À la rescousse de Virginie (et de Fabienne Larouche, et de la télévision québécoise)

À la rescousse de Virginie (et de Fabienne Larouche, et de la télévision québécoise)
21 Mars 2011

Par Judith Lussier  |  Publié dans : blogue

Il y a belle lurette que j’ai accepté le fait qu’on ne reverrait plus Chantal Fontaine dans le rôle d’une dynamique enseignante du secondaire. Virginie, c’est fini. Ce n’est pas une raison pour balayer du revers de la main l’héritage que nous a légué Fabienne Larouche.

Dans le plus récent numéro de Jobboom, Annick Poitras signe une chronique qui détruit un peu la télévision québécoise. Mettons tout d’abord une chose au clair : j’adore Jobboom, que je lis régulièrement d’une couverture à l’autre, et Annick Poitras est la personne qui, il y a six ans, m’a donné ma première chance d’écrire dans un magazine et pour ça, je la remercierai à vie. Cependant, Annick, tu ne peux absolument pas dire que «Virginie […] n’a pas réussi à faire bouger la société face aux véritables enjeux de notre système d’éducation.»

Premièrement, s’attendre à ce que Virginie change le monde, c’est accorder beaucoup trop de crédit à la télévision, et deuxièmement, c’est pas vrai!

N’eût été de Virginie, plusieurs personnes ignoreraient qu’on peut se faire kidnapper en Colombie. Ginette, à Chibougamau, ne saurait pas qu’on peut être lesbienne ET psychologue scolaire en même temps. Et les profs d’éduc gros du Québec seraient toujours victimes de discrimination.

Ça, c’est une parcelle de l’héritage légué par dix ans de feuilleton populaire quotidien, résumé en trois énoncés et avec un peu de second degré. Mais le plus sérieusement du monde, je peux te dire que moi, d’être assise dans le salon avec ma grand-mère à 19h à presque tous les soirs pendant presque toutes ces années, ça a changé ma vie.

Et que dire des éléments de culture générale parsemés ici et là par les personnages de Lacaille et Phaneuf? Apprendre que Marcel Proust a écrit À la recherche du temps perdu de la bouche de JiCi Lauzon, c’est pas rien. Ça, c’est pour la fiction. Dans la vraie vie, tu oublies peut-être qu’il y avait les bourses Virginie pour aider les décrocheurs à retourner à l’école. On ne peut pas demander à Fabienne Larouche de résoudre à elle seule le problème du décrochage scolaire, mais on ne peut pas dire qu’elle n’aura pas fait sa part.

Dans ta chronique, Annick, tu écris que tu viens tout juste de t’acheter une télé HD. Quand j’ai lu que tu n’y trouvais rien de bon, je me suis dit que tu avais peut-être tout simplement besoin d’un guide horaire. Alors voici quelques pistes.

«Trop de jeux télévisés sont insignifiants», écris-tu. L’autre jour, au Cercle, on apprenait que Réjean Ducharme avait écrit L’avalé des avalés et que le vrai nom de Daniel Lavoie était Gérald. Tu me diras que de connaître l’auteur mythique à l’origine des meilleures chansons de Robert Charlebois est un prérequis pour être un Québécois, mais mettons que Ginette, à Chibougameau, ne le savait pas. Elle l’aura au moins appris de Charles Lafortune. Quant à Gérald Lavoie, j’en conviens, ce n’était pas nécessaire.

«Près d’un million de Québécois regardent Découverte le dimanche soir! On a soif d’information. Quelques émissions d’affaires publiques l’ont compris», écris-tu plus loin. C’est avec des émissions de variété populaires comme Dieu merci! qu’on finance des émissions d’affaires publiques moins populaires telles que J.E. As-tu vu leur récent reportage sur la scientologie? On y apprenait notamment que France D’amour en est une adepte, ce qui explique bien des choses à mon avis.

