Manon Massé: par-delà la moustache

Manon Massé: par-delà la moustache
7 Août 2012

Par Judith Lussier  |  Publié dans : blogue

Parce que rendu là, on n’a plus le droit de rire d’une femme qui s’assume de la sorte.

La semaine dernière, les pancartes de tous les partis commençaient à être installées et sur les réseaux sociaux, les plaisanteries fusaient au sujet de la moustache de Manon Massé, candidate pour Québec Solidaire dans Sainte-Marie-Saint-Jacques. « Faudrait dire à Manon Massé que movember c'est en novembre...» «Ils ne connaissent pas Photoshop, Québec Solidaire?» «Elle mise sur le look de Jack Layton».

J’ai déjà ri publiquement de la négligence pilaire de Manon Massé et quand une amie féministe m’a remise à ma place, je l’ai tout simplement trouvée rabat-joie. Mais quand j’ai vu la pancarte de la candidate de Sainte-Marie-Saint-Jacques arborant fièrement cet amas de poils blancs et gris bercés par les rayons du soleil, je me suis dit «ok, c’est carrément un statement, ce n’est plus seulement une moustache, c’est une cause politique».

J’ai appelé la principale intéressée pour vérifier. Car s’il s’agissait d’une profession de foi contre la normativité sexuelle, c’est le genre de sujet qui, j’estime, vaut la peine d’être discuté.

«C’est une sorte de statement en effet, m’a-t-elle dit, contente qu’on aborde enfin la question de front. Ça dit que je suis fière de qui je suis, et que l’important n’est pas dans l’apparence, mais dans les idées que j’ai à proposer».

Manon Massé n’est pas une féministe de la dernière pluie. Elle milite pour les femmes, les minorités et les exclus depuis une trentaine d’années. Elle a fait partie de l’organisation de la marche du Pain et des roses en 1995, et de la Marche mondiale des femmes en 2000. Elle est co-fondatrice d’Option citoyenne, l’ancêtre de Québec Solidaire, et depuis 2006, elle représente ce parti dans Sainte-Marie-Saint-Jacques. Quant à sa moustache, elle a suivi l’évolution politique de Manon Massé à son propre rythme biologique, et continuera de pousser sans restrictions. «Les militants avec qui je travaille depuis des années et à qui je dis qu’il faut être intègre et fier de ce que l’on est ne comprendrait rien si je me conformais à l’esthétique de la politique. Ça fait des années que je milite contre la conformité des genres!»

Selon elle, c’est cet enjeu qui échappe principalement au plan de lutte contre l’homophobie. «C’est très rare qu’on va rire d’un homosexuel qui n’est pas efféminé ou d’une lesbienne qui n’est pas masculine. Moi, je suis victime de transphobie, c’est-à-dire d’une peur du mélange des genres, parce que je ne corresponds pas à l’image stéréotypée de la femme. Pourtant, je suis née femme et je suis fière d’être une femme», dit-elle.

Récemment, Manon s’est fait dire «je te parlerai quand tu te seras rasé la moustache». On lui a prédit qu’elle perdrait ses élections à cause de son apparence. On la traite aussi de communiste, mais ça, ça n’a rien à voir avec son look. «On a attaché beaucoup d’importance à définir ce qu’est un vrai homme ou une vraie femme, j’ai hâte qu’on s’attarde à ce qu’est une femme vraie et un homme vrai».

Évidemment, le respect des sexes et des genres peut parfois alourdir le discours et ne se fait pas toujours sans heurts. Manon a appris à la dure les joies de l’autocorrecteur quand un «travailleurs-trices» s’est glissé dans un Tweet. Des centaines de réactions plus tard, elle se dit contente qu’on s’intéresse de la sorte au respect de la langue, «ça prouve que les gens y sont attachés», dit-elle.

Pour mieux connaître Manon Massé, je lui ai demandé à quel ministère on l’installerait selon elle, dans l’éventualité où Québec Solidaire était au pouvoir. La politicienne a hésité, comme si c’était quelque chose dont on n’avait pas encore discuté au sein du parti, puis m’a répondu : «La où je pourrais être utile pour le peuple québécois, vu mon passé d’organisatrice, ça serait de former l’assemblée constituante pour mener le Québec à la souveraineté. Pour que tous les Québécois, peu importe leur sexe, leur âge, leur origine, ou leur religion, puissent choisir d’avoir un pays».

On rêve un peu, puisqu’aux dernières élections, Québec Solidaire obtenait 14% des suffrages dans Sainte-Marie-Saint-Jacques, contre 47% pour le Parti Québécois et 28% pour les Libéraux, mais on pourrait avoir droit à des surprises. Après tout, la vague orange a tassé Gilles Duceppe dans une circonscription qui comprenait Sainte-Marie-Saint-Jacques aux dernières élections fédérales. «Je pense que c’est surtout le mouvement social actuel qui jouera en notre faveur, croit Manon. Toute la créativité qui a été mise au profit de ce mouvement, le mouvement étudiant, mais aussi le mouvement des casseroles, me porte à croire que ce dont les Québécois et les Québécoises ont besoin, c’est d’être debout. Je suis debout pour moi même, en portant la moustache alors que les insultes fusent, et vous avez le droit d’exister tel que vous êtes, d’être debout pour ce qui vous tient à cœur».

Crime, pour une fois qu’on a des politiciens vrais, et vous, ce que vous voulez, c’est qu’on nous photoshope ça? Vous méritez juste Jean Charest!

