession de l'église du Très-Saint-Sacrement près du métro Mont-Royal. Le retour du religieux frappe l'homo que je suis, je le redis, parce que les religions, bien, ce sont des doctrines d'intolérance et d'exclusion, misogynes et homophobes. Le nier, c'est faire preuve de naïveté ou de mauvaise foi. En quoi les enseignements des religions ne constituent-ils pas un discours haineux du point de vue de l'homo que je suis? Entre la doctrine des néo-nazis qui me traite d'ostie de tapette et la religion qui me considère une abomination, je ne vois pas beaucoup de différence. Et ce qui est drôle, ce qui m'a surpris, c'est que mon regard a changé depuis que j'ai espoir que cette charte devienne loi. En disant clairement que le religieux n'a pas sa place dans l'espace civique, l'État établit que sa place est réservée à l'espace place public et privé, là où la collectivité peut s'épanouir en toute sa pluralité.

    16 Oct 2013 | Brian

  • Madame Léa, ce que je vous souhaite sincèrement c'est de voyager.. pour de vrai, oubliez Paris et Milan. Partez et Allez à la rencontre de ces femmes voilées dans le monde et discutez avec elles. Il faut sortir un peu du plateau pour comprendre la symbolique du voile.

    J'ai voyagé et travaillé dans plus d'une dizaine de pays musulmans, et je ne partage pas du tout votre avis.

    On pourrait commencer par le Yémen, suivi du Pakistan et je terminerais par l'Arabie Saoudite comme première initiation. Et je peux vous assurez que le ton de votre billet corrigé à votre retour ne sera pas aussi naïf.

    ps emmenez CESCO avec vous svp.

    16 Oct 2013 | Michel

  • Je trouve qu'il y a du charriage ....nous avons une belle fill musulmane ...Ca n'a rien changé à notre vie au contraire ça fait ouvrir les esprits.Les Jeannettes se prennent pour qui???Si Madame Bertrand n'avait été là nous les femmes ne saurions rien faire..une vraie farce...Arrêtez de monter la tête des femmes....respirez par le nez....Vous me donnez mal au coeur...

    16 Oct 2013 | Denyse

  • Merci Lea,

    Ca fait chaud au coeur de voir qu'il reste des gens tolerants.. Et conscients.

    Je suis encore sous le choc des propos de Jeannette sur le fait de se faire soigner par une medecin voilee.

    16 Oct 2013 | Nour

  • MUM! Pas fort et décevant. Ça manque de connaissance de fond cette analyse. Faire le lien entre botox et le voile on s'égare vraiment. Faudrait un peu s'informer et connaître la lutte des femmes avant d'écrire des articles sur le sujet. Acquis d'ailleurs toujours menacés et pour les quelles faut demeurer vigilantes, quoi que cette jeune journaliste en dise? S'cusez mais cet article manque de rigueur voir même est plutôt triste et choquant. Juste cette phrase finale: « Je m’excuse, mais avoir la face toute botoxée, quant à moi, c’est être aussi libre que porter le voile.» Vraiment URBANIA comment se fait-il que vous laissiez passer un tel torchon? Je n'en reviens juste pas? BAAAAAH! Par chance ce ne sont pas toutes les jeunes filles qui pensent comme toi très chère Léa Stréliski. Va refaire tes devoirs de journaliste, ne mêle pas tous les sujets en même temps et surtout documente tes articles pour ne pas parler à travers ton chapeau, ou ben change de sujet pour tes chroniques, ta crédibilité s'en trouvera beaucoup mieux. En passant je suis une vieille féministe comme tu dis, j'adore les jeunes comme toi et vraiment pas beaucoup que je connais sont si méprisante et connaisse si peu la lutte des femmes que toi. Bonne chance!

    16 Oct 2013 | Jobine

  • Pour ceux de quebec qui crois qu'il y a pas de musulmane a Quebec...je suis desoler de vous informer et vous dire que ces a quebec que j'ai vu le plus de concentration en milieu de travail de personne d'autre ethnie...

    16 Oct 2013 | philippe leblanc

  • La dernière phrase est vraiment dommage. Oui, il y a un malaise. Mais de faire le lien avec le Botox c'est selon moi très sexiste et c'est aussi de l'âgisme un brin. Depuis quelques temps avec la Charte, jamais la représentation de la femme n'a été aussi remise en question. Sur les réseaux sociaux on a parlé des seins refaits, des cheveux brûlés au fer plat, les talons hauts et là, le Botox ! La grande différence avec le signe religieux et les canons de la beauté qu'on veut nous imposer c'est que dans le dernier cas, rien n'est tabou, rien n'est obligé et on peut sans problème les remettre ouvertement en question. On peut discuter avec nos filles des pours et des contres. Aussi, si je portais les talons hauts, cela ne signifierait rien de plus sur les rapports hommes/femmes que j'entretiens. Ça veut peut-être juste dire que je n'aime pas regarder le monde en contre-plongée permanente. Cela ne présente pas un mode d'emploi pour interagir avec moi qui soit décodable par une Bible, une Thora ou un Coran. Pointer du doigt le Botox de Madame Bertrand c'est un coup bas sachant que Janette parle ouvertement des problèmes liés aux canons de la beauté, de l'âgisme et de son Botox justement. Je trouve malheureux que le débat sur la Charte est ouvert autant de mépris sur l'apparence féminine (souvent par les femmes elles-mêmes) alors que jamais on ne parle des cravates, des faux abdos ou des coupes Longueuil. La séduction, ça concerne autant les hommes que les femmes. Faudrait-t-il que je finisse pas me voiler le visage pour qu'on ne critique pas la manière dont je choisis de ME plaire ? Là, j'aurai vraiment un grand malaise.

    16 Oct 2013 | Valérie

  • Moi j habite à Québec.

    On nnen a pas de mussulmans nous

    16 Oct 2013 | Martin

  • Partie du dialogue extrait du film qu'on retrouve via le lien que je viens de mettre juste avant:

    "...c'est à vous de fermer les yeux s'il le faut, maîtrisez vos désirs charnels... c'est sur vos yeux qu'il faut mettre le voile, pas sur notre visage!".