«L’ère de l’opium du peuple est terminée. Notre télé ne doit pas nous geler», écris-tu aussi. As-tu vu la série Naufragés des villes, sur la pauvreté? Ce soir, parlant d’opium, Télé-Québec présente un documentaire sur les enjeux entourant la culture du riz. Télé-Québec, c’est au 17, avec les oreilles de lapin. Et savais-tu que la Course destination monde allait bientôt refaire surface au Canal Évasion et que Génies en herbe avait aussi ressuscité? Avec Stéphan Bureau à la télévision, impossible d’être gelé.  

«Encore trop de contenus télévisuels ne servent à rien, sinon qu’à divertir bêtement», rappelles-tu par ailleurs. Eh bien, Annick, c’est aussi à ça que sert la télévision. À divertir bêtement. À ce chapitre, je te recommande 19-2, une fascinante série sur l’univers policier, l’alcoolisme ethnique et les lesbiennes fétichistes.

Quand on reproche à la télé d’être divertissante, j’ai juste envie de répondre «produisez-la, votre émission intello». Elle sera écoutée par 400 personnes qui n’ont absolument pas besoin de la télé pour savoir que Marcel Proust a écrit À la recherche du temps perdu.

Parce que ce qu’il y a de beau, dans la culture populaire, c’est justement qu’elle soit populaire. Au pire, Annick, fais comme Boris Vian : retourne-la, ta télé, l’autre côté c’est passionnant.

Plus sur Virginie: Virginie c'est pour les amoureux...de la télévision québécoise.
Derniers commentairesRSS
  • Judith Lussier

    T'as rien vu, ViRulent, les plus vieux commentaires sont effacés.

    12 Juil 2011 | Judith Lussier

  • WOW ! Article d'un ridicule sidérant et commentaires de feu ci-bas !

    Je suis réellement ébranlé par la quantité de conneries qui s'est dit dans cette page !

    12 Juil 2011 | ViRulent

  • Moi je dis, manque d'amour et frustration personnelle.... Peut-être un futur batteur de femme??? Qui sait..... On jase là!

    25 Mars 2011 | Eric Gauthier

  • Terminer sur une note moins personnelle.

    http://www.radio-canada.ca/emissions/3600_secondes_d_extase/saison5/extraits.asp?id=8420

    Cliquez sur le lien de Fabienne Larouche.

    W.

    23 Mars 2011 | William Berger

  • Marc-André Gélinas

    Dommage, j'ai l'impression qu'il manque des commentaires. Je suis très heureux de mon nouvel abonnement à Urbania.

    23 Mars 2011 | Marc-André Gélinas

  • " Guillaume - get a LIFE! et cesse d'être jaloux des accomplissements des autres - on sait tous que dans le sous-sol de tes parents l'avenir est sombre - pas obliger d'insulter les autres parceque tu prends des médicaments

    23 Mars 2011 | Hore sans W

  • Bon bon bon...

    Désolé Urbania, je suis sans doute aller trop loin? Je pensais pas, pourtant. J'ai lu votre article sur "Comment crosser un pénis avec de l'huile" et il me semblait que mon commentaire était plutôt doux. Anyway. Je le répète, Guillaume a tout faux. Je le sais, Jude était ma blonde!

    Sorry Jude si je suis allé trop loin dans mon autre comment. C'est que je repense souvent à ça. Oui, je ne suis qu'un couillon. :(

    J.

    23 Mars 2011 | Julien Deschamps

  • Theo Saurus

    En tout cas, une chose est assez claire: Guillaume, si tu réussis à terminer la rédaction de ton mémoire (malgré la structure plutôt bancale de ta pensée, bref bonne chance), pour l'amour de Dieu, relis ton mémoire trois fois, passe-le à Antidote cinq fois et fais le corriger par au moins un correcteur (pauvre lui) parce que le français, ben... c'est pas ton fort (comme plusieurs autres choses, visiblement).