---
Suivez @JudithLussier sur Twitter.

(C) Crédit photo: Cindy Boyce
Derniers commentairesRSS
  • faire une histoire pour une moustache , cela prouve que le Québec ne vaux pas grand chose aux yeux de certain , il y a des enjeux bien plus important qu'une moustache porté par une femme . Ce n'est pas plus pire que d'engager un pseudo docteur au sénat ou que de donner 1.2 millions au ministre Barrette pour sont départ de la fédération des médecins, et d'être ensuite engagé comme ministre de la santé .Le jugement de certain est plus basé sur le contenant que sur le contenue , pour moi cette femme elle a ce qu'on appelle une colonne elle sait ce tenir debout malgré les préjugés sur sont apparence. Mais que voulez vous c'est la mentalité Québécoise que de s'insurger pour des niaiseries.

    8 Mai 2014 | patrick girard

  • À voir les commentaires, j'ai l'impression que les gens sont pas familier avec la notion de col blanc pis toute ( des gens en veston cravate qui crosse le monde ). Signe que l'apparence peut faire vendre encore ben des idées pis des gogosses aux esprits faibles qui ne voient qu'avec leurs yeux...

    1 Mai 2014 | math

  • n,empeche c,est assez laid

    14 Avr 2014 | jean

  • Merci pour cet article plein d'humanité. Quelle tristesse de lire, surtout de la part des femmes, des jugements aussi puérils sur une moustache. L'esthétisme change de forme à travers les époques, et le refus de se faire imposer une norme de beauté mérite le respect, qu'on trouve ça beau ou pas. Il est plutôt intéressant de voir ce qui est déclenché en nous-mêmes quand on réagit à une simple moustache...Bref, la chasse aux sorcières est belle et bien encore présente de nos jours et surtout...entre les femmes elles-mêmes. Quand arrêterons-nous de nous comparer, de nous dénoncer, de juger ce qui sort de notre cadre de pensées reçues ? La solidarité féminine, le respect d'oser être qui on est vraiment, est-ce vraiment dépassé ?

    9 Avr 2014 | Sarah Maria

  • En tous cas, moi je l'écœurerais pas. Il parait qu'elle est championne du tir aux poignets.

    9 Avr 2014 | pauletpaul

  • je peux constater par les commentaires que les gens n'ont pas encore saisie le message qu'elle envoie,,,c'est dommage,, Moustache..détail physique qui n'a rien a voir avec le travail qui est offert par cette personne. Oui, la première fois ou j'ai rencontrer Manon j'ai vue sa différence,, Je vois aussi mes différences et celle des autres,,heureusement,,parce que même jumeaux on est différents,, de vous dire cela,,vous me direz que c'est de vous prendre pour des cons,, mais le juger une personne par ses goûts et son aspect physique,,et de décider de ne pas faire confiance par ce détail et non par un résultat de ses actions posé ,,c'est beaucoup plus en vous que je ne ferais pas confiance,,, en plus de voir que cette personne s'assume et ne se laisse pas atteindre,,, quelle belle leçon de vie,,, merci Manon,, tu es un modèle extraordinaire!

    9 Avr 2014 | Vicky Coulombe

  • Je comprend pas les tarés qui s'attardent à la pilosité faciale d'une politicienne. Vous pensez que vous êtes tous propres et beaux et imberbes les gérants d'estrade? Mais on s'en fout de son poil: c'est ses idées qui compte. Ses idées et son intégrité... au poil près.

    8 Avr 2014 | Gen Co

  • Beurk........

    8 Avr 2014 | Pat Depouale

  • Frieda Kahlo

    8 Avr 2014 | micaela

  • Bravo Manon! Maintenant, tu vas fièrement porter ta moustache à l'Assemblé National :-{D

    8 Avr 2014 | Simon Auger Millette

  • Ouais, la remarque sur la moustache dans les cirques... BRAVO ! Non, mais je ne souhaite pas offenser personne, mais bien que mon mental n'apprécierais peut-être pas embrassé une femme à moustache, ayant été disons programmé comme je le suis, je suis sûre qu'on peut y prendre plaisir. Et sinon quoi ? Non, mais la moustache, c'est pas négligé (%?*(&$) cristophe... c'est UNE MOUSTACHE ! C'est naturel pis même moi qui n'en ait pas vraiment une, ben ça me rend un peu jaloux... Au final, dans un cirque la moustache peut manquer de goût, mais dans le cirque politique, elle trouve sa place !

    29 Mars 2014 | Renaud

  • quand tu decide de faire un vie publique et de te montrer sur tout les medias la moindre chose c'est de te montrer a ton meilleur ,propre et bien mis.C'est un manque de respect pour tous ces gens qui nous voient que de montrer un image negligee de sa personne.Une femme a moustache c'est dans les cirques que l'on voyait cela pas en politique.Marie

    12 Mars 2014 | Marie

  • Wow... Tout ces commentaires pour une seule moustache... C'est la preuve qu'on ne se bat pas pour les bonnes causes... Vive le Québec!

    7 Sept 2012 | Sarah

  • Jai vus quelques pancartes de Quebec Solidaire et je me demande où ils ont pris leurs photos pour les pancartes un petit café du plateau un Dimanche Matin ? Manon massé sur le coup je me demandais si c était une femme ou un homme ... feministe ou pas ce n est pas une raison d avoir l air d un homme.

    AS TU VUS PAPA LA MOUSTACHE A MAMAN....