    Les femmes qui "choisissent' librement de porter le voile le font (en grande partie) sur la base d'un enseignement religieux qui enseigne aux femmes d'être humbles. Comment ? Eh bien en cachant leurs cheveux, objet de tentation pour l'homme qui, on le comprend bien pauvre petit, ne peut pas retenir son envie de vouloir "sauter" cette dépravée qui fait exprès pour le tenter. (Et depuis quand est-ce que seuls les hommes ont des pulsions à contrôler ? Pourquoi on ne leur enseigne pas à eux aussi d'être humbles et de montrer à quel point ils le sont?)

    Elles choisissent librement de porter un signe ostentatoire d'humilité, soit. Elles choisissent d'adhérer volontairement à une religion qui prône ce genre de dogme, tout comme les femmes catholiques devaient se couvrir la tête en allant à la messe dans les années 40-50, soit. Elles sont libres de se soumettre à ces dogmes si elles le veulent (malheureusement dirais-je).

    Ça, c'est dans la rue, chez elles, au supermarché. Petit à petit, avec un enseignement et des débats, on finira par se débarrasser de ces dogmes, du moins les plus rigides, comme on l'a fait pour ceux de la religion catholique il y a des décennies. Ce combat, dans l'arène sociale, n'est pas fini.

    Mais ici, on parle de l'État. On parle de ceux et celles qui représentent l'État. Notre État est laïque et ne doit pas adhérer à AUCUN dogme religieux, quel qu'il soit. Il doit s'élever au-dessus de tous ces dogmes et surtout ne pas prendre parti, directement ou INDIRECTEMENT, pour l'un ou l'autre, car l'État est au service du PUBLIC, au service de tous. Et le public est hétérogène, fait de femmes, d'hommes, d'hétéros, de gais, de lesbiennes, de transgenre, d'handicapé(e)s, de botoxé(e)s, de lifté(e)s, de bleaché(e)s, de musulman(e)s, de catholiques, de juif(ve)s, d'athé(e)s, de scientologistes, de témoins de Jéhovah, de bouddhistes et j'en passe, d'immigré(e)s Européens, Africains, Asiatiques, etc., de chômeur(se)s, de diplômé(e) universitaires, de riches, de pauvres...

    Comme l'État ne peut se payer le luxe d'avoir, pour chaque ministère, service et département, un employé de chaque religion possible, de chaque sexualité possible, de chaque race qui existe, de chaque culture, etc., alors le plus simple est de rester neutre, neutre, neuuuutre. Point final.

    (Bon, mais l'État doit aussi être cohérent pour être crédible. Charité bien ordonnée commence par soi-même, dit-on. Alors ôtez-moi ce crucifix ostentatoire à l'Assemblée national tout de même ! C'est un témoignage de l'histoire ? Eh bien il y a les musées pour cela.)

    16 Oct 2013 | Unetelle

  • Bonjour à tous ces DANNY BOY L'acteur Comédien International & Chanteur Country Pop qui a parti les accommodements raisonnable .L'Histoire de la cabane a sucre en 2007 Danny Boy est vraiment déçue de voir la tournure des évènements vous n’avez rien compris quand vous franchiser les portes de l'immigration aux Québec c’est une nouvelle vie qui vous attend. À vous de vous adapter à une nouvelles vie, non pas à nous de se plier à vous, ne changez pas le Québec .Vous voulez tout changer à votre image désoler c’est le Québec qui vous a accepter, vous a accueilli les bras ouvert à vous de vous adapter à une nouvelle vie dans un nouveaux pays à vous de vous adapter à une nouvelle loi a une nouvelle culture a une tradition de votre pays d'accueil si vous comprenez pas apprêt ça c’est dommage arrêter de provoquer le Québec et autre paye vous voulez tous contrôler tous changer a votre image juste pour provocation quelle dommage Ces Nos ancêtres et nos grand parent nos parent et pour leur respect nous continuons a bâtire ce qui on bâtie toute leur vie un Québec meilleur il se son battue toute leur vie pour bâtire notre culture nos loi et nos traditions pourquoi vouloir tous détruire a un image qui nais pas le notre....!

    16 Oct 2013 | DANNY BOY

  • http://www.youtube.com/watch?v=enCqz5YaP5E&feature=youtu.be

    16 Oct 2013 | Unetelle

  • Brillant!

    Tout simplement...

    Quand une personne ose dire qu'elle n'accepterait pas de se faire soigner par une médecin si elle porte un voile, je m'en c**li** de qui elle a été... elle n'a qu'à prendre un billet sans retour vers les poubelles de l'histoire...

    je ne puis m’empêcher de me demander si elle, médecin, soignerait une malade qui porte le voile?

    Cette histoire d'égalité entre homme et femme, reliée au voile est une insulte à l'intelligence.

    Benazir Bhutto portait le voile. C'est qui çà? ben cette femme a été 2 fois 1ere ministre du Pakistan (pays musulman avec beaucoup de femmes voilées)... son premier mandat commença en 1988... c'est quand deja qu'on a eu une femme 1ere ministre au Québec pour la première fois? égalité en hommes et femmes... ben oui!

    Çà pue l'islamophobie et la xénophobie... Le québécois moyen n'est pas plus islamophobe ou xénophobe qu'un autre habitant de cette foutue planète... Il n'est qu'un être humain (comme des milliards d'autres) à qui l'on peut facilement faire peur et détourner l'attention vers des choses de moindre importance...

    and by the way (lol), les juifs hassidiques sont vivent au Québec depuis des lustres! Leurs femmes ne portent pas le voile, mais des perruques... les mariages sont arrangés... elles ne peuvent porter de pantalon ou de jupes plus courtes que les genoux...

    Mais BIZARREMENT, personne ne s'en souciait de ces femmes là...

    Une musulmane peut porter des jeans sexy, une jupe courte, aller à l'université, devenir médecin ou avocate, contribuer à la société québécoise, MAIS! stop stop stop! qu'elle cache ce voile signe de soumission et de violence...

    Pendant ce temps, la dame hassidique NE PEUT PAS aller à l'université, ne peut pas devenir médecin (ou autre) et contribuer à la collectivité... mais çà... motus... y a rien à voir .., sus au voile!!!

    PATHÉTIQUE...

    16 Oct 2013 | Cesco

  • Quel est le rapport entre intégration et enlever le voile ? S'intégrer voudrait dire invisibiliser publiquement le religieux ? Et si c'est le cas, qui a décidé que cette invisibilisation fait partie du contrat d'intégration ?

    Si le voile dérange, alors on est justifié de réclamer son interdiction ? Va-t-on alors interdire tout ce qui dérange un groupe ? Alors, par exemple, moi la vision des faces botoxées me dérange énormément dans mon sens de la beauté et l'esthétique. Cela justifierait que j'interdise cette pratique barbare. Pas du tout ! Alors...

    Le rapport entre voile et bottox se trouve dans le fait que celles qui sont pour l'interdiction du voile mais qui ont subit une intervention au bottox, n'accepteraient pas qu'on interdise ce genre d'intervention; mais elles se sentent autorisés à réclamer l'interdiction du voile, parce que cela leur dérange... Leur raisonnement serait du genre: "Je suis libre de choisir une intervention au botox et personne peut m'en empêcher et ceux qui n'aiment pas voir ma face tan pis. Mais je n'aime pas voir une femme voilée, je ne la crois pas quand elle me dit qu'il s'agit d'un choix libre et pour tout cela je m'autorise à demander son interdiction"

    16 Oct 2013 | Agusti

  • Je trouve l'article très pertinent et je ne trouve pas qu'elle attaque Mme. Bertrand dans le beurre en citant ses chirurgies esthétiques...(je me suis fait les mêmes réflexions avant de les lire) La chirurgie n'est-elle pas un voile sur le vrai visage de ces vieilles qui veulent plaire à tout prix (aux hommes, come on!)? Les batailles que nos aînées ont mené et gagné au fil du temps, nous leur en devons d'en avoir été les pionnières, mais ça ne signifie pas pour autant que les temps n'ont pas changé. Je sais bien que les choses ne changeront pas du jour au lendemain, mais si je pouvais faire un voeux, je souhaiterais qu'on arrête de se chicaner pour des niaiseries genre mon père est plus fort que le tien et peut-être même qu'un jour on pourra dire mon père est plus gai que le tien? Juste radier l'ignorance et prôner l'ouverture sur NOTRE monde. Amen (oups!)

    16 Oct 2013 | cristina

  • Je ne vois pas le rapport entre le botox et le voile ?????? le voile dérange les gens, nous sommes au québec et les immigrants devraient s'intégrer comme nous.

    16 Oct 2013 | isabelle

  • Jadis il y avait du contenu dans Urbania. Not anymore.

    16 Oct 2013 | Ta tante

  • "Les menaces, la peur, l'intimidation ça entre en ligne de compte dans la vie de beaucoup de femmes voilées, enturbannées ou hijabée..."

    Oui, et le fait d'interdire le voile (ou forcer les femmes voilées à rénoncer à leurs emplois), ça va magiquement régler le problème...Comme ça les hommes musulmans qui maltraitent peut-être leurs femmes pourront toujours enseigner à nos enfants et travailler au gouvernement (tant que personne ne voit ce qu'ils font chez eux), mais pas les victimes.

    Le traitement des femmes dans certaines cultures est un problème, mais il y a des remèdes qui sont pires que la maladie (ou du moins totalement inefficaces). L'interdiction de voile pour moi c'est un signe d'impuissance. C'est un geste populiste et démagogique des politiciens qui ne savent pas comment s'en prendre au vrai problème. C'est cacher la poussière sous le tapis.

    16 Oct 2013 | nath

  • Alors se refaire la face relèverait d'un libre choix éclairé et porter un voile serait toujours le résultat d'une imposition et le signe d'une oppression. Je pensais que le féminisme tenait à coeur que les femmes puissent exercer la capacité de choisir, même de choisir des choses que certaines féministes n'aiment pas (sauf si on considère que le libre choix des femmes doit seulement porter sur ce que certaines féministes ont décidé que peut être choisi; et de toute évidence le choix de porter un voile ou pas ne rentre pas dans la liste de choses choisissables selon celles-ci...

    Par ailleurs, je considère, par exemple, que se bottoxer la face est le signe d'une immaturité psychologique fragrante et l'expression d'une incapacité d'accepter les lois de la vie. Néanmoins je ne m'opposerait jamais à que des femmes (et aussi des hommes), aient recours à cette intervention. Tan pis s'ils et elles ne sont pas capables de s'en passer...

    16 Oct 2013 | Agusti

  • Malaise

    En lisant votre article j'ai aussi ressentie un malaise . Pourquoi vous rabaissez en attaquant les ''Janettes'' . Je n'ai pas encore lu la dite lettre, mais vous pourriez exprimer votre opinion sans attaquer les femmes ''d'aujourd'hui '' Elles se maquillent , se font refaire ...etc. Hé oui les hommes aussi, vous savez ? Et de plus en plus . Son choix , une pression ? Je sais pas, cela ne m'appartient pas . En passant je suis une femme de 50 ans qui ne se teint pas les cheveux , se maquille à peine et essaie de conserver un poids santé et une allure jeune de corps et d'esprit et je suis pour, en grande partie, la charte proposée . Je n'aime pas son titre , je n'aime pas les exceptions quelle contient . J'ai exprimé mon opinion sur le site gouvernemental sans dénigrer ceux qui ne pensent pas comme moi. Voilà !

    16 Oct 2013 | Manon l

  • Ce que je n'aime pas, dans votre article, c'est le fait que vous attaquiez ces Janettes, en parlant de leur image physique. Pour moi, quand une personne en est rendue là, c'est qu'elle ne sait plus quoi dire, quoi argumenter pour influencer l'autre. J'ai toujours trouvé déplorable, dans les blogues, quand on déprécie l'autre et qu'on s'abaisse là où les "trolls" performent. Il est normal que la Charte des valeurs québécoises provoque un débat, que plusieurs soient d'accord, tandis que plusieurs autres soient contre. Mais, ce qui n'est pas normal ou sain, c'est quand on s'attaque à des personnes, personnellement, comme vous le faites. Pourquoi ne pas demeurer au niveau des idées, des constatations, des faits, de l'histoire, des propositions? Jacques Robert

    16 Oct 2013 | Jacques Robert

  • Très décevant comme article...Une auteure mal renseignée qui a oublié bien des luttes du passé. Une auteure qui fait des liens douteux et faibles entre le botox et le voile. Une auteure qui manque de jugement. Désolée, Urbania, je décroche.

    16 Oct 2013 | Marie-Josée

  • Le voile est ce qu'il est: un symbole de soumission laid et odieux. Ce n'est pas de penser bien loin que de n'y voir qu'un trait culturel. Le voile sert à cacher les femmes aux hommes et c'est l'utilité première qu'il a toujours eu. Si elles veulent le porter dans la rue, tant pis pour elles mais je refuse de voir une femme voilée ou un homme enturbanné enseigner à mes enfants. Des signes religieux comme ceux ci sont de nature a soutenir le prosélytisme de ces cultes, ce que je ne peux accepter venant d'un fonctionnaire de l'état.