    23 Mars 2011 | Theo Saurus

  • J'ajouterai, aux propos de Geneviève Martel, que certaines notions juridiques vous échappent et discréditent le contenu de votre propos.

    Pour être accompagné d'un avocat et la police, il faut être en défense et non le plaignant. En effet, en vertu du système juridique criminel, la plainte appartient à la Couronne. A-t-on déjà déposé une plainte pour que vous sentiez déjà le besoin d'être représenté par procureur? En vertu de quel article du Code criminel déposeriez-vous une plainte?

    Vos recours en civil ne permettent pas d'être accompagné par la police. Pour être plus clair, puisque la subtilité vous échappe, la police n'a aucune juridiction en droit civil.

    Retournez faire vos classes, étoffez votre propos, votre crédibilité en prend pour son rhume.

    En terminant, je constate que vous n'avez toujours pas fait le deuil de votre relation de secondaire I puisque vous sentez encore le besoin de ventiler auprès de votre ex petite copine. Dommage. Je vous souhaite de retrouver enfin la paix et la quiétude et bonheur que vous souhaitez retrouver.

    23 Mars 2011 | Luc

  • Judith Lussier

    Julien, mon amoureux de secondaire 1? Décidément, mon passé me revient en pleine gueule.

    23 Mars 2011 | Judith Lussier

  • Come on, Guillaume!

    C'est une blague ou quoi, je savais que tu étais un peu timbré, mais là, je me demande si c'est pas une blague... Et Judith qui répond? La Judith que j'ai aimé n'aurait pas répondu à de telles bassesses...

    Do I smell a "stunt"?

    J.

    23 Mars 2011 | Julien Duchamp

  • Si Virginie peut se résumer en quelques lignes «d'apprentissage» dans un blog, c'est que, vraisemblablement, je suis contente de ne pas avoir perdu mon temps à l'écouter. En plus, je connaissais la majorité des faits mentionnés dans ce blog, mais je suis universitaire, 3e cycle, je vis en région, donc pas votre public-cible (mais pas à Chibougamau, pauvre Ginette... en passant, c'est pas fini de prendre les gens des régions pour des cons ?? !). Je suis d'accord avec Poitras : Dieu merci, c'est finiiiiiiiii (de moi !). Et quant à vos commentaires puériles sur vos relations d'adolescence, n'y a-t-il personne qui lise les commentaires avant de les publier ? Que c'est enfantin...

    ET PS : Moi aussi, j'ai passé du bon temps avec ma grand-mère à couter cela (ouf, 2 ou 3 fois, à l'époque !)... elle est en morte en 2000...

    22 Mars 2011 | vicky

  • @ Geneviève Martel,

    Enfin une personne sensée...Ça fait du bien de vous entendre Madame. Vous êtes avocate? Prof d'université? Propriétaire d'Urbania?

    Je ne sais pas d'où vous sortez, mais votre propos est des plus instructifs et des plus clairs qu'il n'est point possible d'en imaginer d'autres mieux écrit. Je me range donc envers votre commentaire d'une modération exemplaire...

    Toutes mes salutations les plus distinguées,

    William Berger.

    22 Mars 2011 | Guillaume Bergeron

  • @Guillaume Bergeron: Les attaques "ad hominem" ne font pas partie d'un discours d'idées. Les étalages de détails personnels intempestifs, tout croustillants soient-ils, débordent largement de la définition même d'un débat d'idées.

    Vouloir ramener le "débat" à un certaine niveau de pureté intellectuelle une fois le méfait accompli et les oeufs pourris lancés, tout en proférant des menaces = quel manque flagrant d'élégance. Soyez conséquent, nom d'un pleutre.

    Même pour les amateurs invétérés de rhétorique, il faut savoir se retenir de rechercher le dernier mot à tout prix. A vouloir japper le plus fort, vous vous êtes tout bonnement discrédité - et couvert de ridicule. Vous avez été divertissant tout au plus. Avalez votre pilule, vous survivrez.