    3 Sept 2012 | nancy

  • J'ai connu Manon à la polyvalente et selon ce que je lis, elle n'a pas changée! Elle a toujours été une femme vraie et fidèle à ses croyances et idées. Je ne partage pas ses visions politiques mais j'ai un très grand respect pour la femme qu'elle est devenue. Félicitations, Manon! Continue ton beau travail!

    : )

    20 Août 2012 | De Mortagne 1980

  • Je crois qu'il faille nuancer un peu les choses... Faire du ''statement'' c'est une chose...pour la cause bonne ou mauvaise...se sont des idéaux qui peuvent très bien être louables et souhaitables. Nous devons tous aller au delà des apparences et entendre les messages...qui souvent relèvent d'une grande intelligence, d'une grande expérience, et qui fait voler beaucoup plus haut les discours et les débats politiques!

    Ceci étant dit, si la ou les personnes qui défendent ce genre de ''statement'' font à leur tour du dénigrement envers les personnes qui font d'autres choix...et bien là, à mon humble avis, rien n'a avancé du tout! On tourne en rond en créant seulement un autre genre d'étiquette! ( Je ne dit pas que c'est le cas de Mme Massé)

    En terminant je dirais; que si vous choisissez un genre un style qui vous déplaît une fois que vous êtes seul avec vous même devant votre miroir...à part de la provocation destructive pour vous et ceux qui vous aime, c'est tout ce que vous récolterez! Les gens le sentirons et vous mépriserons!

    Par contre, si vous laissez aller votre humanité toute naturelle qu'elle soit, et que fasse à vous même vous êtes heureux/heureuse...les gens vous admirerons de vive voix ou discrètement....les gens aiment les personnes vraies, authentique... parce que ça se sent, ça se voit! Mais bien sûr il y aura toujours des conservateurs et des étroits d'esprit, des extrémistes bornés qui n'accepterons pas toutes les nuances de l'humanité...nous en sommes encore loin, mais sur la bonne voix...même si elle est longue et ardue par moment!

    19 Août 2012 | Normand Lachance

  • Enfin, un deuxième femme à moustache! Et moi qui me croyais seule au monde. Il est temps que ça poigne. Moi, je la porte depuis les années soixante-dix.

    Moi, ce qui me choque, c'est les talons hauts. Inconcevable!

    18 Août 2012 | Suzanne

  • Je ne crois pas que sa moustache fait d'elle une meilleure ou une moins bonne "politicienne"...c'est un choix personnel qui n'a rien à voir avec ses compétences.

    C'est vrai que c'est laid mais on s'en cr....ss !!

    Tout comme on devrait se cr...sser des cheveux de Charest, de la bouche de Chrétien ou de la taille de Lénine !

    Je me demande quand même en quoi c'est plus choquant de se moquer de la moustache de Manon que de la taille de Sarkozy ?!

    17 Août 2012 | AS

  • Ce sont des commentaires comme ceux lus sous cet article qui me rappelle pour j'ai des complexes par rapport aux quelques poils qui poussent sous mon nez.

    À bas le body policing!

    Merci à Manon Massé de s'assumer, ça donne le goût de faire pareil...

    (Une question de choix! Pfft! Faites-moi rire!)

    14 Août 2012 | Une moustachue

  • Pour la première fois que je l'ai entendue lors de la 1ère apparition de Québec Solidaire aux élections générales , j'ai été conquis par cette femme qui s'implique dans son milieu dans son quartier auprès des exclus ,des itinérants, des toxicomanes et des femmes victimes de violences ! Cette a un formidable passé que nul politiciens pourrait se targuer et c'est pourquoi je lui voue tout mon respect et on aurait avantage à la connaitre sous cet aspect selon moi et non sur l'apparence physique qui nous laisse perplexe quand on commence à connaitre la personne en tant que tel ! Vivement des personnes comme elle, c'est un éveil de conscience de la politique et de l'implication des citoyens à la vie de quartiers ! Bravo Manon pour votre œuvre ..!

    13 Août 2012 | Pierre JH Michaud



  • On est comme on nait....il y a les Claudia Schiffer, Angelina Jolie, Jennifer Lopez, Julie Perreault; les Roy Dupuis et les Jean-Marc Parent; les Alex Perron, Ellen Degeneres, Manon Massé; les Léonard de Vinci et les ti-coune; les préjugés, les stéréotypes, les conformistes et les vivre et laisser vivre; les peureux, les audacieux et les avant-gardistes.

    Tout ce beau monde fait partie de la faune humaine et a droit de cité.

    Bien franchement, sur cette photo la première chose que j’ai vue, c’est ses beaux yeux. Je n’avais même pas remarqué sa moustache. Pis anyway, revenez-en!

    12 Août 2012 | Danièle Bourassa

  • La métaphore du politicien qui se teint les cheveux en rose pour justifier qu'on puisse rire de la moustache de Madame est erronée. La notion de choix (elle a CHOISI d'avoir une moustache est elle aussi boîteuse. Manon Massé a surtout choisi de s'accepter comme elle est, ce que le politicien teint n'a pas fait.

    12 Août 2012 | Laurence Loump

  • Quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi le fait de ne pas apprécier la moustache d'une politicienne est un signe d'étroitesse d'esprit et surtout, pourquoi ça équivaut nécessairement à donner son vote à Charest? Franchement! Allô la logique. Je ne suis pas une poupée Barbie, mais y a des maudites limites. Je trouve qu'une femme qui se montre avec une moustache sur une pancarte électorale, c'est pas élégant. Y a rien de con là dedans. Ça ne veut pas dire que je vais voter pour Charest pour autant. Je n'ai jamais voté libéral et c'est pas demain la veille.

