Emmerdeurs du grand Hollywood, traqueurs rusés du Prince William, les paparazzi font rondement rouler les In Touch et les People de ce monde. La propriétaire de l’une des plus grandes agences de paparazzi d’Hollywood, Brandy Navarre, en sait quelque chose. Urbania a rejoint la businesswoman à L.A, pour qu’elle lui livre les hints du métier.

Qu’est-ce que ça prend pour être un bon paparazzi?
N’importe qui peut le devenir s’il a de la motivation, du guts et du flair pour dénicher les stars. Prenez ce vétéran de la guerre du Vietnam qui vivait dans la rue. Il nous disait qu’il croisait souvent des stars et qu’elles le saluaient. On lui a payé un cellulaire et on lui a proposé de devenir notre informateur.

Et ça a marché?

Dès qu’il voyait une vedette, il nous appelait. Avec l’expérience, il est devenu efficace et on lui a donné un petit salaire. Avec le temps, il a réussi à se payer un Nikon de 5 000$ et un appart. Aujourd’hui, ça fait cinq ans qu’il bosse pour nous !

Combien ça rapporte?
Une photo plus ou moins floue, qui ne révèle pas de gros scoop et qui paraît dans un petit espace sera vendue 200$. Les photos exclusives de starlettes en déboire peuvent aller dans les 10 000$.

Quel est le meilleur coup de votre agence?
Britney qui se fait raser le coco! Au moment où elle se coupait les cheveux, elle a regardé droit dans l’objectif de notre photographe. C’est la photo qu’on a vue partout: à CNN, FOX, dans les magazines à potins internationaux… Chaque fois qu’un média l’a diffusée, on lui a vendu 400 000$. T’imagine l’argent qu’on s’est fait? Malheureusement, ce genre de coup n’arrive pas tous les jours…

Certaines mauvaises langues disent qu’il y a des ententes entre les agences et les stars. Est-ce vrai?
Nous ne payons pas les stars pour les prendre en photo. Ce sont elles qui se rendent compte de notre pouvoir et qui décident de travailler avec nous en nous donnant parfois leur itinéraire quotidien. Mais peu importe si elles disent oui ou non, on va être là de toute façon…

Pourquoi les pourchassez-vous?
Contrairement à ce que plusieurs pensent, nous ne souhaitons pas nuire aux stars. Nous sommes là pour les fans. Nous voulons leur livrer l’information la plus véridique possible et surtout leur donner des bonnes nouvelles sur leurs idoles. Nous préférons de loin leur dire que Britney va bien que de leur dire qu’elle est toute à l’envers!

Avez-vous peur du phénomène du people paparazzi? Ces gens de la rue qui prennent des photos avec du matériel non professionnel?

Au contraire, nous achetons souvent leurs photos. Récemment, une jeune femme qui a pris le boxeur Oscar de La Hoya en lingerie féminine nous a vendu ses clichés. Une fois publiés, ils ont fait un scandale! Le boxeur a intenté des poursuites! Ça, c’est du bon matériel… et de la grosse argent!