    16 Oct 2013 | Martin

  • Urbania vous publie, vous avez de la chance ou des amis parce que votre opinion n'est pas du tout crédible.

    Mme Bertrand et les autres qui se font "refaire" elles sont obligées par le petit écran qui ne tolère pas les rides et autres signes de la vieillesse, sinon elles peuvent être écartées du monde télévisuel....

    Mettre en parallèle le voile et le botox témoigne de votre manque de réflexion.

    16 Oct 2013 | Mireille Théroux

  • My god. Ça aucun rapport de que tu racontes.

    16 Oct 2013 | Hein??

  • Bien des besoins spirituels ont été méprisés au Québec, et c'est un aspect regrettable d'un mouvement autrement libérateur. La spiritualité doit peut-être être redéfinie, comprise comme un désir de comprendre, comme ce qui favorise l'autonomie d'une personne. Bien loin des préceptes et dogmes des vieux patriarcats écrasants, effectivement.

    Le paradoxe demeure qu'il y a une certaine sagesse à soumettre son esprit à ce qui le transcende (c'est ce qu'on fait dès qu'on apprend quelque chose, dès que l'on reconnait quelqu'un de meilleur ou plus expert que soi) ; mais cette vérité est difficile à distinguer avec ses propres yeux et on ne peut pas s'attendre à ce que tout le monde la comprenne.

    C'est très délicat. Il serait simpliste d'être anti-religieux. Quel rôle a-t-elle joué pendant des siècles ? À quel besoin répond-elle encore ? Certes les temps sont moins obscurs, on a accès maintenant à des explications rationnels de certains phénomènes. On a accès aux causes, et pouvons nous passer de superstitions. Ces causes calment notre intelligence, apaisent notre besoin de comprendre.

    Mais tout le monde ne devient pas scientifique éclairé ou philosophe et regardons en face ce qui est venu remplacer notre apaisement trouvé jadis dans les Églises. Par exemple, on préfère actuellement confier les angoisses de nos enfants à des médicaments qu'à des théologiens ou des philosophes ou des psychanalystes. Regardez ces diagnostiques de troubles d'apprentissages qui explosent (c'est certains que des gens sont payés pour poser des diagnostiques, alors ils font leur métier !) C'est un délire collectif également. On voit des prof qui réclament aux parents de médicamenter des enfants tout jeunes, car c'est "devenu" trop difficile de comprendre un être humain. De prendre en charge un être humain, humainement. D'accueillir un questionnement tout à fait sain, du reste. On leur as-tu menti beaucoup à ces enfants que tout à coup ils ne peuvent plus "fonctionner" ?

    Les hommes ont besoin de vérité, pour tenir debout. La spiritualité permet à un homme de comprendre sa condition et d'être par lui-même plus libre. Désolée pour celles et ceux qui pensent que la religion est un faux-besoin, un décorum ancestral désuet. Regardons le rôle qu'elles jouent, pour mieux déjouer leurs abus qui sont toujours des abus finalement politiques.

    C'est important de le dire, il me semble.

    16 Oct 2013 |

  • G Levesque

    Ah ! Les femmes ont bien changées... Svp… Tu me fais rire Léa. Les humains ça ne change pas comme ça en 50 ans. Ta génération (à un cheveu de la mienne) se croit supérieure et affranchie de toute dérive et protège maintenant un symbole de domination masculine sous prétexte de coquetterie spirituelle d’une minorité. L’éternelle défense des libertés individuelles à tout prix. Tu vis dans drôle de bulle très étanche.

    By the way, votre génération de féministe vit assez bien avec l’image « femme objet » que les médias font maintenant de vous (magazine, pub, télé-réalité, porno) vous en consommez même ! Tout ce recul après les gains des soit disant dinosaures liftées. Alors comment faire confiance à votre génération pour ce qui touche le plus fondamental, la prudence face au joug de la religion ? Pas de paranoïa ici, faut être drôlement naïf pour croire que les religions ne tentent pas de s’immiscer partout et qu’entre toute, la religion qui prône le voile est l’une des plus rétrograde.

    Finalement, un peu de respect pour celles qui ont pavé la voie à votre génération et à qui vous devez tant.

    16 Oct 2013 | G Levesque

  • Excellent billet Bravo! On a besoin de plus de quebecoises comme vous et non des Julie Snyder de ce monde...

    16 Oct 2013 | Gertrude

  • Je comprend malgré tout ce que vous voulez dire, mais j'ai l'impression que vous avez oublié les luttes que des femmes comme Janette Bertrand, Idola St-Jean, Thérèse Casgrain et toute ces femmes qui ont travailler fort dans l'histoire du Québec pour que les femmes aient de meilleures conditions de vie et de liberté en général, ce qui n'est pas rien.

    Il est certain que les enjeux féministes ont changés avec le temps et que les propos de Mme Bertrand n'étaient pas les meilleurs pour exprimer son opinion,

    mais ce n'est pas une raison pour réduire ce que ces femmes ont fait pour l'avancement de la cause dans un tel article.

    16 Oct 2013 | Eve

  • Combien de femmes lapidées pour avoir refusé un botox? Merci.

    L'idiotie ne connaît visiblement aucune limite.

    16 Oct 2013 | Renaud Roy

  • WoW. Sincèrement, je vous félicite Léa. Vous avez réussi par votre manque de rigueur journalistique (si vous deviez en avoir en fait !?!?) à me décider à me désabonner officiellement de ce torchon qu'est devenu Urbania. Je n'en peux plus des "articles" écrit par des no name qui ne font que vomir leur opinion en l'énonçant comme un fait, quand il ne s'agit que d'une opinion sans argument qui ne vaut guère plus que ce que vous dénoncez... Une opinion en vaut une autre... Pathétique...

    16 Oct 2013 | Francois

  • Hé ma cocotte... il serait peut-être temps que tu arrives en ville. Les menaces, la peur, l'intimidation ça entre en ligne de compte dans la vie de beaucoup de femmes voilées, enturbannées ou hijabée... Je te recommande de sortir ton édifice au-dessus des nuages et de regarder ce qui se passe en bas, dans la vraie vie. Je te rassure, je suis un homme qu n'est ni raciste ni xénophobe... juste écoeuré. J'ai même écrit un roman qui dénonce beaucoup de conneries ( et de menteries ) véhiculées par notre propre religion d'état ( devine laquelle) celle qui nous a trop longtemps enfermé dans le même genre de noirceur qui occulte toujours la vision de certains musulmans ( supposément pratiquants et croyants). Alors, lâche-nous avec tes malaises et lis un peu ce se passe autour de ton nombril, ma petite fille.