    12 Août 2012 | Mylène D.

  • Parlant de s'assumer, il y a qui assument très bien leur étroitesse d'esprit dans leur commentaire, en fait il leur reste juste une petite fente pour glisser leur bulletin de vote pour Charest.....

    11 Août 2012 | Marc Lavoie

  • Apres tout, elle a bien le droit de vouloir ressembler a son pere....!

    11 Août 2012 | Andre Parenteau

  • Je trouve cela tellement dommage de lire (surtout dans les commentaires) que, malgré tout ce qui s'est passé ce printemps comme remuement d'idées, l'intérêt se limite à la chose superficielle.

    Est-ce qu'on pourrait, de grâce, discuter des enjeux? Mince, à force de s'entêter à accorder de l'importance aux apparences, c'est à croire qu'on mérite de manger la claque néolibérale qui s'abat un peu partout, avec ses injustices sociales/économiques et avec notre environnement qui fout le camp...

    10 Août 2012 | Michel Sardi

  • C'est bien clair qu'il s'agit d'un « statement », comme vous dites. Mais le problème, c'est justement le « statement ». Cette moustache (qui, soit dit en passant, n'est pas si évidente que ça) n'est qu'un symptôme. Une femme publique qui se présente officiellement comme une bûcheronne lance le message suivant : « Prenez-moué comme que chus, moué j'm'en crisse. » Une politicienne qui s'affiche ainsi équivaut à un politicien qui ferait sa campagne vêtu d'un débardeur pour faire « peuple ». Ce n'est pas sympathique du tout, seulement irrespectueux.

    10 Août 2012 | G.D Verdi

  • Madame Moustache n'a strictement rien à offrir au Québec. De toute évidence Québec Solitaire non plus. Des idées naïves, des idées non applicables. Une recette pour la désolation, pour la stagnation du Québec, arrosé à moyen terme de corruption généralisé et de pollution mnonstre ... Vous pouvez vous aller vous raser Madame. ...

    JL

    10 Août 2012 | Jacques Lafond



  • Avant, elles étaient confinées au cirque, maintenant elles ont Québec Solidaire ....:)

    10 Août 2012 | wachonichi

  • Hum, est-ce qu'on peut vraiment évoquer le sexisme ou la transphobie quand on parle de poils au visage? Après tout, je me rappelle avoir bien rigolé des sourcils de Michael Ignatieff. J'évoquerais plutôt la trichophobie ambiante. Que de mecs épilés je croise à la piscine!

    10 Août 2012 | Eve

  • Moustache ou non, photoshop ou non; ça prend bcp de courage pour se lancer en politique et encaisser toutes ces moqueries. Un peu de respect s.v.p.!

    10 Août 2012 | David

  • Et si on était tous des moutons et qu'on aimait ca se faire manger la laine sur le dos?Pas de laine ,on devient frileuse et quand on est frileuse,on s'attaque à ceux ou celles qui ne veulent pas devenir des petites pantoufles.

    9 Août 2012 | dorothée bourdeau

  • Y'a toujours un monde entre s'accepter comme on est et négliger son apparence. Parce que oui , je m'excuse mais c'est horriblement de mauvais gout et laid qu'une femme se laisse pousser une moustache!

    C'est pas une histoire de vraie ou de fausse femme. C'est juste comme une grosse dame qui porte un skinny-jean avec un top bedaine. C'est juste de mauvais , TRES mauvais gout.

    That's it that's all.

    9 Août 2012 | MapDark

  • Eum, vivre et laisser vivre?

    9 Août 2012 | Angélique

  • Je ne me suis jamais mis une molécule de maquillage dans le visage, je porte fièrement mes cheveux gris, je n'ai jamais porté de soulier à talons hauts et je ne me suis jamais habillée en poupée Barbie. Je suis plutôt humaniste que féministe, je suis une femme autonome qui n'a besoin d'adhérer à aucun regroupement de femmes frustrées pour faire valoir sa personnalité et prendre sa place dans la société. Je suis l'antithèse du portrait de femme objet qu'on essaie d'imposer aux femmes.

    J'ai moi-même cette philosophie de ne pas me laisser imposer mon look et mon code vestimentaire. J'ai travaillé toute ma vie dans le public sans artifices, et jamais je ne me le suis fait reprocher.

    Cependant, je trouve inconcevable qu'une femme puisse ainsi afficher fièrement sa moustache pour s'affirmer. Paradoxalement, pour la féministe qu'elle est, c'est comme si c'était une façon de prouver qu'elle est l'égale de l'homme parce qu'elle aussi est capable de porter une moustache. C'est carrément de la provocation et une abdication de sa condition féminine. Décidément cette femme a des problèmes d'identité. Pas surprenant qu'elle soit une digne représentante de ce parti de névrosés qu'est Québec Solidaire.

    Lise (je ne suis pas une libérale)

    9 Août 2012 | Lise

  • Il est trop facile de mettre sur le dos du féministe la décision personnelle de Mme Massé, de garder sa moustache. Pourquoi au nom de cette cause faut-il obligatoirement garder le "loock" des années 70 ? À mon avis, Mme Massé est sans doute une très bonne personne, mais une personne qui n'a tout simplement pas de goût ! Ses vêtements d'une autre époque, ses bijoux en sapinage, sa coiffure qui se limite à une "crack" naturelle au milieu de la chevelure et sa moustache relêvent tout simplement d'un manque de fierté. Je lui souhaite tout de même de gagner son élection. En espérant qu'avec un salaire de député qui se situe aux environs de 80 000 $ par année elle pourra peut-être se payer un look un peu plus moderne.

