Marre de la grève

Marre de la grève
4 Avr 2012

Par André Péloquin  |  Publié dans : blogue

Oui, oui, j'en ai marre de cette grève.

Qu'on se le dise, une grève, c'est rarement le fun; même lorsqu'elle est étudiante.

Oui, ça fait de belles photos de profils Facebook, Claude Legault va triper sur ton cas et Malajube montera sur les planches pour t'encourager, mais ça fout aussi en l'air une routine et ton petit confort, boire de la sangria sur une terrasse créera des malaises puis le gars avec la « soul patch » qui joue toujours la damnée toune de Vallières à la guitare dans les partys va adapter son « tube » pour l'occasion...



Alors que les médias de tout acabit couvrent les moindres faits et gestes entourant la grève (pour l'actualité? La cause? Google Analytics!?) et que les trois quarts du bottin de l'UDA arborent le carré rouge, le gouvernement, lui, ne cède pas. Les lignes de piquetages, elles, ne bougent pas d'un poil. L'immobilisme est tel que la présente grève étudiante deviendra encore plus historique cette semaine alors qu'une poignée d'associations étudiantes dépassera le cap des 52 jours de grève atteint lors du conflit de 2005.

Ainsi, j'en ai marre de cette grève, car le fameux printemps érable perd de ses feuilles. Déjà que le débat était risible (les arguments à la « je, me, moi » et « t'as juste à moins boire de bières en portant un manteau Canada Goose quand tu t'achètes un iPhone dans le Sud » ne faisant pas le poids contre les idées de grandeur des « rouges »), le mutisme du gouvernement, lui, est lourd et donne la nausée.

Line, fais ta job, bordel!

Raconte sur toutes les sapristis de tribunes de la planète que « c'est les étudiants qui ont quitté la table de négociation en 2010 » pis patati et patata, mais le fait demeure : c'est toi l'adulte dans le lot. Mets tes culottes! Une table, deux chaises, un crayon, du papier pis un gallon de café. C'est tout ce que ça prend. C'est des étudiants, mais aussi tes (futurs) électeurs.

J'en ai marre de cette grève, car l'opportunisme et l’égoïsme de quelques-uns entachent la beauté et l'idéalisme déployés par plusieurs.

Laurent Proulx, j'espère que ton cours d'hier après-midi était vraiment tripant, car la haie de déshonneur qui t'a accompagnée jusqu'à ton pupitre te collera aux fesses bien après la fin de ce conflit. T'es passé par un palais de justice pour contourner un piquet de grève, mon vieux! Tout ça pour que tu puisses avoir droit à ton diplôme dans les délais prévus pendant que tes collègues – autant les « verts », que les « rouges » ou les « bleus avec des picots bruns » – subissent la grève.

Si tout va bien, toi et tous tes copains qui manoeuvrent de la sorte aurez votre diplôme dans les temps. Votre petit bonheur sera intact, mais à quel prix? Ne sais-tu pas que cette démarche en révèle plus sur ta personne qu'un bout de papier avec le logo de l'Université Laval? Crois-tu vraiment que l'expérience universitaire se limite à se pointer en cours, faire des examens puis rentrer à la maison? On parle d'études supérieures, pas de la commande à l'auto du Tim Hortons, mautadine! La grève est, en soi, une expérience formatrice. Dommage que cette leçon te soit passée dix pieds par dessus la tête...

J'en ai marre de cette grève, tout comme la bande de Jeanne Reynolds et de Gabriel Nadeau-Dubois, tout comme le monsieur ou la madame invisible qui remplace Arielle Grenier comme tête d'affiche du MESRQ et tout comme je maudissais le conflit de 2005 qui m'aura quand même permis de rencontrer des gens que je côtoie toujours aujourd'hui et de m'injecter une bonne dose de valeurs humaines.

Comme je me disais à l'époque, j'en ai marre de cette grève, mais ce n'est pas une raison pour flancher.

(Crédit-photo: Clément Baudet)
Derniers commentairesRSS
  • Pourquoi pas, ce billet d'humeur. Mais en même temps, pourquoi? L'auteur n'y pose aucune question... et n'y répond à rien.

    Je ferai une simple remarque, à une phrase qui m'a fait bondir.

    Les étudiants sont des adultes. La question qui se pose n'est pas de savoir si Line la pô fine doit "mettre ses culottes " (que c'est joli et fin) et faire l'adulte face à ce que vous considérez donc comme des gamins...

    Je suis étudiante de doctorat et j'ai 32 ans. Mon voisin, lui, est ingénieur. Il a 35 ans. Ma collègue (ben oui, les étudiants sont en majorité AUSSI des travailleurs et en totalité des payeurs de taxes... qu'on se le dise, merci) a 47 ans et est informaticienne.

    Nos points communs? nous faisons partie de ces "carrés rouges". Et je pense n'avoir aucune leçon de maturité ou de comportement adulte de la part de madame Beauchamp.

    Il faudra noter que nombreux ceux, dans la rue, qui ont bien plus de diplômes et de pertinence que les brillants qui les conspuent... du genre de ce grand intellectuel de Martineau ou de ses copains génies du Journal de Montréal, et plus largement, de l'empire P-K Pédalo.

    Infantiliser des citoyens, leur ôter leur pertinence d'acteurs de la société, c'est un des grands sophismes des régimes fascistes.

    Car oui, l'université, ça sert. En particulier à ne pas reproduire les mêmes discours, les mêmes techniques, les mêmes conneries que les pires des régimes qui se soient mis en place.

    Parce que quand on voit Martineau citer dans le texte les penseurs de l'extrême droite française, qui plus est collaborateurs du régime nazi, on se dit qu'il y en aurait qui feraient bien d'y retourner, à l'université... voire d'y aller tout court.

    7 Mai 2012 | cosmonaute

  • Sabrina

    Les impôts doivent servir à couvrir les besoins qui touche toute la population tels que la santé, les routes, l'éducation primaire et secondaire, et j'en passe. Ceux-ci ne doivent servir à payer des études pour une minorité qui seront pour la plus part les mieux nantis du Québec, plusieurs BAC sont en faits des études dans un hobby ou passion et n'apporte aucune sinon peu de valeur au PIB du Québec. Plusieurs trouveront un emploi non connexe a leurs études, je refuse de payer pour ceux-ci comme je refuse de payer ou financer les BMW des futurs medecins, ingénieurs, comptable et avocats....

    Je suis malheureusement pour l'équité sociale.

    22 Avr 2012 | Alexandre

  • @Alexandre

    N'oublies pas les gens qui seront chassés des bancs d'école après la hausse ne sont pas que les plus pauvres. Dans certains domaines d'études, on ne peut pas accepter de se faire dire que l'éducation postsecondaire est un investissement financier. C'est mon cas (je fais un certificat en musicologie). C'est aussi le cas de certaines sciences sociales, de la plupart des sciences fondamentales, de tous les domaines de la culture, de la philosophie, etc.

    Mais qui va payer 5000$ pour un certificat en musique ? Autant choisir un domaine où on sera certains de pouvoir rembourser cette maudite dette. Moins de musiciens, plus de médecins. Moins de philosophes, plus d'économistes. Moins d'acteurs, plus de politiciens. Déséquilibre.

    Dans six ans, le certificat en culture musicale de l'université Laval ne se donnera probablement plus. Personne n'en voudra. Et dire que j'ai emménagé à Québec de Montréal rien que pour ça!

    Tous les ministres de l'éducation du Québec depuis 1960quelques ont tout tenté pour rentabiliser davantage les université sans toucher aux frais de scolarité, car les conséquences du dégel sont lourdes. On dirait que le Québec ne s'en rappelle plus.

