Je suis sur le point de vous raconter l’histoire de Chuck Painchaud. On sait d’entrée de jeu que l’histoire est véridique; un beau nom comme celui-là, ça ne s’invente pas. Chuck est un jeune homme aux cheveux bien peignés, mi-vingtaine, coincé et timide. Un gentil bonhomme avec ses préférences et ses habitudes.

Ce billet est présenté par La Cuvée

Chuck aime : Les smoothies à la fraise, classer ses livres par ordre alphabétique, les mangas et les Fruit Loops.

Chuck n’aime pas : Le pain blanc tranché, le pain aux raisins, le pain 12 céréales… le pain en général, pour faire une histoire courte!

Par une soirée d’hiver, froide et humide, Chuck se baladait sur le Plateau en quête de sensations fortes. Et lorsque Chuck pense aux sensations, entendons-nous, il songe à rentrer chez lui pour essayer de battre son record à Mario Kart. Et c’est ainsi qu’il errait, l’esprit à cheval entre la nostalgie candide et l’espoir d’un monde à refaire. Chemin faisant, il tentait d’éviter, sans trop changer la cadence de ses pas, les craques du trottoir semi-enneigé. Et c’est dans un soudain qui frôle l’instantanéité qu’il aperçut une affiche d’un événement – La Cuvée d’Hiver? – avec une flèche pointant vers une église (Saint-Enfant-Jésus, sur Saint-Dominique, selon des sources de fiabilité moyenne). L’entrée était illuminée, comme dans les plus grands récits de miracles et de révélations. Ça s’est passé en 2014. C’est une année qui existe: ça peut juste être vrai!

De sa main frêle, Chuck poussa la porte de l’église. La porte non-officielle, celle qui mène au sous-sol. Déjà, dans l’entrée, il pouvait entendre une musique rétro aguichante. Sans trop s’en rendre compte, il tapait du pied, à la fois pour se réchauffer et pour chasser la morosité. Le rythme swing s’est rapidement emparé de son bassin. Conquis d’avance, il sortit son porte-feuille artisanal en cuir véritable pour payer son entrée. Dès lors, on lui remit un joli verre. Chuck ne savait pas trop ce qu’il allait foutre là-bas, mais il n’avait rien à perdre. C’était ça ou Mario Kart.

Une fois à l’intérieur, il sentit son stress s’évanouir au profit d’une irrésistible frénésie. En un claquement de doigts, son verre était à moitié plein d’un liquide brunâtre aux parfums festifs. De la bière. De la foutue bonne bière! Alors que son inhibition lui annonçait qu’elle était de sortie pour la soirée, Chuck se voyait confier la responsabilité du plaisir et de l’abandon. Il était entouré de super beaux gars et de super belles filles, assoiffés par la découverte.

Aux divers bars sur lesquels il avait le courage de s’accouder, Chuck était accueilli avec un large sourire (avec des dents, pis toute pis toute). Chaque question qu’il posait trouvait une réponse inspirante pour remplir son verre à nouveau; de connaissances et de liquides divins. Au fil de sa soirée, trop brève aux dires de certains, il aura dégusté de bons whiskys, des bières à confondre les papilles et de la bouffe juste assez cochonne pour ébranler les mœurs des bien-pensants.

Lorsqu’il est ressorti de l’église, Chuck a poussé un soupir qui ressemblait à un gémissement. Quelque chose comme un cri de liberté. Comme une ligne dans le temps, pour lui rappeler que désormais, il y aurait sa vie avant et après cette soirée. Souriant, il a slaqué sa ceinture d’un trou. Pas parce qu’il avait trop bu et trop mangé, mais bien parce qu’il se sentait plus décontracté et serein. Chuck a appris quelque chose ce soir-là.

***

J’y étais. Je l’ai vu. J’ai même jasé un peu avec Chuck. Là, vous allez me dire que j’étais chaudaille et que je suis en train d’inventer tout ça… Nenon! Si vous ne me croyez pas, allez à la troisième édition de La Cuvée cette année. Vous allez en voir du monde qui entrent dans l’église «sûrs de rien» et qui en ressortent «convaincus de tout». L’illumination, je vous dis!

 

La Cuvée d’hiver

Du 26 au 28 février 2015

Église Saint-Enfant-Jésus, 5035, rue Saint-Dominique

Ne manquez pas les autres tomes des aventures de Chuck :

– Chuck à la boulangerie : les viennoiseries, c’est bien meilleur que le pain

– Chuck au Cambodge : oh mais quelle galère!

– Chuck à La Ronde : les hauts et les baaaaaaaaaaaaah!

Photo: dr.snitch