_MG_6892-6

Librement inspiré par le célèbre blogue « Humans of New York », le photographe Antoine Ryan a arpenté les rues de Montréal à la recherche de gens qui avaient des choses à dire à propos des malaises entourant la Charte anciennement connue sous le nom de Charte des valeurs québécoises.

Voici ce que les Humains de Montréal avaient à dire.

« À partir du jour, où tu prends part à une religion, tu es déjà en guerre avec toi-même. »

« J’ai des amis en France, là où une loi semblable est déjà passée. Je pense que ce n’est pas juste. Ça affecte la vie des gens et l’économie. »

« Les Français, quand ils arrivent ici, ils donnent à manger aux pigeons. Ils disent: « En France, on leur donne à manger. » Ben pas ici! Suivez les règles d’ici. On donne pas à manger aux pigeons. »

« La charte se dit féministe. Mais la femme, en enlevant son voile, ne deviendra pas soudainement émancipée. »

« Dans le fond, le voile, elle peuvent bien le porter si ça leur tente. Je suis ouvert. Le bassiste de mon band est Iranien. C’est du monde comme tout le monde. »

« Ce qui est awkward, c’est la neutralité. La neutralité n’existe pas. Si on dit « on est neutres », on laisse les marginalisés se faire dominer. Je suis contre ce projet de loi. Le hijab ne me rend pas inconfortable, mais la burqa oui. »

« Au travail, il faut porter ce qu’il faut pour le travail. Mettez ce que vous voulez après le travail! »

« Ce n’est pas normal de vouloir mettre une kippa ou un hijab pour travailler au gouvernement du Québec. Mais dans un magasin privé, pas de problème! Moi-même, je porte la kippa, mais quand je vais au bureau de la SAAQ, par exemple, je m’attends à ce que la personne ait un habillement neutre. »

« On est dans une province qui cherche à s’émanciper. Ça fait 50 ans que je suis ici. J’ai 76 ans. Pour une fois au Québec, on a proposé quelque chose d’intelligent. La laïcité, je suis 100% pour. Y’a pas de malaise.»

« Je ne ressens aucun malaise. Je ne vais pas dans un camp de nudistes parce que je n’ai pas envie de me déshabiller. Je ne vais pas dans un pays arabe parce que je n’ai pas envie de me voiler. C’est la même chose pour ici. Si tu veux venir ici, il faut que tu fasses comme ici. »

Pour essayer d’y voir plus clair dans ce débat, jouez vos valeurs sur Toi, Moi et la Charte: