C’est la dernière fois qu’on parle de lipdub. Promis, juré, craché. Après, on fait comme les témoins de Jehovah le samedi matin, on vous achale plus (c’est vrai, non? Qui a vu un témoin de Jehovah récemment?).

Cette semaine, la «gang» de P45 a mis en ligne un brillant guide du lipdub. Un genre de «Do’s & Dont’» qu’on devrait rendre obligatoire dans toutes les bonnes universités québécoises, les cégeps de régions, les réseaux NRJ et les Japonais.

Trop fort!