Brigitte des Rosemomz

Auteur

J’ai passé une bonne partie de ma vie adulte en couple. Ça m’a permis, entre autres, de me reproduire quelques fois. Maintenant, dans la quarantaine, je suis de nouveau célibataire. Ça fait drôle. Mon ami Martin dit que je suis un personnage de Woody Allen. Je pense que ça veut dire que je suis névrosée, mais que c’est plus rigolo que dérangeant. Ça me va. Avec le temps, on apprend à aimer ses névroses… et parfois aussi celles des autres. Cesdites névroses, c’est aussi ce qui me pousse à réfléchir, à remettre tout en question, à être incapable de me contenter de ce qui est accepté par tous, ni même de mes propres certitudes. Ou alors, c’est la crise de la quarantaine qui fait ça. Anyway. Peut-être pour faire de l’ordre dans mes idées, peut-être pour me forcer à pousser me réflexions plus loin, j’ai eu envie de partager avec vous, avec des lecteurs, mes réflexions, mes anecdotes drôles, mes peurs, mes méditations. En gros, c'est ça.