    Et sois pas insultée par le Cocotte en introduction. C'était de l'humour. Au même titre que c'est une farce et une folie de croire en toutes ces stupidités inventées par les hommes pour contrôler les hommes ( et les femmes). Amenez-moi un compte d’interurbain entre Dieu, Mahomet ou n'importe quelle autre incarnation divine et un représentant terrestre de ce même dieu... et là, je croirai peut-être, je m'agenouillerai peut-être et je mettrai peut-être ce que vous voulez sur la tête... Mais d'ici là....

    16 Oct 2013 | Danny Philippe

  • C'est vrai que de comparer une femme qui se soumet aux dictats de sa religion "par choix" avec une femme qui se soumet aux dictats de la mode sur l'image de la femme "par choix" ça n'a vraiment "aucun rapport". Aucun rapport du tout. Celles qui pensent ça sont probablement "des folles"....

    16 Oct 2013 | Mathieu Jacques

  • bon ça y est, je vais le dire, le lynchage pourra venir après! En lisant beaucoup les commentaires, j'ai l'impression qu'un gros ratio des lecteurs de ce magazine sont bien racistes.

    Je vais vous expliquer ma définition personnelle de ce mot.

    Mais avant. penser aux traites négrières par exemple. QU'est-ce qui a pu permettre à l'Occident de pratiquer ce système économique? La croyance d'être supérieure à l'autre, de voir ses croyances comme primitives, non-civilisées, non émancipées. Qu'est-ce qu'il a fait? Obliger ces peuples à vivre comme lui, en créant des loi pour rendre LEURS pratiques illégales. = racisme = Classer les êtres humains en races, leur attribuer des caractéristiques spécifiques et juger la valeur de ces individus par rapports à leur race imposée.

    Le voile n'est qu'un symbole, si vous en voulez vraiment aux religions, ce n'Est pas en retirant leurs symboles qu'elles vont s'éteindre, vous ne pratiquerez que l'oppression en les obligeant à ne pas les porter. Pour beaucoup ça voudra dire pas d'emploi dans les fonctions publiques. et toutes ces conditions spéciales qu'on cherche à rajouter à la charte. (hôpitaux, garderies et autres)

    --> peuple de colons colonisés qui n'ont rien compris et cherchent à coloniser davantage.

    L'article ne parle peut-être pas dans vos mots à vous, mais oui, les femmes de l'occident ne sont pas plus libres que ça non plus. Régler ses problèmes d'abord, ce serait mieux, avant de vouloir régler ceux qu'on suppose appartenir aux autres...

    16 Oct 2013 | Elle Comprend

  • J'aime beaucoup lire Urbania mais cet article est un ramassi complet de conneries de quelqu'un qui ne se rend pas compte du chemin parcouru par tant de femmes avant elle. Sans le combat de ses Jannettes comme les appellant si bien Léa, nous n'en serions pas ici et oui, les avancées faites depuis ce temps pourraient bien être annulées par les religions et la place qu'elles prennent dans nos vies. Finalement, entendre parler de face refaite, je trouve ça totalement inacceptable dans ce débat.

    16 Oct 2013 | Julie

  • Toute la dérive de ce semblant de débat est due à la stratégie bancale qu'a utilisée le gouvernement (et ici, je précise bien que quel que fut son allégeance pour ne pas être automatiquement étiquetée de traître puisqu'on mélange tout). Lancer un projet de charte sur la base principale d'une égalité hommes / femmes ou femmes / hommes (hein, pourquoi «hommes» en premier ?) est d'une hypocrisie sans nom et une erreur monumentale. Comme dans plusieurs pays occidentaux, on dérive ici automatiquement vers un débat identitaire anti-musulmans. Point. Remarquez comme on ne parle jamais des femmes de la communauté juive hassidisme qui sont tenues éloignées de la société. La laïcité est nécessaire et je l'appuie. Mais la justifier par des moyens détournés et populistes, ça me dérange énormément.

    16 Oct 2013 | Lydie Coupé

  • Je suis tout à fait d'accord avec votre point. Je ne dénie pas le travail de Mme Bertrand, mais le discours qu'elle tient en ce moment n'a rien à voir avec la situation des femmes aujourd'hui. De traiter les femmes de folles et manipulées ne permettra pas de rallier celles-ci à la cause des "Janettes". Son discours tient plus d'une ignorance profonde de l'Islam et d'une peur constamment soutenue par les médias que d'un réel soucie de liberté des femmes. Les femmes aujourd'hui ont le droit de choisir leur religion, leur habit, leur orientation politique, et ce, SANS QUE PERSONNE NE LEUR DICTE CE QU'ELLES DOIVENT FAIRE SOUS PRÉTEXTE QUE C'EST POUR LEUR BIEN!!!

    16 Oct 2013 | DarMorgendorffer

  • Au secours. Malaise de vous lire. Je suis une fille de votre âge et vous créez chez moi rien de moins qu'un sentiment de doute sur votre capacité mentale de tenir un tel billet dans Urbania.

    « Elles ont tellement changé qu’elles sont même capables d’avoir une religion et une spiritualité et de se l’approprier pour en faire quelque chose dans lequel elles se sentent libres! Incroyable, hein?»

    Se sentir libre ici, parce qu'en meilleure situation physique, légale et monétaire que les femmes voilées par pression ou de force partout ailleurs, c'est ça que vous appelez de l'ouverture envers le multiculturalisme? Misère.

    Génération nombril. Merde, vous nous aidez pas.