    Je tiens à vous mentionner ceci en ce qui concerne les lois de la protection de la vie privée, et celles qui protègent contre les atteintes à l'intégrité de la personne : ce qui est embêtant, c'est qu'elles s'appliquent à tout le monde. À vous, certes, mais également à Mme Lussier, M. Martineau, et Cie. Le droit à la dignité aussi. Vous seriez avisé de vous informer davantage sur ces sujets, quitte à effectuer une réelle consultation légale pour votre propre édification, avant de reprendre le clavier. Peut-être trouverez-vous un exutoire plus constructif à ce qui vous habite.

    22 Mars 2011 | Genevieve Martel

  • Mélissa Verreault

    On est tous d'accord avec toi «Guillaume Bergeron», ceci doit rester un débat d'idées. Mais dis-moi, elles sont où les idées dans ton discours? Et qu'est-ce que tu es en train de faire, si ce n'est pas une vendetta (c'est bien que tu sortes ton italien des grands jours pour nous impressionner) anti Lussier, Martineau et Cie?

    Per favore, sii conseguente, caro amico.

    22 Mars 2011 | Mélissa Verreault | Lévis

  • Ceci doit rester un débat d'idée et non une Vendetta par des petits hackers partisants de Lussier, Martineau et cie.

    22 Mars 2011 | Guillaume Bergeron

  • Pensez-vous que je ne détiens pas vos informations Stéph et Léopold?

    Qu'il y ait une seule information qui disparaisse de mon ordi via mon adresse IP et je vous promet que je débarque chez Urbania avec un de mes chum avocat et la police...

    Merci de modérer vos actions.

    21 Mars 2011 | Guillaume Bergeron

  • @Leopold

    Je viens de t'emailer. C'est beau pour cette fois, je t'en fais cadeau. Joyeux Noël. La prochaine information te coûtera un café ainsi que le prochain numéro de Urbania.

    Enjoy :)

    21 Mars 2011 | Stéph

  • Raphaëlle Huysmans

    @Guillaume, tes insultes prépubères et tes arguments fallacieux sont totalement délicieux.

    Pour ramener la conversation vers le sujet initial - la télé québécoise - j'ai l'impression, en te lisant, de regarder un participant à Loft Story. Il ne manque plus que le Doc Mailloux qui explique à la fin de l'épisode que tes problèmes d'agressivité refoulée proviennent probablement du fait que tu t'es senti humilié que Judith préfère les filles, te disant qu'elle devait penser à d'autres personnes quand vous vous frenchiez.

    Je vais aller me faire cuire du popcorn.

    21 Mars 2011 | Raphaëlle Huysmans

  • Envoie moi un courriel à leo@masson.com je t'envoie 20$ par paypal. #instantpayment #instantfun #2.0

    21 Mars 2011 | Léopold Masson

  • Ok. On parle de "Zap" astheure...

    21 Mars 2011 | André Péloquin

  • J'ai son adresse et son numéro de téléphone, les enchères commencent à 5$

    21 Mars 2011 | Stéph

  • Incroyable Guillaume, tu sais qu'il y a des lignes ouvertes Tél-Jeunes à ta disposition, 24h par jour? En plus, tu n'as pas besoin de donner ton vrai nom, ils aiment bien l'anonymat. Tu pourras discuter ouvertement de tes organes génitaux, sans que personne ne te juge.

    Lire tes débats et argumentations, tes tentatives de justifier ton passé de mal-aimé à ton secondaire, c'est tout simplement triste, rigolo avec un soupçon de nostalgie. Un peu comme écouter la dernière des trilogies Star Wars. Tu sais que ça finit mais tu en veux plus car c'est bon.

    Si tu veux en parler, viens m'en parler. Je t'attends au Métro Plamondon à 11h, amène ta gang, on va pleurer ensemble. On sera pas difficile à reconnaître, c'est nous avec les bandeaux rouges au visage.