    8 Août 2012 | Richard

  • Hitler avait une moustache. Staline avait une moustache. Le général Alcazar avait une moustache. René Lecavalier aussi. James Taylor, en 1973, en portait une aussi. Sans parler de Jean Marchand, Clarke Gable, Ti-Blanc Richard et de Neville Chamberlain. Rollie Fingers, Reggie Jackson et Catfish Hunter également. Encore aujourd'hui, Lanny McDonald, le général Dallaire, Roger D. Landry et Denys Arcand portent la moustache.

    Avez-vous seulement pris une minute pour réfléchir à ça ?

    8 Août 2012 | Staline

  • jespere juste quel rasse le reste fiouuuuuuu

    8 Août 2012 | lise

  • Je trouve ce débat d'une futilité et d'une insignifiance déconcertantes. Il est où le problème quand on accepte de vivre avec ce que la Nature nous a donné? Certaines personnes comparent la pilosité faciale de madame à un tatou ou autre gugus que certains DÉCIDENT d'ajouter (ou de soustraire dans certains cas) à leur corps. Libre à vous de le faire mais on ne peut pas comparer cela à une caractéristique corporelle avec laquelle on naît ou qui se développe naturellement avec l'âge. Les gens qui ne voteront pas pour elle à cause de sa moustache me font beaucoup plus pitié car un tel raisonnement me laisse deviner la hauteur de leur QI et ça, c'est inquiétant! Essayez donc d'aller voter pour une personne pour ce qu'elle a fait et se propose de faire pour l'avancement du peuple québécois et non pas pour son physique. Ça me désole vraiment!

    8 Août 2012 | A-M Ouellet

  • Voici l'agenda discret de ces sociopathes http://is.gd/UI5Bv5

    8 Août 2012 | Hermil LeBel

  • On peut être élégante et soignée tout en défendant ses idées et les causes sociales. Get some nair!

    8 Août 2012 | Maxime

  • Je dirai simplement qu'il y a bien des façons d'être femme. Il faut juste être assez sûre de soi pour savoir qui on est et choisir ce qu'on veut. Je ne pense pas qu'elle ait un problème de ce côté!

    J'ai déjà crissé là bien des choses comme le maquillage (chacun ses goûts; moi, j'aime pouvoir me toucher le visage sans me salir les mains, qu'on puisse m'embrasser sans se planter la bouche dans du gras... bio ou non), la teinture à cheveux (cancérigène) etc. Par contre, j'aime bien les parfums à base naturelle comme l'huile essentielle de rose. Simple exemple. La femme qui n'en met pas n'est pas moins féminine que moi. Chacune ses goûts!

    Je sais très bien que la publicité et les stéréotypes présentent certaines choses comme normales, pire, comme la norme, qui ne le sont pas. Et vice-versa. Mais quand on a confiance en soi, on choisit, on ne se fait pas imposer.

    Moi je dirais que l'apparence de Mme Massé, ce n'est pas de mes affaires. Et ce n'est pas ça qui est important. La seule crainte que j'avais c'était que les médias la ridiculisent comme ils savent si bien le faire. D'ailleurs je lui ai tweeté à ce sujet. Je sais maintenant à quoi m'en tenir. Fin de la discussion.

    7 Août 2012 | Line Merrette

  • Une seule réponse à pour ce débat stérile et complètement inintéressant.

    http://www.wat.tv/video/katerine-moustache-2011-3g3gv_2i3fx_.html

    Ça résume tout

    7 Août 2012 | Sylvain

  • C'est une très belle leçon, et c'est très courageux. je vous lève mon chapeau mme Massé, vous êtes très respectés de beaucoup de femme qui aimerai bien vous assumer comme vous le faites.

    7 Août 2012 | Flo

  • @Olivier : Ce n'est effectivement qu'une crisse de moustache et elle a le droit de l'arborer sans se sentir coupable du fait que ces propos pourraient être interprétés comme une critique à l'égard des femmes qui ressentent l'envie, le besoin ou la pression sociale d'adhérer aux standards et archétypes sexuels. Vivre et laisser vivre, rendu là...

    7 Août 2012 | Mélany

  • On rit de la moustache de Manon comme on rirait d'un politicien qui se serait teint les cheveux en rose. C'est un choix, et c'est laid. Le politicien aux cheveux roses pourrait faire valoir les mêmes arguments que madame Massé: "Moi, je suis victime de transphobie, c’est-à-dire d’une peur du mélange des genres, parce que je ne corresponds pas à l’image stéréotypée de [l'homme]. Pourtant, je suis [né homme] et je suis fière d’être [un homme]." Or, on rit parce que c'est simplement ridicule.

    Pourquoi une moustache chez une femme est comique? Parce qu'en somme, on se retrouve devant quelque chose qui tente d'exister, mais qui n'arrive manifestement pas à le faire pleinement. On rit d'une moustache de femme comme on rit d'une "moustache molle" chez un jeune adolescent, ou encore d'un homme qui tente de cacher sa calvitie par diverses stratagèmes douteux.

    Madame Massé devrait simplement répondre: "ce n'est qu'une crisse de moustache", au lieu d'en faire le porte-étendard d'une grande injustice et d'ainsi s'en victimiser.