    16 Oct 2013 | Marie-P.

  • Voilà bien la réel dérive, le débat en est rendu a se crêper le chignon sur le sens a donner a l'égalité homme femme tout le monde à raison on veut tous cette égalité et on va tous la protéger on est tous contre l'asservissement avilissement la contrainte dirigé contre les femmes. Mais ce combat contre la charte ce n'est pas de ça dont il est question. C'est de la liberté de penser , d'agir selon sa conscience, de respecter les autres et aussi soi même . De plus tant qu'à faire dans l'enflure, soyez certain que les intégriste de la laïcité ne s'arrêteront pas a la fonction public, viendra ensuite la lutte contre les signes ostentatoire dans les lieux public . Pour ma part je ne veux jamais voir cela

    16 Oct 2013 | Alain auclair

  • J'avoue être mal à l'aise avec la comparaison du botox - qui semble au premier abord tomber dans l'attaquer personnelle - mais je comprends le point : les femmes (ou les hommes) qui se soumettent à la chirurgie esthétique pour se conformer aux attentes de beauté que la société encourage ne sont pas plus libérées que les femmes qui se soumettent au voile pour se conformer aux attentes de la religion.

    Sinon, le reste du propos me semble tout à fait juste.

    16 Oct 2013 | Maxime

  • Je suis athée.

    Personnellement, je considère qu'un monde meilleur débute le jour où tout le monde renoncerait aux religions: la superstition est une entrave au développement de la science, le dogme est un outil d'exclusion et qui génère nombre de violence. Un monde peuplé de libre penseurs serait mieux. J'aimerais que les gens soient de mon avis, mais d'un autre côté, obliger les gens à partager cet avis serait absurde et irait à l'encontre de l'essence même de la libre pensée. On ne peut pas protéger la démocratie en limitant la liberté d'expression. La charte des valeurs québécoises, dans une certaine mesure, rappelle le cas états-unien de l'amendement contre la désacralisation du drapeau américain, projet rejeté parce que le pouvoir coercitif octroyé au Congrès pour lutter contre l'endommagement du symbole va à l'encontre de la liberté (dont la liberté d'expression) que ce drapeau représente. Etre libre penseur, c'est en partie reconnaître aux gens le droit d'avoir tort quand, eux, ils choisissent d'adopter une religion. De toute manière, comme le relève Amin Maalouf dans ouvrage Les Identités meurtrières (livre incontournable pour toutes les questions relatives aux accomodements religieux que semble ne pas avoir lu Mathieu Bock-Côté), les dictatures dites laïques ont tendance à générer des extrémistes religieux parce que ces derniers carburent à la persécution et aux martyrs pour se sentir justifiés dans leur cause. Quand il est enterré, un germe prend racines.

    Si Facebook et les médias sociaux nous ont habitué à bloquer les gens qui ont des opinions qui nous déplaisent, la vie en société ce n'est pas la même chose. On ne peut rendre invisibles les gens qu'on n'apprécie pas par la force de la loi. Si on n'aime pas côtoyer les gays, les musulmans ou (dans mon cas) les fans de Justin Bieber, on ne peut par l'arbitraire de la loi, par une quelconque charte, dicter que telle idée est bonne alors que l'autre est interdite d'affichage (bien que certaines idées peuvent, par contre, être ridiculisées). Sinon, ce qu'on appelle démocratie devient en réalité de l'ochlocratie, le pouvoir de la foule en colère. Et l'opinion de cette dernière est rarement éclairante, surtout quand il est question d'une problématique complexe comme celle des limites de la liberté de religion au sein de la liberté d'expression.

    16 Oct 2013 | Marc Saindon

  • Purement insignifiant ce billet. Rapprochements sans aucun fondement. Réflexion creuse comme un bidet. Et c'est ponctué, en plus, de "m’éneeeerve" et de "OUASH!"... oui, la Léa semble bel et bien avoir 16 ans et demi.

    16 Oct 2013 | Sacoche Brune

  • Pauvre Léa, un si grand manque de rigueur journalistique vas donner l'impression a certains lecteurs que ce ne fût pas votre talent qui vous dénicha votre emploi à Urbania. Et l'alternative défait votre argument.

    16 Oct 2013 | Donnapous Prennunpied

  • Ça vous énerve de remarquer maintenant qu'elles portent le voile? Ça vous énerve de ne plus pouvoir banaliser et vous foutre de la chose comme avant? Je comprends votre malaise,mais il n'est pas là pour rien. Informez-vous un peu, juste un peu sur les religions avant de confondre un avis et un fait. Les religions n'ont pas d'égards pour le femmes, c'est un fait. Ni même pour les hommes sur certains points. On peut respecter la culture, la nationalité sans être en accord avec des points de leur religion. Parce que l'égalité homme/femme, c'est pas à banaliser. Vous pouvez ne pas être en accord que votre amie s'habille ou dise tel chose et l'aimer quand même .

    16 Oct 2013 | Sarah

  • Très bas comme commentaire de mentionner qu'elles ont des faces refaites. D'un mauvais goût. Berk! Je déteste ce genre de débat où l'on mélange tout!

    16 Oct 2013 | Steve

  • Sincèrement, un texte d'une aussi pauvre qualité et aussi peu réfléchi ne devrait pas se retrouver dans vos pages. Une autre réaction émotive sur un sujet qui pourtant mérite une profonde réflexion.

    16 Oct 2013 | Seb

  • Les femmes ont changé en autre grâce à des pionnières dont Mme. Bertrand fait partie. Votre texte tombe à plat tant votre rapprochement est mal avisé.

    16 Oct 2013 | Naimaya

  • mais qui est cette fille pour dénigrer toute une génération de féministes en se basant sur sa petite analyse, sur sa petite personne...Ha oui, je vois, une fille qui blogue sur sa famille, qui s'auto-proclamait love-coach et qui maintenant veut être humoriste....c'est vrai que tu nous fais rire, en ce moment Léa... Ton besoin d'attention est triste. C'est bien beau de pouvoir prendre la parole, mais encore faut-il avoir quelque chose à dire. Ton père ne te l'a jamais appris?

    16 Oct 2013 | lalala

  • Ce que cette article démontre... c'est qu'il aurait mieux fallu que des femmes comme Janette ne se battent pas pour que les femmes soient libres, d'agir et de s'exprimer... cet article est la preuve que ce n'est pas parce qu'on est une femme qu'on est incapable de dire des niaiseries, au contraire! Peut-être aurait-il mieux valu resté cloîtré dans la maison à faire de mômes, hein? plutôt que d'écrire des pseudo-articles qui mènent nul part ou qui démontre que l'esprit critique n'est pas une chose que tout le monde semble avoir.

