janette-612

Sincèrement, s’il y a un truc qui me pompe depuis que le dossier de la Charte a été ouvert, c’est de nager en plein malaise.

Depuis qu’on en parle, je me suis mise à remarquer les femmes voilées dans la rue et ça m’éneeeerve ! Pas qu’elles soient voilées, mais que je les remarque. Avant, je les remarquais pas, ça faisait partie de Montréal, ça faisait partie du multiculturalisme, ça faisait partie de mon quotidien et je n’y portais aucune attention.

Maintenant, non seulement je les spotte, mais j’ai cette espèce d’envie fatigante de signifier « heille, moi, je suis blanche et Québécoise, mais ça me dérange pas que tu portes le voile, hein! » OUASH ! C’est quoi ça ? Je veux pas indiquer ça dans mon regard. Je veux rien indiquer dans mon regard, je veux juste marcher dans la rue!

Et maintenant, voilà les Janettes qui débarquent la cape au vent, le poing levé, et qui nous rebadigeonnent le tout d’une épaisse sauce malaise. Avec en plus l’argument le plus 1825 que j’ai jamais entendu de ma vie…

Sérieusement, j’ai lu la lettre de Janette Bertrand, bon, premièrement, j’ai cherché le reste. Je l’ai lue à trois endroits différents en me disant, « Ah non, ça doit pas être ici qu’est l’intégrale. » Mais ça n’était que ça. En gros : « Les religions sont des institutions d’hommes qui soumettent les femmes depuis la nuit des temps. Donc, avoir de plus en plus de gens qui pratiquent des religions = avoir de plus en plus de femmes soumises. » NOOOON !

Oui, il fut un temps où cette réalité existait et elle existe encore. Mais je ne peux pas laisser une ancienne génération de féministes avoir aussi peu foi en la nouvelle! Vous êtes en train de me dire que sans cette Charte, les femmes d’aujourd’hui se laisseraient imposer le retour grotesque d’un patriarcat religieux aussi facilement?! Mais voyons donc!

Les femmes ont changé, Mme Bertrand! C’est pas ce que vous vouliez? Et pas juste parce qu’il y a des lois, mais parce qu’elles ont changé pour vrai! Intérieurement! Elles ont tellement changé qu’elles sont même capables d’avoir une religion et une spiritualité et de se l’approprier pour en faire quelque chose dans lequel elles se sentent libres! Incroyable, hein?

Et pour revenir à mon malaise, permettez-moi de remarquer que, que ça soit la Première ministre ou Janette Bertrand ou certaines des Janettes : vous avez toutes la face complètement refaite! Loin de moi l’intention de rabaisser ce débat à une vulgaire attaque personnelle, mais c’est juste que ça rajoute à mon malaise! Quel exemple!

On est qui, nous, pour donner des leçons à qui que ce soit quand notre Première ministre et la majorité des femmes des sphères publiques continuent de ressentir le besoin de se soumettre au dictat de la beauté et de la jeunesse éternelle? Qu’est-ce que ÇA, ça enseigne à nos filles et nos petites-filles, hein? Je m’excuse, mais avoir la face toute botoxée, quant à moi, c’est être aussi libre que porter le voile.

  • martine Lefèvre

    Pas plus tard que ce matin, j’ai croisé une femme avec son voile sur la tête…Chu même plus capable de dire voilée…et j’ai ressenti exactement la même chose que ce que tu décris Léa, c’est à dire que j’ai eu envie de lui dire …tu sais je ne suis pas contre toi, ni contre ton voile, je ne ressens pas de haine envers toi…porte le ton voile si tu en as envie, si c’est de cette façon que tu aimes être, si c’est de cette façon que tu exprimes ta foi…Bref, tout ça pour dire qu’à cause de toute cette haine que l’on lit de partout, qui surgit des post même de ceux que tu pensais être tes amis, je me sens mal, mais vraiment…et tout cela me fait penser à l’antisémitisme qui régnait avant-guerre et on sait comment cela s’est terminé…je prend cet exemple à bon escient en étant consciente qu’il est extrême mais quand même…

  • Félicité

    Immaturité émotionnelle, collective.
    «Les préjugés sont les barreaux de nos prisons».
    La Souveraineté est intégrale: l’absolu, 0.
    Merci pour le constat et l’audace, Léa.
    Longue vie à ta clairvoyance.

  • Emma

    Je ressens le même malaise que vous depuis cette charte. Avant, je ne les remarquais pas les femmes voilées. Maintenant, je les remarque parce que j’ai peur qu’elle se fasse agressée en public et que je doive intervenir. Je risque de manquer de tact tellement la situation m’indigne. Je ressens un malaise parce qu’en tant que Québécoise, je me sens en partie responsable de cette exclusion.
    Tout simplement, j’ai honte d’être québécoise depuis que le PQ a proposé cette charte.

  • Clara

    Est-ce que le botox est un symbole religieux? Non, je ne crois pas. Est-ce que le maquillage est un symbole religieux? Non, je ne crois pas. C’est de ça dont il est question, je dis ça de même en passant. Il est question de la religion qu’on ne veut pas voir s’immiscer dans l’État. Alors ça va faire, les parallèles douteux.

    Je considère que le voile est un symbole chargé, un symbole religieux. Ben oui, j’ai le culot de dire ça alors que moi, j’ai déjà porté des broches. Je me suis fait refaire les dents parce qu’elles étaient ben ben croches (soumise que je suis à la dictature de l’image, j’ai fait ça). Et en plus de ça je porte du mascara chaque jour. Pis des boucles d’oreilles aussi, des fois. Pensez-vous que, pour ces raisons, je suis mal placée pour parler de neutralité religieuse de l’État? Ça n’a aucun criss de rapport, hein, ce que je dis? Pourtant il n’y a pas de différence entre le raisonnement que je viens de faire et celui de Léa. ABSURDITÉ TOTALE.

  • cabochon

    au final, vous n’aviez rien compris… le but de la charte est justement de protéger les générations futures de québecois et de québecoises d’une population toujours montante de musulman et d’étranger. Donc si nous voulons rester maitre dans notre pays. il est préférable de se munir d’une protection pour eviter, dans le pire des cas, des situations comme celles qui ont eux lieu en france il y a de ca quelques temps… Bande de clounes et d’imbéciles vous faites…

  • Sabrina

    Les deux derniers paragraphes sont quand même stupides.

    Mais, ça me fait du bien de lire des gens qui trouvent aussi que ça fait pas de sens, cette histoire-là.

  • Wheelboy1958

    Le Botox et le voile Islamique touche les femmes mais n’ont aucune corrélation !

    REVENONS EN ARRIÈRE SVP à l’émission TOUT LE MONDE EN PARLE lors du face à face entre la femme voilée Dalila Awada et une fervente défenderesse de la laïcité.

    Ce que Guy A Lepage et ses recherchistes nous ont caché…

    Qui est Dalila Awada ? À l’émission « Tout le monde en parle », Dalila Awada s’est faite présenter comme une simple étudiante en sociologie. Or elle œuvre, avec sa cousine Leila Bdeir, parmi le réseau islamiste québécois, un réseau surcodé par la Ligue islamique mondiale et la confrérie des Frères musulmans. (Qui ont été Rejetés en Égypte !)

    Dalila Awada est la cousine de Leila Bdeir. Elles travaillent toutes deux à promouvoir le voile dans la fonction publique, et à défendre le port du niqab, le voile intégrale. Leila Bdeir a succédé à Asmaa Ibnouzahir comme porte-parole de l’organisme « Présence musulmane », un organisme islamiste co-fondé par Tariq Ramadan et Salah Basalamah.

    « Présence musulmane » est un organisme favorable aux tribunaux islamiques régis par la « CHARIA » et au niqab, le voile intégrale. Dalila Awada et sa cousine Leila Bdeir siègent toutes sur le Comité des femmes immigrantes de la Fédération des Femmes du Québec (FFQ).

    Le mot charia (ou ses dérivés : char? et chir?ah) est cité dans le Coran comme étant la voie à suivre par les musulmans :

    « Juge alors parmi eux d’après ce qu’Allah (Dieu) a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, et prends garde qu’ils ne tentent de t’éloigner d’une partie de ce qu’Allah (Dieu) t’a révélé. Et puis, s’ils refusent (le jugement révélé) sache qu’Allah (Dieu) veut les affliger [ici-bas] pour une partie de leurs péchés. Beaucoup de gens, certes, sont des pervers. »
    — sourate 5, verset 49

    Leila Bdeir et Samira Laouni sont membres du Comité d’orientation des états généraux de la FFQ. En 2011, Samira Laouni a traité 4 femmes Québécoises de «cellules cancéreuses qui rongent notre société de l’intérieur».

    Samira Laouni est aussi une porte-parole de la coalition « Québécois musulmans pour les droits et libertés », avec Geneviève Lepage, une Québécoise convertie à l’islam après le 11 septembre, qui travaille pour les Frères musulmans, et qui fréquente la mosquée al-Oummah, dont Fawaz, le représentant de la Ligue islamique mondiale au Canada, est l’imam.

    L’infiltration de la Fédération des Femmes du Québec par des activistes du voile islamique et du niqab, telles que Samira Laouni, Dalila Awada, et Leila Bdeir, a obligé des féministes comme Louise Beaudoin et Claire L’Heureux-Dubé, une ancienne juge de la Cour suprême du Canada, à créer un nouveau groupe.

    Hiver 2013, Michèle Sirois et Leila Lesbet, deux femmes membres de la Fédération des Femmes du Québec, se sont vues refuser par Samira Laouni et Leila Bdeir et cie, le droit de participer aux tables de discussion organisées par la Fédération pour déterminer ses orientations politiques des 20 prochaines années. Source: http://sisyphe.org/spip.php?article4380

    La cousine de Dalila Awada, Leila Bdeir, a dit à Radio-Canada qu’elle croit qu’il faille laisser aux musulmanes le droit de porter le niqab, même en tant qu’employé de la fonction publique. « Être Québécois aujourd’hui, ce n’est pas comme être Québécois il y a 40 ans. »: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/

    C’est la religion derrière le voile qui m’inquiète et ce que nous Québécois Laïc, nous représentons pour eux ? Les infidèles, les pervers que la « Charia » : leur dicte de nous affliger [ici-bas] pour une partie de leurs (nos) péchés. Beaucoup de gens, certes, sont des pervers. »
    — sourate 5, verset 49

    Quand ils seront nombreux et exigerons des « Tribunaux Islamiques » qui sera jugé ? Le niqab (le voile intégrale) sera t’il obligatoire ?

    Agissons maintenant, ainsi ce sera réglé et avant de venir au Québec ils sauront que nous sommes tolérants mais que pour représenter le Québec au travail dans la fonction publique il n’y a pas de signes religieux ostentatoires point à ligne. Ils feront ce qu’ils (elles) veulent après le travail.

    Ce n’est pas la fin du monde, quand même…

  • Loulou

    Merci Wheelboy 1958! Bien entendu, les gens ne chercheront pas à savoir si ces informations sont vraies. On préférera se voiler les yeux et croire à une théorie du complot. C’est plus simple, n’est-ce pas? On oublie déjà que tous les changements de société désastreux ont pris naissance progressivement et insidieusement, pendant que les citoyens dormaient au gaz en regardant le ciel tout bleu. Je me retiens de ne pas faire de parallèle excessif mais…oui, je pense à une certaine guerre mondiale pas si lointaine. Que voulez-vous…Point Godwin.

  • Galléya

    Elles auraient le libre choix de porter le voile? Pas vraiment. Si elles ne le portent pas, elles se le font dire. Elle se le font reprocher ou elle se font dire qu’elles ne sont simplement pas encore  »prêtes ». Quand tu passes des années à te faire achaler et insulter parce que tu ne portes pas le voile, tu finis par le mettre. En deux semaines j’ai discuté du voile avec 9 femmes le portant, et elles m’ont toutes répondus la même chose. Les gens ne sont pas conscients de la puissance et de l’acharnement de certaines religions. Tu ne nais pas croyant. On te l’enseigne ou te l’impose. Si on ne met pas notre pied à terre bientôt, ça sera pas joli mes amis.

  • Christian Moldvar

    Après le célèbre épisode du Péril Jaune, du Péril Rouge, nous avons droit au Péril du Croissant…

    On se dévisse la poignée dans le dos?

  • mathieu

    Vraiment intense les commentaires racistes. Désolant. Je ne me reconnais plus au Québec par les temps qui courent.

  • Sirkowski

    Duplessis voulait nous protéger de la soi-disante Juiverie Internationale et du communisme. Pauline Marois à juste changé de bouc émissaire.

  • Suzanne

    Quel jugement douteux! C’est désolant de lire de tels propos qui démontrent une totale incompréhension du projet de cette charte. Léa, je vous conseille de vous renseigner pour étoffer votre pensée. Lisez des livres d’histoire de l’Occident depuis les 500 dernières années. Lisez l’histoire du Québec. Lisez les livres de Djémila Benhabib. J’ai habité dans un pays musulman pendant deux ans. Le voile n’est que la pointe de l’iceberg de ce que les islamistes veulent nous imposer comme système social et politique. Allez vivre en Iran ou en Arabie Saoudite, ou même en Afrique du Nord. Vous apprendrez la condition féminine dans ces pays, et celle des hommes aussi. Vous apprendrez la signification du mot « liberté ». Après vous viendrez donner votre avis.

  • Soso12

    Cest ben contradictoire ???

  • Zezwar

    bon, une chose est certaine le malaise est bien là! est ce qui est encore plus inquiétant c’est de voir tous ces gens prétendre connaitre la religion musulmane et se prononcer comme étant les défenseurs des droits et libertés, alors que c’est l’incompréhension et la peur de l’AUTRE qui donne ce genre de débat que certes il faut en parler mais dans le calme et la sérénité et pas en stigmatisant une partie de la société au profit de la prétendue liberté.

    OUI pour un Québec INCLUSIF