    Il y a une frontière à ne pas franchir entre l'égalité des sexes et le "self-entitlement", comme on dit en anglais. En somme, sous des motifs nobles se cache cette tendance qu'on retrouve partout à notre époque à croire que, fondamentalement, tout nous est dû. "JE peux être différent mais AUCUN d'entre-vous ne peut réagir à ma différence car c'est MON choix."

    Madame Massé a le droit d'arborer fièrement sa moustache et moi j'ai le droit de trouver ça laid sans me faire traiter de sexiste ou bien de "transphobe". Ça n'a rien à voir. L'esthétisme dépasse ces questions: je peux trouver jolie un homme féminin qui porte une robe ou une femme masculine qui s'habille en homme parce que ça fonctionne, en somme. Il y a un équilibre réussi. Or l'inverse demeurera comique, quoi qu'on en dise pour diaboliser cette réaction viscérale.

    7 Août 2012 | Olivier

  • D'abord, je dois dire que je trouve cet article fort intéressant. On a beaucoup ri de la moustache de Manon Massé depuis une semaine et c'est tout à fait pertinent d'aborder la question de façon plus posée et réfléchie.

    MAIS, personnellement, cette moustache me dérange. Manon Massé fait un statement en la portant, et je ferai en retour un statement en ne votant pas pour une femme moustachue. (L'histoire ne dit pas si je voterais pour elle si elle s'épilait.)

    C'est une double contrainte pour elle maintenant: si elle ne la rase pas, c'est pour prouver que l'apparence n'est pas importante, mais le fait de ne pas la raser attire l'attention de tous sur son apparence.

    Rendu là, c'est un choix conscient, un calcul politique, que de conserver sa moustache. C'est comme une petite pancarte qui dit "regardez comme je ne suis pas superficielle". C'est correct, prévoir et calculer l'impact qu'auront notre apparence, nos mots, nos actions, sur la perception que les autres ont de nous, sur notre carrière politique, ça ne veut pas dire que c'est une mauvaise personne. Mais il faut l'admettre.

    Aussi, je trouve complètement hypocrite de tenir un discours à l'effet que l'apparence n'a pas d'importance. L'apparence n'est pas la caractéristique la plus importante d'une personne ni d'un politicien (loin de là), mais l'apparence est (dans la plupart des cas) la première interaction que nous avons avec les autres. Et, qu'on le veuille ou non, les gens nous jugent, consciemment ou non, par rapport à cette apparence.

    Beaucoup de gens dans les commentaires ci-dessous jugent Manon Massé absolument courageuse et authentique d'arborer ainsi la moustache, une opinion que je respecte. Cependant, il faut avouer que leur jugement favorable en faveur de Manon Massé prend ici naissance dans l'apparence que la candidate présente. (C'est bien probablement un seul des nombreux facteurs qui influencent leur jugement, mais c'en est un, et non négligeable.) Donc, ne disons pas que l'apparence n'a pas d'importance, pas d'incidence.

    7 Août 2012 | Marie-Eve

  • À quand une femme Père Noël ? Il manque seulement la barbe ou l'art de dévier les enjeux d'envergure !

    7 Août 2012 | Claude Gagnon

  • Enfin une femme qui assume sa pilosité, j'espère qu'elle aura l'audace de montrer ses aisselles et ses jambes poilues aussi!

    7 Août 2012 | Pascale

  • Quand Manon Massée dit qu'elle se sentirait "fausse" de se conformer à la norme féminine ambiante, elle ne dit pas que les femmes qui adoptent cette norme sont nécessairement "fausses". Ce qu'elle dit c'est qu'elle ne se sentirait pas intègre de s'y conformer maintenant pour des raisons électorales alors qu'elle lutte contre cette conformité depuis des années. Le bizare ne l'est que dans un contexte. Je vous rappèle qu'au 18ème siècle, en Europe, il était exclus qu'un homme de la noblesse ne se montre en public sans poudre, froufrous, talons hauts, et des perruques qui rendraient jalouse Mado Lamotte! Alors, oui on peut trouver bizare une femmes qui arbore la moustache, mais si quelqu'un s'abstient de voter pour elle seulement pour cette raison, et non pour ses idées, cette personne mérite vraiment que Jean Charest soit réélu.

    7 Août 2012 | Franz Bisaillon

  • Je ne comprends pas les gens qui s'insurgent ici haut et prennent personnel le fait que Manon Massé s'assume comme elle est. En aucun moment, elle ne dit : si tu t'épiles ou te maquilles c'est que tu n'es pas authentique. En aucun moment, elle ne fait part d'intransigeance envers ceux et celles qui sont plus conformistes ou de celles qui s'inquiètent de leur apparence physique. Elle dit seulement, laissez-moi être comme je veux être même si cela ne respecte pas les dites normes de beauté que l'on subit tous. La grande majorité du mouvement féministe porte cette revendication pour la diversité. Nous sommes plurielles, différentes, maquillée, pas maquillée, épilée pas épilée, conformiste, marginale, sage ou rebelle.... Ce n'est pas parce qu'on s'affirme que l'on dénigre les autres. Et c'est vrai pour tous les sujets.

