LYON - ...euh non....ST-ÉTIENNE!

LYON - ...euh non....ST-ÉTIENNE!
21 Mai 2010

Par Frédéric Guindon  |  Publié dans :

Vous savez, il aurait été facile de rester à Lyon et de profiter de nos journées pour se balader, écrire des articles de blog pour Urbania ou encore profiter des 100 chaînes internationales (dont 8 russes!) de la TV de ma chambre d'hôtel au Hilton Lyon.  Mais ma soif de découverte est inassouvissable (wow, ce mot-là existe pour vrai!) et la Région Rhône-Alpes a nettement plus à offrir que sa capitale.  On aurait pu aboutir à Valence ou Grenoble, mais c'est à St-Étienne que notre tapis volant a atterri.

Ce qu'il faut savoir de St-Étienne en commençant, c'est que c'est une ancienne ville minière, de charbon plus précisément.  Et que la crise économique qui a sévi dans les années 70-80 a particulièrement été pénible ici. Les années suivantes n'ont guère été plus reluisantes.  C'est donc un climat très moribond qui s'était installé en ville dans les années 90, et les gens de l'extérieur n'avaient pas spécialement envie de la visiter.  Puis, au tournant des années 2000, quelqu'un a eu la bonne idée de faire de St-Étienne, une "ville de design".  C'était un projet ambitieux, un peu fou même, mais 10 ans plus tard, force est d'admettre que les choses se passent plutôt bien...
























De tous les projets "revitalisants" lancés, le plus important est peut-être l'École Supérieure d'Art et de Design et la Cité du Design, que vous pouvez voir en partie sur l'image du haut.  Jumelées ensemble, elles constituent le pôle central de la nouvelle vocation que la ville s'est donnée.  On assure ainsi la relève et on lui donne un moyen de se faire valoir, notamment par la Biennale Internationale Design de St-Étienne, dont la prochaine édition se tiendra du 20 novembre au 5 décembre 2010.






































































(Cette photo-là est drôle, si vous vous croisez les yeux, l'effet "marché aux puces 1992" fera en sorte que vous me verrez en 3D)

Évidemment, la Cité du Design présente des expositions.  Lorsque nous y étions, il y en avait deux de présentées: l' "Objet du Design" et "Matières à cultiver".  Dans un article précédent, je vous ai déjà montré le BIXI qui est exposé dans le cadre de l'"Objet du Design", je vous montre alors cette fois-ci une vue de semi-ensemble.  Puisque vous êtes perspicaces, vous comprendrez que le thème de cette expo est le design dans les objets banals qu'on utilise à tous les jours.























L'autre expo, "Matières à cultiver", présentait des objets qui ont été construits à partir de matériaux renouvelables, biologiques et/ou compostables.  Comme ce splendide vélo en bambou:
























Ou ce magnifique cercueil:
























Mortel! Pour les amateurs de sensations fortes, la Cité du Design offre également l'opportunité à ses visiteurs de monter dans une tour haute de...plusieurs étages! La vue sur la ville y est imprenable, alors, histoire de me faire l'avocat du diable, j'ai PRIS quelques clichés.






































































La tour. Oui, on est encore en bas.  Les plus "visuels" d'entre vous n'auront certainement pas manqué l'occasion de remarquer qu'il ne faisait pas super beau à St-Étienne ce jour-là...
























En avant-plan, les anciens bâtiments d'une manufacture d'armes militaires.  Tombés en désuétude, ils seront tous revitalisés pour faire place à l'École Supérieure d'Art et à d'autres projet "design".
























Le gros édifice futuristique, c'est le Zénith de St-Étienne, une impressionnante salle de spectacle de 6000 places inaugurée en 2008, toujours dans le cadre de St-Étienne-ville-de-design.

Après cette visite, nous nous sommes déplacés vers le centre-ville en tramway.  J'aime les tramways.  J'ai essayé les tramways de La Nouvelle-Orléans, San Diego, San Francisco, Amsterdam, Marseille, Nice et maintenant St-Étienne. Je n'embarquerai pas dans le jeu des comparaisons parce que ce n'est pas mon but. Ce que je veux dire, c'est: Montréal! Ding Dong! Allo? Monsieur Tremblay! Tramway! You-hou?!?

Et puisque ma vie est très LOL, il m'est arrivé ceci entre deux stations: (Mais c'est pas une raison pour s'empêcher d'implanter un tramway à Montréal...)






































































La raison pour laquelle on devait se diriger vers le centre-ville (à part manger, évidemment, mais ça, j'en parlerai dans un autre article), visiter des chambres de l'Hôtel Continental qui ont été revues et corrigées par des designers stéphanoises, toujours dans le cadre "St-Étienne-ville-de-design".  La première que nous avons visité est l'oeuvre de Maud Rondard, avec qui j'ai eu le plaisir de faire ma petite tournée stéphanoise.
























Le défi dans cette chambre de 11mètres-carrés était de créer deux espaces bien distincts pour le repos et le travail. La manière dont Maud y est arrivée est par l'installation de la cloison noire et d'éclairages indépendants.

C'est en sortant de cette chambre de l'Hotel Continental, que nos sommes tombés sur le DJ Vincent Naivin, qui passait justement par là (!).  Nous l'avons ramené à Lyon, non sans avoir fait un petit arrêt par le stade Geoffroy-Guichard, domicile de l'A.S.S.E.






































































Il s'adonne que Vincent est un grand fan des Verts...et du CH ! Ce fût donc l'occasion pour nous de parler sports, et de dresser des parallèles entre nos deux glorieuses équipes: le sentiment d'appartenance du peuple, les somptueuses années 70, etc...Une rencontre fort stimulante!

Avant de vous laisser jusqu'à lundi, je m'en voudrais de ne pas souligner la présence parmi nous d'Éric Bordat, directeur du Site Le Corbusier. Parce qu'il s'est avéré un guide touristique exceptionnel et parce que j'aime encore plus Le Corbusier depuis que je l'ai rencontré, je n'ai pas de gêne à "plugger" son site et vous le suggérer si vous passez dans le coin...

Voilà, merci à Éric et à Maud pour l'accueil et les explications!
Derniers commentairesRSS
  • Aucun commentaire !

Commenter



    Le chien Urbania

    Vous devez être membre afin d'utiliser l'outil dock

    Devenir membre