    Les religions ne sont pas que sexistes, elles sont bien plus que cela à l'égard de tous les humains. Les femmes dans la religion ne sont que la mini pointe du iceberg. Le fait d'alimenter cette intention de se distinguer dans nos croyances est bien plus grave pour l'humanité que le sexisme qui se trouve dans la plupart des religions. Les religions n'ont pas été créé pour réunir les humains mais pour les diviser. Pas besoin d'être historien pour voir que les religions sont des endoctrinements à la couverture rigide et très belle, mais dont le contenu est plutôt malsain lorsqu'on lit attentivement.

    On est bien libre de croire c'est vrai, mais croire en un Dieu ou une existence divine quelconque c'est une chose, croire en des préceptes religieux conçus par des Hommes c'est une autre histoire.

    16 Oct 2013 | Nicole

  • Aie aie aie!

    La simple preuve que tu compares botox et voile prouve largement que tu n'as absolument rien compris à l'enjeu. Avant de te prononcer, soit certaine que tu saches de quoi tu parles.

    Et c'est très immature comme texte. As-tu 15 ans??

    Et oui les femmes ont changées pour le mieux, grâce à des femmes comme madame Bertrand (et jamais des femmes voilées!) mais c'est justement le point, c'est en train de régresser comme c'était avant (et même pire si ça continue)!! Il faut faire quelque chose avant qu'il ne soit trop tard.

    On s'est débarssé de notre religion, de nos soeurs voilées et de nos frères jupés, ce n'est pas pour en accepter d'autres d'une religion et d'une culture qui n'est même pas la nôtre.

    16 Oct 2013 | Fred

  • Je crois malheureusement que Urbania, désormais, tombe souvent dans le "n'importe quoi".

    16 Oct 2013 | Patrick

  • Si t'es pas capable de comprendre le message livré par le voile islamique, si t'es pas capable de comprendre que c'est une pratique culturelle barbare et moyenâgeuse, retourne faire tes devoirs.

    Pis en passant, tu parles d'une société multiculturaliste. Le Québec N'EST PAS et n'a jamais été une socitété qui accepte le multiculturalisme. Les immigrants sont bienvenus mais ils doivent s'intégrer à la société d'accueil.

    16 Oct 2013 | Al Pacino

  • Oui, que cé ça ce genre de parallèle, à quand celui des pantalons étouffants et des talons hauts des jeunes femmes d'aujourd'hui avec le voile??? C'est ridicule, hein, et ça mène à rien tout ça. Article décevant.

    16 Oct 2013 | Lisa

  • Il faut mentionner aussi que comparer le botox au port du voile est mal avisé... Ailleurs dans le monde des femmes sont mortes à cause de ce voile. Je ne connais toutefois pas de cas recensé de femmes mortes pour avoir refusé de s'injecter de la cochonnerie chimique dans le visage.

    16 Oct 2013 | Outration

  • Le seul malaise que je trouve au sujet de la charte, c'est qu'elle évite le vrai enjeux: Dieu n'existe pas, crois-y si tu veux mais n'en fais pas la promotion. Et le symbole religieux fait parti intégrante du discours religieux.

    16 Oct 2013 | SergeP

  • @Allo

    Je comprends la comparaison, mais je ne l'approuve pas. On pourrait ici dire que bien des hommes ont maintenant recours au Botox, mais combien d'entre eux portent le voile?....

    Je ne pense pas que certains pays obligent les femmes à se faire refaire les traits, mais combien les obligent à se voiler. Donc comparer les deux, non je ne pense pas que ce soit réaliste.

    16 Oct 2013 | Cacophonie

  • Je suis d'accord dand l'ensemble avec ce texte. Évidemment, on ne peut être contre les Janettes, ni contre l'égalité hommes-femmes que cherche la charte. À tout prix. Même celui de brimer la liberté de femmes qui choisissent de porter le voile et ce, même dans l'exercice de leurs fonctions en tant qu'employées de l'État. Je trouve que le gouvernement veut aller trop loin en ne se souciant pas de respecter le libre choix des femmes musulmanes. Car c'est bien d'elles dont il est question. Si certaines doivent renoncer à occuper leur emploi à cause de la charte, je ne vois pas en quoi on les aide. Pour ce qui est du botox, il s'agit effectivement d'une pression sociale insidieuse de plus sur les femmes et qui est aussi selon moi beaucoup plus dommageable à long terme. Je suis la maman d'une ado et je vois bien les questions que suscite le rapport aux standards de beauté dans la société. Beaucoup plus que le fait que certaines enseignantes ou éducatrices portent le voile au travail. Merci pour ce texte Léa.

    16 Oct 2013 | Val

  • Wow! Léa, tu as écris exactement ce que je ressens. Et pourtant chuis un homme, chuis le mauvais car j'ai appris cette semaine que la religion servait les hommes. Pourquoi que j'ai pas pogné avant? J'vais évangéliser autour de moi!

    Comme pour le voile. Tu dis pile ce que je vis. Où est la tolérance?

    Y en a d'la haine en masse dans ce que remonte cette charte. Ca apprend pas pantoute à vivre bien tous ensemble. Heureusement il reste des sentiments plus beaux.

    Ton article le montre et ça m'a fait plaisir. Bravo Léa!

    16 Oct 2013 | Alex

  • iiissshhh; quel texte douteux! Sérieusement, ça ne vole pas haut.

    16 Oct 2013 | Jean

  • Je ne trouve pas le parallèle du dernier paragraphe choquant. Ce que j'y lis: L'occident ne devrait pas croire que ses femmes sont entièrement libres.- Et je rajoute: LOccident devrait de croire qu'il comprend les autres peuples et qu'il sait mieux vivre qu'eux. - L'oppression est toujours là chez les femmes, mais sous forme différente. On doit être belles pour valoir quelque chose. (et là je parle du gros succès hollywoodien qui réussissent quand même à influencer les Janette, Pauline, Dominique, Lise etc..) Les jeunes filles doivent se dénuder dans leur vidéoclip pour arriver au même point où les hommes, eux, s'habillent en "suit & tie". C'est un exemple simple mais il est significatif de l'occident. Rien ne dit que le voile dans le monde musulman c'est mal, tout dépend de l'oeil qui juge. Je crois que les cheveux sont considérés comme une partie privée, comme nous ici on trouverait scandaleux qu'une femme se promène le "coquillage" à l'air. Si on ne peut pas enrayer notre propre inégalité des sexes, il ne nous sert à rien de se comparer aux autres cultures pour oublier nos problèmes et faire porter le voile, oups le blâme, de nos propres absurdités.