    7 Août 2012 | Sarah

  • Voir s'il faut être sexiste pour trouver comique une affiche électorale montrant une femme avec une moustache. J'admire le fait que Mme Massé n'est pas dérangée par les blagues qui sont faites aux dépens de sa moustache, mais nuançons un peu. Ce n'est pas comme se moquer d'un handicappé physique qui ne peut rien faire pour remédier à sa situation. Cette fameuse moustache, Mme Massé a choisi de l'afficher avec fierté. L'option de s'en débarrasser est là, mais elle a choisi, et je mets bien l'emphase sur le mot CHOISI, de faire campagne avec celle-ci.

    Si un député mâle décidait de porter une robe, il se ferait ridiculiser de la même façon. Attention au féminisme extrémiste, ici. Il n'est d'aucune façon question de la persécution de la femme. Il est ici question de gens qui CHOISISSENT d'être différents, peu importe la raison (goûts esthétiques personnels, motivation politique) et qui vont ensuite reprocher aux autres l'attention qu'ils portent à cette différence.

    Si je vais au travail avec un tatou au visage demain matin, je vais me le faire souligner. Et on va probablement rire de moi un peu. C'est le contraire qui serait anormal. Mais si moi j'aime ce tatou, je vais continuer à le porter... cependant, je n'en voudrai jamais à ceux qui trouvent ça bizarre. C'EST bizarre.

    7 Août 2012 | Jonathan

  • La politique et les bonne idées ne viennent pas de l'esthétisme. Je ne me sens pas plus confortable de voter pour elle parce qu'elle ne se rase pas la moustache! Il faut se concentrer sur l'intérieur, les idées justement et non sur l'apparance physique. C'est ironique, car en ne voulant pas se concentrer là-dessus, elle se sert (non pas consciemment) de son physique pour démontrer qu'elle a de bonnes idées. Un peu bizarre...

    Cela dit, bravo pour cette ouverture, ce doigt d'honneur à la conformité esthétique. Hors politique, ce texte est brillant et bravo à l'auteur! La société est remplie de photos photoshopées, de belles blondes aux grosses boules, sans pilosité et au maquillage parfait. Vivement une femme vraie qui ose!

    7 Août 2012 | Steph

  • Comme si avoir des idées et prendre soin de son apparence étaient mutuellement exclusifs. La politique c'est une série de compromis, Manon a l'air de croire que si on ne pense pas comme elle, c'est nous qui avons un problème, je me demande bien pourquoi elle n'a jamais été élu avec une mentalité comme ça.

    7 Août 2012 | Jean-Philippe Rivel

  • Quelle femme authentique ! Des idéaux qui passent avant sa propre apparence, au risque d'être victime des préjugés et des railleries. Je feel cheap d'avoir rit de cette fière moustache de femme ! Je trouve la dernière phrase, en fait, très drôle. Elle est empreinte d'humour et non de "préjugés". Elle dit : entre un Jean Charest photoshopé et méprisant et une Manon Massé à moustache qui fait de la politique pour les bonnes raisons, on est bien niaiseux de chialer sur la moustache à Manon. Franchement, c'est bien vrai ! Je me demande aussi pourquoi enlever sa moustache est "une question d'hygiène" pour une femme, mais pas pour un homme. Pour un homme c'est même plutôt joyeux une moustache. Mais sur une femme, ah là! c'est pas propre! Avons nous le poil particulièrement sale quand on est une femme ? Autrement dit, si on a une moustache, notre honnêteté, notre authenticité et nos valeurs ne valent plus rien. Ce sont des arguments vides, superficiels et machos. Et à ceux qui pensent ainsi, oui, vous méritez un Jean Charest ! Pis pas de moustache en plus !

    7 Août 2012 | Lili Brunet St-Pierre

  • J'en reviens juste pas de la dernière phrase, qu'on mérite Jean Charest parce qu'on trouve ça dégueulasse une fille avec une moustache. Ta dernière phrase déconstruit tous tes propos plus haut, tu agis exactement de la même façon que le reste de la population, c'est-à-dire, avec des préjugés. En gros, ta dernière phrase veut dire "Si tu penses de même, tu mérites ça, un point c'est tout". Mme Massé ne dégage aucunement la femme honnête, elle dégage la femme malpropre. C'est juste un minimum d'hygiène que de se raser la moustache quand on est une femme et surtout une femme publique. C'est normal que les gens n'aient pas une belle image d'elle. Si c'est un statement, bien c'est bien mal joué parce que l'avis publique trouve qu'elle a d'l'air sale et je seconde.

    7 Août 2012 | Jean-François

  • Manon, merci d'être une femme vraie!

    7 Août 2012 | Sophie

  • Bravo pour la moustache Manon !!

    C'est grandiose !!

    7 Août 2012 | Roger Moquin

  • Je crois qu'une personne qui s'occupe de son apparence n'à rien avoir avec une personne fausse!!! Je suis une personne vraie et j'aime être jolie! Cette femme me choque! Que de préjugés!

    7 Août 2012 | véronique

  • C’est moralement magnifique tout ça. C’est bien d’assumer notre différence... mais... cet article ne parle quand même que de ça et on n’a rien appris sur sa vision du Québec. C’est quoi la vision politique de Manon? On ne va quand même pas l’élire parce qu’elle assume sa moustache! Ce serait de la discrimination inversée.

    Ce serait bien de parler politique avec les politiciens...

    7 Août 2012 | Sylvain

  • Kuei !

    Je souhaite que les gens puissent donner la chance aux authentiques de concrétiser leurs idées et leur volonté a faire avancer les choses pour un monde meilleur. L'apparance physique n'est pas un critère pour devenir une bonne candidate mais plutot le coté guerriere de la personne..prete a affronter et a se battre pour le peuple Quebecois, je suis certaine que Manon Massé a ce caractere pour defendre les droits des citoyens car elle est une personne ayant cotoyée et chemuné avec la base qui est les citoyens...