    21 Avr 2012 | Sabrina

  • Au Québec nous avons les frais de scolarité les plus bas au Canada depuis plus de 30 ans et pourtant nous sommes devenu la province la plus pauvre, la plus endettée et la plus taxée. Est-ce que nous investissons dans des secteurs qui ne rapportent pas richesses pour la province? Comme tout le monde je veux des soins de santé gratuit, l’université gratuit, les garderies gratuites, des belles routes, une pension en or, faire payer les entreprises et le riches, que l’état prenne soins de mes vieux etc, etc, etc…

    Je suis heureux de voir que l’élite (faculté de médecine, ingénierie, administration ou autre domaine notable) ne supporte pas cette grève. Ils comprennent que avec 245 milliars de dettes au provincial (100% du PIB) plus notre quote part du Féderal 38% du PIB, fait que si nous étions un pays, nous serions le 3ieme pays le plus endetté apres le Japon et la Grèce. Oups… La Grèce est en fallite.

    Je comprends qu’il n’y a pas de place pour tout le monde à l’université pour les secteurs contingentés et grâce à la gratuité, cela permet à plusieurs jeunes de viellir sur les bancs d’école et de prendre un peu de maturité avant d’affronter le marché du travail. Ils pourront par la suite se trouver un emploi qui dans bien des cas n’est pas connexe au domaine d’étude pourvuivi.

    D’un autre côté, la majorité des étudiants qui font des études notable proviennet de familles les plus nantis du Québec. Bien qu’ils ont largement les moyens de couvrir le double de la hausse proposée, le gel permettra de maintenir l’écart entre les deux classes de la société. C’est un fait que les fils ou filles de medecins, avocats, comptable ou ingénieurs feront des études dans le même domaine familliale. La classe moyenne continuera donc de payer les études des plus riches, ce qui explique peut-être en partie le fait que les riches s’enrichissent.

    12 Avr 2012 | Alexandre

  • Moi aussi j'en ai plus-que-plein-les-fesses.

    Mon jememoi me dis que je suis tannée de manquer tous mes cours - parce que je les aime, mes cours. Ça me rappelle ce Laurent Proulx.

    Mon cégepduvieuxmontréal me dis que je m'en fout de gréver pendant cinq ans si il faut.

    Pis après les deux se battent pis ils se cassent leurs gueules !

    J'ai même pus le goût de répondre aux commentaires stupides que je trouve toujours sur la page Facebook de Jean Charest. Ça me déprime d'aller piqueter mes cours à tous les matins à 8h15, pis je suis tannée d'essayer de faire virer ma soeur au rouge.

    Pis, surtout, je suis tannée de la Québécor crew et ses suiveux qui disent et croient n'importe quoi parce qu'ils sont tellement occupés à regarder Wilfred et Julie à la télé. Un pont bloqué, un pichet de sangria pis des lunettes brisées. Tiens l'étudiant, dans ta face ! Maintenant, on sais ce qui se cache derrière la peinture rouge sur ton visage : un méchant !!

    Pis ça me fait chier, parce qu'à force de mettre toute notre énergie là-dedans, on laisse se passer d'ignobles choses, comme un plan Nord tout défait et un budget fédéral horrible. Les moyens de pression les plus efficaces sont les plus désagréables. Alors si la grève c'est pas assez, qu'est-ce qui s'en vient? Fuck!

    Je pessimise, je cynicise, je sombre. J'épuise les dernières gouttes de mon teenage hope, que j'avais difficilement épargnées lorsque Harper a été élu de façon majoritaire. Sérieux, perdre ma session, ma virginité, mon innocence ou ma sécurité, je m'en crisse.

    Mais s.v.p., laissez-moi ma dernière goutte de teenage hope.

    10 Avr 2012 | Sabrina

  • Moi aussi j'en ai marre ! J'en ai marre d'entendre la démocratie se faire "/$!!$%; j'en ai marre que de tous côtés, depuis le début, on se foute complètement des autres, qu'on tente d'avoir raison en criant plus fort que l'autre, sans se soucier combien ils sont. Marre des médias qui disent à une ministre de "mettre ses culottes" quand dans les fait une majorité (même légère) est pour la hausse. Dans une démocratie, surtout lorsqu'elle prétend être éduquée devrait essayer de convaincre la majorité, de mettre l'opinion publique de son côté au lieu de prendre de force ce qu'elle veut !

    Ici on ne parle pas d'atteinte aux droits de la personne, de racisme, d'esclavage, de tyrannie, d'escouades de la mort, de génocide. Est-ce que je suis contre la hausse ? Oui, absolument. Est-ce que je suis contre la hausse au détriment de la volonté de la majorité ? Absolument pas. En septembre mon association (l'AFESH) nous a fourni un agenda bourré de propagande crasse (une image de Lucien Bouchard avec un oeil de pirate par exemple) et ça me frustre sans bon sang d'être représenté par une bande de tawouin pour qui la fin justifie les moyens.

    J'ai peu de respect pour nos politiciens, je n'en ai pas plus pour ceux de demain qui font leur classes à la tête de nos associations étudiantes et je n'en ai absolument pas pour les médias qui tente de projeter une image de grande majorité ignorée par le pouvoir en place. Tant que la vraie majorité sera contre, la ministre aura ses culottes à la bonne place.

    10 Avr 2012 | Olivier Gagnon

  • En fin de semaine, une activité bien spéciale réunissait plusieurs bien-pensants des milieux étudiants, syndicales et gauchistes à Montréal. La star de la soirée? Un certain Gabriel Nadeau-Dubois, qui n'a pas vraiment parlé de hausse de frais de scolarité...

    10 Avr 2012 | Frederic

  • J'ai lu beaucoup de vos commentaires, Merci a beaucoup d'entre vous......félicitation à l'auteur du texte! La plupart d'entre vous êtes inspirant, et surtout vous donnez envie de continuer a se battre! Merci de votre support........sachez que le combat on le fait aussi pour vous cher membre de la classe moyenne ainsi que pour vos enfants!!!!!!

    MERCI !!!!!!!

    @Arielle Grenier, je condamne tout les étudiants qui ont fait une injonction sans même se présenter à leur assemblé générale! Il ne s'agit pas de démocratie, il s'agit d'un manque complet de conscience sociale et de non respect de la démocratie! Certains avocat on d'ailleurs critiqués la chose. Voici un article intéressant pour toi :) http://www.juripop.org/medias/nouvelles/greve-etudiante-les-dangers-de-la-judiciarisation/ (Dommage que les membre du MESRQ se disent socialement responsable, alors qu'ils sont entrain de mettre en péril les fondements même de la démocratie)

    6 Avr 2012 | Anonyme

  • @ROSEMARIE,

    Merci, merci de votre discours, lorsqu'on se bat dans la rue pour une société meilleure et qu'on entend des gens nous critiquer alors que nous le faisons aussi pour eux, c'est dure!!!! Lire votre commentaire est un vrai vent de fraicheur et donne encore plus envie de se battre, pour vous ainsi que vos enfants, mais aussi pour tout les étudiants de demain, comme d'autre se son battu pour nous auparavant!!!!!!!! MERCI

    ''Lorsque l'injustice fait loi, l'indignation est un devoir''

    6 Avr 2012 | anonyme

  • J’en ai aussi marre de cette grève!

    Ok, bravo pour tous ceux et celles qui se sont appuyés. Bravo encore pour la solidarité de tous, mais a-t-on réfléchie deux minutes quand on parle de futur payeur de taxes. Qu’est-ce qu’un futur payeur de taxes??? C’est quelqu’un qui a d’abord un emploi et "deuzio" une paye sur laquelle est perçue des impôts.

    Pour obtenir ces futurs payeurs de taxes, il faut premièrement que les étudiants avec un grand "É" soit sortie du cégep, université... diplômé et se trouve un emploi. Il se trouve par contre que plusieurs retournent sur les bancs d’école pour étudier une nouvelle branche et avoir une fois de plus un diplôme en poche, même s’ils en ont déjà un. Il se trouve aussi qu’il y en ai qui ne sont pas branché et abandonne les cours pour en suivre d’autres. Il se trouve aussi qu’il y en ai qui on la forte envie de se trouver un emploi dans le domaine qu’ils ont étudié mais n’y arrive pas. Où sont-ils alors nos futurs payeurs de taxes???

    A-t-on penser aussi à ceux qui était jadis de futurs payeurs de taxes? Ceux-ci même qui se sont endettés pour étudier et qui sont maintenant taxés pour les études d’autrui... A-t-on pensé à ceux-là qui sont sur-taxé de part et d’autres et qui ont due remboursé leurs prêts il y a jadis?

    Que faisons-nous alors...

    Quel est la solution????

    Franchement dite-le moi! Car j’en ai plus qu’assez de toutes ces manifestations et ces commentaires de part et d’autres des deux parties.

    6 Avr 2012 | loupgraphic

  • La grève est une bonne chose, parce que l'accessibilité aux études supérieures est une bonne chose pour le Québec, pour son développement économique, et pour ses autres formes de développement, lesquelles paraissent pas directement dans l'économie.

    Je pense qu'en même temps c'est clair que le PIB nominal par habitant est plus que deux fois plus gros en Norvège qu'au Québec, et même le PPA est nettement plus élevé.

    Le Québec est lourdement désavantagé par plusieurs choses (j'en nomme juste 3) : des tours de passe-passe dans la manière de parler du budget fédéral donnant l'impression qu'on reçoit plus qu'en réalité, ce qui donne l'impression qu'on dépend du fédéral ; le duplessisme des ressources naturelles d'un Québec qui a élu Charest 3 fois ; le manque de politique de stabilisation du dollar sur les marchés internationaux, qui avantage l'Alberta en détruisant le secteur manufacturier du Québec et de l'Ontario. En Norvège, une grosse partie des gains de pétrole est prêté aux étrangers selon un pattern qui dépend de la hausse de la monnaie. Au Canada, l'Alberta et le fédéral n'ont pas de tels plans (à ce que je sache), ce qui conduit à l'emballement qui nécessitait des salaires de 17 $/h pour une job de caissier chez Tim Horton à Calgary (il y a 6 ans !), mais qui débalance tous les plans d'affaires du Canada parce que la monnaie change trop vite et que donc les stratégies d'achat et de vente des compagnies sont bousculées trop souvent, ce qui cause certaines pertes et rate certains gains.

    Pendant ce temps l'Alberta s'en sacre, et chiâle à propos de la maudite péréquation...

    6 Avr 2012 | Mathieu Bouchard

  • C'est vraiment, vraiment drôle signer « Arielle Grenier », faire usage d'un argumentaire plein de failles, appliquer des valeurs nombrilistes et affirmer qu'on n'est pas la Arielle Grenier de TLMEP. Come on : si t'es pas elle, signe autrement, fille, parce que la ressemblance est... troublante.

    6 Avr 2012 | R. D.

  • @Martin Soucis : Bravo pour votre détermination et bravo d'être retourné aux études après votre décrochage !

    Mais je ne comprend pas du tout pourquoi vous vous opposez à la grève et aux revendications étudiants ?!? Le parcours que vous décrivez (retour au secondaire, formation professionnelle au cégep) est financé à 100% par l'État.

    Vous dites que vous êtes prêt à vous endetter et à vivre dans la misère pendant les trois années de cégep qui s'en viennent... très bien, vous avez compris la game ! Vous comprenez qu'il faut être prêt à faire des sacrifices pour éponger la perte de salaire due à l'impossibilité de travailler à temps plein ! Tous les étudiants savent exactement de quoi vous parlez, mais maintenant, comprenez que les coûts du cégep et de l'université n'ont rien de comparable !

    Imaginez ce que ce serait si vous n'aviez pas à payer 400$, mais bien 4000$ pour chacune de vos sessions. C'est bien ce qu'il en sera pour les étudiants à l'université. Alors en matière de sacrifice, j'espère que vous verrez qu'on parle d'autre chose.

    Le Québec a fait le choix d'offrir une éducation quasi-gratuite au collégial pour former des travailleurs de qualité dans plein de domaines techniques essentiels à la société (comme le vôtre). Le Québec a fait le même choix, il y a des années pour l'université. Pourquoi changer ce modèle qui, dans les faits, fonctionne très bien et bénéficie à toute la société ?

    6 Avr 2012 | Mariane Ferron

  • @ sociétédecaves, bien sur on ne comparera pas le niveau d'imposition existant en Norvège et au Québec. De même Norvège pays plus pauvre, ça reste à voir.... les ressources naturelles la bas sont aussi très importantes. L'indice de développement humain est ainsi le 1er mondial. le PIB par habitant est de 96 379$ contre 32 058$(2008) au Québec. tu te sens toujours de comparer?

    5 Avr 2012 | Arielle grenier

  • Bravo. Je te lève mon chapeau André Péloquin. Je lis beaucoup d'articles (tant anglais que français) et ton article vient de me jeter par terre. C'est élégant et intelligent et ça va droit au but. Ça fait du bien de lire quelque chose comme ça. Je suis 100 % en accord avec tout tes propos. J'aimerais que tout le monde, autant pour et contre, puissent jeter un oeil à cet article. Partagez ça gang.

    5 Avr 2012 | Mathieu Lacroix-Houle

  • David Plourde

    Ayoye !!...

    Étonnant de voir à quel point la tactique du gouvernement marche à merveille. Bienvenue au Vietnam... J'imagine M.Charest avec tous ses amigos qui boivent Grand Marnier et qui nous regarde des nuages: « Check sa ma belle Line, la meilleure manière pour que les gens s'entretuent, c'est de ne rien faire et de dire la même chose une fois par semaine» mouahahaha...!

    Destruction du peuple par le peuple...La nouvelle guerre froide du Québec !

    Bye bye m'en vo étudiez mont francas sur wiki...!

    5 Avr 2012 | David Plourde | Matane

  • @Sociétédecaves

    La gratuité scolaire en Norvège...après un an de service militaire obligatoire non rémunéré. Ca te tente encore?

    5 Avr 2012 | ZaOo

  • @sociétédecaves

    J'ai ton mythe de "on peut tout poursuivre en cour"... Est-ce que Arielle Grenier est la seule Arielle Grenier sur terre? Est-on sur que j'ai la volonté d'utiliser son image alors que j'ai bien précisé que je n'étais pas Arielle Grenier de TLMEP?

    Stp va suivre 1 ou 2 cours de droit avant de parler des poursuites éventuelles tu pourras constater que la caractérisation d'une diffamation est plus complexe que dire "elle pourrait t'apporter en cour pour diffamation. Attention, on peut pas s'faire passer pour n'importe qui." Relis mes propos, tu verras que je n'insulte pas, je donne un avis et ne cherche en aucun cas à faire croire que je suis Arielle du MESRQ.

    5 Avr 2012 | Arielle grenier

  • Le commentaire de Rosemarie (5 avril 2012), J'ADORE !!!!!!

    5 Avr 2012 | Chantal P

  • Heu... je voulais dire: excellent article André!

    5 Avr 2012 | Sandra Ferreti

  • Excellent article Alex! Merci de ton appui!

    5 Avr 2012 | Sandra Ferreti

  • « Comme je me disais à l'époque, j'en ai marre de cette grève, mais ce n'est pas une raison pour flancher. »

    C'est exactement comment je me sens ces temps-ci, mais il y a quelque chose en moi qui me dit que je dois continuer, de ne pas arrêter. Quelque chose comme un idéal, un rêve... Celui que le monde s'améliore, pas seulement économiquement, mais aussi politiquement, socialement et moralement. Parce que si l’homme agit en toute moralité, que socialement nous soyons solidaires, et ce, même avec la classe politique et économique le droit n'a plus sa nécessité dans la réalité sociale. Si on est obligé de régler les conflits en justice légale, c'est parce qu'on se désolidarise (désocialise) et aussi parce que la morale commune comme cadre de réflexion a moins d’importance. Alors, le système juridique doit prendre la relève comme mode de régulation de la société. Société qui, elle, se transforme en fait, passant d’un mode de régulation collective (politique) à un mode de régulation qui a pour idéologie l'individualisme.

    5 Avr 2012 | Patrick Desbiens

  • La voilà! La fameuse mère monoparentale qui travaille au salaire minimum! Avec pas un, ni deux, ni même trois, mais bien quatre rejetons! Et peu importe la façon dont c'est calculé, une énorme partie de mon revenu annuel est déduit pour mille et une contributions et, à ce que je sache, je paye encore des taxes sur tous les produits et services que j'utilise. Peut-être que mes petites cennes ne vont pas directement en éducation, de point A à point B, ça, je l'accorde. Mais la société n'est pas construite de point A à point B. Alors honnêtement, que ma petite cenne passe par d'autres poches avant d'aboutir au Cégep, elle reste ma petite cenne. Et proportionnellement, ma petite cenne, certains mois je m'y accroche. Messieurs-dames, c'est le temps de sortir vos mouchoirs. Je serai brève là-dessus, mais certains ont l'air d'y tenir:

    J'ai fait le choix conscient et réfléchi de bâtir ma famille avant ma carrière. Et j'ai même choisi de rester à la maison pour élever mes enfants, avant de faire quoi que ce soit d'autre. Je vous entends déjà... Quoi?? Faire ça au 21e siècle? Et le féminisme dans tout ça?? Je sais. Mais que voulez-vous, on ne s'invente pas. Propriétaire d'un diplôme professionnel, à toutes fins inutiles pour élever une famille, puisque je ne peux espérer que quelques sous de l'heure de plus que le salaire infinimum, je me dois de réinventer mon futur et, donc, celui de mes enfants. Il est loin, le jour où je pourrai les rentabiliser, ces enfants. (Bah oui, on est tous un peu capitalistes, non?) (Ah zut, c'est internet... C'était une blague. Juste au cas...) Plan infaillible à l'horizon: éducation spécialisée au Cégep, peut-être même un peu de travail social pour goûter à l'université, je retourne user mon fond de culotte. Seulement voilà. Je vous épargne les détails, mais en gros: hausse, aucune révision des prêts et bourses, budget tiré par les cheveux, etc., vous imaginez la suite.

    Malgré mes calculs faits, refaits, défaits et un petit peu inventés, au cas où, rien à faire, Moisson Québec et les vêtements donnés par unetelle ou machin ne suffiront plus. Alors la question fondamentale: manger des fruits et légumes frais ou investir dans un probable revenu légèrement supérieur à mes petites cennes? (Non imposées, faut-il le rappeler? Parce que si je "ne paie pas d'impôts", à quoi sers-je?) Sans compter le fait qu'au bout du compte, je ne gagnerai probablement pas tant que ça, parce que l'épouvantable anarcho-communisto-socialisto-bacon que je suis veut aller travailler dans le communautaire. Je n'exposerai pas mes motivations ici, c'est proprement dégoulinant de tolérance, de volonté d'entraide directe et d'amour (oui, oui! d'amour!) de mon prochain, d'autant plus s'il est démuni, mal vu et jugé. Bref, qui veut payer pour ces gens? Personne. Tout comme personne ne veut payer pour ces petits imbéciles fainéants qui se luxurisent de iPhones, se gavent de bière (importée, c'est évident...) et ont le culot de se planter devant les autos de ceux qui payent, EUX, pour tous les autres, tout le temps.

    Ces enfants, qui n'en sont pas tous, j'en suis la preuve, qui sont pourtant ceux des pauvres, pauvres automobilistes pris dans le trafic. Ces enfants que l'on accuse, et je cite, de se pogner le beigne, d'être blasés et cyniques, de ne jamais s'impliquer, de vivre une vie virtuelle, les "earplugs" cousus aux tympans, ces enfants sont pourtant là, dehors, poussés par une folie mystérieuse appelée "indignation".

    Moi, ce qui me stupéfie, c'est qu'ils soient les seuls, là, dehors. Qu'on les accuse de pelleter du nuage, alors qu'ils défendent des idéaux. Oui, ailleurs c'est pire. Mais oui, ailleurs c'est mieux. Pourquoi on ne se demanderait pas, juste un ti-peu, comment nous voulons que ce soit, ICI. Chez NOUS, avec NOS valeurs, NOS idéaux, NOTRE propre vie, plutôt que celle du voisin? (surtout quand on voit qui c'est, le voisin!)

    Moi, je défends ces enfants qui n'en sont plus, qui n'en sont pas tous, un peu parce que je crois viscéralement à leur cause, mais aussi parce que je me souviens avoir écouté les nouvelles et sacré (oui, ça aussi, ça m'arrive... mea culpa) en écoutant des politiciens me prendre pour ce que je ne suis pas: une sombre conne. En voyant des preuves irréfutables de corruption, de manipulation, de lobbyisme illégal, de mensonges, d'abus de pouvoir, d'acoquinages, de mauvaise foi crasse, en voyant des licenciements massifs et surtout évitables, des poignées de mains qui me donnaient envie de vomir et surtout, surtout de voir que les gens oublient... Ils oublient à une vitesse effarante. Parce qu'ils ont aussi leur lot de problèmes, ils ont aussi leur propre vie à gérer. Parce que souvent, ils ont perdu leur emploi suite à un licenciement massif et doivent se concentrer sur la suite de leur carrière... Parce que souvent, ils ne peuvent pas entrer sur un chantier parce qu'une poignée de gros bras menace de péter les jambes de leurs enfants (demandez à mon père...)... Parce que les subventions qui faisaient vivre l'organisme où ils allaient chercher les quelques sacs d'épicerie par semaine ont été coupées pour permettre à une minière d'expulser quelques malheureux indiens (ouf! dire qu'ils ne payent pas d'impôts, ceux-là!!)... Parce que c'est ça, la société, c'est une toile tissée serrée avec tout ce beau monde. Les étudiants, leurs parents, qui sont parfois riches, parfois non, les cols bleus, les cadres, les indiens, les inclassables. Parce que si j'empêche mes enfants d'accéder aux études supérieures parce que J'AI décidé de faire passer ma famille en premier, je ne me le pardonnerai jamais. Parce que comme mon plus vieux a six ans, qui sait combien on lui demandera pour un iota de savoir? Parce que si on laisse faire aujourd'hui, qui sait ce qu'il adviendra de demain?

    Étudiants, je vous aime. Votre courage et votre persévérance m'impressionne. Étudiants, je vous appuie avec toute la force que ma petite cenne me procure. C'est ma seule, croyez-moi, je me battrai bec et ongles pour cette petite cenne! Même si elle doit passer par plusieurs poches avant de se rendre dans la vôtre. Même s'ils pestent dans leur auto. Même si c'est plus cher ailleurs. Parce que cette grève est pour le gel des frais, mais aussi contre un gouvernement qui nous humilie tous autant que nous sommes, chaque jour. Parce que ceux qui sont dehors aujourd'hui seront ceux qui devront s'assurer que notre société reste forte et instruite demain. Parce que ceux qui grognent aujourd'hui, dérangés dans leur petit confort, étaient, EUX, dans la rue, il n'y a pas si longtemps que ça... Peu semblent s'en vanter, mais je sais que chacun d'entre eux se souvient, dans un recoin de sa mémoire... Que c'est comme ça qu'ils ont, eux, changé un petit peu le monde...

    5 Avr 2012 | Rosemarie

  • @Alex Tremblay

    ''tu acceptes que la jeune mère qui travaille au salaire minimum paye ton diplome et celui de 7 de tes amis autour de toi pendant qu'elle travail toute sa vie''

    UNE MAMAN MONOPARENTALE QUI TRAVAILLE AU SALAIRE MINIMUM NE PAIE PAS D'IMPÔT, comme, d'ailleurs, un pourcentage TRÈS élevé de la population québécoise. Ainsi, elle ne finance pas l'éducation. Les ex-universitaires paient quant à eu plus d'impôts que la moyenne et donc paient pour les services publics que les gens plus pauvres ne peuvent payer.

    Cette façon d'opposer les étudiants aux gens les plus pauvres est triste, mais assez symptomatique de notre époque.

    4 Avr 2012 | Francis

  • Merci André!

    Depuis le début c'est de la tête et du clavier des gens d'Urbania que s'expriment les textes les plus intelligents. J'ai 56 ans et je travaille fort pour changer le monde. Vous lire me donne toujours plein d'énergie et d'espoir. Je sais que je peux vous faire confiance pour poursuivre et peut-être même finir la job.

    Merci, merci, merci.

    Linda Vallée

    4 Avr 2012 | Linda Vallée

  • Bonjour,

    Je survolais vos commentaires.

    Je ne suis pas vraiment au courant de ce qui se passe réellement, et de la cause de cette grève.

    Je ne peux m'empêcher de sourire à vous lire vous critiquer sur vos niveaux d'orthographe, et sur le fait que Arielle Grenier s'appelle de la sorte.

    Peut-être est-il nécessaire de te rappeler, cher "sociétédecaves", qu'il est probable que plusieurs centaines voire milliers de personnes portent ton prénom ainsi que ton nom de famille. Je suppose qu'il en est de même pour ton pseudo sur l'internet... Pseudo auquel j'adhère un peu par ailleurs...

    Je suis toujours souriant quand je vois votre joute verbale, ponctuée de "regarde tes fautes d'orthographe, nullard, avant de t'adresser à moi, de t'exprimer tout court en fait". Immature à souhait, surtout si c'est pour scander après les grandes valeurs de la démocratie.

    Il peut paraître futile de souligner le fait qu'en Amérique du nord, tout le monde n'a pas de clavier adapté au français, n'empêche que bon, c'est un fait.

    Il est bien beau d'être scandalisé sur l'avis d'un tel ou d'un autre, et d'exposer le sien... Malheureusement, cela ne fait sûrement pas avancer le schmilblick, cela sert, et vous le savez sûrement au fond de vous, à satisfaire votre intellect en vous disant que vous exprimez votre opinion/point de vue sur le blogue d'un journal tendance, juste pour la polémique, et sans fautes d'orthographe bien sûr (perso, je ne lis pas URBANiA, je travaille juste dans leurs locaux).

    Je me permet de rappeler que la première étape d'introduction à la philosophie est qu'elle l'opposé de l'opinion, qu'elle la combat (débat, nom masculin; sens : discussion sur un thème donné entre des personnes d'opinions différentes.)

    Le débat se veut une valeur de la démocratie, il en est la plaie, car malheureusement, il laisse la porte close au dialogue, qui lui, sert à faire avancer les choses, effacer les opinions, comprendre l'autre, aller vers lui, s'ouvrir au monde finalement, car il n'y a pas une réalité, il y en a autant que d'individus.

    Qu'est-ce-que l'intelligence, ce n'est pas une montagne de culture et de connaissances que l'on peut déballer à loisir pour satisfaire quelconques de ses désirs, humilier celui qui en a moins.

    L'intelligence, c'est plutôt comprendre les autres individus, pour comprendre le monde qui nous entoure, et faire en sorte de l'améliorer.

    "Aimez-vous les uns les autres", disait le Christ (je préfère préciser que je suis athée), cette phrase va bien au-delà d'une interprétation au premier degré, elle est à méditer.

    Dans le fond, je suis convaincu que la vraie intelligence est plutôt celle du coeur.

    L'opinion et le débat sont la source de tant de conflits, tous en fait... Le jour où les politicards comprendront cela, peut-être que les choses avanceront un peu...

    4 Avr 2012 | Alexis

  • Diane Blaquière

    Je suis bénévole français, mathématiques et informatique en soutien à deux profs du secondaire qui viennent de se faire couper des heures d'enseignement auprès d'un groupe de décrocheurs qui réussissent très bien hors du pacage. En retraite forcée à 60 ans..... j'ai payé ma juste part pour mes propres enfants qui n'ont aucune dette d'études dont l'une enseigne aujourd'hui à Laval.

    Je crois que cet article vise dans le mille mais que peu de gens sont assez allumés pour le comprendre. Humour, morale, éditorial, pamphlet, roman fleuve. Aucune forme d'écriture ne pénètre la dimension de leur esprit.

    Le nombril....c'est une bien petite porte pour tout ce qu'il faut vraiment savoir pour être compétent. Mon propre billet de blogue rejoint le vôtre et je parie que l'éducation supérieure aura beau être gratuite, elle n'est pas une affaire de budget..... j'ai 43 jeunes qui me prouve chaque jour que supérieur et débrouillard n'ont besoin d'aucun budget ou papier pour mener loin dans sa @propre vie@. Je suis derrière le mouvement qui fera changer le monde de l'éducation au grand complet........et je sais de quoi je parle. Mais l'espace me manque pour le partager.

    Je signe: diane blaquière, décrocheuse, mère de décrocheuses dont l'une enseigne aujourd'hui à l'Université ....... par un parcours courageux et aussi atypique que l'imagination peut en produire. Et sans recourir aux tribuneaux pour y arriver.

    4 Avr 2012 | Diane Blaquière | Laurentides

  • J'ai 23 ans dans un monde idéal je termine mon secondaire 5 cette année et l'année prochaine je rentre en soins pré-hospitalier d'urgence pour devenir ambulancier.

    Pourquoi en théorie décidons nous de suivre tel ou tel programme au CÉGEP ou à l'université, c'est pour pouvoir choisir notre carrière accéder à une meilleur qualité de vie et ne pas devoir fabriquer des hamburgers à la chaine dans une chaine de restoration rapide quelconque. Bien sûr qu'en théorie je suis contre la hausse des frais de scolarité, comme je suis contre la hausse du prix de l'essence, de l'électricité, de la nourriture ainsi que plusieurs autres choses, mais dans la vie à moins d'être dans les bonnes couilles on devra tous faire des sacrifices à quelque par dans nos vie un jour ou l'autre.

    Mon père est loin d'être riche donc je vais devoir payer moi même mes études, je vais devoir m'endetter et puis quoi après, ça va m'assurer d'avoir un salaire au moins 2 fois plus élevé que ce que je gagne présentement et ça c'est sans compter les avantage sociaux que je vais avoir qui ne se compare même pas à ce que je peux avoir dans une fruiterie.

    Il y a une chose qui est certaine c'est que pendant que je vais être au CEGEP si il y a seulement une apparence de grève je vais tout faire en mon pouvoir pour monter un groupe qui va faire qu'on va tous pouvoir arriver à notre objectif de vie sans perdre notre temps.

    Je dis ça comme ça, est-ce que vous êtes au courant qu'on a les frais de scolarité les plus bas en Amérique du Nord? Le gouvernement actuel ne vous écoutera pas pour 2 simples raisons et être à leur place je ferais pareil, ils sont majoritaire donc ils ont le contrôle et de 2 les jeunes ont le plus faible taux de vote, donc ce n'est pas avec ce qui ce passe présentement qu'ils peuvent perdre le controle.

    Arrêtez de perdre votre temps il n'y a rien qui va changer, vieillissez, retournez sur vos banc d'école pour contribuer à notre société et au prochaine élection sortez de votre confort pour vous rendre aux hurnes pour votez et remplacer le gouvernement actuel par un autre. Peu importe qui va être au pouvoir avec un taux record de taux de participation chez les jeunes vous pouvez être certain que le gouvernement va vous écouter quand vous allez revendiquer quelque chose parce qu'ils vont désormais savoir que s'ils désirent rester au pouvoir ils devront vous rendre heureux.

    4 Avr 2012 | Martin Soucy

  • Salut Alex!

    J'vais pas revenir sur ton opinion et tes données glanées à gauche, mais surtout à droite - on n'est pas d'accord, j'respecte ça et je n'espère pas te faire changer d'idée non plus -, mais j'voulais tout de même revenir sur deux petits trucs...

    Primo, je ne compare pas l'université au Tim Hortons (come on! :-P). Je m'amuse plutôt à comparer la vision que M. Proulx semble avoir de ses études universitaires au comptoir à l'auto d'un Tim Hortons ("je paie, je ramasse ma commande, je pars" ressemble un brin à "j'veux contourner le piquet de grève pour assister à mon cours, pour décrocher mon diplôme, parce que j'ai payé pour ça, puis rentrer à la maison, sans laisser de trace"). Après tout, les études universitaires ne se limitent pas qu'aux cours et aux examens, mais bien à la vie étudiante, à l'échange d'idées, aux rencontres, aux causes communes, et tout ça. C'est ce que je voulais dire (et c'est ce que j'ai expliqué quelques pixels plus loin, mais bon).

    En ce qui concerne ta note: c'est mon opinion (après tout, c'est publié dans la section "Blogue" du site) et non pas un article. Sans vouloir t'insulter, j'vais donc continuer à faire - et viser - ce que je veux.

    Merci, bonsoir! :-)

    4 Avr 2012 | André Péloquin

  • Nancy Beaulieu

    Vous êtes tous pathétiques, vous vous déchirez entre vous. André Péloquin le dit lui-même : Line, "c'est toi l'adulte dans le lot". Pas vous autres en tout cas c'est certain! Comment voulez-vous qu'on vous prenne au sérieux?

    4 Avr 2012 | Nancy Beaulieu | Ste-Julie

  • @Djidji

    Ton commentaire serait plus mordant s'il ne contenait pas lui-même une faute!

    4 Avr 2012 | Olivier

  • Excellent papier.

    4 Avr 2012 | Yvan Michaud

  • @Alex Tremblay

    "Par la réduction des frais de scolarité, tu acceptes que la jeune mère qui travaille au salaire minimum paye ton diplome et celui de 7 de tes amis autour de toi pendant qu'elle travail toute sa vie, alors que toi tu t'obstine à ne pas vouloir en payer une infime partie de 3000$ ?"

    Tu dis ça sérieusement? Tu t'es assis, tu as pensé... et tu as écris... ça!

    C'est ça ton argument? Je ne sais même pas par où commencer tellement c'est remplit de bêtises.

    Allez, une pour que tu te couches moins bête ce soir: la maman (tu as oublié monoparentale, pour que ce soit plus poignant) s'échinant comme une esclave dans un sweatshop au salaire minimum (c'est bon, ça pleure dans ta chaumière)... ben... elle ne paye pas d'impôts! Tadam.

    De rien.

    Maintenant, tu peux relire ton premier paragraphe et t'amuser à trouver l'erreur.

    4 Avr 2012 | Jean Valjean

  • Wow quel bel article !! L'ironie et l'humour sont juste à point :) J'ADORE

    4 Avr 2012 | Elizabeth

  • Les fautes d'ortographes prouvent hors de tout doute que nos étudiants doivent retourner en classe, c'est urgent !!!!!!

    4 Avr 2012 | Djidji

  • C'est avec des articles comme celui-ci que j'ai le goût de retourner dans le camp du contre la grève... Une chance qu'elle n'a pas passé dans mon université!

    Ce fameux Laurent Proulx il a pas été pire que vous... Tu le traites d'égocentrique, je trouve égocentrique RARE les gens de la grève de vouloir le beurre et l'argent du beurre. Par la réduction des frais de scolarité, tu acceptes que la jeune mère qui travaille au salaire minimum paye ton diplome et celui de 7 de tes amis autour de toi pendant qu'elle travail toute sa vie, alors que toi tu t'obstine à ne pas vouloir en payer une infime partie de 3000$ ?

    Et comparer l'université à une commande à l'auto Tim-Horton... c'mon...

    Note à l'auteur : commence par faire un article sans visée personnelle à pesonne et tu pourras revenir en parler! Mais je suis d'accord avec toi sur un point : j'en ai SACREMENT assez de la grève et de tous ces gens qui pensent pouvoir révolutionner le monde.

    4 Avr 2012 | Alex Tremblay

  • Allons mijoter tout ça devant un bon pichet de Iphones les gars !! Mon père est riche en criss !!

    4 Avr 2012 | David

  • +1 @ Société de Caves.

    Est-ce qu'on doit se priver de petits luxes seulement parce qu'on est étudiant? On vit pouquoi? Etre heureux ou pour travailler plus? On étudie (majoritairement) pour trouver un emploi qu'on va aimer, pour qu'on puisse etre heureux dans notre vie, tout en faisant partie d'une société qui, même si on l'aime pas trop, dépends de nous.

    Et en ce moment, ca depends de nous, de se battre pour ce que l'on croit etre un droit fondamentale. Nous habitons encore dans un pays où il est légale d'exprimer son mécontentement envers son gouvernement.

    Chose qui ne peut pas se faire dans plusieurs pays, comme la chine par exemple, mais aussi dans un pays beaucoup plus près de chez nous, les USA. Le Patriot Act interdit tout Américain de questioner ou de parler contre son gouvernement. Le tout récent NDAA que je n'entrerai pas dans les details, mais j'espere que vous savez que Harper veut faire pareil.

    Donc réveillez vous petit peuple, le temps de se défendre contre son gouvernement est arrivé. Les hausses et les petites lois que nos gouvernements veulent faire passer prochainement, sont pour leur permettre de passer plus facilement au plan B. Entre autres, de nous controler sans que nous puissions nous défendre.

    G20? Policiers déguisés en civils qui déclenchent les violences, pour permettre aux policiers en habits de disperser les manifestants en usant de la force. Et celle-ci est seulement qu'une petite exemple. C'est pareil dans toutes les manif qui tournent au vinaigre.

    Réveillez vous SVP.

    J'ai honte de vivre dans cette société où les gens se foutrent de leurs droits. Continuez à regarder Star Académie, Loft Story et compagnie. Vous votez en plus grand nombre pour ces émissions de tarla que pour votre propre avenir.

    Venez pas vous plaindre quand, des droits, on en auras plus. On auras essayé de vous avertir.

    4 Avr 2012 | Geoffrey

  • Bonjour à tous,

    Je comprend les points de vue de tous et chacun, mais il y a aussi certaines choses à laquelle vous n'avez pas pensée dans tout ce mouvement.

    1- Jean Charest et son groupe mettent vraiment leurs intentions n'importe où et n'importe comment au lieu de centré leurs intentions sur l'avenir du Québec. Ils ne pensent pas à nous tous, le peuple! Pourquoi je dis ça? He bien, ils veulent mettre de l'argent sur des ''niaiseries'' qui vas encore nous endetter plus que nous le sommes aujourd'hui! Quel genre de niaiserie je parle? Si on remonte le temps, le stade olympique, ils l'ont fait pour les jeux olympiques, mais ça nous a mis dans le rouge d'au-dessus 300 000 000$ et pourquoi aujourd'hui? Le stade nous sert a quoi maintenant? Absolument a rien, il tombe en ruine!! Bien, imaginé que cette ''gang de moron là'' n'ont absolument rien appris de cette erreur colossal car ils veulent faire le colissé de Québec! Combien croyez-vous que sa va encore coûter?? De combien on vas être encore dans le rouge?? Et aussi, ils sont trop occuppé avec le nouveau casino que les Amérindiens veulent faire, au-lieu de s'occupper du problème d'éducation et de santé! Personnellement, ils dépenssent n'importe comment, mettent leurs intentions n'importe où au lieu de s'occupper Des Vraies Problèmes Actuel qui selon moi, sont plus important!! En gros, le gouvernement se foutent de notre cause! Et sourtout qu'à cause de tout se qui les préoccupe aujourd'hui, ils laissent les générations Québécoise de demain dans endetté jusqu'au cou avec leurs dépenses inutiles a eux! Ils ne pensent pas plus loin que leur bout du nez, mais au final, c'est qui qui payera tout sa demain??? Les générations futurs bien sûre, eux, sont vieux, ils s'en foutent!!!

    2-Je comprend que certains sont contre la grève générale illimité car ça retarde bien des chose et que c'est nous qui perdons de l'argent dans tout ça, mais personnellement, c'est pour essayer de réveillé se Jean Charest de mettre son attention sur des bonnes causes, pour qu'il pense a demain plutôt qu'au moment présent! Donc, c'est un mouvement collectif et solidaire pour pas qu'on soit encore là, demain, a payer pour leurs ''conneries''! Ce n'est pas juste pour les étudiants tel que nous sommes qu'on fait ça, mais, aussi, pour la société de demain, pour nos futurs générations! Aussi, pour les personnes qui ont peur de perdre beaucoup d'argent, je crois qu'on peut demander un ''Recour Collectif'' pour tout ça (le montant de notre session perdu+ le dédomagement que ça entraîner)! Ainsi, si nous parlons le même langage qu'eux, peut-être qu'ils y réfléchiront avant de faire une hausse des frais car, ils en perdront beaucoup si on exige ça!!!

