Pour aller dans un club échangiste, il faut normalement avoir quelqu’un à «échanger», mais les femmes seules sont toujours les bienvenues. Par contre, pour les hommes solitaires, c’est différent: soit on les refuse carrément, soit on leur charge plus cher qu’aux autres membres. Décidément, la vie est injuste. URBANIA a pour sa part obtenu un laissez-passer V.I.P. et assisté aux ébats de deux jeunes échangistes.