    A+ mon chéri.

    21 Mars 2011 | Leopold Masson

  • trou d'cul identifé à babord

    21 Mars 2011 | marie

  • Julien McEvoy

    En tous cas, laissez moi vous dire qu'on en a certainement plus appris ici que dans une saison complète de Virginie. Et vive les préjugés sur les profs d'éduc.

    21 Mars 2011 | Julien McEvoy | Montréal

  • Trop drôle Olivier Bruel...

    Oui mon engin fait un modeste 7 pouce 3/4...lol...mais Fabienne - grrrr - m'emmène toujours dans le domaine négatif -1, -2...

    Pour la reconstruction historique, t'as du brûler quelques cellules Jude...Je t'aie crissé là dans un "Rave" qui se déroulait au musé Juste pour Rire et ta compagne suivante - 1 mois après environ - fû la jolie And. Lafra.

    Mon seul point Jude pour ne pas te compliquer trop la cocologie, ishhh...c'est que tu serais bien mieux de te recycler dans l'écriture de contes pour enfant...Dès que tu te mèles de politique ou de causes sociales, tu deviens une parodie de toi-même, car ton argumentaire ne tient pas la route...Va te renseigner au lieu de sortir des ti-opinions concues avec ta meilleure amie, la connase de Brissette. uh-uh...

    Oh...en dernier lieu...

    J'ai entendu dire que le magazine 7 jours et le Bel Age recherchaient une chroniqueuse de talent avec opinions tranchées pour combler le besoin titillant des tites madames de 50 ans et plus...La chroniqueuse serait sous la supervision de Madame Denise Bombardier. Ça t'intéresse?

    Ne cherche pas à me confronter Jude, tu sais bien que tu n'es pas de taille.

    Sans rancune ma belle...

    21 Mars 2011 | Guillaume Bergeron

  • Pôv tite fifille...

    J'en aie fait bouger des tites émôtions...!

    Tu ne trouve pas que hypster ça fait plus funky?

    Love.

    21 Mars 2011 | Guillaume Bergeron

  • Judith Lussier

    Mon cher Guillaume,

    Normalement, je m’en serais tenue à une seule réplique. En général, il m’apparaît vain de répondre à un lecteur qui ne fait pas la différence entre une nouvelle et un texte d’opinion, qui trouve une quelconque ressemblance entre mon style et celui de Richard Martineau, qui maîtrise mal la compréhension du second degré, qui croit que je me revendique du féminisme et qui, gratuitement, traite ma meilleure amie et moi de conasses. Mais comme tu as fait notre journée, à Annie et à moi, et que l’exercice de style ne me déplait pas, j’ai décidé de partager toutes les réflexions que ta réaction a suscité en moi sous forme de points:

    - C’est drôle que cette vieille histoire du secondaire refasse surface dans un billet sur Virginie. Parfois, on veut stager des affaires de même et on n’y arrive pas. Plusieurs lecteurs ont cru à un roman-feuilleton.

    - T’es complètement dans le champ. C’est pas toi qui m’a laissé. C’est moi. Pour Guillaume Corbeil, l’auteur, parce qu’il était plus vieux et qu’il jouait de la batterie dans un groupe rock avec Antoine Toupin, le gars qui jouait dans Zap. Tu vois, ça nous ramène encore à la télévision.

    - Si tu espérais m’écœurer en révélant publiquement qu’après ça j’avais préféré les filles, tu ne m’as sûrement pas googlé récemment.

    - C’est vraiment vulgaire de dire qu’Anne-Marie «baisait bien». D’ailleurs, Annie et moi on s’est consultées et on en a conclu que si tu nous traitais encore de conasses, on divulguerait la longueur de ton pénis, pour rester dans les jokes faciles et vulgaires.