    Personnellement, tout ce que j'ai a dire dans tout ça, c'est: ''Go! On fonce!'' car je crois qu'il est temps que tout change si nous voulons pas encore payer pour LEURS erreurs à la con qui ne tiendront pas longtemps et, aussi, pour les générations futurs qui seront à nôtre place!

    *J'ai simplement une simple petite question par contre, j'ai entendu aux nouvelles qu'on reprendrait cette session-ci cette été, est-ce vraiment sérieux??

    4 Avr 2012 | AnarchyAnonymous

  • Bon, celle qui se fait passer pour Arielle Grenier, quand tu ecrit dans un blog, article, etc. et que tu te fais passer pour une personne qui représente la MESRQ, attends-toi à ce que les gens penses que tu es cette personne. Sinon, appelle-toi pas comme ca. Puis deuxièmement, si tu n'es pas elle, t'aides pas vraiment à son image, elle pourrait t'apporter en cour pour diffamation. Attention, on peut pas s'faire passer pour n'importe qui.

    Mettons que j'me ferais passer pour Jean Charest et que j'te dirais que j'ai niqué ta mère et ta soeur, cela ternirais probablement l'image que certains ont de Charest, meme si beaucoup de gens l'ont profondément dans le postérieur et que ca changerais pas grand chose, reste que, beaucoup de gens (et de médias) ne vérifient pas leurs sources avant d'en parler et ca pourrait ternir l'image de la dite personne.

    Mais sinon, t'es arguments sont nuls. Tu ne comprends pas que dans plusieurs pays plus pauvres que le notre, ils ont l'éducation gratuite, (comme la Norvège) voici un lien si t'es trop occupée à débattre contre la grève pour faire tes propres recherches.

    http://www.studyrama.com/international/etudier-etranger/norvege/l-enseignement-superieur-en-norvege.html

    Et souvent, les services sont de meilleures qualité que ceux donnés ici. Pourquoi? parce qu'ils ont pu se consacrer entièrement à leurs études au lieu de travailler 20-25 heures (et parfois plus), par semaine pour payer leur loyer, leur bouffe et leurs dettes.

    Ca te dirais pas de te consacrer entièrement à tes etudes? Au lieu d'aller travailler jusqu'à 23h30 pour fermer le depanneur qui te paie au salaire minimum de crève faim, et devoir faire tes travaux scolaires jusqu'à 3 heures du matin seulement pour ne pas flancher tes cours? Dormir 2-3 heures et te lever a 5h45 pour arriver à temps à tes cours. C'est simplement ridicule.

    Parce que réveille, y'a plein de gens dans cette situation, et beaucoup de parents aussi, qui doivent s'occuper de leurs enfants en meme temps que d'étudier et travailler pour pouvoir subvenir aux besoins de leur famille.

    Faque viens pas me dire que t'as pesé tout les pour et contre de cette hausse. Tu ne comprends tout simplement pas les enjeux. On parle ici de droit. Le droit à toute une société de s'éduquer sans trop se mettre dans les dettes. Quand on parle des étudiants qui boivent une sangria sur les terrasses en arborant le carré rouge, y'en a partout des connards. Faut pas toute les mettre dans le meme panier. On dirait que tu ne penses pas qu'on paie assez, que le petit peuple ne paie pas assez de taxes, qu'on ne fait pas notre part. Les compagnies elles?

    On investi 80 milliards sur le Plan Mort, de notre argent = qui va seulement nous revenir dans 25 ans (qu'on pourrait très bien prendre un peu de celle-ci pour investir en éducation). Le marché a le temps de changer 8 fois d'ici là. On fait des cadeaux de milliards de dollars à des multinationales et à des compagnies pétrolières qui ne savent plus quoi faire avec leur argent tellement ils en ont.

    Poutant ces compagnies font des profits records de 500 milliards et plus (même dans les pires années). Mais on va encore faire payer le petit peuple. Parce qu 'on sait très bien que si on fait pas de cadeaux aux compagnies milliardères, ils iront faire commerce ailleur. Ya right, ils n'iront pas ailleurs, ils savent bien trop qu'on est un peuple de lopettes icitte, qu'on travaille pour des peanuts et qu'on s'lève pas pour défendre nos droits. On aime ca s'faire sodomiser (pour ne pas dire enc@ler) par le gouvernement. Et on dirait que le monde ne savent pas que c'est nous le gouvernement, c'est nous qui lui avons donné la responsabilité de protéger le peuple. Il se doit de nous défendre, et nos intérets. Et c'est à nous de le crisser dehors si il ne fait pas sa job. Puis en ce moment, il ne la fait pas. Il est plutot dans l'intéret des grosses compagnies minières.

    Sorry mais, on peut très bien financer l'éducation pour qu'elle soit gratuite pour tous un chacun. C'est l'accès à l'éducation qui apporte la richesse d'un peuple. Si tu ne comprends pas ça, t'es aussi bien d'aller te faire (j'le dirai pas, de peur que mon message ne soit publié)

    4 Avr 2012 | Société de Caves

  • @Green81 : Votre discours est un peu contradictoire pour quelqu'un qui parle de respect des autres. Pourtant, le message était bon...

    Alors, je dirai simplement pour m'amuser et par pure ironie qu'il est impossible de voler dans une chaîne alimentaire. Quand même!!!

    4 Avr 2012 | Alexandre

  • @Guillaume: C'est bien la première fois que j'entends l'histoire sur Diablo III. Tu fais partie de ce 0.25% (je me suis permis de corriger un peu ton erreur de frappe évidente sur la proportion) qui ont voté pour à cause du jeu?

    D'ailleurs, dire que 200 000 étudiants sont en grève est correct.

    Dire qu'environ autant d'étudiants sont contre la hausse semble aussi correct si on se fie au nombre d'entre eux qui ont pu se pointer à la manif du 22 mars. Je n'y étais pas. Je ne pouvais simplement pas me libérer. Je ne suis pas le seul dans cette situation (,mais nous pourrions débattre très longtemps de la question, alors je suis "d'accord sur notre désaccord").

    Puis, ton commentaire sur les assemblés me semble très généralisé et peu fondé, mais j'aimerais quand même te rappeler que le taux de participation aux dernières élections provinciales était de 57,33%. Donc, 42,66% d'absent, un très bon pourcentage d'électeurs qui ont voté pour le candidat favorit de leur chaîne télévisé préférée, puis le «moins pire» candidat à s'être présenté pour les autres électeurs...

    En fait, je trouve que le mouvement étudiant se débrouille pas mal avec ses jeunes présidents avec 7 ans d'expérience.

    4 Avr 2012 | Alexandre

  • Annie-Pier Charbonneau

    +1000 @Green81

    4 Avr 2012 | Annie-Pier Charbonneau

  • J'ai honte quand je lis vos commentaires...

    Tant d'intimidation dans un discours dont l'obscurantisme est souverain. Vous en avez marre de la grève? Sachez que votre définition de "valeurs humaines" est tirée par les cheveux : À lire vos commentaires, vos valeurs humaines, c'est insulter ceux qui ne sont pas d'accord avec vous, ou quoi?

    +1 @Arielle Grenier, vous avez beau la basher autant que vous voudrez, elle n'insulte personne, est droite et articulée. J'espère clairement ne pas avoir à faire affaire avec un de vous, dans votre vie professionnelle. Vous volez très bas dans la chaîne alimentaire, avec vos insultes personnelles.

    Si seulement vous écoutiez les autres avec respect... j'ai mal pour notre futur, mais pas pour les mêmes raisons que vous. J'ai mal pour notre futur parce que si notre futur, c'est vous, on est mal barrés!!!

    4 Avr 2012 | Green81

  • @ Sebastien... sérieux si tu n'arrives pas à comprendre que ce n'est pas l'Arielle Grenier de tout le monde en parle...

    4 Avr 2012 | Arielle grenier

  • C'est ridicule votre acharnement contre Arielle qui a juste totalement raison. Dire que 200 000 étudiants sont en grève et contre la hausse, c'est EXACTEMENT comme dire que "7 millions de Québécois ont voté pour Charest et sont d'accord avec lui" et que "30 Millions de Canadiens ont voté pour Harper et sont d'accord avec lui"... Les assemblés général étudiante sont risible et ridicule. 50% d'absent, 25% qui vote pour la grève à cause de la sortie de Diablo III, et 2 adultes immatures qui ont fini l'école depuis 7 ans qui président. Come on!