    16 Oct 2013 | Elle Comprend

  • @Cacophonie : « je ne viens pas lire un parallèle douteux entre face refaite et voile? Mais que cé ça?» - Ce n'est pas exactement le voile et le botox qui est comparé ici, mais plutôt le fait que Jeannette Bertrand s'indigne de voir ces femmes pliées devant la religion et les hommes (qui lui dictent quoi faire) alors qu'elle, en usant du botox, n'est guère mieux puisqu'elle se plie à la société consommatrice et superficielle qui est - Attention - hé oui, très souvent pensé par et pour les hommes.

    16 Oct 2013 | Allo

  • Incroyable l'irrespect qu'une certaine génération de pseudo-féministes peut avoir envers une pionnière comme Janette Bertrand qui s'est battue, justement, pour que celles-ci n'aient pas à vivre, aujourd'hui, sous le diktat des hommes. Un irrespect, mais surtout, une ingratitude désolante.

    16 Oct 2013 | Acquiesce

  • Oh que ça vole pas haut, madame Stréliski! Ignorance (le multiculturalisme) et sophisme primaire doublé de mesquinerie (botox). Vous auriez eu intérêt à faire aussi court que Janette Bertrand.

    16 Oct 2013 | Jacques Chabot

  • Annie C

    J'aime les billets d'Urbania, mais celui-ci, j'avoue me déçoit. Je crois qu'écrire sur le coup de l'émotion et de la colère entraîne un texte impulsif et...vide. Je comprends l'argument du facelift, mais franchement, comme l'a dit Cacophonie, quel âge as-tu? On peut le dire en argumentant avec ses amis, mais sur un média qui se veut plus profond que le Journal de Montréal, ça craint. Selon moi, ce texte ne fait qu'ajouter au malaise, justement.

    À mon avis, si vous vouliez critiquer la prise de position de Janette Bertrand et des autres, vous auriez dû écouter l'entrevue accordée à Arcand, qui est, à mon avis, mille fois plus malaisante que l'argument (évident et simpliste, soit) apporté par Bertrand dans cette courte lettre.

    Denise Filiatrault : Fuck off, c’est pas vrai, ça. C’est des histoires de bonhommes. Quand elles ne le portent pas, elles se font réprimander quand c’est pas pire et au bout, quand ça marche plus, on les sacre dans le lac. C’est notre choix? Voyons donc, ce sont des folles.»

    Janette Bertrand : Je n’aimerais pas être soignée par une femme voilée. J’aurais peur. Je me dirais : tout d’un coup, dans sa religion, qu’on ne soigne pas autant les femmes que les hommes, qu’on laisse partir les vieux plus vite.»

    Je suis pour la Charte (dans la mesure où les règles s'appliquent également aux catholiques, ce qui veut dire pas de crucifix à l'Assemblée nationale, pas de prière à la mairie de Saguenay, etc), mais je tiens à le souligner : ces réponses font peur et discréditent complètement mon camp. Ça a pas de sens, se considérer intellectuelle, ou du moins, faire un geste dans le but d'alimenter le débat et faire de telles déclarations!!!

    En tout cas.

    16 Oct 2013 | Annie C

  • Moi, je suis plutôt d'accord avec vous Léa. Bon, je n'aurais pas non plus parler le face botoxée, mais je suis d'accord avec l'essence du propos, que ces féministes de la place publique sont aussi les victimes d'un système très basé sur l'apparence et les stéréotypes, que le combat n'est pas terminé. Je n'aime pas beaucoup le symbole que le voile représente, mais je pense qu'effectivement, on ne peut se réclamer du féminisme et vouloir imposer à certaines femmes une façon de faire (donc d'enlever leur voile). En s'intégrant ici comme elles sont, voiles ou pas, les femmes issues de l'immigration deviennent des Québécoises avec tous les mêmes droits que nous, les "de souche", J'ai exactement ce même malaise, de vouloir dire aux femmes "je t'accepte comme tu es!" alors que je n'aurais pas porté attention à leur voile avant... En espérant que ça se tasse un peu, en attendant, je trouve ça aussi teinté de démagogie l'attitude des Janettes. Tout le monde peut s'exprimer, bien sûr, mais je suis mal à l'aise avec ces féministes qui se réclament d'une seule et même forme de féminisme - celui de dire aux femmes voilées qu'elles ont tord et qu'elles doivent faire autrement. Et je crois que d'insulter les gens car on les croit trop jeunes pour s'exprimer ne démontre pas une très grande maturité. Nous composons tous notre société, jeunes et vieux peuvent avoir leur point de vue et tous les points de vue enrichissent le débat à différents degrés...

    16 Oct 2013 | Karine

  • Moi j'ai adoré votre opinion et pour certaines personnes, peut être que si une religion prônait le vulgarisme chez les femmes ainsi que le paraître jusqu'à l'extrême défiguration alors là, selon certains, la comparaison serait louable.... bref... les croyances, qu'elles soient religieuses ou non.... ça reste des croyances.... Ceux qui sont convaincu de rester jeune par toutes sorte de moyens qu'ils utilisent ou qui refuse de vieillir parce que les valeurs d'une société ne valorisent pas cet état pourtant naturel de la vie.... On parle de quoi là??

    16 Oct 2013 | Sophie721

  • YES!

    16 Oct 2013 | Cecil

  • Svp apprenez le sens des mots...

    ''ça faisait partie du multiculturalisme''

    Vous vouliez probablement dire ''ça faisait partie du cosmopolitisme de Montréal''

    Le ''multiculturalisme'' est une doctrine politique, alors que le cosmopolitisme est un état de fait, une réalité. ...

    16 Oct 2013 | Torto

  • "Les femmes ont changé, Mme Bertrand!". Comment ? Grâce à Mme Bertrand et à son travail de pionnière, que l'auteure veut manifestement oublier. Quel propos réducteur et démagogue. S'en prendre à leur face refaite (ouin pis ?) pour annihiler le discours , c'est classe.

    16 Oct 2013 | Outrée

  • Non, non, non, je ne viens pas lire un parallèle douteux entre face refaite et voile? Mais que cé ça? Léa, quel âge as-tu? Seize ans et demi? Faut croire qu'il y a des enjeux qui sont moins compréhensibles que d'autres pour certaine. On a le droit de s'exprimer, mais parfois... ouf... je me demande bien où ça mène.

    16 Oct 2013 | Cacophonie

Commenter



    Le chien Urbania

    Vous devez être membre afin d'utiliser l'outil dock

    Devenir membre