Richard Marcotte est valet au chic resto Da Emma depuis dix ans. Entre deux stationnements parallèles, il en profite pour se faire photographier avec les plus grandes stars de la planète. Clooney, Jolie, Mitsou… Aujourd’hui, les murs de sa cabane hébergent presque plus d’étoiles que le Walk of Fame d’Hollywood. Intrusion dans sa constellation.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?
Certains font semblant de parler au cellulaire. Dans ce temps-là, faut pas trop les déranger. D’autres adoptent le style caméléon : grosses lunettes, barbes pas faites… Dans ce temps-là, c’est moins évident de les reconnaître. Mais c’est surprenant à quel point certaines se ressemblent dans la vraie vie. Angelina, Halle Berry, Cate Blanchett… sont aussi belles que dans leurs films!

Combien de portrait avez-vous accumulés à ce jour ?
Environ 200, mais ma cabane commence à être trop petite pour tous les afficher, alors ça pose un problème… Quand les vedettes reviennent manger ici pis qu’on m’avertit à l’avance, je fais des rotations pour qu’elles se voient sur le mur!

Qui avez-vous préféré rencontrer ?
Robin (ndlr : Williams) est fantastique. Y a un gros sens de l’humour, y fait tout le temps des bruits avec sa bouche… un vrai clown! On jasait pis je le faisais tellement rire qu’à un moment donné, son chauffeur est venu lui dire qu’il était temps d’aller manger. Il avait trop de fun avec moi, tu comprends!

Pis Johnny Depp, y’es-tu fin ?
Lui pis Vanessa (ndlr : Paradis) sont ben gentils, y se prennent pas pour d’autres. Johnny, il mange pas des mets extravagants, toujours des pâtes ben simples. Il est un peu réservé, mais il est pas prétentieux… En tout cas, pas avec moi.

Halle Berry?
Halle, quand elle s’est fait poser avec moi, elle me mangeait quasiment l’oreille. Ma femme était jalouse quand elle a vu la photo! Pis Maria…

Maria Bello?
C’est ça, elle m’a fait une grosse accolade, pis elle m’a embrassé sur la joue pour la photo. Elle pensait que j’étais le proprio!

Merci, M’sieur Marcotte.
Ça m’a fait plaisir, veux-tu qu’on se prenne en photo?

Assistante: Maggie Plourde