    4 Avr 2012 | Guillaume

  • @Arielle Grenier: Wow! Je t'es trouvé absoluement mauvaise débatteuse à Tout le monde en parle. J'ai suivi ton chiâlage sur le fait que c'était de la faute du montage dans les jours qui ont suivis Tout le monde en parle en me disant que c'était probablement parce qu'en plus d'être mauvaise débatteuse, t'étais aussi mauvaise perdante. Néanmoins, je gardais un doute. Je me disais qu'il y avait une possibilité que ton excuse sur ta mauvaise performance soit vrai.

    En lisant tes commentaires ici, ce doute s'est complètement dissipé. La débatteuse médiocre que tu semblais être à tout le monde en parle est aussi médiocre dans tes commentaires ici... et tu n'as pas l'excuse de dire que tu as été ici coupée au montage.

    D'ailleurs, depuis ton passage à Tout le monde en parle, où tu annonçais que ton groupe allait bientôt compter plus de 50 000 membres, ton groupe a perdu des membres. Il est maintenant à 3 294 membres et ça continue de baisser.

    Pour ce qui est de l'article, j'en félicite l'auteur. Une grève, c'est effectivement difficile. Mais les convictions et la solidarité dont on démontre est importante à cultiver pour donner un sens à notre société et à nos vies. C'est une richesse qui manque cruellement à nos adversaires. La frustration d'Arielle Grenier en nous voyant le démontre très bien...

    4 Avr 2012 | Sébastien Robert

  • Quand les gens parlent de droit, ils devraient s'informer. Le droit et la morale sont deux choses. Chose dites, effectivement Arielle, M. Proulx a exercé son droit et la grève est aussi un droit. Mais il faut rappeler que le droit de M. Proulx est un droit individuel et la grève est un droit collectif. Ça pèse dans le débat et entache la légitimité de l'injonction.

    4 Avr 2012 | Étudiant en droit

  • Arielle, ce genre de débat vide qui démarre avec les insultes ne nous mène nulle part. La hausse n'est pas nécessaire. Une meilleure gestion, oui. Un gouvernement honnête aussi. Le seul véritable problème des étudiants vient du fait que tous ceux qui ont signé la pétitionscontre Charest n'ont pas la présence d'esprit de sortir et de demander mieux. On DOIT demander mieux que Charest, pas juste pour la hausse.

    Qui, à part les étudiants, a eu le courage de demander mieux jusqu'à maintenant? Certainement pas vous qui venez ici ridiculiser les initiatives.

    4 Avr 2012 | Babette

  • Sarah je comprend ton point sur le comptage, je ne parle pas tant des chiffres que de la motivation de ceux qui sont venus. Que les gens se mobilisent et manifestent c'est très bien, mais pour avoir discuté notamment avec des professeurs ayant manifesté, leur motivation va plus dans la contestation du mutisme que de la hausse en tant que telle (pour laquelle ils étaient favorables). Je dis juste qu'il ne faut pas se réfugier derrière la manifestation pour justifier, car ce n'était pas qu'une mobilisation étudiante et pas que sur la question de la hausse. Il y a eu un mouvement mais la lutte étudiante ne peux se justifier à elle seule à cette mobilisation

    4 Avr 2012 | Arielle grenier

  • Ahaha, d'accord. Je retire la première partie de mon commentaire consacrée au Huffington Post, alors.

    4 Avr 2012 | Sarah Fontaine

  • argumente Bob

    4 Avr 2012 | Arielle grenier

  • *je peux

    4 Avr 2012 | Arielle grenier

  • Arielle....ce que tu viens de dire est complètement le contraire de la démocratie.

    4 Avr 2012 | Bob

  • Euh.... vous vous rendez compte que ce n'est pas Arielle Grenier de TLMEP? genre je peut m'appeler Jean CHarest si je veux j'ai l'identité que je veux...

    4 Avr 2012 | Arielle grenier

  • -1 Arielle

    4 Avr 2012 | Joël Arcand

  • @ babette: utilise le sobriquet que tu veux pour banir le mot démagogie, il n'en reste pas moins qu'à défaut donne moi un synonyme qui te convient... apparement pour être socialement solidaire ya une blacklist de mots

    4 Avr 2012 | Arielle grenier

  • Arielle, en matière de démagogie et à la lumière de tes articles dans le Huffington Post, tu n'as de leçons à donner à personne.

    Laurent Proulx a expliqué dans certaines entrevues qu'il faisait ses démarches devant la cour par pur capitalisme, il le faisait pour son argent avant de le faire pour ses cours. Mais bon, c'est certain que ça sonne moins bien devant un juge.

    Et on ne commencera pas à calculer qui est pour quoi dans les manifestations, c'est aussi fallacieux que de dire "il y a 300 000" étudiants en grève, mais ils ne sont pas tous pour la grève, donc on devrait dire "moins 50 000". Si l'on embarque dans ce jeu là, il faudrait calculer aussi l'allégeance de ceux qui ne sont pas venus voter ainsi que les "pour la grève" dont le programme n'a pas voté la grève. Donc, on va se dire un bon 200 000 à la manif' et vous êtes chanceux que je ne compte pas ceux qui n'ont pas pu venir et ceux qui agitaient des drapeaux rouges à leur fenêtre ;)

    Sur ce, j'en ai aussi marre de la grève, personne ne veut la faire, même au départ, sauf que cet énervement me pousse à la continuer et à ne pas lâcher.

    4 Avr 2012 | Sarah Fontaine

  • @Arielle Grenier

    Que de fautes d'orthographe...

    4 Avr 2012 | Thomas H.M

  • Tu reclames la lutte, pas tant le débat... Du moins c'est ce que tu laisse entendre. L'action revendicatrice te fait plus envie apparement tant 2005 et "la beauté et l'idéalisme déployés par plusieurs." font force. Bien sur on s'en voudrait de passer à coté de tant de doses de valeurs humaines que l'on trouve dans ces manifestations ou luttes. Encore faudrait-il savoir de quelles valeurs on parle... vu l'irrespect porté à une personne qui agit pour faire reconnaitre son droit, je pense qu'effectivement une piqure de rappel avec une petite GGI et manif 2 fois dans le mois te feront du bien

    4 Avr 2012 | Arielle grenier

  • Bon la démagogie est sortie, selon la loi de Godwin, on devrait parler d'Hitler bientôt... oups c'est fait!

    Line ne se réveillera pas, elle va étirer la sauce le plus longtemps possible, c'est la technique Charest

    4 Avr 2012 | Babette

  • Salut Arielle, merci pour ton commentaire, je ne partage (évidemment) pas ton opinion, mais je voulais quand même rectifier un fait ou deux: ce n'est pas un article, mais bien un billet de blogue, une chronique; mon opinion à ce sujet.

    Révolutionnaire? Pfff. Je réclame surtout un débat, une négociation. Là, c'est le point mort.

    4 Avr 2012 | André Péloquin

  • Andrée-Anne Lavoie

    +1 Arielle

    4 Avr 2012 | Andrée-Anne Lavoie

  • Article d'une démagogie sans nom. La ferveur révolutionnaire de son auteur ne doit pas lui faire oublier que tous ne sont pas de son avis. Que oui 200 000 personnes ont manifesté mais ils ne sont pas tous en greves illimité et pour certain pour la hausse (mais contre une augmentation aussi grosse ou le mutisme gouvernemental).

    De même avant de donner des leçons à M.Proulx pour avoir exercer son droit (la grève est aussi l'exercice d'un droit, cependant il ne saurait être forcé à quelqu'un d'user de son droit..). Il ouvre une porte et sa fera sans doute mal à certains, mais c'est ca aussi la démocratie...

    4 Avr 2012 | Arielle grenier

Commenter



    Le chien Urbania

    Vous devez être membre afin d'utiliser l'outil dock

    Devenir membre