    7 Août 2012 | viviane

  • Quand l'actuelle ministre de la Culture, Comm et condition féminine déclare qu'elle ne comprend pas les femmes qui ne se maquillent pas, qu'elles devraient au moins porter du rouge à lèvre, on se dit "Bravo l'égalité des sexes et le respect de soi".

    Bravo Madame Massé pour votre intégrité.

    7 Août 2012 | Claudine

  • Les électeurs de Sainte-Marie-Saint-Jacques sont toujours pour cela?????

    Et voila ce que les alliés de QS, le NDP progressif, représente!!!!

    Thomas Mulcair NDP était libéral!

    Bob Rae libéral était NDP!

    Lors du vote sur les mesures de guerre en 1970, Il y avait vingt députés NDP au parlement. Tommy Douglas fut le seul à avoir le courage de voter contre et il en a payé le prix politique.

    De plus, le NPD a appuyé les libéraux lors du rapatriement de la constitution de Trudeau en 1982 et lors de la loi sur la clarté de Dion récemment!!!!

    Le NDP s'est opposé à l'Entente du Lac Meech et trouvait que l'entente de Charlottetown était trop généreuse pour le Québec.

    En 2008, le NDP a voté contre le retrait des troupes en Afghanistan en février 2009 et plus récemment, pour le maintien des attaques en Lybie.

    Est-ce un hasard que quand j’écoute ces Turmel (Boulerice) ou Mulcair (Saganash), j’ai l’impression d’entendre PET…. un demi-siècle plus tard ! « Un non, c’est un oui….. ». Soyons clair ! Le NDP est un parti ultra centralisateur et fédéraliste!!!

    7 Août 2012 | Laurent Desbois

  • Bon sang, voilà des êtres solides ! Il en faudrait vingt comme celle-ci pour remuer cette planète. Et alors, le toupet : "Vous verriez-vous ministre ?" Réponse : "Que nenni ! Organisatrice de la Constituante !" Ça a de la gueule, une pareille déclaration non ? Chávez, Mélenchon, Morales, Tsípras, vous avez une soeur dans le Nord-Ouest !

    7 Août 2012 | Allan Berger

  • Si on avait plus de femmes et d'hommes comme Manon Massé en politique, les gens seraient plus heureux ici, auraient encore envie de croire en un monde meilleur, mettraient plus souvent l'épaule à la roue pour soutenir le changement social.

    Bravo Manon et bon succès!

    7 Août 2012 | Valérie Létourneau

  • Je suis nationaliste électoralement, mais solidaire idéologiquement avec Manon Massé et cet article en général.

    Je crois que ce qu'il faut retenir des partis comme Option nationale et Québec solidaire, c'est qu'il est primordial de faire abstraction aux futilités, telles que l'apparence physique, au profit des idées.

    7 Août 2012 | Manuel Viens

  • Ça démontre surtout que la ligne entre l'intransigeance idéologique et l'anti-conformisme est parfois bien mince.

    7 Août 2012 | Bob

  • Bravo à ce toupet affiché contre des idiots sexistes et primaires qui peuplent le monde politique et merci, Madame, de balayer tous les clichés en un coup de cuiller à pot...

    7 Août 2012 | BOUVRON Emmanuel

  • Bel article, bravo Judith :) Ça fait du bien de lire ça.

    7 Août 2012 | Annick

  • Bon, y'est temps que j'accroche ma pancarte de Manon Massé à mon balcon. Oui, c'est bien elle que je veux.

    Je ne veux insulter personne, mais les douchebags sont largement représentés au parlement, et on ne s'en offusque pas.

    Moi, c'est les cravates et les tailleurs signés qui soulèvent ma suspicion. Les pires crapules en portent.

    7 Août 2012 | Simon Cloutier

  • «Manon a appris à la dure les joies de l’autocorrecteur quand un «travailleurs-trices» s’est glissé dans un Tweet. Des centaines de réactions plus tard, elle se dit contente qu’on s’intéresse de la sorte au respect de la langue, «ça prouve que les gens y sont attachés», dit-elle.»

    Désolé, mais on est responsable de ce que l'on envoie sur les réseaux sociaux. Cette erreur ne s'est pas glissée toute seule dans son tweet et la relecture existe. Il aurait été intéressant qu'elle le reconnaisse au lieu de s'en tirer avec un faux-fuyant.

    7 Août 2012 | Carol Vadnais

  • Je l'admets, j'ai pris une photo de sa pancarte et l'ai mise sur fb pour me moquer de sa moustache, mais tout comme Jack, ca la rends encore plus sympathique et elle a mon vote. :)

    7 Août 2012 | Yannick

  • Waouw! une femme publique qui assume pleinement qui elle est! et comment est son corps!

    Bien des femmes ont à en prendre de la graine! (moi aussi!)

    «On a attaché beaucoup d’importance à définir ce qu’est un vrai homme ou une vraie femme, j’ai hâte qu’on s’attarde à ce qu’est une femme vraie et un homme vrai» - MAGNIFIQUE!

    7 Août 2012 | Gayanée

  • J'applaudis Manon Massé et bravo pour le très bel article qui m'a mis les larmes aux yeux.

    7 Août 2012 | Renée Landry

Commenter



    Le chien Urbania

    Vous devez être membre afin d'utiliser l'outil dock

    Devenir membre