    - Sur Facebook, dans l’un des 25 commentaires que tu as laissés à propos de mon billet, tu dis que je n’ai sûrement pas lu «Judith Butler». Ce n’est pas un argument, ça. Je peux te nommer des millions d’auteurs que tu n’as jamais lu. Tiens, en voilà trois Zbigniew Brzezi?ski, Antonine Maillet et Lise Dion. Te sens-tu plus cave, là?

    - Par ailleurs, je ne sais pas pourquoi tu penses que je me revendique du féminisme. Il n’y a absolument rien de féministe dans mon texte. Ça me fait craindre que le seul fait qu’une femme ait des opinions te donne à penser qu’elle soit féministe, et ça, c’est grave.

    - Tu dis que tu es «tanné de voir des imbéciles qui ont un pouvoir d'écrire en tribune journalistique, mais qui l'utilisent à mauvais escient». Sur Facebook, tu vas même jusqu’à évoquer le fait que tu pourrais un jour devenir journaliste. Tout ça m’indique que tu n’as pas très bien saisi comment on la gagne, sa tribune journalistique. Par ailleurs, je ne me vante que très rarement d’être journaliste (seulement quand je veux rentrer gratis en quelque part ou que je rencontre mes nouveaux beaux-parents, mettons), quant à twitteuse, ok, si tu veux.

    - T’as peut-être raison qu’on est de la bouette de hipster et qu’on ne va pas révolutionner le monde, mais «hipster», ça ne s’écrit pas avec un «y».

    - J’ai toujours pas compris ton point. C’est quoi, t’es contre la culture populaire? En tout cas, ne perds pas d’énergie à être contre Virginie, c’est fini.

    - Finalement, j’ai vu sur Facebook que tu étais à la maîtrise en philosophie. Bonne chance.

    21 Mars 2011 | Judith Lussier

  • @Guillaume

    Très cool d'étaler ton historique de tes 2 seules blondes à vie sur les internets, Lâche World of Warcraft, déménage des chez tes parents et règle tes daddy issues avant d'emmerder tout le monde avec tes heartbreaks du secondaire…#notwinning

    21 Mars 2011 | Vinhzel Washington

  • Moi, j'aimerais savoir si Guillaume Bergeron est sorti avec Fabienne Larouche, finalement?

    Et j'ajoute que ces commentaires se vivent comme une saison de Virginie et que ce n'est probablement pas un hasard.

    21 Mars 2011 | Olivier Bruel

  • Pas moi qui m'aie fait largué lol...

    Pas le seul à lire en diagonale effectivement...

    C'est moi qui a ditch les deux connasses Judith Lussier et Annie Brisette...

    21 Mars 2011 | Guillaume Bergeron

  • Pascal Henrard

    @Guillaume, il faut savoir faire la différence entre tribune journalistique et blogue d'opinion.

    Ici, vous êtes dans une tribune où les gens expriment des idées fortes, des avis tranchés, des impressions, des émotions. Nulle part il n'est indiqué que vous êtes dans un journal ou dans un organe de presse. Si vous lisez bien, vous êtes dans la section "blogue", "blog" pour les intimes.

    Rassurez-vous, vous n'êtes pas le seul à lire en diagonale et à tirer des conclusions à la va-vite. De là à dire que c'est la raison pour laquelle vous vous êtes fait largué en secondaire, il n'y a qu'un pas que je ne me permettrai pas de franchir.

    21 Mars 2011 | Pascal Henrard | Montréal/Bruxelles

  • Annie,

    Ton comment est tellement hors propos, j'pense que tu n'as pas bien suivi la discussion...

    J'ai baisé tout Urbania à ce qu'il paraît...

    On écrit male whore et non hore! Elle baisait bien en criss effectivement...

    Lol...

    Allez, bonne chance dans votre petite aventure de morveux hipsters....

