Le jour où j'ai voulu devenir gros

Le jour où j'ai voulu devenir gros
21 Mai 2009

Par Sébastien Diaz  |  Publié dans : sébastien diaz

"Comme on a toujours été complexés par notre maigreur, on devrait se partir un concours.  1 mois pour prendre le plus de gras possible, par tous les moyens."  Le BIGGEST GAINER 2009 était né.

"Salut m'sieur.  Je voulais savoir si vous aviez réussi à devenir gros finalement!"

Ça m'a frappé comme une claque en pleine face.  
Le coup de poing sur la gueule d'un p'tit cul de 13 ans rencontré lors du lancement d'Omnikrom au Club Soda pour se faire prendre en photo.

Maintenant, tout le monde savait : moi, Sébastien Diaz, je rêvais secrètement de devenir comme les autres.  

De faire partie de la gang.  D'être normal.

Moi, Sébastien Diaz, je rêve d'être gros.

*****



L'idée a germé comme ça, un soir d'hiver, pendant un souper avec mon bon ami Tobie Bureau-Huot, animateur à Musique Plus, journaliste pour URBANIA et ti-maigre de naissance comme moi.  "Comme on a toujours été complexés par notre maigreur, on devrait se partir un concours.  1 mois pour prendre le plus de gras possible, par tous les moyens."  Le BIGGEST GAINER 2009 était né.

C'était fin mars dernier, et depuis, le concours a été prolongé jusqu'au début juin, une page Facebook a été créée (voir ici) et des milliers de gens curieux de voir 2 chétifs candidats à "Miss Vision Mondiale" se disputer le titre de Nouveau Gros Tas du Québec se sont rués sur nos capsules vidéos réalisées chaque semaine et montrant nos progrès dans la compétition.  À lui seul, le premier vidéo de la Pesée Officielle a été visionné plus de 1700 fois sur You Tube.


Au fil des semaines, les fidèles du BIGGEST GAINER 2009 ont ainsi pu assister à une compétition de tir au poignet, à une rencontre avec Soeur Angèle expliquant sa recette de sucre à la crème faisant engraisser à tout coup, au courage de Tobie engouffrant un verre de gras de bacon, à une séance de gavage au gâteau au fromage...  La grande classe.

Et maintenant, à 2 semaines de la fin de la compétition, j'en viens à l'inévitable : je ne serai jamais gros.  Jamais je ne ferai tourner les têtes des filles bronzés à manucures françaises du Radio Lounge.  Jamais je ne rendrai justice aux formes bombées des t-shirts Ed Hardy que je n'ose même pas m'acheter.  Jamais on ne m'appellera "Big" ou "Le Gros" lorsque je franchirai les portes vitrées embuées du Pro Gym.  

Alors que le BIGGEST GAINER 2009 tire à sa fin et que je cherche encore les putains de résultats sur mon frame de chat mexicain, je vois mes espoirs s'envoler.  La shape de Jonathan Painchaud, ce sera pour une prochaine vie.

Il n'y a pas de place pour les journalistes ti-maigres en ce bas monde.

*****
Le BIGGEST GAINER 2009 devrait prendre fin début juin lors d'une grande finale enregistrée devant un public de 4-5 personnes.  Plusieurs mentions d'honneur seront décernées par nos juges et quelques invités spéciaux, dont Jean-Thomas Jobin, Zéro expert en la matière mais bien heureux d'être présent.
Derniers commentairesRSS
  • eder moi a grossir sil vous plais et atindre les69kilog avec un greau vantre mersi

    24 Août 2012 | anis

  • Véronique Gareau-Chiasson

    euh wow! Sébastien Diaz, je suis une nouvelle fan! j'ai le livre montréal Kitsh que j'ai dévoré (même si j'ai du me le procurer en librairie vu que je suis arrivée trop tard au lancement!) et j'aimerais te dire que j'aimerais être au courant de tes prochains événement de ce type car ma meilleur amie et moi on collection ces moments avec passions. Des festivals de bon gout (festival du cochon graissé) au activiée d'ado (une fête d'anniversaire au laser quest à 24 ans..) on est prêtes! :)

    Je te lève ma wild cat tablette!

    à bientôt j'espère!

    25 Mai 2009 | Véronique Gareau-Chiasson | Montréal

Commenter



    Le chien Urbania

    Vous devez être membre afin d'utiliser l'outil dock

    Devenir membre