Le plus beau métier du monde

Le plus beau métier du monde
26 Sept 2012

Par Pascal Henrard  |  Publié dans : blogue

Parmi tous les métiers, les jobs, les professions, les occupations doubles, les emplois à temps plein, les postes à mi-temps, à tant pis ou à tendance, lequel est le plus beau du monde?

En tant qu'observateur curieux de notre société, analyste dilettante et plumitif opiniâtre du jeudi pour Urbania, permettez que je tente ici d'y répondre avec la rigueur maladroite et la mauvaise foi qui me caractérisent.

Médecin, c'est un beau métier! Ça sauve des vies, ça soigne des bobos, ça répare des jambes cassées.

Institutrice, quelle belle profession! Enseigner l’écriture aux enfants, leur donner le goût de lire et de savoir. Aider les petits à devenir des grands, leur apprendre à se faire une place dans la société, les accompagner sur les chemins tortueux de la connaissance.

Policier, un vrai beau boulot sérieux! Ça fait la fierté des enfants qui ont un papa constable et ça rassure les parents qui savent qu’il existe des forces qui maintiennent l’ordre. Ça arrête aussi les vilains garnements qui crient trop fort dans les rues, qui frappent leurs casseroles ou qui portent des masques de clowns. Accessoirement ça poursuit parfois les chauffards, les malfrats et les assassins.

Blogueur, activité enrichissante! Écrire pour ne rien dire, critiquer sans se mouiller, allumer le feu des commentaires explosifs et susciter sans s'en rendre compte des étincelles de réflexion.

Politicien... heu.

Vedette internationale, humoriste, comédien, chanteur,… de belles carrières! Les nombreux programmes de télévision qui les glorifient nous laissent d'ailleurs entendre qu’en dehors de la célébrité, il n’y a point de salut.

Avocat, le bel emploi! Bien payé, bien habillé et bien peigné, l'avocat travaille sans compter, sauf ses heures, à défendre la veuve, l'orphelin et, surtout, le politicien véreux, l'homme d'affaires malhonnête ou le comptable pris la main dans le sac.

Astronaute, la job de rêve pour le petit garçon qui sommeille en vous (si vous êtes un grand garçon)! La tête dans les étoiles et le regard tourné vers l’infini.

Publicitaire, la belle affaire! Ça crée des jolies réclames tapageuses qui coupent les mauvais programmes de télé, ça encourage la consommation et ça favorise la croissance économique ainsi que le transit intestinal.

Actionnaire, la profession des paresseux! C'est l'argent qui travaille à leur place.

Péripatéticienne, sacrée bonne occupation! On se couche pour travailler et on donne du plaisir à des messieurs qui n'en ont pas.

Et puis facteur, pompier, infirmier, chauffeur de taxi, boulanger, architecte, même curé ou ingénieur… Tous ces métiers sont des beaux métiers.

Mais, le plus beau de tous les métiers du monde, le plus important, le plus vital, le plus généreux, le plus gratifiant, c'est fermier.

Sans les agriculteurs, les éleveurs de bovins, les planteurs de carotte, les cultivateurs de petits pois, vous et moi, nous ne serions pas là pour en parler.

Nous serions morts de faim.

Ce soir, c’est le lancement du magazine Urbania à la ferme. Vous venez boire un verre avec moi pour trinquer à la santé du plus beau métier du monde?

Pour suivre Pascal Henrard sur Twitter, c’est par ici
Derniers commentairesRSS
  • Clin d'oeil à votre titre. Mon père, agriculteur depuis plus de quarante ans maintenant, m'a toujours dit qu'il ne faisait pas le plus beau métier du monde, mais le plus grand. J'ai souri en voyant le titre ce texte. En passant, ce numéro de la revue est attendu avec grande impatience!

    27 Sept 2012 | Maude Fortier

  • Pascal Henrard

    Vincent, plutôt des vaches d'Aubrac.

    27 Sept 2012 | Pascal Henrard | Montréal/Bruxelles

  • Vincent Perrier

    Belle photo de vaches suisses...!!

    27 Sept 2012 | Vincent Perrier

Commenter



    Le chien Urbania

    Vous devez être membre afin d'utiliser l'outil dock

    Devenir membre