    21 Mars 2011 | Guillaume Bergeron

  • 3 choses @ Guillaume:

    1- Prends tes médicaments

    2- Tu m'a ditch pour Anne-Marie Deschamps aka "male hore" (dans le temps)

    3- Je pense que ça suffit!

    21 Mars 2011 | Annie Brox

  • André...ça fait presque 15 ans qu'on est plus ensemble!?...lol

    Je suis juste tanné de voir des imbéciles qui ont un pouvoir d'écrire en tribune journalistique, mais qui l'utilisent à mauvais escient...

    Lussier se vante d'être journaliste, lorsque ce n'est qu'une simple twitteuse...

    21 Mars 2011 | Guillaume Bergeron

  • Guillaume, ton "kick" est tellement transparent. My God. Le printemps s'en vient. T'en trouveras une autre. Là, ton acharnement est plus "épeurant" que "cute", disons...

    Aussi, ne pas confondre billet de blogue (coup de gueule, coup de coeur, coup de masse, un truc très personnel qui peut être aussi drôle que sérieux... comme l 'excellent texte de Judith) et un article avec "faits objetifs".

    Faudra bientôt ajouter un manuel d'emploi à chaque texte publié sur le Web, ma parole...

    21 Mars 2011 | André Péloquin

  • En passant, c'et en secondaire 4 qu'on était ensemble...Je t'aie ditch pour Annie Brox. Tu as préféré les filles par la suite...

    C'est juste pour te rappeller les faits, au cas où ta mémoire est déjà trop affectée par ton amour de Martineau.

    Peace.

    21 Mars 2011 | Guillaume Bergeron

  • C'est bien moi...tu le sais...

    Tu as déscendu très bas Judith...

    21 Mars 2011 | Guillaume Bergeron

  • C'est n'importe quoi cette article.

    « N’eût été de Virginie, plusieurs personnes ignoreraient qu’on peut se faire kidnapper en Colombie. Ginette, à Chibougamau, ne saurait pas qu’on peut être lesbienne ET psychologue scolaire en même temps. Et les profs d’éduc gros du Québec seraient toujours victimes de discrimination. »

    Un peu de sérieux.

    21 Mars 2011 | Maksym lalancette

  • Je trouve Mme Lussier que votre article fait un très bon contrepoint à celui de Mme Poitras.

    Cependant, il y a une surévaluation de la part de vous deux en ce qui concerne les dramatiques: bien qu'elles abordent souvent des thèmes douloureux ou revendicateurs, les dramatiques ne sont là que pour divertir, point.

    Les diffuseurs sont beaucoup trop frileux, et sont à la merci des commanditaires, qu'il ne faut pas brusqué. On prend pas de chance, même si le commanditaire a pas été sondé.

    Oui certaines séries dénoncent un peu, comme une caricature de Chapleau, pas comme une enquête journalistique.

    21 Mars 2011 | Maurice

  • Judith Lussier

    Est-ce que c'est toi, Guillaume, mon ex de secondaire 2? En tout cas ton commentaire me fait vraiment plaisir. Moi qui fais tout pour ressembler à Richard Martineau. J'ai son poster dans ma chambre. Merci encore.

    21 Mars 2011 | Judith Lussier

  • Putain Judith,

    Il est temps pour toi de retourner à l'école...Étudier un peu les sciences humaines...

    Ton petit journalisme à la Martineau; on en a rien à foutre...lol...

    Ça ressemble plus à de la propagane de tite fille frustrée que des faits objetifs.

    Pas fort pas fort...

    Bonne chance dans ta carrière de réitération du système avec ces tite réformes dans le salon avec grand-mère...

    Que c'est ti-cute...

    Urbania s'embourbe royalement avec des articles de même...

    21 Mars 2011 | Guillaume Bergeron

  • Est-ce que Judith Lussier est votre journaliste vedette?

    21 Mars 2011 | Guillaume Bergeron

Commenter



    Le chien Urbania

    Vous devez être membre afin d'utiliser l'outil dock

    Devenir membre